Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les poupées et notre "pouvoir d'achat"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Subaru-D

avatar

Nombre de messages : 6385
Genre : Mauvais.
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mar 3 Fév 2009 - 16:23

littlesam a écrit:
Zoloé a écrit:
et comme le dit littlesam même avec des prix bas certains dolls ont du mal à partir... même si c'est pas le cas pour tous les moules, y reste des valeurs-sur lol

C'est bien résumé ^^

Et tu as aussi parfaitement mis le doigts sur le point qui fait mal pour moi... il faut acheter "populaire" si on veut pouvoir revendre.

Je me mords les doigts d'avoir acheté une SD pas suffisament populaire pour arriver à la revendre (alors que je savais pertinament que les SD j'ai toujours un mal fou à accrocher, car je préfère de loin les petits formats, cet achat présentait un trop grand risque, je n'aurais pas du).

En ce moment j'ai l'impression que la mode est aux minifées, et que les SDs ont beaucoup perdu de leur superbe. Il a quelques années les petites étaient souvent considérées comme des "première bjd", un pis-aller des sacro-saintes SD. Maintenant j'ai l'impression que la tendance s'inverse et que les petites ont la côte. Une question de budget ? Peut-être. L'offre en mini-sexy c'est aussi considérablement aggrandie, plus besoin de tapper dans du SD pour avoir des poitrines très avantageuses et des femmes fatales.

J'espère que ça se ne généralisera pas trop trop cette vague de minis, parce que j'ai une grande miss qui cherche une nouvelle maison xD

Il y a peut-être aussi une question de "pratique", non ? Les SD sont encombrantes, en plus d'être chères : pénibles à manipuler, à transporter, etc...avoir une poupée qu'on touche peu par ce que la sortir ou la manipuler est un calvaire, ça peut peut-être dissuader...(dit le possesseur de 3 SD Razz). Mais bon il est certain que l'aspect budgétaire, ajouté à l'apparition de MSD "matures" joue pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ka-ku-ren-bou.com/
Shali

avatar

Nombre de messages : 2435
Localisation : Gardanne
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mar 3 Fév 2009 - 16:27

C'est vrai, on est en pleine phase de crise et tout mais bon, faut savoir qu'il y a pire que nous. On n'est pas non plus en guerre mondiale ou au crash boursier de 1974.
C'est vrai, c'est pas facile de trouver un travail, de le garder, de vivre (ou survivre pour certains) mais on a un toit sur la tête et un repas trois fois par jour ^^!
Personnellement, j'ai eu la chance d'avoir un CDI d'entrer dès la fin de mes études (hôtesse de caisse) et j'ai la chance d'avoir mes parents (je leur paie un loyer, je précise) le temps de passer mes concours pour avoir le travail que je veux. Mais quand on me parle de crise, sans vouloir offenser les gens d'ici et d'ailleurs, je me marre... Comme je l'ai dit, je suis hôtesse de caisse ou caissière comme vous voulez et je vois ce que les gens achètent, leurs réactions et je vois les mêmes gens depuis des années maintenant. Ben je remarque que les gens consomment pareil voire même abusent sur les trucs inutiles (consoles, jeux vidéos, déco, des milliers de chaussures, des milliers de fringues, des shampoings ultradoux-que-même-il-est-mieux-que-dans-la-pub, etc...). C'est le "ouais mais si ça se trouve, demain je pourrais pas". Ca va faire crier des gens et sans doute les indigner mais chacun son point de vue ^^!
C'est vrai, y'a des gens dans la panade et on doit faire des restrictions sur certains trucs, mais on est tous en vie, on mange, on dort dns un vrai lit... y'a pire :/

Mais vu que le sujet est surtout l'argent/les BJD, c'est vrai aussi qu'il y a un ralentissement au niveau des ventes. C'est normal, les gens n'osent pas trop acheter de peur d'avoir des problèmes demain.
Pour le problème de SD, c'est la faute à Fairyland :p Y'a eu une telle évolution niveau articulation que les gens trouvent de plus en plus leur bonheur dans les petites tailles qui sont "moins" chères, moins encombrantes etc.
Après y'a toujours les irréductibles qui voudront mordicus LA doll XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mar 3 Fév 2009 - 16:50

Mode des petites, je n'en sais rien, je ne participe pas assez à la communauté pour m'en rendre compte et je ne fais pas attention aux modes, je ne suis pas les sorties ni les events ^^° ...mais l'avantage des petites c'est qu'on peut aisément créer des décors. Perso ma maison de poupées Blythe convient nickel en taille à mes Yosd. Je ne m'imagine même pas faire une maison de poupées pour des 60cm o_o ; la place, la galère pour trouver qqchose à leur taille surtout si on n'adhère pas aux styles récurents présents dans l'univers des BJD. Et faire des photos d'une 60cm tjrs sur fond blanc sans matos ni rien pour les mises en scène ne m'intéresse pas du tout (à chacun son trip). Perso c'est le critère qui a fait que j'ai opté pour du Yosd, parce que depuis tjrs ma BJD fav est une SD (DT Seola). Mais si j'achetais cette poupée, elle resterait deséspérement dans un coin de mon bureau et ça me dépiterait ^^° Par contre je crois que je ne pourrais jamais sauter le pas pour du format Tiny...bcp trop petit et enfantin pour moi, c'est d'ailleurs ce que je reproche souvent aussi aux Yosd, elles ont des bouilles trop enfantines même pour les 30cm...dur dur d'en trouver des un peu plus "matûres" (par matûres j'entend visage sans joue d'hamster) daisy
Après le prix est un critère secondaire. Il y a d'abord le coup de coeur, la taille et enfin le prix. Evidemment arrivé à un certain palier le prix prendra le pas sur le reste. Après Limited ou pas, populaire ou pas, je suis beaucoup trop éloignée de la communauté pour m'en rendre compte et j'avoue que ça ne m'intéresse pas. Il y a des modèles que je trouve canons et pas chers et d'autres banals à mourrir et supers chers :p


Dernière édition par Jade le Mar 3 Fév 2009 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Boule de poils

avatar

Nombre de messages : 2440
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mar 3 Fév 2009 - 16:51

Ce n'est pas tant la moyenne des salaires, qui n'a pas baissé, que le fait que certaines personnes se soient retrouvées sans salaire du tout, qui est une conséquence de la crise, Shali... Bien entendu, le Français moyen qui a gardé son job n'aura pas trop souffert de la crise, et va donc continuer sa petite vie... mais va dire que la crise n'a pas eu d'effet aux milliers de personnes qui ont été licenciées ou sont au chômage technique, et tu vas voir la tête qu'elles vont te faire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yrch

avatar

Nombre de messages : 1909
Age : 29
Localisation : le miroir aux alouettes (26)
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mar 3 Fév 2009 - 16:53

Non, moi je dis c'est à cause de Soom.
Avec leur grand limited tout les mois et en prime Souldoll qui a fait Chiron...plus personne a des sous pour des grandes alors ils investissent dans des petiots x3

*a ne pas pas prendre au sérieux*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/21420141@N06/sets/
Fabie



Nombre de messages : 569
Date d'inscription : 22/12/2004

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mar 3 Fév 2009 - 16:57

*


Dernière édition par Fabie le Mer 1 Avr 2009 - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shali

avatar

Nombre de messages : 2435
Localisation : Gardanne
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mar 3 Fév 2009 - 17:03

Boule de poils a écrit:
Ce n'est pas tant la moyenne des salaires, qui n'a pas baissé, que le fait que certaines personnes se soient retrouvées sans salaire du tout, qui est une conséquence de la crise, Shali... Bien entendu, le Français moyen qui a gardé son job n'aura pas trop souffert de la crise, et va donc continuer sa petite vie... mais va dire que la crise n'a pas eu d'effet aux milliers de personnes qui ont été licenciées ou sont au chômage technique, et tu vas voir la tête qu'elles vont te faire Wink
Ah mais je dis pas le contraire. C'est vraiment dégueulasse pour les gens qui ont bossé dix/quinze/vingt dans une boîte ou même des gens trop heureux d'avoir enfin LA place rêvée et qui se retrouvent virés et au chomage (quand ils y ont droit >.>) du jour au lendemain.

Je suis bien conscience qu'il y a une crise, que le prix moyen d'un caddie augmente (je le vois hein) et que à côté le salaire reste le même (ou y'en a pas). Après comme je viens de dire, les gens qui perdent leur travail à cause de la crise, je voudrai pas être à leur place. Surtout que ces gens là ont des familles ou viennent d'en avoir une et c'est pas facile à joindre les deux bouts. Mais comme dit également, moi je vois passer ce que les gens achètent et les trois quart des caddies, c'est à classer dans l'inutile :/ Genre ce matin, je viens de voir passer un jeune couple avec un bébé : la totale de la Wii (console, manetteS, jeux, volant blablabla) et la CB et le chèque ont été refusé ^^! Ces gens-là, ils feraient mieux de prendre de l'utile mais après, je les connais pas pour avoir la prétention de les juger davantage.

Moi, les gens qui se retrouvent au chomage du jour au lendemain, je leur souhaite qu'une chose : qu'on sorte de ce merd**r et qu'ils puissent vite retrouver quelque chose !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boule de poils

avatar

Nombre de messages : 2440
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Jeu 5 Fév 2009 - 14:14

Bah, il y a et il y aura toujours des gens qui se savent pas gérer leur budget (ou être raisonnables, au choix) ^^;

Pour être un peu dans le sujet tout de même, personnellement je n'ai pas encore eu à me restreindre sur les BJD. Mais je croise les doigts pour que ça dure, parce que je travaille très précisément dans le secteur d'où la crise est partie (les "subprimes"), et dans ma boite il y a déjà eu des licenciements à l'étranger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel

avatar

Nombre de messages : 5211
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Jeu 5 Fév 2009 - 15:16

Pareil que BDP, pour le moment j'ai su gérer mon loisir pour les BJD (et dieu sais si j'en ai une ribambelle), et ma vie active surtout que je vis seule.

Et pourtant je suis en CDD depuis 3 ans et demi, j'ai fait 2 déménagement (je suis entrain de faire le 3ème), et malgrès cela je vis plutot bien (après je calcule vachement aussi).

A côté de ça je couds aussi bcp, je fais des perruques en commissions et pour moi, j'ai fait des make-up aussi, afin de payer mon loisir, et de minimiser aussi l'achat d'accessoirs (tout ce qui est hors poupées quoi)

Néanmoins si j'ai le moindre soucis (rupture de contrat, pb de voiture ou autre), je sais très bien que j'essairai de vendre mes BJD, car ce n'est pas prioritaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/alexiel91/
gilthonniel

avatar

Nombre de messages : 401
Age : 33
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Lun 9 Fév 2009 - 23:30

Personnellement point de vue emploi j'ai toujours eu de la chance, j'ai déménager 2 fois en 3 ans, et à peine arrivée dans ma nouvelle ville j'ai réussie à trouver un CDI . Il faut dire que j'ai la chance, d'exercer un métier qui embauche et que personne veut faire, à savoir employée de pressing (qui est pourtant un métier intéressant) .
Depuis le mois de septembre que je suis à Montpellier. La crise on la ressent car les prix des produits de premières necessité ont augmenté. Point de vue alimentaire , je me débrouille pour m'en sortir pour 40 euros par semaine au Lidle . Ce qui est hallucinant ce sont les prix des fruits et légumes et de la viande, c'est limite des produits de luxe! Le loyer , vu que je suis en colloc, ça va, mais paradoxalement la collocation m'a fait sauter l'apl -___- "

Pour les poupées j'ai énormément diminué. Depuis la crise je me suis juste autorisé une puki pour mon anniv. Je fais avec les miss que j'ai. Je leur achète moins de fringue, je préfère leur bricolé des truc dans mes chutes de tissus... Je songe à revendre certaine pullip qui dorment dans leur boite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthonniel.tumblr.com/ En ligne
luliien

avatar

Nombre de messages : 130
Localisation : près de disneyland
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mer 11 Fév 2009 - 14:36

j'avoue qu'avec tout ce qui se passe, j'ai réduit mon budget dolls sérieusement, et en plus je culpabilise encore plus d'avoir des poupées si chères...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assaliah

avatar

Nombre de messages : 2379
Age : 30
Localisation : Montréal (Canada)
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mer 11 Fév 2009 - 16:16

Personnellement j'ai la chance de pas avoir trop de soucis niveau sous tout ça :/ J'achète moins en BJD parce que je considère cependant que la bouffe passe avant les BJD et non le contraire Smile

Par contre je viens d'avoir une transaction avec une nénette qui a cherché (et qui cherche encore d'ailleurs...) par tous les moyens de faire baisser le prix de la BJD que je lui vends... C'est quand même assez lourd à force quoi. Surtout que ses raisons sont souvent capilotractées. Je suppose donc que ça doit être un des effets nocifs de la crise Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ruka.tumblr.com/
Le Tama
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3743
Age : 30
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mer 11 Fév 2009 - 17:13

(ou alors tu es tombée sur THE conn*sse du market lol)

_________________

Depths Dolls (sujet création) - Feedbacks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/DepthsDolls/
Zoloé

avatar

Nombre de messages : 675
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2009

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Mer 11 Fév 2009 - 23:29

Assaliah a écrit:
Par contre je viens d'avoir une transaction avec une nénette qui a cherché (et qui cherche encore d'ailleurs...) par tous les moyens de faire baisser le prix de la BJD que je lui vends... C'est quand même assez lourd à force quoi. Surtout que ses raisons sont souvent capilotractées. Je suppose donc que ça doit être un des effets nocifs de la crise Smile

Ouai j'imagine que comme les gens voient que les BJD partent moins bien, ils espèrent faire baisser les prix en faisant présion...

C'est sur que certains personnes en proix à des difficultés financières doivent vite revendre leurs poupées...et certains en profitent hypnose
Et puis certains vendeurs baissent leur prix car leurs poupettes ont du mal à partir... les temps sont durs quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoloe.canalblog.com/
Maly

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 27
Localisation : Paris \o/
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   Lun 16 Fév 2009 - 11:13

Perso, même si je suis étudiante sans travail à la charge des parents, a priori pas trop touchée par la crise, je la ressent vraiment : j'ai du renoncer à des études d'histoire de l'art dans une école très prestigieuse parce que je savais qu'au bout de 7 ans et un doctorat, je n'aurais pas le bout du début d'un boulot sûr, et qu'en attendant, il faut financer ces études...
A la place, je tente une formation bien plus technique, toujours dans le domaine de l'art. Mais se pose la question de financer le logement à Paris, la bouffe, les fournitures d'art... Ma famille ne roule pas sur l'or, sans être financièrement en danger, mais je sais que je ne peux pas m'acheter des BJD, même avec un argent que je gagne par mes propres moyen, à cause de la culpabilité d'être à leur charge et de dépenser du fric qui aurait pu être employé autrement (genre en bouffe etc.) pour les soulager eux surtout dans ce contexte économique, avec tout qui augmente.
Du coup, mes puces ont pas de fringues sauf celles que je leur fabrique, pas d'yeux en trop etc.
Pour moi, en ce moment c'est clairement du superflu, et ça ne risque pas de changer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les poupées et notre "pouvoir d'achat"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les poupées et notre "pouvoir d'achat"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les poupées et notre "pouvoir d'achat"
» Pouvoir d'achat à kinshasa
» Pouvoir d'achat en baisse
» Pouvoir d'achat d'un Denier argent Octave
» Le pouvoir d'achat chinois dans l'antiquité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Galeries communes & Jeux :: Le salon de thé-
Sauter vers: