Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lycoris

Lycoris

Nombre de messages : 956
Age : 31
Localisation : Liminal garden
Genre : Flower of life
Date d'inscription : 31/03/2006

BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. Empty
MessageSujet: BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.   BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. EmptySam 10 Juil 2010 - 18:33

Et son action face au Temps, notamment.
Après mes délires sur les écrivains, je m'attaque aux poupées. Vais-je faire un biiide ?

Il y a plusieurs questions qui tournent et retournent dans mon esprit depuis quelques temps au sujet de ces petites merveilles en résine, qu'elles soient entre mes mains ou dans celles des autres. Elles concernent les différentes notions qui tournent autour d'elles et qui reviennent généralement dans les conversations, que ce soit en positif ou en négatif : l'Art, le plaisir et le luxe/l'argent.
(Le post sera un peu décousu mais je ne retrouve pas le beau fil de pensée plus ou moins logique que j'avais hier avant de m'endormir. D'où l'importance d'avoir une feuille et un crayon toujours à portée de main)


Jusqu'à combien sommes-nous prêts à mettre dans un objet de résine, aussi beau soit-il ?
Tout repose sur la satisfaction que donne la poupée et l'intensité de l'envie qu'elle créé : pour un modèle précis, on est prêt à mettre des sommes qu'on ne mettrait pas pour une autre, quelles que soient les options avec lesquelles on pourrait l'acquérir. D'où le fait que certains préfèrent quelque chose de plus "casual", contre la multiplication de fantasy parts que l'on observe depuis quelques temps et ce, sur plusieurs compagnies. C'est normal, me direz-vous. On marche aux coups de coeur et si tout le monde craquait pour le même modèle, ça ne serait pas drôle (et ça enlèverait, pour un certain nombre de propriétaires, peut-être beaucoup de la valeur qu'ils accordent à la poupée). Pourtant, je me pose tout de même la question (c'est un peu comme le dilemme avec ces restaurants où l'on paie le repas selon ce que la valeur que l'on lui estime. Oui, j'ai des questions existentielles insolites).

Je ne suis pas riche, toutefois je ne suis pas pauvre non plus. Pourtant, il est des fois où je lève les yeux vers mes BJD (enfin, une en particulier, il faut avouer) et je vois davantage ce qu'elles m'ont coûté que l'objet en lui-même. Et des fois, ça ne me fait pas "peur" mais presque. J'arrive à adopter un point de vue tout à fait extérieur et, sans que personne ne me fasse de remarque, je prends conscience d'autres choses.
C'est du plaisir que l'on s'offre, c'est certain - c'est l'attrait principal. Et c'est un plaisir qui dure bien plus que d'autres. "Mais" je me prends trop la tête avec les "et si" (j'avais mis cet argent ailleurs).
La question se pose d'autant plus si la poupée ne répond pas aux critères qu'on leur prêtait. Comme une bouille adorable mais une capacité à poser moindre, ne comblant pas nos espérances. Ce qui peut engendrer de très belles frustrations (dont le degré peut varier selon le prix, justement).


Avec le temps qui passe, que faire si on ne voit plus que l'argent qu'on aura "perdu" et qu'on en arrive à oublier qu'on s'était amusé et émerveillé avec ?
Comme tout ce qui existe, ces poupées sont soumises au temps et viendra à un moment où elles perdront de leur éclat, d'une manière ou d'une autre. Rien d'irréversible, néanmoins quand on est attaché à ce qu'elle est maintenant, est-ce vraiment ridicule de s'inquiéter pour son devenir ? Au pire, le marché secondaire existe, mais il y a le risque que la poupée ne trouve pas preneur. Et j'ai déjà pu voir qu'arrivé à ce niveau, on peut se mettre à la détester.


Au final, comment savoir si le désir qui nous dévore à un moment en vaut la peine et va perdurer ? Est-ce que ça vaut vraiment la peine de l'acheter si c'est pour retrouver les poupées sur le marché secondaire quelques semaines plus tard ?
Par conséquent, comment donc savoir si c'est un coup de coeur, un vrai, qui dure ? Faut-il toujours "prendre le risque" même si on en ressort terriblement frustré ?
Et aussi... A quel moment peut-on dire si un bout de résine vaut vraiment ce qu'il vaut ? Ca me fait toujours bizarre de voir que des poupées de 16cm, aussi limitées soient-elles, puissent atteindre la valeur d'une de 60 cm. Surtout quand on a l'un à côté de l'autre et qu'on se dit que le prix est similaire, il y a comme une impression de s'être fait avoir.


Voilààà. Merci d'avance pour vos réponses, je suis curieuse de voir vos différents points de vue sur les sujets ^w^
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight.flower.free.fr/
*Esthy*

*Esthy*

Nombre de messages : 3518
Age : 38
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 09/11/2005

BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. Empty
MessageSujet: Re: BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.   BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. EmptySam 10 Juil 2010 - 19:19

Je pense que les poupées et l'argent qu'on y met aujourd'hui, en tout cas de mon point de vue, sera équivalent à d'autres loisirs pour les gens n'ayant pas ce type de passion: vacances longues et "chères", séjour à disneyland (ça ça coute un bras aussi XD), achat d'une voiture superflue ...etc

Si la poupée gagne ou perd en valeur ce n'est pas si important, l'important c'est le plaisir dans ce hobby. Après c'est sur que certaines personnes vont tenter d'acheter des modèles limités pour ensuite pouvoir mieux spéculer dessus... mais comme ce n'est pas mon cas ^^ il m'arrive d'acheter une poupée des fois au dessus de sa valeur car je la désire beaucoup ou de devoir revendre bien en dessous du prix payé mais je croix que cela n'entache pas du tout mon plaisir.

Je ne me sens jamais coupable de cette passion car si jamais arrive un problème pécuniaire, je revends (même à perte, ce n'est pas un pb ) et ça arrange tout . Pour autant je ne vois pas un tas de billets quand je regarde mes vitrines ^^ je vois de beaux objets, sur lesquels j'ai travaillé et qui m'amusent et font du bien à mes yeux. C'est ce qui est important pour moi, de me sentir contente quand je les vois et non pas coupable ou que sais je ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/esthy_et_lulla/
Bakhtine

Bakhtine

Nombre de messages : 3030
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/05/2008

BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. Empty
MessageSujet: Re: BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.   BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. EmptyDim 11 Juil 2010 - 10:38

Je vais essayer de répondre, même si ce sera un peu décousu ahah... Je trouve ton post vraiment intéressant et je trouve qu'il soulève pas mal de questions importantes. (C'est où ton topic sur les écrivains ? Razz)

Citation :
Avec le temps qui passe, que faire si on ne voit plus que l'argent qu'on aura "perdu" et qu'on en arrive à oublier qu'on s'était amusé et émerveillé avec ?
Je pense que ce genre de choses n'arrive pas si tu es arrivée à construire un perso autour de la poupée. Quand on arrive petit à petit à s'éloigner du "matériel", de la poupée en tant qu'objet de résine, pour atteindre quelque chose de plus abstrait (= un personnage, un caractère, voire un univers ou ne serait-ce qu'une ambiance pour certain(e)s) je pense que les préoccupations financières s'altèrent. Quand je vois mes poupées, je ne vois plus une Sugar DollNDoll ou une Leeke, je vois Esther et Amanite, du coup j'ai beaucoup de mal à fixer "Esther = tant d'euros".

Citation :
Comme tout ce qui existe, ces poupées sont soumises au temps et viendra à un moment où elles perdront de leur éclat, d'une manière ou d'une autre. Rien d'irréversible, néanmoins quand on est attaché à ce qu'elle est maintenant, est-ce vraiment ridicule de s'inquiéter pour son devenir ? Au pire, le marché secondaire existe, mais il y a le risque que la poupée ne trouve pas preneur. Et j'ai déjà pu voir qu'arrivé à ce niveau, on peut se mettre à la détester.
Ca c'est la partie du hobby qui m'angoisse le plus, j'évite d'y penser... Very Happy
Plus sérieusement, toujours parce que je considère que mes poupées = des persos, j'ai beaucoup de mal à supporter l'idée qu'elles vont vieillir. J'aurais vraiment voulu qu'elles soient intemporelles, comme des personnages de romans.
C'est vraiment une question qui me frustre, mais je pense qu'il n'y a aucune solution possible pour le coup - bien que j'ai déjà pensé à me racheter une Sugar DollNdoll (comme c'est un moule pas trop cher) s'il arrivait quoique ce soit à l'autre, ou quand elle sera "trop" vieille. Après je sais pas, peut-être que dans un, deux, trois ans je serai toujours autant attachée à elle, voire plus, et que je souhaiterai la garder de la sorte. Je sais pas, vraiment cette question m'angoisse.

Citation :
Au final, comment savoir si le désir qui nous dévore à un moment en vaut la peine et va perdurer ? Est-ce que ça vaut vraiment la peine de l'acheter si c'est pour retrouver les poupées sur le marché secondaire quelques semaines plus tard ?
Par conséquent, comment donc savoir si c'est un coup de coeur, un vrai, qui dure ? Faut-il toujours "prendre le risque" même si on en ressort terriblement frustré ?
Dans mon cas, j'ai relativement de "bol" puisque je craque sur peu de moules... Donc quand j'ai un coup de coeur, c'est rare, et quand il perdure, c'est généralement que la miss atterrira chez moi. Smile
Je ne vois pas l'utilité d'acheter une poupée pour la revendre quelques semaines plus tard, j'ai toujours trouvé ça bizarre, presque "consommation". Quand ça arrive une fois ou deux ok (on peut se tromper, ça m'est d'ailleurs arrivé), mais quand ça devient permanent je ne comprends pas. Après certain(e)s n'ont pas le même attachement que moi pour leurs poupées, qu'ils considèrent d'avantage comme un objet (et non comme des "personnages" donc), mais je trouve quand même que, vu les sommes qu'elles nous coûtent, parfois un peu plus de temps s'avère nécessaire dans l'achat d'une miss. Ca évite une perte de temps, d'argent, et d'énergie (parce qu'il ne faut pas oublier le stress qu'on a toutes à chaque commande). Je pense qu'une grosse partie du plaisir qu'on a revient aussi au fait de traîner sur des sites différents, de fouiller, d'écrire une histoire/un perso à la poupée, lui trouver un look... Et tous ces trucs se font généralement avant même l'arrivée de la doll chez soi, ce qui en soit, assez paradoxal. ^^

Huuum voilà, je crois avoir déjà répondu à 2/3 trucs, j'espère avoir été à peu près claire. ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amaktine.com
Zun

Zun

Nombre de messages : 2384
Age : 42
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/12/2006

BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. Empty
MessageSujet: Re: BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.   BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. EmptyDim 11 Juil 2010 - 11:01

(vais être décousue aussi, tiens)

Coucou, je suis fort d'accord avec ce qu'a dit Esthy.

Je suis non-fumeuse, je n'ai pas de voiture, avec un ami on calculé ce que nous couterait cela par mois, finalement les BJD c'est pas si cher que ça ! Wink

Ce n'est pas pour comparer tout et n'importe quoi, mais il y a tant de dépenses mensuelles qui sont "entendues" et pour lesquelles personne ne se pose de question.
Alors au niveau de l'utilitaire/utilité bien entendu ça se défend, mais perso sans dire que j'ai besoin des BJD, j'aurais beaucoup de mal à m'en passer, c'est quand même pas pour rien que j'y mets tant et que je suis si souvent sur le forum.

Chacun ses plaisirs/loisirs/hobby (lieu commun) mais ce que je voulais souligner c'est que je ne trouve pas les BJD tellement chères, et pourtant je ne roule pas sur l'or.
Sauf si on en achète 4 par mois ! Wink

Citation :
Au final, comment savoir si le désir qui nous dévore à un moment en vaut la peine et va perdurer ? Est-ce que ça vaut vraiment la peine de l'acheter si c'est pour retrouver les poupées sur le marché secondaire quelques semaines plus tard ?
Par conséquent, comment donc savoir si c'est un coup de coeur, un vrai, qui dure ? Faut-il toujours "prendre le risque" même si on en ressort terriblement frustré ?
Où est le problème du marché secondaire ?
J'ai eu des grands coups de cœur BJD, au moins une dont je pense qu'elle restera avec moi, et depuis mon intérêt s'est modifié, plutôt que le coup de cœur qui arrive de plus en plus rarement, c'est l'intérêt de voir de nouveaux moules, de pouvoir les maquiller, et donc oui il arrive que j'achète une doll, que je mette beaucoup pour la personnaliser mais qu'au final elle se retrouve à la vente assez vite.
Je ne comprends pas très bien pourquoi ça devrait frustrer, logiquement quand on revend une doll c'est parce qu'on a eu un autre coup de cœur ou qu'on n'est plus très intéressée, où est la frustration là dedans ?

Je ne vois vraiment pas de problème à revendre si on sent que c'est nécessaire, une personne m'a un jour dit "qu'elle au moins elle était fidèle à ses BJD" (au sujet de mes reventes), je peux comprendre le raisonnement mais j'avoue que ça me fait rire, pourquoi est-ce qu'on devrait fonctionner toutes pareilles ?

Citation :

La question se pose d'autant plus si la poupée ne répond pas aux critères qu'on leur prêtait. Comme une bouille adorable mais une capacité à poser moindre, ne comblant pas nos espérances. Ce qui peut engendrer de très belles frustrations (dont le degré peut varier selon le prix, justement).
Citation :
Au pire, le marché secondaire existe, mais il y a le risque que la poupée ne trouve pas preneur. Et j'ai déjà pu voir qu'arrivé à ce niveau, on peut se mettre à la détester.
Je t'avoue que je ne comprends pas très bien les émotions dont tu parles, je ne les critique pas pour autant mais tout ça me semble vraiment "fort"...
Qu'on "déteste" un vendeur pour un sale coup à la limite mais détester une poupée, ressentir de la frustration par rapport au fait qu'une poupée ne "comble pas nos espérances" et ce en y voyant une valeur monétaire...
Je n'ai aucune réponse, à chacun de gérer ses limites mais j'avoue que je trouve ça excessif, l'idée qu'une passion puisse se transformer en frustration et générer de tels sentiments.

(je comprends bien ce que tu dis, je ne sous-entends pas que tu es frustrée, hein Wink , je parle de ce type de réaction)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.otherside.be/
Lycoris

Lycoris

Nombre de messages : 956
Age : 31
Localisation : Liminal garden
Genre : Flower of life
Date d'inscription : 31/03/2006

BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. Empty
MessageSujet: Re: BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.   BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. EmptyDim 11 Juil 2010 - 14:57

Merci pour vos réponses, c'est intéressant à lire ! Ca permet aussi de découvrir des points de vue et des opinions qui ne me seraient pas forcément venus tout seuls.

Comme je n'ai pas réussi à être suffisamment claire au niveau de la frustration, je vais juste ajouter quelques mots pour tenter de l'être un peu : je parlais surtout du fait d'acheter une poupée, de s'imaginer bien des choses en l'attendant ou de fonder des espoirs et, finalement, une fois en main, on se rend compte qu'elle ne correspond pas aux attentes : pas assez belle que ce que les photos laissent croire, posabilité limitée, personnage ou custom qui ne correspondent pas... Ce genre de choses. La frustration viendrait donc principalement du fait d'avoir désiré (avec plus ou moins de force) quelque chose et puis finalement... Non.
C'est valable pour tous les domaines de la vie, mais je trouvais intéressant d'observer le phénomène du point de vue des BJD.

C'est pour cela que ce n'est pas la revente ou le marché secondaire que je "remets en cause", loin de là ! ^^;
De même pour le fait d'acheter, de customiser et de revendre. C'est une pratique comme une autre, qui permet à ceux qui en sont capables de tester plusieurs moules différents sans avoir à tout garder/à se ruiner. C'est de la bonne curiosité, à ce niveau. Cependant, tout le monde ne customise pas, donc j'aimerai bien avoir (aussi) leur avis dessus ^^

Pour le fait d'en venir à détester une poupée ou à ne plus pouvoir la voir, je ne saurais te le dire : je ne suis moi-même pas concernée. J'avais pu lire cela sur un forum et je m'interrogeais, c'est tout '-'


Bahktine => Nulle part, ce sont juste des petits bloc-notes sur mon pc. Je m'emporte toute seule des fois. Tu veux que je t'envoies ça en mp ? '-'
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight.flower.free.fr/
Avicularia

Avicularia

Nombre de messages : 1474
Age : 33
Localisation : Marne la Vallée
Date d'inscription : 07/07/2006

BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. Empty
MessageSujet: Re: BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.   BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. EmptyDim 11 Juil 2010 - 15:10

Nova a écrit:
Pourtant, il est des fois où je lève les yeux vers mes BJD (enfin, une en particulier, il faut avouer) et je vois davantage ce qu'elles m'ont coûté que l'objet en lui-même.

Après mon déménagement, je les ai toutes installé sur un meuble en attendant les étagères pour elles et là, oulalala il y en avait beaucoup. Et c'est vrai que je me dis que ça fait beaucoup de dépenses...

Cependant pour tout autre passion, il y a de nombreuses dépenses mais qui ne se matérialise pas forcément comme pour l'équitation ou tous les arts créatifs et même les sorties... C'est vrai que si on devait faire précisément le compte de tout ce qu'on dépense : à manger, à sortir, à acheter des trucs qui serviront à rien .... On est pas sorti... Même l'argent que l'on peut perdre lors d'une rupture, d'un divorce ...

Alors par rapport à tout ça les bjd me paraissent cher mais pas excessive par rapport à l'incroyable support créatif qu'elles représentent.

Citation :
Comme tout ce qui existe, ces poupées sont soumises au temps et viendra à un moment où elles perdront de leur éclat, d'une manière ou d'une autre. Rien d'irréversible, néanmoins quand on est attaché à ce qu'elle est maintenant, est-ce vraiment ridicule de s'inquiéter pour son devenir ?

Au début, je m'en inquiétais beaucoup. Cependant mes 1ères vont bientôt avoir 4-5 ans et certaines ont jaunis, d'autres sont en parfaite état. Ce que je trouve extraordinaire avec les BJD, c'est que l'on peut changer leur apparence dès qu'on le souhaite c'est pour cela qu'elles ont de grandes chances d'évoluer avec nous. Même les 1 ères restent pour moi, merveilleuses, il faut accepter qu'elles changent mais cela fait partie d'elles.

Citation :
Au final, comment savoir si le désir qui nous dévore à un moment en vaut la peine et va perdurer ? Est-ce que ça vaut vraiment la peine de l'acheter si c'est pour retrouver les poupées sur le marché secondaire quelques semaines plus tard ?
Par conséquent, comment donc savoir si c'est un coup de coeur, un vrai, qui dure ? Faut-il toujours "prendre le risque" même si on en ressort terriblement frustré ?

C'est vraiment de bonnes questions et je trouve ton post très intéressant. Au début j'étais boulimique de BJD. Puis ça s'est lentement apaisé, aujourd'hui, je n'ai que de rares coup de coeur. Cela va aussi avec ce que l'on en fait, ce que l'on attends de la BJD. Si c'est un perso à incarner ça peut se révéler très difficile car il ne pourra être figé dans un moule, si on part de la BJD pour créer un perso c'est beaucoup plus facile.

Après, il vaut mieux se connaitre soi même, savoir si l'on est du genre à craquer sur tout ce qui bouge ou si on attends LE coup de coeur. Cependant, je pense aussi qu'un coup de coeur n'est pas obligatoire, on peut prendre une bjd qui se révélera une fois customiser, ca peut être un challenge.

Pour la frustration je ne l'ai jamais ressenti, mais au vue de ce que tu décris, je pense qu'il ne faut pas baisser les bras, ça peut être une histoire de customisation, de make up. Pour la posabilité c'est différent mais il faut peut être aussi, accepter certains moules avec leurs défaults ou si l'on est très difficile, essayer de manipuler le moule avant lors de rencontres, salons ...
Revenir en haut Aller en bas
http://merveilleusesbjd.blogspot.com/
Bakhtine

Bakhtine

Nombre de messages : 3030
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/05/2008

BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. Empty
MessageSujet: Re: BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.   BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. EmptyDim 11 Juil 2010 - 16:18

Nova : Je pars en vacances demain donc je pense pas avoir le temps de les lire attentivement, mais ça m'intéresse beaucoup donc si j'y pense, je te recontacterai dans 15 jours. Wink

Je suis d'accord avec les posts précédents à propos des dépenses. Je fume pas, bois pas, vais pas en boîte ou ce genre de trucs et mes loisirs restent très "simples" en dehors des BJDs donc j'ai des sous à consacrer à mes miss.
En revanche, je culpabilise toujours autant lors de l'achat de la poupée en elle-même... Parce qu'on peut lâcher 30 euros par ci, 40 euros par là, mais 300, 400, 500 ou plus d'un coup ça me met toujours mal à l'aise, sur le moment - c'est bien pour ça que je pense commander ma prochaine en layaway. J'ai vraiment du mal à m'empêcher de culpabiliser et je me débrouille toujours pour bosser avant de me payer mes poupées, sans rien "demander à personne".
Après, quand la doll est chez moi, je n'hésite plus trop à la trimballer et la tripatouiller dans tous les sens (même si elle reste en boîte le reste du temps), mais le moment de la commande en elle-même est toujours délicat pour moi. Smile Je pense que c'est aussi l'éducation qu'on reçoit qui fait que. Dans ma famille, on est plutôt partisan de "gagner son pain à la sueur de son front", et je sais que mes parents, même s'ils les apprécient beaucoup, me passeraient un sacré savon s'ils savaient le véritable prix de mes poupées.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amaktine.com
Contenu sponsorisé




BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. Empty
MessageSujet: Re: BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.   BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BJD : objet d'art, de plaisir et de luxe.
» Etrange objet.. Une idee?
» objet monétéiforme
» pur objet de design contemporain....
» objet non identifié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Ball Jointed Dolls en résine :: Discussion générale - BJD-
Sauter vers: