Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faire la manche ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Lylyesp



Nombre de messages : 3512
Localisation : entre le higan et le shigan
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Dim 3 Nov 2013 - 13:46

Anne-Laure a écrit:
+1 Lay. Pour moi, à part ceux qui vivent dans une ferme et produisent leurs propres ressources, tout le monde vit "aux crochets de la société". La débrouille, le partage, la survie, tout le monde le fait à des degrés divers.
Je me permet de rebondir sur ta phrase et de mettre en avant le mot " partage ", car effectivement tout le monde vit " aux crochets " de la société à des degrés divers. Mais dans le cas des gens qui travaillent, s'ils profitent de certaines choses ils en apportent aussi. C'est justement ce fameux " partage" : on en prend et en échange on en donne aussi.
Dans le cas des personnes faisant la manche, que partagent-elles ? Pour certaines, de la reconnaissance, un " merci " ou une parole sympa, et c'est déjà bien.
Mais ce n'est pas toujours le cas, certains " profitent " vraiment du système ou de la générosité des autres sans rien donner en retour ( et en s'en foutant royalement )...
A titre d'exemple, au Mexique ( pays où la pauvreté est bien plus importante et plus difficile à vivre que chez nous ), vous ne verrez pas de personne faisant simplement la manche, ils se débrouillent pour vendre quelque chose :  un briquet, des boites d'allumettes, un stylo, bref, vous aurez toujours quelque chose en échange de votre " don ". Et eux ça leur permet de garder une certaine dignité et de ne pas avoir l'impression de simplement mendier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Laure
Admin


Nombre de messages : 26923
Localisation : Angoulême, France
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Dim 3 Nov 2013 - 13:56

Si quelqu'un qui fait la manche ne partage pas avec celui qui donne, ça ne veut pas dire qu'il ne partage pas du tout: il va partager avec d'autres personnes (sa famille, etc).
Raisonner en se disant "mais moi je ne reçois rien" ça me fait penser aux néolibéraux américains qui refusent de cotiser/ de payer des impôts parce que tu comprends, "on va pas payer pour les soins dont les pauvres abusent". C'est ne rien comprendre au fait qu'améliorer la vie de tout le monde c'est aussi améliorer la sienne, même si tu ne reçois rien "directement".

_________________

avatar © Tatsuya Ishida / Sinfest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algesiras.free.fr
khaarmila



Nombre de messages : 4620
Age : 42
Localisation : près de rennes
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Dim 3 Nov 2013 - 14:03

Anne-Laure a écrit:
+1 Lay. Pour moi, à part ceux qui vivent dans une ferme et produisent leurs propres ressources, tout le monde vit "aux crochets de la société". La débrouille, le partage, la survie, tout le monde le fait à des degrés divers.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eightloveetc.blogspot.com/
Lay



Nombre de messages : 1419
Age : 23
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Dim 3 Nov 2013 - 14:18

Anne-Laure a écrit:
Si quelqu'un qui fait la manche ne partage pas avec celui qui donne, ça ne veut pas dire qu'il ne partage pas du tout: il va partager avec d'autres personnes (sa famille, etc).
Raisonner en se disant "mais moi je ne reçois rien" ça me fait penser aux néolibéraux américains qui refusent de cotiser/ de payer des impôts parce que tu comprends, "on va pas payer pour les soins dont les pauvres abusent". C'est ne rien comprendre au fait qu'améliorer la vie de tout le monde c'est aussi améliorer la sienne, même si tu ne reçois rien "directement".
A mon tour de placer le +1! ^^
Maintenant on est toujours presque forcé de raisonner de façon individualiste... "en faisant ça qu'est ce que je gagne en retour?". Mais comme le dit très bien Anne-Laure, le partage ne se fait pas forcément d'un agent A à un agent B mais peut très bien se diffuser à des agents C, D, E, etc
On est un pays ou la solidarité est encore présente -et heureusement- dans le système de protection sociale par exemple (même si on tend de plus en plus à faire sauter certaines choses -_-) mais des fois on se demande ou elle est passé, dans son sens le plus brut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackbird.forum-box.com/index.php
Anne-Laure
Admin


Nombre de messages : 26923
Localisation : Angoulême, France
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Dim 3 Nov 2013 - 14:33

Non mais je comprends ce que veut dire Lylyesp, à savoir que si je donne et qu'en échange je me fais ignorer ou insulter, moi aussi ça me gonfle et ça me décourage. Mais ça, c'est ce qu'on attend du savoir-vivre pur et simple, c'est de la politesse, qqn qui est impoli alors qu'on a été gentil avec lui ça énerve forcément, qu'il soit en train de faire la manche ou pas. Mais dans le débat, c'est mélanger le partage économique avec le partage social, c'est pas exactement la même chose.
Maintenant ce que la personne fait de l'argent qu'on lui donne ça la regarde (mais ça a déjà été abordé plus haut, à l'époque quand ce sujet a démarré).

_________________

avatar © Tatsuya Ishida / Sinfest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algesiras.free.fr
edhelwen



Nombre de messages : 3353
Localisation : Le Moule - Guadeloupe
Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Mar 5 Nov 2013 - 0:56

Mais en fait, quand on donne, on reçoit une satisfaction. Vous raisonnez en terme matériels et interpersonnels, mais je suis persuadée que celui qui donne gagne quelque chose de lui à lui, qu'on ne fait rien sans raison. Celui qui donne gagne au mieux le plaisir simple de l'avoir fait, au "pire" une bonne conscience ou une place au paradis. Quand on est ému "négativement" par un clochard, on se sent mieux après avoir donné non? Quand c'est "positivement" par un artiste on est content de lui permettre de vivre mieux ou de continuer à produire. Enfin voilà, tout ça pour dire que rien n'est désintéressé.
Je ne donne pas dans la rue (j'ai tout simplement pas été élevée dans le don ou comme ça a été dit plus tôt, je n'ai pas cette empathie là). Il m'arrive d'être désagréable pour moultes raisons, mais la plupart du temps je suis polie et souriante avec tout le monde (dans la rue toujours). J'ai plutôt choisi de cultiver mon bien être personnel au travers de celui des gens qui me sont proches (pour reprendre le fait que ça fait du bien de faire plaisir).

Quant à "vivre aux crochets de la société", je reste perplexe. La société a dérivé vers un partage constant pour que les compétences de chacun soient utilisées au mieux. Tu produits la même chose toute ta vie pour le faire de mieux en mieux et en échange, on te file de quoi assurer le reste (c'est de moins en moins vrai puisque la logique d'entreprise est passée de "utiliser les compétences de la force de travail" à "mettre les gens en part-à-faux en permanence pour les rendre dépendants et peureux, voir honteux". Mais bon, c'est un autre débat XD!). Moi je veux bien qu'on en revienne tous à manger ce qu'on cultive et élève, je trouverait ça reposant intellectuellement et nettement moins effrayant. Mais quid des outils, des vêtements, des meubles, des soins médicaux etc. Ce serait la disparition des arts,des services et de l'artisanat. C'est pas encore la solution quoi.
Bon quelque part, le raisonnement est le même, on est interdépendants les uns des autres. Mais si au lieu de dire "on vit tous aux crochets de la société" on disait plutôt "on a tous des compétences qu'on échange avec celles qu'on ne possède pas":p
Pour avoir vécu le syndrome "C'est pas possible d'être traité comme ça par les patrons", je ne crois pas que derrière la manche ou les "abus" de prestations sociales il n'y ait que de la fainéantise. Il y a un problème, un heurt, un truc qui s'est mal passé. A priori, nombre de gens dans la rue parlent de "liberté". Nombre de gens ne veulent pas travailler parce qu'ils feraient quelque chose d’inintéressant/répétitif/dangereux/absurde pour gagner juste de quoi survivre. Et si on avait juste pas laissé ces personnes trouver leurs compétences? Depuis petit on nous rabâche qu'on va à l'école pour pouvoir faire ce qui nous plait plus tard, sauf que dans les faits, on fait presque tous un boulot de bouche chiant et si il nous permet de survivre c'est bien, s'il nous permet plus c'est mieux. Quid de ceux qui sont restés accrochés aux promesses de leur prime jeunesse? Parfois je me dis que ce sont ceux là qui sont à la rue et mendient ou qui touchent les prestations sociales. Ils préfèreraient peut être raconter des histoires (oui conteur était un vrai métier reconnu il fut un temps) ou cultiver leur bouffe mais la société ne le leur permet pas :s




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://affreusementmignon.blogspot.com/
Lay



Nombre de messages : 1419
Age : 23
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Mar 5 Nov 2013 - 7:49

Edhelwen, je comprends tout à fait ce que tu veux dire pour le don et la satisfaction qu'on en tire, c'est tout à fait ça c'est sur tout du moins pour une grande partie des gens qui donnent en effet!

Je voudrais plus revenir sur la deuxième partie de ta réponse, je pense qu'Anne Laure à largement exagéré le trait avec l'exemple d'auto production individuelle ou chacun subvient à ses propres besoins par la culture de la terre etc pour montrer que justement, on est dans une société d'échange ou les individus sont tous interdépendants (c'est la base même de toute société avec la division du travail, chacun est censé occuper un poste ou il est le plus productif pour que la production globale soit la plus efficace, etc... tu trouves ça dans beaucoup de théories ^^)
J'aime ton idée que les personnes à la rue le soit parce-qu'ils n'ont pas trouvé leur voie et reste à rechercher un métier passion... ça serait beau et rassurant je trouve! ^^
Mais la réalité est tout autre... De nos jours les entreprises qui recherchent à tout prix le profit, la rentabilité, la productivité n'hésitent à dérégler complètement les "règles" du travail (regarde tout les emplois précaire, les temps partiels, le travail de nuit, le travail le dimanche, les délocalisation etc... c'est continuellement en débat!) et dans cette situation les salariés ne peuvent pas travailler "sereinement" (est ce que mon entreprise va délocaliser? est ce que je vais être licencier? si je l'ouvre trop ils vont surement me virer, il y a x chomeurs qui attendent derrière moi pour prendre ma place!). Prends les chiffres du chômage, prend la part des emplois précaires dans l'emploi totale, et surtout observe le turn-over dans les entreprises (taux de renouvellement du personnel) ... Alors ces personnes dans la rue, certaines tout du moins, ne sont pas la parce qu'elles cherchent le métier qui leur plaira mais bien parce qu'elles ont été victimes d'un licenciement par exemple, de manière globale de la stratégie des entreprises actuelles... Ou on a aussi le cas de jeunes actifs qui refusent d'occuper un poste sous payé par rapport à leurs compétences (toutes les magouilles des entreprises qui cherchent des jeunes productif mais qu'on peut payer moins, ou des stagiaires qui n'ont donc pas un emploi à proprement parler et qui ne reçoivent pas non plus le salaire qu'ils devraient avoir...)

Alors attention, je parle bien sur des grandes entreprises, ça ne concerne pas -ou peu- les petites entreprises plus régionales qui disposent de leurs marché à taille régionale aussi! ^^
Mais hélas, si tu observes la catégorie sociale des personnes se retrouvant à la rue et le poste qu'elles employait auparavant, tu auras de manière générale le même genre de résultats...

Je suis un peu sortie du sujet et tout le monde n'est pas obligé d'être d'accord avec moi! ^^ Mais pour moi c'est quand même assez lié tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackbird.forum-box.com/index.php
Lylyesp



Nombre de messages : 3512
Localisation : entre le higan et le shigan
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Mar 5 Nov 2013 - 11:02

Il est certain qu'avec l'augmentation de la précarité de l'emploi, et du coût de la vie, on aura de plus en plus de gens à la rue ou dépendants des aides sociales...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avicularia



Nombre de messages : 1482
Age : 30
Localisation : Marne la Vallée
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Mar 5 Nov 2013 - 11:29

Je préfère donner des vêtements et de la nourriture aussi. J'ai déjà donné du chocolat à une mendiante qui avait un portable, mais je me dis tant mieux pour elle si elle peut se payer un portable et donc reprendre petit à petit une vie.

Sur le point de dire que les gens qui font ça nous arnaque et préfère mendier plutôt que de travailler, hors réseaux bien sûr, j'ai quand même de gros doutes, car passer sa journée dehors à se faire traiter comme de la merde par le reste du monde, je doute que ce soit plus gratifiant que le pire job où on est quand même traité en tant qu'être humain et où l'on a quand même un minimum de droits.

Pour ce qui est d'être à la rue, d'après ce que j'ai pu connaitre, c'est bien plus souvent des accidents de vie, qui font que la personne rentre dans un cercle vicieux.
Mon oncle a été à la rue, il avait trompé sa femme, qui l'a quitté, en prenant ses deux enfants et sa maison, il a sombré dans l'alcool, n'a plus travaillé (alors qu'il avait très bien réussit son commerce) et s'est retrouvé marginalisé sans demander de l'aide à personne - grande question de fierté souvent aussi. Quand on s'en ai rendu compte, nous l'avons hébergé, il a réussi a arrêté l'alcool et on lui a trouvé un travail. Ca a duré 2 ans et il a fugué pour se retrouver dans la même situation, mais comme on était au courant, on l'aidait pour son logement et ses courses.

Mais cela concerne souvent les vieux clochards, à une époque où trouver du travail était moins problématique qu'aujourd'hui.

Ah oui et sur le fait de donner de l'argent en désirant qu'il ne soit pas utilisé pour de l'alcool ou de la drogue, je ne comprends pas en quoi c'est un problème. Certes c'est un don, mais si on fait le don c'est dans l'espoir que ça aide la personne à s'en sortir hors on sait très bien qu'en s'enfonçant dans la dépendance, on aura contribué à sa perte encore plus. C'est comme quand on donne à une association, on préfère que ça serve à l'objet de l'association et non en dépenses futiles, ou de l'argent que l'on donnerait à son enfant en lui interdisant de s'acheter ses cigarettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merveilleusesbjd.blogspot.com/
PsychedelicMelancholia



Nombre de messages : 600
Age : 31
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Mar 5 Nov 2013 - 12:29

je n'ai pas tout lu de ce topic malheureusement (je rattraperais mon retard un peu plus tard); mais de ce que j'ai pu voir je vous trouve drôlement gentilles et compatissantes.
Non que ce soit un défaut, hein, mais j'ai beau avoir conscience de ne pas être la reine de la compassion, là j'ai l'impression d'un énorme fossé...

j'imagine que ce doit être dû à ce à quoi nous sommes chacun confrontés. Par chez moi, les mendiants ne sont clairement pas des personnes qui se sont retrouvées là où elles en sont "par accident", mais clairement des petits branleurs qui arrondissent les fins de mois ainsi pour additionner aux aides.
Idem dans les transports en commun.
Pour ce qui est des SDF, je n'en ai jamais vu aucun faire la manche à proprement parler. Je vois clairement une différence entre SDf et mendiants.
Je n'accorde pas à la mendicité le fait que ce soit indigne ou je ne sais quoi, je dis simplement que, en tout cas dans le cas de ceux que j'ai pu voir, je savais très bien que la journée finie ils allaient rentrer à la maison avec les quatre/cinq enfants qui les accompagnaient et qu'ils poussaient à mendier aussi.
D'ailleurs, rien ne m'ennerve plus que de voir dans le train la mère rester tranquillement dans le hall pendant que les gamins de six/sept ans passent dans les allées et te collent, te demandent de l'argent juste en te mettant leur main devant les yeuxet insistent alors que tu dis non.
De ça, je fais clairement la différence avec ceux qui jouent de la musiques par exemple. A ce niveau je ne considère même pas ça comme de la mendicité, mais plus comme une sorte d'appel aux dons, surement parce que justement il y a cette fameuse contrepartie en échange, ou plutôt cet effort fait de créer quelque chose pour "mériter" l'argent qu'il demande. Un peu comme un travail quoi.

Le côté satisfaction personnelle d'avoir donner, je ne la retrouverais pas en donnant une pièce à un mendiant. C'est peut être dur à entendre et ça fait peut être sans coeur, il n'empèche que.
j'aurais plus tendance, si je devais donner, à le faire auprès d'un sdf qui lui au final ne demande rien. Le seul problème c'est une question de pudeur....est ce que donner une pièce à quelqu'un qui ne demande rien, même si tu sais qu'il en a besoin, ce n'est pas allé trop loin dans l'envie de bien faire?
d'ailleurs, anecdote : C'est ce que j'ai fait un jour, la seule fois d'ailleurs si je ne dis pas de bétises. J'ai vu un sdf avec un chien et (oui ça va faire grincer comme souvent mais j'ai plus de compassion envers les animaux qu'envers les humains, je ne l'ai pas décidé c'est comme ça :/) j'ai proposé de donner un gateau au toutou. Il a répondu très gentiment, contrairement à d'autre, et j'ai vraiment vu qu'il était content que son compagnon à quatre pattes ai à manger. Du coup, oui, à lui je lui ai donné un ticket restau sans qu'il ne me demande rien. Au début il a même pas voulu le prendre, c'est moi qui lui ai dit que j'étais touché par sa réaction (j'avais vu par le passé un autre sdf envoyer chier une passante qui s'intéressait à son chien et pas à lui) et que j'insistais. on a même parlé quelques minutes. Et là oui, en partant j'avais la satisfaction d'avoir fait quelque chose.

et je confirme ce qui est dit plus haut. Il est tout à fait normal lorsque tu donnes une pièce à quelqu'un de ne pas vouloir qu'il aille la dépenser en alcool ou clope. Ok, ça réchauffe, etc...et t'es censé donner en acceptant de ne pas avoir de prises sur la suite des évènements, mais c'est clair que quand tu donnes t'espère que ça soit une goutte d'eau dans ce qui peut faire avancer les choses, pas les faire stagner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deedlot



Nombre de messages : 3210
Age : 91
Localisation : Ici. Et là.
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Mar 5 Nov 2013 - 12:52

chantarelle a écrit:


et je confirme ce qui est dit plus haut. Il est tout à fait normal lorsque tu donnes une pièce à quelqu'un de ne pas vouloir qu'il aille la dépenser en alcool ou clope. Ok, ça réchauffe, etc...et t'es censé donner en acceptant de ne pas avoir de prises sur la suite des évènements, mais c'est clair que quand tu donnes t'espère que ça soit une goutte d'eau dans ce qui peut faire avancer les choses, pas les faire stagner
Le problème c'est qu'en donnant 1 ou 2 euros (parce que soyons honnêtes, rares sont les personnes à pouvoir donner plus), t'espère quoi ? Qu'il va se payer une chambre d'hôtel ou un repas chaud ? Bah non, souvent leur budget ne leur permet pas d'accéder à plus. Alors si c'est une clope qui va faire du bien et réchauffer, je vois pas en quoi ça serait mal de dépenser cet argent dans un paquet de clope si c'est un plaisir qu'ils se font.
Et puis honnêtement, si fumer, c'était faire stagner les gens, je pense que beaucoup beaucoup de monde resterait à stagner.
Donc non, je ne trouve pas ça normal de ne pas vouloir laisser les gens dépenser comme ils l'entendent l'argent que tu donnes. C'est tellement moralisateur...

Après, je crois aussi qu'on voit ce qu'on veut voir. Pour toi, les mendiants sont des fainéants incapables de se bouger, et tu le dis toi même tu n'as pas de compassion pour l'homme.
Moi, je vois les choses différemment, j'ai connu des personnes en galère dans la rue et elles étaient loin d'être ce que tu décris, alors je me refuse à réduire les choses de la manière dont tu le fais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deedlot.livejournal.com
Islael



Nombre de messages : 2140
Age : 29
Localisation : Region Parisienne (93)
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Mar 5 Nov 2013 - 13:14

C'est pour ça que je ne donne JAMAIS d'argent. Permettre à quelqu'un d’entretenir un vice qui lui pourrira la santé sur le loin terme c'est niet.
La vie dehors est assez difficile avec le froid, la pluie, la chaleur et le reste. Je n'ai pas envie "d'empirer" la situation. Résultat, lorsque je donne quelque chose, c'est sous forme de nourriture.

chantarelle a écrit:
oui ça va faire grincer comme souvent mais j'ai plus de compassion envers les animaux qu'envers les humains, je ne l'ai pas décidé c'est comme ça :/
Tu n'es clairement pas là seule dans ce cas là rassure toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylyesp



Nombre de messages : 3512
Localisation : entre le higan et le shigan
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Mar 5 Nov 2013 - 13:40

Avicularia a écrit:

Sur le point de dire que les gens qui font ça nous arnaque et préfère mendier plutôt que de travailler, hors réseaux bien sûr, j'ai quand même de gros doutes, car passer sa journée dehors à se faire traiter comme de la merde par le reste du monde, je doute que ce soit plus gratifiant que le pire job où on est quand même traité en tant qu'être humain et où l'on a quand même un minimum de droits.
Si si, y en a ( pas tous bien évidemment ) qui préfèrent mendier quelques heures par jour que d'aller bosser pour un boulot nul, mal payé en rapport à ce qui est demandé, et traité comme un consommable jetable. Et qui ont quand même un toit le soir pour dormir.
J'ai déjà vu des reportages où des mendiants expliquaient que la générosité des gens leur rapportait parfois bien plus en quelques heures qu'un boulot " normal ".

Mais à la limite, je les comprends ces gens, mêmes si je pense pas que ce soit "bien" de faire ça.
Parce que bon en arriver à préférer faire la manche plutôt que de travailler, ça veut quand même dire qu'il y a un sacré problème au niveau du monde du travail ! Parce que dans l'absolu y en a du boulot, mais faut voir dans quelles conditions et les critères qu'il faut remplir pour avoir un emploi ! C'est limite si on demande pas au minimum le Bac pour ramasser la merde des chiens dans la rue !
Surtout qu'on peut même plus dire que de travailler c'est plus sûr, puisque justement on peut se retrouver sans emploi du jour au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychedelicMelancholia



Nombre de messages : 600
Age : 31
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Mar 5 Nov 2013 - 14:24

deedlot a écrit:
chantarelle a écrit:


et je confirme ce qui est dit plus haut. Il est tout à fait normal lorsque tu donnes une pièce à quelqu'un de ne pas vouloir qu'il aille la dépenser en alcool ou clope. Ok, ça réchauffe, etc...et t'es censé donner en acceptant de ne pas avoir de prises sur la suite des évènements, mais c'est clair que quand tu donnes t'espère que ça soit une goutte d'eau dans ce qui peut faire avancer les choses, pas les faire stagner
Le problème c'est qu'en donnant 1 ou 2 euros (parce que soyons honnêtes, rares sont les personnes à pouvoir donner plus), t'espère quoi ? Qu'il va se payer une chambre d'hôtel ou un repas chaud ? Bah non, souvent leur budget ne leur permet pas d'accéder à plus. Alors si c'est une clope qui va faire du bien et réchauffer, je vois pas en quoi ça serait mal de dépenser cet argent dans un paquet de clope si c'est un plaisir qu'ils se font.
Et puis honnêtement, si fumer, c'était faire stagner les gens, je pense que beaucoup beaucoup de monde resterait à stagner.
Donc non, je ne trouve pas ça normal de ne pas vouloir laisser les gens dépenser comme ils l'entendent l'argent que tu donnes. C'est tellement moralisateur...

Après, je crois aussi qu'on voit ce qu'on veut voir. Pour toi, les mendiants sont des fainéants incapables de se bouger, et tu le dis toi même tu n'as pas de compassion pour l'homme.
Moi, je vois les choses différemment, j'ai connu des personnes en galère dans la rue et elles étaient loin d'être ce que tu décris, alors je me refuse à réduire les choses de la manière dont tu le fais.

c'est marrant, parce qu'on me reproche de toujours faire des patés pour détailler mes propos et pourtant invariablement il y a toujours quelqu'un pour les interpréter autrement que de la façon dont ils ont été prononcés....

de 1/ non, je ne suis pas stupide, merci bien, pour penser qu'avec deux euros ils vont se payer une chambre d'hotel. mais éventuellement se payer un petit quelque chose à manger plutôt qu'un godet au bar du coin....(du genre deux baguettes de pain par exemple...mais je dis ça je dis rien...)
(et le petit discours sur la clope, merci bien également mais étant fumeuse je me sens tout à fait le droit de dire que oui, si je dois choisir entre me payer un truc à manger parce que j'ai pas de quoi manger à ma faim tous les jours, et me payer des clopes...bah le choix sera vite fait. Et pourtant mes clopes j'y tiens relativement assez pour être succeptible de comprendre que la question puisse se poser, mais surement pas assez pour comprendre qu'on puisse se tourner vers la clope plutot que vers la bouffe en cas de grosse dèche)
Quant au fait de parler de faire avancer les choses vs stagner, je ne pensais pas qu'il était nécessaire ici d'expliquer que je parlais de survie. Sous entendu que la pièce donnée serve à se nourrir pour survivre en opposition à la clope ou à l'alcool qui ne nourri pas son homme jusqu'à preuve du contraire.
Mais si tu trouves ça moralisateur, libre à toi.

de 2/ "Après, je crois aussi qu'on voit ce qu'on veut voir. Pour toi, les mendiants sont des fainéants incapables de se bouger, et tu le dis toi même tu n'as pas de compassion pour l'homme."
encore une fois, heureusement que j'ai précisé ma pensée, à savoir que je parlais des mendiants que JE voyais, et que j'avais PLUS de compassion pour les animaux que pour les humains.
Faudrait voir à pas bouffer les mots quand on lit, surtout quand on veut rebondir après sur ces dit propos.
Maintenant, je te propose de venir par chez moi voir de toi même ce dont je parle, peut être que tu changeras d'avis.
Comme je le disais donc, j'ai bien précisé qu'effectivement cela dépendait surement de ce à quoi on était confronté. J'ose espérer qu'effectivement les mendiants ne sont pas tous pareil, et c'est bien pour ça que je n'est pas dit qu'ils l'étaient et que j'ai précisé que je parlais bien de ceux que je pouvais voir.(et non "voulait" voir) - pour précision, le jour où vous me verrez faire une généralités il sera temps de jouer au loto ou je ne sais quoi, car si il y a bien quelque chose que je déteste c'est bien ça -

Je n'ai rien réduit du tout, j'ai dis ce que je pensais de ce dont j'étais témoin directement. je n'ai jamais dit que c'était une généralité.
De plus, j'ai parlé des mendiants justement, pas de ceux qui vivent dans la rue...au contraire j'ai dit que selon moi, toujours d'après ce que j'ai pu voir, c'était diamétralement opposé.

Alors, pour conclure, une discussion c'est un échange de propos, dans ce cas là d'avis, et ils serait bon avant de vouloir répondre au post de quelqu'un de bien lire ces propos plutôt que de retourner les propos à l'envers.
Tu m'accuses de réduire les choses, ce que je n'ai absolument pas fait. En revanche c'est toi qui te prête à cet exercice en réduisant mes propos nuancés à une simple affirmation (fausse qui plus est).

si je dois voir mes propos déformés ainsi, je m'abstiendrais surement de venir poster à l'avenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Limë



Nombre de messages : 3796
Age : 32
Localisation : 92
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Mar 5 Nov 2013 - 14:57

Je n'ai jamais donné et ne donne jamais d'argent, mais de la nourriture oui. Partir du taff avec un café, un chocolat ou un potage pour la personne qui fait la manche 100m plus loin et que je vois matin et soir, demander au type à la sortie du supermarché s'il veut que je lui prenne de quoi se faire un repas, donner un paquet de gâteaux à la volée... Mais ça reste rare, parce que je cible "ma victime" (y'en a ils veulent de la thune, point.) et que j'arrive encore à me planter et à aller voir du pays gratuitement.

Ma compassion est vraiment réduite à son strict minimum, parce que la manche c'est quelque chose qui malheureusement fait partie de mon quotidien, tous les jours, tout le temps. Dès que je sors de chez moi j'y suis confrontée et ça devient tristement "dans le paysage". Le double souci c'est qu'en plus ça devient une agression à force, parce que oui on a pas toujours envie de voir, parce qu'on se fait aborder tous les 100m, parce qu'on aimerait avoir le choix de donner par envie et pas pour qu'on nous lache. Enfin je dis ça mais le don "lache moi" je ne pratique pas, c'est non puis une volée de bois mort s'ils ne comprennent pas.

Je ne suis pas contre donner, je peux aussi être émue par mon voisin, mais je dois avouer qu'il faut se lever tôt et passablement montrer patte blanche.

* repartira pour son tour de mendiants ce soir encore, yiha! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bjd.tartaucitron.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faire la manche ...   Aujourd'hui à 1:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire la manche ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop
» Imatriculation, comment faire??
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Le Marché :: Papotages-
Sauter vers: