Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

A quel âge avez-vous perdu votre virginité?
avant 16 ans
16%
 16% [ 80 ]
entre 16 et 20 ans
48%
 48% [ 245 ]
entre 21 et 25 ans
13%
 13% [ 66 ]
entre 26 et 30 ans
2%
 2% [ 8 ]
après 30 ans
0%
 0% [ 0 ]
je suis vierge
21%
 21% [ 109 ]
Total des votes : 508
 

AuteurMessage
Saphir



Nombre de messages : 1855
Age : 27
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Lun 5 Sep 2011 - 12:21

Je rebondis sur ce que tu dis Bleuacide. Personnellement, je trouve que la première fois est quand même importante, pas pour une raison de virginité à préserver pour la bonne personne mais plutôt pour un soucis psychologique. Je m'explique:

Je pense que pour quelqu'un qui découvre le sexe, le faire dans de mauvaises conditions peut lui faire passer l'envie d'avoir de nouveaux rapports pour plus tard, le bloquer parce qu'il s'est fait une mauvaise idée avec cette première fois. Bien sûr, rien n'est parfait la première fois, mais je pense que de le faire dans de mauvaises conditions peut réfréner l'envie de recommencer après. Voilà en quoi dans mon sens la première fois est importante.

Enfin voilà, bref, j'exposais mon avis, une fois de plus. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/134204187@N06/
Papillori



Nombre de messages : 2551
Age : 26
Localisation : Yerres
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Lun 5 Sep 2011 - 12:25

Ouais, c'est ce que j'ai dit quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.An



Nombre de messages : 8274
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Lun 5 Sep 2011 - 12:39

C'est très intéressant tout ça :3
Bon moi je me sens un peu extra-terrestre. J'ai 22ans, j'ai eu diverses relations sexuelles avec filles et garçons mais jamais suffisamment poussées pour me considérer comme dépucelée (mon première copain lui considère l'inverse, comme quoi "faire l'amour" est une notion sentimentale plus que technique). Je suis donc à peu près vierge et ni fière ni pas fière de l'être. Comme ça a été dit avant, à partir d'un certain âge, les gens considèrent naturellement que tu as déjà couché, surtout si tu parles avec eux de sexe très naturellement, ce qui est mon cas. Je ne ressens vraiment pas de honte ou quoi au quotidien.

J'ai écouté toute ma jeunesse des émissions de radios ou les gens parlent de leurs problèmes sexuels, je regarde beaucoup de films érotiques / pornos soft, j'aime parler cul avec les gens et je le fais de façon plutôt décomplexée. Mais à côté de ça, j'ai un rapport avec mon corps et mes sensations très particulier. Je ne suis pas en manque ni très demandeuse, et je préfère attendre tranquillement la bonne personne pour me donner. Ce que je préfère, c'est les relations mentales (platoniques ?) et le flirt. Ça j'adore et je flirt tout le temps avec plein de monde. Les gens pensent généralement que je suis une fille sexuellement épanouie. Marrant non ? ^^
En bref, je recherche surtout la sensualité, au quotidien. Mais pour passer du côté sexe pur, je préfère vraiment attendre quelqu'un avec qui je sois sur la même longueur d'onde. Je pense que je ne serais jamais prête à me donner vraiment si la personne en face et moi ne sommes pas complices à 100%. A moins que je sois totalement torchée, hm.

Anne-Laure, j'avais lu le message dont tu parles et pareil, ça m'avait attristée. Ça m'a rappelé mes amies de lycée, leurs angoisses, "quand est-ce que ça va m'arriver" etc. Et moi à côté, 1 an avec mon copain, et quand elles me demandaient si j'avais couché "ben non, et ce qu'on fait ensemble me suffit largement comme ça". Je passais pour quelqu'un de bizarre ^_^; Cette fille, si elle ressent cette même pression sociale, doit se faire une idée tellement faussée de la première fois. Faire du sexe avec quelqu'un ça change pas le monde, ça ne te change pas. C'est entre toi et la personne, c'est la relation qui évolue, pas grand chose de plus. Et le sexe n'est pas un aboutissement dans une relation (mais ça c'est mon point de vue très personnel de fille à peu près vierge xD).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/an-ovalaire
Bluu



Nombre de messages : 2442
Age : 29
Localisation : France, Annecy
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Lun 5 Sep 2011 - 15:58

Saphir, je me permets de rebondir:) Je trouve ça nul, le concept "d'offrir" sa virginité, franchement....c'est plus une gène anatomique ou/et comportementale qu'un cadeau, pour l'ensemble des partenaires impliquées quels qu'ils soient Very Happy
Par contre - et la je suis aussi d'accord avec toi - il ne faut surtout pas que le sexe se passe dans de mauvaises conditions ni avec la mauvaise personne, que ce soit la première fois ou la 140eme, y a pas de raison Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluoxyde.free.fr
Saphir



Nombre de messages : 1855
Age : 27
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Lun 5 Sep 2011 - 16:29

Ah non mais, là je suis en total accord avec ce que tu dis, autant pour le concept "d'offrir" sa virginité que pour le fait qu'une rapport sexuel doit se passer dans de bonnes conditions, peu importe de quelle fois il s'agit. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/134204187@N06/
seminole



Nombre de messages : 1072
Age : 62
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Ven 9 Sep 2011 - 16:35

Je l'ai fait pour la première fois à 22 ans avec mon mari (le seul depuis 33 ans!).
je suis d'une autre génération.

j'ai eu une éducation "biologique" très détaillée (livre de sage-femme...) mais une éducation sociale et religieuse très "puritaine" dans une famille sans homme (donc sans image précise du genre opposé)

un résultat: la peur de l'homme, le sens sacré de la virginité (un don)

Autour de moi, les copines avaient des petits copains, essayaient (1968 était passé par là) et moi: rien! Les conversations m'intéressaient et me gênaient en même temps.

A l'époque, le fait de perdre sa virginité se concevait encore comme lié au mariage (avant ou après mais avec le futur marié) et était le preuve de la maturité sexuelle pour la reproduction. D'où le contrôle des draps au lendemain du mariage dans certaines régions, dans certains pays, dans certaines familles...


Pour ce que je vois et entend des "jeunes" actuellement en trainant dans le RER, j'ai l'impression que dans de nombreux cas, c'est un problème de reconnaissance du groupe, d'intégration:
Un garçon d'une bande prouvera qu'il est un mec parce qu'il l'a fait. Et en plus il insistera sur le fait qu'il n'a pas d'attache sentimentale avec la fille.
A l'opposé, les filles en font parfois une preuve de libération et d'opposition au groupe familial.

Ce qui me peine le plus, ce sont ces mêmes filles qui le font et ... s'empressent de refaire leur hymen pour la famille, le fiancé, le retour au pays

En règle générale, je trouve que le fait de le faire de plus en plus jeune est lié à la société actuelle: tout tout de suite. On veut, on consomme! On ne laisse plus mûrir, on laisse parler les hormones.

1968 n'a pas été que positif, à mon sens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llysewein
Petite Main


Nombre de messages : 4948
Localisation : Marne-la-Vallée, Île-de-France
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Sam 10 Sep 2011 - 14:17

seminole a écrit:
...1968 n'a pas été que positif, à mon sens
oh meeerci!!!! priere priere
je suis de la même génération que toi et à l'époque des "peace and love" si tu ne couchais pas à tout va... je vous épargnerai les insultes et pressions que j'ai subies.
Comme je suis née en septembre (signe de la vierge) je le ressentais comme une double pression, l'impression d'être une pauvre vieille (avant l'âge) frustrée, malade et c***

....mais têtue. J'ai tenu bon, dans les années 68, adolescente, vierge, passionnée d'opéra et de de littérature classique !!! ...carrément ovni Razz

IL me semble que les année 80 et 90 étaient plus souples, plus respectueuses des différences. Mais ton post, Anne-Laure, me donne l'impression que les vieux démons reviennent et cela m'attriste.

être vierge ou pas ne devrait pas répondre à une pression extérieure. Il vaut mieux que ce soit réussi la première fois... mais sinon ce n'est pas grave, il y a heureusement tant d'occasions de se faire de beaux souvenirs.

ça me fait penser à un vieux film qui vient juste de sortir en DVD: "carnet de bal". On ne parle pas de la "première fois" mais du premier bal avec une série de sketches drôles, glauques ou glamours et une très belle dernière réplique "c'est important la première fois... mais ce n'est que ça"

dédramatiser, se faire de beaux souvenirs et résister à la pression... trente ans plus tard: aucuns regrets!

_________________

Enregistrez le nom de vos dolls
BJD:ICI^^
Autres Dolls:ICI^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure.



Nombre de messages : 5546
Age : 31
Localisation : Helvétie
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Sam 10 Sep 2011 - 18:36

Je n'ai pas connu les années 68-70, je suis née en 1985, mais je me rappelle qu'a l'époque ou toutes les gamines commencent a dire a qui veut l'entendre que "ouais, moi j'l'ai déjà fait", ma mère me répétait tout le temps : pas de pression pour toi, t'étais avec elle quand elle l'a fait ? Non, alors t'es meme pas sure que ce soit vrai.

Mais je n'ai jamais ressenti de pression (sauf de la part de mon premier amoureux, a 14ans, qui m'a quittée parce que je ne voulais pas coucher) et je l'ai fais avec la personne que j'aimais le plus a ce moment la. J'avais 17ans et 3 mois (on avait exactement le meme age, a une semaine pres, et on avait rigolé sur le fait d'etre dans la moyenne)

Je n'arrive pas a me rendre compte de l'evolution des ados actuellement. Ma petite soeur de 14ans (bientot 15 en réalité) n'est pas du tout du tout intéressée par la chose, elle en est a peine aux petits bisous (sans la langue, hein amour ) mais beaucoup de filles de son age ont l'air de vouloir faire "tout comme les grandes" mais a une échelle différente de la mienne a leur age. Nous on voulait se maquiller et se la raconter avec les grands, elles elles se maquillent deja, se fringues commes des femmes et veulent tout, tout de suite.

Encore une fois ca me rappelle une phrase de ma mere quand j'avais 15 ans : Si tu fais ca a ton age (me maquiller, mettre des talons, etc.) tu feras quoi a 20 ans ? Tu veux arriver a 25ans et avoir tout testé dans la vie ?

Bref, je m'égare et ce n'est pas facile de taper sur un clavier espagnol. Mais mon avis c'est evidemment qu'il n'y a pas de bon age pour le faire... juste un bon partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edhelwen



Nombre de messages : 3353
Localisation : Le Moule - Guadeloupe
Date d'inscription : 25/03/2005

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Dim 11 Sep 2011 - 9:23

Je me souviens d'une discussion en 3eme avec mes copines (15 ans c'est ça?). On avait bien intégré qu'il fallait se sentir prête, d'ailleurs, la question était "et toi, tu te sens prête?" et pas "et toi, tu l'as fais?" (une copine n'était déjà plus vierge, ça ne nous a ni choqué, ni mis la pression. "et tu étais prête?"XD ). Et toutes de se dire que 15 ans, c'était peut être trop tôt, mais qu'à 16 on serait "mieux" prêtes XD!

Nous n'imaginions même pas que c'était possible de faire quoi que ce soit sans capote, c'était l'époque de la découverte du sida, des premières idées préconçues dessus aussi. Nous étions bien informées, c'était quasi obsessionnel, il y avait des messages de l'état placardés/annoncés partout, on nous faisait faire des concours de slogan/affiches en dessin. Et bien sur, tout le reste de la sexualité nous était expliquée par la même occasion. Par là, je ne veux pas dire seulement "anatomiquement" mais aussi sentimentalement, car il fallait dédramatiser/rendre les rapports sexuels assez intéressants pour qu'on ose braver la maladie (à l'époque, point de trithérapie, attraper le SIDA, c'était mourir plus ou moins lentement, dans d'atroces souffrances, c'était le message qui était passé). Je crois que quelque part, ceux de ma génération ont été "chanceux" de ce côté (même si c'est pas vraiment de la chance de découvrir sa sexualité tout en étant matraqués d'images/prédictions d'apocalypse sexuelle).
Bref, tout ça pour dire qu'on y allait plus ou moins sereinement et qu'il n'y avait pas de course au dépucelage.

Bref, j'ai eu 16 ans, et je ne me suis pas sentie plus ou moins prête. Mais j'avais un copain que j'aimais énormément et on s'y est mis assez naturellement et sans se demander s'il y avait un nombre de mois ensembles à respecter ou pas XD! On en avait envie tous les deux. Je ne sais pas quelles étaient ses motivations, mais de mon côté, c'était plus de la curiosité que de l'excitation. D'ailleurs, ça s'est passé affreusement (c'est pas comme si on savait comment s'y prendre), mais on a insisté les jours qui ont suivi:p. J'ai eu la chance de rester avec lui pendant un an et demi et c'est surement une des choses qui a conditionné ma vie sexuelle à venir (parmi bien d'autres).
De mon groupe de copines, certaines ne disaient rien, pour d'autre (comme pour moi), la question ne se posait pas, on a presque toutes commencé dans ces eaux là, cette année là. Je sais qu'une de nos amies s'est forcé un été plus tard pour être comme tout le monde et que ça s'est très mal passé.
Je ne me souviens pas si on lui avait mis la pression, j'ai bien peur qu'on se soit un peu moqué (on était pas tendres entre filles, "je te prends, je te jette", chacune notre tour et que forcément, tous les languedeputages étaient les bienvenus dans ces cas là Oo).

Y a tellement de sujets qui ont été abordés que je ne sais plus où donner de la tête. Mais bon, ici on parle de première fois donc je m'arrête là. Dans l'ensemble, léo, Ezi, bleuacide, vos réactions m'ont fait du bien. Et Deedlot, tu es le mal, marcella Iacub c'est au moins ma déesse de l'antiéducation sexuelle et je ne veux pas faire "trop" de hors sujet:p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://affreusementmignon.blogspot.com/
Delilah



Nombre de messages : 30
Age : 26
Localisation : Pas de Calais/Belgique
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Dim 11 Sep 2011 - 15:33

C'est très étrange pour moi de répondre à ce sujet car je ne participe presque pas au forum mais bon. Le sujet m'interpelle vraiment.

J'ai eu quelques "mésaventures" qui m'ont longtemps fait avoir honte ... de ne plus être vierge. Pourtant, c'est arrivé dans une tranche d'âge plutôt correcte je pense (16 ans, mais ça n'engage que moi). Sauf que le contexte est particulier: j'étais dépressive à cette époque et pour me sentir "vivre" je faisais un peu n'importe quoi. Et je suis allée à la soirée de trop. Honnêtement, je ne me souviens de rien: aucun visage, aucun nom, le black out total parce que mon verre de coca n'était pas que du coca. Juste la honte le matin, à se retrouver toute nue, le corps endolori et à se poser mille et une question (outre la première fatidique "Où je suis?" c'était surtout vis à vis des IST et autre, j'étais très bien informée et prenais déjà une contraception). La réaction ridicule que j'ai eu, c'est de n'en parler à personne... j'aurais pu porter plainte, on aurait certainement pu faire des examens. Mais j'avais 16 ans, j'avais menti à mes parents, je n'aurais jamais du être là-bas. Ma culpabilité l'a emporté (et puis au final, le peu de personne à qui j'ai osé me confier à l'époque m'ont dit "bien fait". Sur, se faire droguer et plus ou moins violer, c'est mérité.) C'est là que je me suis dit que les murges, c'était cool dans les séries TV où le monde est beau et plein de paillettes. Mais que si je me retrouvais enceinte d'un John Doe ou avec je ne sais quelle saloperie, ça ne finirait pas en happy end. Et que je méritais certainement mieux (j'étais dans une optique de me "faire du mal" à cause de ma dépression certes mais, là je me sentais sale et sans aucune dignité, ça m'a vraiment fait réagir.)

Alors, j'ai eu honte parce que mes amies parlaient de leur première fois avec des étoiles dans les yeux, genre grandes romantiques avec l'homme de leur vie et tout ça ... moi, je faisais mine d'être encore innocente et de ne pas avoir trouver "le bon" car j'avais honte de dire "bah moi, je m'en souviens pas, j'étais trop saoule/j'étais pas "là" " (ça a longtemps été un grand tabou pour moi). Je me suis donc considérée comme "psychologiquement" vierge (physiquement non, par peur, j'ai quand même fait des examens.)

Je vais citer .An, car je me retrouve complètement dans ce qu'elle écrit:

.An a écrit:
Ce que je préfère, c'est les relations mentales (platoniques ?) et le flirt. Ça j'adore et je flirt tout le temps avec plein de monde. Les gens pensent généralement que je suis une fille sexuellement épanouie. Marrant non ? ^^
En bref, je recherche surtout la sensualité, au quotidien. Mais pour passer du côté sexe pur, je préfère vraiment attendre quelqu'un avec qui je sois sur la même longueur d'onde. Je pense que je ne serais jamais prête à me donner vraiment si la personne en face et moi ne sommes pas complices à 100%. A moins que je sois totalement torchée, hm.

Après avoir pris en main ma dépression et aussi, fait un travail sur moi, c'est comme ça que je réagissais: des flirts, de l'ultra-séduction mais jamais rien de sérieux, j'avais la politique de "On ne me touche pas, on ne me déshabille pas". Tout comme je parle très ouvertement de sexe, sans aucune honte ou rougeur, donc comme .An, on m'a toujours pris pour une fille épanouie sexuellement parlant, mais qui restait juste discrète avec ses relations.

Et puis, j'ai rencontré LA fille. C'est cliché ce que je vais dire, mais avec ce qui m'est arrivé (et malgré le fait que j'ai travaillé dessus pour éviter de faire un calque général), j'associe toujours "garçon" avec "danger" (cependant, je ne me considère pas comme homo ou bi, je ne me mets pas dans une case, je fonctionne à l'attirance, qu'importe le genre de la personne) Et avec cette demoiselle, tout s'est fait naturellement, sans prise de tête, sans difficulté, sans peur. Et là, j'ai considéré qu'à 19 ans, je n'étais plus vierge parce que j'avais fait l'amour pour de vrai avec quelqu'un que j'aimais et sans être forcée.

Après, je ne sacralise pas l'acte ou la virginité. On est dans une société ultra-sexualisée où tu as l'air d'un attardé si tu refuses la sodomie (je cite mot pour mot une amie qui pensait ne pas être normale en refusant cette pratique oO), personnellement je n'ai pas fait un "cadeau" à cette fille parce que c'était beaucoup de confiance en moi surtout que j'avais besoin. Mais je ne me sentais pas non plus "anormale" de ne pas être vraiment passé à l'acte avant de la rencontrer. Je ne pense pas que l'âge de la première fois détermine qui nous sommes ou ce que nous sommes, on réagit tous de manière différente, on a tous un rapport différent avec notre corps, et eu plus ou moins d'occasion.

J'ai dans mes ami(e)s (garçons compris donc), des personnes encore vierges, et ils n'en ont pas honte, ça ne change en rien nos rapports, on en parle très librement d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaypoulpinbondage.wordpress.com
Anne-Laure
Admin


Nombre de messages : 26924
Localisation : Angoulême, France
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Dim 11 Sep 2011 - 15:57

Merci pour ce témoignage très fort Delilah, je suis contente que tu considères toi aussi que ta vraie "première fois" a été quand c'est TOI qui l'as décidé.
Et je trouve abominable (bien que compréhensible, hélas) que tu aies culpabilisé d'avoir été droguée et agressée alors que tu n'y étais pour rien. C'est pas, jamais, à la victime de se reprocher d'avoir été au mauvais endroit au mauvais moment, ça me fout en rage qu'on ait pu considérer que tu l'avais mérité. console

_________________

avatar © Tatsuya Ishida / Sinfest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algesiras.free.fr
.An



Nombre de messages : 8274
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Dim 11 Sep 2011 - 17:01

Delilah > moi aussi je me retrouve totalement dans tes paroles :
Citation :
(cependant, je ne me considère pas comme homo ou bi, je ne me mets pas dans une case, je fonctionne à l'attirance, qu'importe le genre de la personne) Et avec cette demoiselle, tout s'est fait naturellement, sans prise de tête, sans difficulté, sans peur.

Et la façon dont tu racontes ta vraie première fois donne des frissons :3
Être dépucelée physiquement ça ne veut pas forcement dire grand chose (techniquement aussi, je suis dépucelée, ca me fait une belle jambe tiens). J'espère que tu ne gardes pas de trop grosses séquelles psychologiques de ton agression (ou viol ou relation forcée, comment appeler ça ?) console
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/an-ovalaire
Delilah



Nombre de messages : 30
Age : 26
Localisation : Pas de Calais/Belgique
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Dim 11 Sep 2011 - 18:23

Anne-Laure --> ça n'a pas été facile de me dire que je pouvais quand même avoir une "première fois" mais bon, comme je disais, je suis vraiment tombée sur une personne géniale et compréhensive =) Quant à la victimisation, y a beaucoup de débats (et ça serait hors-sujet ici) sur la culpabilisation des victimes de ce genre d'acte ("t'avais qu'à pas t'habiller comme ça" "t'avais qu'à pas agir comme ça", au final, les agresseurs sont presque blanchi parce qu'on dit que les filles les provoquent dans leur attitude!), mais je suis tombée sur une psychologue qui m'a beaucoup aidé à me dire que non, c'était pas forcément ma faute et que je n'avais pas mérité ça (qui mérite ça d'ailleurs ... ?) donc maintenant, ça va mieux. Mais bon, quand tu es une ado de 16 ans, qui va devoir réagir en cachette c'est toujours plus délicat. Mes parents ne sont d'ailleurs pas du tout au courant.

.An --> Oh, hormis que je fais des crises d'angoisse dès qu'un jeune homme se fait trop insistant, je vais bien x) Comme tu disais, il faut que ça reste du flirt ou de la relation platonique. (et je suis "contente" de voir quelqu'un fonctionne aussi de cette façon, ça me rassure xD)


Enfin, je précise, je ne participe pas encore beaucoup au forum (faut que je prenne mes marques, je suis timide même si je mets les pieds dans les sujets qui fâchent directement ^^"), je ne voulais pas témoigner dans le sens "plaignez moi il m'est arrivé des malheurs", tout va bien dans ma vie personnelle et professionnelle et j'ai bien remonté la pente. J'ai juste "peur" des garçons sans pour autant refuser tout contact =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaypoulpinbondage.wordpress.com
Katnia



Nombre de messages : 726
Age : 24
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 10/05/2011

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Dim 11 Sep 2011 - 23:12

Dear-Daddy a écrit:
[...] De plus, je ne sais pas pourquoi, mais a chaque fois qu'un garçon m'aborde pour me draguer j'ai toujours cette peur de "est-il en train de se foutre de moi car c'est un parie perdu entre potes" ou "est-ce un fou dégénéré qui me harcèle ?", et a chaque fois, je fuit en courant...

Je regrette sincèrement cette société où le sexe est "banalisé" (si je puis dire).

Ce dont j'ai le plus peur, ce n'est pas de rester vierge, c'est plutôt de ne trouver personne a aimer. Malheureusement, j'ai souvent l'impression que je suis la seul a penser cela. Est-ce vrai ou existe-t-il d'autre personne dans le même cas ? '_'

Je suis exactement dans le même cas que toi, hormis pour l'expérience familiale et le code vestimentaire (car j'adore ça mais ça ne me va pas) j'ai eu l'impression de me lire dans ton message.

J'ai 19 ans et pour ma part, je sais aussi que je ne perdrai pas ma virginité avant des lustres car comme toi, je fuis devant quelqu'un qui essaie de me draguer. Mais c'est compliqué car dans un sens je ne veux pas être draguée mais de l'autre je ne me vois pas le faire. Déjà je ne veux pas (et je ne sais pas pourquoi...), je sais que j'aurais l'air idiote, et en plus je crains d'être rejetée ou pire qu'on se moque de moi...

Je n'ai pas non plus peur de rester vierge, ça à vrai dire je m'en fiche, mais j'ai peur de ne pas être aimée alors que je ne demande que ça, je déborde d'affection. Malheureusement les gens prennent ça pour de l'amitié et de la gentillesse.

Alors bien sûr, j'ai toujours mal au cœur quand je vois qu'une personne qui me plaisait se retrouve avec quelqu'un que je connais, juste parce que j'aurais moins plu/pas montré que je suis attachée/on m'aura vu comme une gamine etc. (rayer la ou les mentions inutiles).

Du coup, j'ai encore plus mal quand je vois que les rares personnes à qui je tiens énormément comme mes meilleurs amis me délaissent pour des raisons X ou Y, et c'est pire quand c'est pour des raisons qui me semblent être sentimentales (alors qu'en réalité ça ne l'est pas forcément). Ça me fait développer un sentiment de jalousie que je trouve malsain mais que je ne peux pas refouler. Et ça me met de trèèès mauvaise humeur.


Je suis contente qu'un tel débat ait été lancée car je suis justement retombée aujourd'hui dans la phase de déception du "pourquoi les gens s'intéressent toujours aux autres et pas à moi alors que j'ai tant à donner". Je suis désolée d'étaler ma vision des choses comme ça, je ne cherche pas à me faire plaindre, surtout pas, mais ça m'a fait un bien fou, même si ce n'était pas forcément en rapport avec le sujet.

Donc pour répondre plus ou moins au sujet : Moi je le vis pas très bien, mais pas dans le sens "je suis vierge à mon âge" mais plus dans le sens "j'ai personne qui m'aime assez alors que j'en ai besoin"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deedlot



Nombre de messages : 3210
Age : 91
Localisation : Ici. Et là.
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Dim 11 Sep 2011 - 23:29

edhelwen a écrit:

Mais j'avais un copain que j'aimais énormément et on s'y est mis assez naturellement et sans se demander s'il y avait un nombre de mois ensembles à respecter ou pas XD! On en avait envie tous les deux.

J'ai plus ou moins le même vécu, je venais d'avoir 16 ans lors de ma "première fois" (comment dire, même si ça n'était pas la première fois que je me faisais pénétrée, c'est en tout cas cette fois où mon hymen s'est déchiré, c'est toujours un peu plus ambiguë quand on a des rapports sexuels avec des femmes ) avec ma copine à l'époque, et on a fait ça le premier soir, alors qu'on ne se connaissait pas.

Mais à aucun moment, je me suis dis qu'il y avait un "délai de respectabilité" à tenir pour coucher.
En fait, j'en crevais d'envie, alors je ne me suis pas posée de question, je suis allée nue dans son lit, et comme elle n'attendait que ça aussi, ça s'est fait très naturellement.


Et sinon, ahlala, Marcella Iacub ♥♥ J'adore sa pensée aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deedlot.livejournal.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)   Aujourd'hui à 19:33

Revenir en haut Aller en bas
 
La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» La première fois (on lit avant de répondre au sondage!)
» [SPOILER] La "Première fois" de Crichton
» Stargate Atlantis - La première fois qu'on s'aimera - Rodney/John - G
» Ma toute première fois, toutoute première fois...
» la première fois...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Le Marché :: Papotages-
Sauter vers: