Materiel Celeste
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-67%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ à 4,99€ la première année au lieu de 14,99€
4.99 € 14.99 €
Voir le deal
anipassion.com

 

 Marketing: différenciation/sexualisation des produits

Aller en bas 
+140
pullip-neness
Boule de poils
Laine
HeikAllana
Axolotl
Serendipity
Puppedoll
Nano
Kuroe
Lycoris
Presea
Aki
Limë
Lizotek
Alixir
Shinku
Kazahaya
Karamelbarbaris
Alia Zanetsu
Sucre Roux
Nefisa
Hirugaky
pikaplume
Lyssandrei
Agneska
safjaa
Eris
Noya
Almalexan
Melkin
Lalouve
Cassandre42s
Citronrouge
Wicca
Koikokoro
Meleabrys
Darkdaisy
aishiteru
tsubame
Libellule du crépuscule
Mon Amie Koumori
Tandoori
Ben-Chan
Shin
shlimbo
angy1800
Lady Coco
Raspberry Cream
Akane
Saphir
Sad'
Daiya
Ladicius
Calimello
ThomasRIPLEY
Nyx.
Totchi-kun
Kai
Miyan
Rushi
Ezi
Amarylis
Andromede
Cendre
elfire
Ayunio
Sayyadina
hirumavsgaara
Lux
Taiyou-San
Assaliah
Daenerys
Lee
Subaru-D
Yukito
Alphonse
kam
Pati_Onirie
mayura
karasu
Hope
kaori
Mili-chan
AlexielLeNeko
Koala Krash
Maxine
Cein
Follow-the-Wind
Myra
Blablette
nylh
khaarmila
chaton
Had'
Rehem
Bluu
Blah
Arylaya
Papillori
Bibou
Gabylc
Létincelle
Zillah
Para_San
Fille manquée
MilkyFactory
Corbal
Coriolis
Islael
Mumb@
celynette
Avicularia
Lay
Arysuh
Loreleï
elly
edhelwen
Dollink_
pandalilou
Liwa
fanny
Belin
NieLs
Sandra
.An
Magnetic Duckling
Lylyesp
Prince
deedlot
Piyo
Laure.
*Esthy*
Anne-Laure
*Lulla*
Leo
Sugar-Junkie
Paraphernalia
Junjun
Bone
Solkeera
144 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27 ... 39 ... 53  Suivant
AuteurMessage
Sandra

Sandra

Nombre de messages : 4199
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/04/2010

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyMer 5 Juin 2013 - 19:06

Coriolis a écrit:
qui m'a dit fièrement en guise de bonjour : "C'est un garçon".

Quelle horreur ! Elle aurait du se le faire tatouer sur le frond ou se balader avec un tee-shirt de sa citation (avec une grosse flèche en néon clignotant sur son gros ventre).
A croire que la femme derrière ce ventre n'existe plus et que son seul bonheur soit de porter en elle un petit mâle.


J'ai cliqué sur le lien des livres sexualisés et j'ai trouvé l'article très intéressant. J'ai aussi trouvé d'autres articles du même genre dont un qui dit que les garçons lisent "moins".
Selon l'auteur qui est libraire, pour la plupart des parents, la lecture c'est un truc "de gonzesse" parce que les garçons vous voyez, ca a besoin de bouger et de se dépenser et donc forcement, ca va jouer au foot plutôt que de rester calmement à lire...
Sans ajouter les fameux "mais lis pas ca, c'est pour les filles" alors que ca semble moins choquer d'une fille puisse lire des trucs de garçons.

Je trouve ce genre de réactions vraiment trop triste et je repense avec amour à deux films qui ont bercé mon enfance : "L'histoire sans fin" et "Richard au pays des livres magiques" où les 2 héros sont des petits garçons grand lecteurs.
Et en tant que fille, ca ne m'a jamais "perturbé" car je m'identifiais à eux pour la simple et bonne raison qu'on partageais le même gout pour l'évasion et la découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Papillori

Papillori

Nombre de messages : 2396
Age : 31
Localisation : Yerres
Date d'inscription : 14/06/2010

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyMer 5 Juin 2013 - 19:15

Petite, mon héro c'était batman, je jouais dans la boue aux petites voitures etc... J'en suis pas moins mal équilibré (quoi que... Etant donné que je suis lesbienne, certains diront 'ah ben voilà')

Bref, comme dit dans l'article, c'est beaucoup plus '''normal''' de voir une fille habillé en bleu qu'un petit garçon en rouge.. Tsss (bah moi, j'aime pas le rose de toute façon)
Revenir en haut Aller en bas
elfire

elfire

Nombre de messages : 754
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2009

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyMer 5 Juin 2013 - 20:09

Ha! Ben voila ça explique tous...... bon je sors......


Les couleurs sont d'autant plus ridicules que tous les garçon s(et les filles) étaient en robes au début du siècles et ce jusqu'à environ 4 ans et que le rose dans le passé était vu comme un rouge clair, aussi tous les enfants en roses dans les tableaux sont des garçons et souvent des princes.

Pour enfoncer le clou, à l'âge d'or de Louis XIV les hommes avait des talons, des bas, de la dentelle et du maquillage à outrance mais n'allez pas leur dire qu'ils étaient des tapettes.... Bref, l'habit ne fait pas le moine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.feneteau.com
Sandra

Sandra

Nombre de messages : 4199
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/04/2010

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyMer 5 Juin 2013 - 20:34

Absolument !!

Même si j'avais une bonne collec' de barbies à la maison, j'avais aussi des legos/playmobils (construiiiiiire) et je jouais aux power rangers et aux pogs avec les garçons dans la cour de l'école. J'aimais piquer les chaussures et les bijoux à ma mère pour me déguiser en princesse mais j'étais aussi une excellente grimpeuse d'arbres. Et je te plussoie Papillori : le meilleur dessin animé de tous les temps, ca restera quand même Batman !!
Pour le rose, j'ai eu une période "princesse" mais au final, je n'en portait pas tant que ca arrivé les 10-12 ans. C'est maintenant une couleur que je déteste ^^ et j'ai toujours trouvé ca profondément débile et subjectifs c'est histoires de "bleu" pour un mec, "rose" pour une fille.
Je crois que si je devais devenir maman, c'est le genre de choses qui me rendrait DINGUE. Déjà quand je vais dans les librairies ou les supermarchés rayon jouet, je peux pas m'empêcher de pester.

Donc je trouve que ton choix Miyan est vraiment chouette. Mes parents ont eu la surprise pour moi, pas spécialement par choix mais parce que j'ai jamais été orientée de la bonne façon lors des echo et ce jusqu'à l'accouchement. Ca n'a pas empêché ma mère de m'acheter un landeau bleu ciel (fort joli). Si on pense à ces femmes qui, quelques années avant, n'avaient pas la possibilité de choisir le sexe de leur enfant. C'était pas un drame pour autant.
Maintenant, j'ai l'impression qu'il y a des parents qui sont limite "déçus" lorsqu'ils apprennent le sexe...

Et les reflexions du genre, "le prochain, ca sera un garçon/une fille" je trouve ca encore plus nul. Comme si la famille parfaite c'était : "un papa, une maman, un garçon, une fille, un chat et un chien"
Revenir en haut Aller en bas
elfire

elfire

Nombre de messages : 754
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2009

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyMer 5 Juin 2013 - 21:02

Batman, c'est pas le mec qui aime les collants et les justaucorps ?... Bon, je re sort !

Clairement, l'important c'est d'avoir un enfant que l'on aime, de toute façon il n'est pas échangeable et il faudra faire avec. Bon moi j'ai eu un garçon et j'aime jouer à la poupée, hé bien il joue avec moi également (et aux Légos que j'adore également). J'aurais joué avec ma fille si cela avait été une fille aux mêmes jeux.

Il y a un juste milieu, une grande diversité des personnes qui n’empêche pas d'être fille ou garçon même si on ne suit pas les codes qui voudrait que toutes les filles finissent en Bimbo décérébrées (et baisables) et les mecs des machos virils et musclés (et chef de famille). Ce sont els codes que je trouve dans la presse féminine et masculine.

Pour ma part ma mère s'inquiétait que je joue à la dînette au lieux de devenir militaire de carrière (comme mes frères), elle assimilait ce comportement aux gays (pas forcément tord à 100% dans mon cas). Ben non il y a pleins de mecs qui aiment la dînette et de filles qui joue à la guerre. D'ailleurs à l'époque de mon service militaire on refusait 50% des filles, il y avait trop de volontaire féminines.

On est encore sur les normes des années 50 "la famille nucléaire", alors qu'aujourd'hui on est libre de nos choix (plus que beaucoup de sociétés), Mr Attali a fait un bon livre la dessus (Amours).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.feneteau.com
Kai

Kai

Nombre de messages : 2939
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/07/2011

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyJeu 6 Juin 2013 - 11:17

Papillori a écrit:
Petite, mon héro c'était batman, je jouais dans la boue aux petites voitures etc... J'en suis pas moins mal équilibré (quoi que... Etant donné que je suis lesbienne, certains diront 'ah ben voilà')

C'est triste à dire mais il y en a beaucoup qui pensent comme ça.. Quand j'étais petite avec mon frère on partageait nos jouets, donc parfois il jouait avec des barbies (= les transformait en massue pour me taper, mais bref) et un jour même il était jaloux de mon déguisement de danseuse espagnole (une robe rouge à pois avec les castagnettes et tout) donc il a piqué les chaussures à talons pour les mettre.
Et ça n'empêchait pas ma mère de dire à qui voulait l'entendre "moi mes enfants je ne sexualise pas leurs jouets et leurs hobby et ça ne les empêche pas d'être normaux".

Haha sa tête quand mon frère lui a fait son coming out Very Happy (Attention, je dis pas que l'homosexualité découle des jouets, c'est juste qu'on peut être assez ouvert d'esprit pour ne pas vouloir du rose pour les filles et du bleu pour les garçons, tout en étant totalement c*n sur d'autres domaines !)

Moi je suis le contre exemple hétéro, mais ayant été célibataire longtemps beaucoup de mes amis pensaient que j'étais lesbienne.. allez savoir ! (Et mon héros que j'étais petite c'était Solid Snake ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Rushi

Rushi

Nombre de messages : 1067
Age : 35
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 24/01/2011

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyJeu 6 Juin 2013 - 11:23

Sandra a écrit:


Je trouve ce genre de réactions vraiment trop triste et je repense avec amour à deux films qui ont bercé mon enfance : "L'histoire sans fin" et "Richard au pays des livres magiques" où les 2 héros sont des petits garçons grand lecteurs.
Et en tant que fille, ca ne m'a jamais "perturbé" car je m'identifiais à eux pour la simple et bonne raison qu'on partageais le même gout pour l'évasion et la découverte.

Épouse moi ? Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 514347
Revenir en haut Aller en bas
http://rushi.ultra-book.com/book
Subaru-D

Subaru-D

Nombre de messages : 6494
Genre : Mauvais.
Date d'inscription : 24/04/2008

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyJeu 6 Juin 2013 - 12:44

Et là je repense à cette petite scène, vue dans un jouéclub de zone industrielle : un gamin -9-10 ans - tournait sans fin autour du rayon monster high pendant que sa mère, flanquée de la petite sœur, regardait un autre rayon à côté ("pour fille", je dirais, vu que c'était rose partout -_-). Il finit par prendre une MH et la rapporte à sa mère qui se fend de l'air connu :
"Mais tu vas pas prendre ça, c'est pour les filles, enfin ! Je te prends pas ça !"

Et t'es venue comment jusqu'ici, chérie ? En bagnole non ? C'est bien un truc de bonhomme, pourtant ? Désespérant...J'aurais voulu que la petite sœur réclame un batman, tiens, juste pour faire chier...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ka-ku-ren-bou.com/
elfire

elfire

Nombre de messages : 754
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2009

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyJeu 6 Juin 2013 - 12:57

Le problème c'est la sur sexualisation, dans l'histoire sans fin le héro est un petit garçon, il a des rêves d'aventure pas des pulsions sexuelles qui le poussent à chasser la donzelle.
On a vraiment l'impression qu'il n'y a plus de place pour l'innocence et le rêve, que tout doit être utile est sexué. Nos enfants ne sont pas comme nous, avant la puberté ils vivent dans un autre monde où il n'y a pas de sous entendu ni de réelles différences, quelques part la vraie égalité. ce sont les adultes qui impose l'inégalité et les stéréotypes.

Pour ma part je n'ai pas encore de Monster high (mais ça viendra) et si mon fils en voulait une il en aurait une, il a une Cindy et aime jouer avec et la montrer à ses ami(e)s ou lors des rencontres de doll. Au moins comme cela il sera familier de la présence féminine et ne verra pas les filles comme des trucs étranges à son adolescence, et s'il fait son coming out je ferais avec.

Cela me rappelle les confrontations que j'ai eu avec pas mal d'institutrices qui me disait que les enfants n'étaient pas la pour rêver mais pour travailler. Mais si ils sont la pour rêver !

d'ailleurs un truc que j'ai remarqué par rapport à l'Allemagne ou je vais de temps en temps, la bas le violet/mauve est une couleur "virile" alors que chez nous c'est une couleur "de tapette". Je penses que le principal problème que nous ayons est une homophobie bien ancrée (inconsciente?) et que l'on cherche par tous les moyens à prouver que son fil (fille) n'est pas un gay potentiel parce qu'il ne joue pas avec le bon jouet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.feneteau.com
Papillori

Papillori

Nombre de messages : 2396
Age : 31
Localisation : Yerres
Date d'inscription : 14/06/2010

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyJeu 6 Juin 2013 - 13:00

elfire a écrit:
Cela me rappelle les confrontations que j'ai eu avec pas mal d'institutrices qui me disait que les enfants n'étaient pas la pour rêver mais pour travailler. Mais si ils sont la pour rêver !

C'est un peu Hors sujet mais j'ai bossé dans une école 'huppé' ou les gamins de petite section de maternelle (2-3 ans quoi) avec toute les heures un cours différent. Français, anglais, Espagnole/italien/Allemand, etc etc... Bref, fin HS

Je crois que je ne pourrais jamais travailler dans un endroit où on vends des jouets. Parce que j'aurai des envies de répliquer incontrôlable...
Revenir en haut Aller en bas
elfire

elfire

Nombre de messages : 754
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2009

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyJeu 6 Juin 2013 - 13:09

Un peut HS oui mais là aussi on commence le formatage des pensées, heureusement sur le sujet de l'égalité la plupart des enseignants sont assez stricte la dessus et la prône, le soucis vient bien des parents et des fabricants bien que ceux ci ne font que répondre à la pression des acheteurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.feneteau.com
Kai

Kai

Nombre de messages : 2939
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/07/2011

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyJeu 6 Juin 2013 - 13:21

Non mais c'est sur, une fille qui aime les trucs de "garçon" c'est tant mieux pour elle, au mieux elle saura se débrouillent dans la vie et au pire elle sera lesbienne (sarcasme), par contre pour un garçon...

Mon neveu va avoir 3 ans, il adore les petites voitures et les trucs style boîte à outils pour gosse. Par contre, quand il veut des ailes de fée pour se déguiser, là, son père dit non. Alors que pour lui, des ailes c'est cool et que ça soit des ailes de chauve-souris ou de papillon, il en a rien à faire!
Revenir en haut Aller en bas
Sandra

Sandra

Nombre de messages : 4199
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/04/2010

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyJeu 6 Juin 2013 - 13:32

Pour en revenir aux livres pour enfants, ca me fait penser à ma meilleure amie qui est institutrice pour des CM1/CM2.
Elle a fait un coin lecture dans sa classe. Quand ils ont terminé leur travail, ses élèves peuvent lire et elle leur "impose" 1h de lecture par jour. Ils peuvent apporter leurs coussins, elle a installé des poufs. Ils s'allongent parfois sur ou sous les tables.
Au niveau des livres elle a un peu de tout. Aussi bien des vieux Martine que d'autres livres plus typés "romans" ou alors des livres scientifiques du genre "comment fonctionnent les volcans". Mais pour la plupart, ce sont des dons.

Et évidement, à chaque fois qu'on va dans une librairie, c'est détour obligé par le rayon littérature jeunesse. Ce qui est génial c'est qu'elle a tendance a surtout acheter des livres non sexués, avec de l'humour. Comme par exemple ce livre là ou encore celui-là.
Ca les amène a lire de façon ludique, surtout qu'ils ne lisent pas forcement chez eux, avec leurs parents.
Revenir en haut Aller en bas
pandalilou
Modérateur
pandalilou

Nombre de messages : 6947
Age : 38
Localisation : Alsace (Bas Rhin)
Date d'inscription : 07/08/2007

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyJeu 6 Juin 2013 - 13:59

elfire a écrit:
Un peut HS oui mais là aussi on commence le formatage des pensées, heureusement sur le sujet de l'égalité la plupart des enseignants sont assez stricte la dessus et la prône, le soucis vient bien des parents et des fabricants bien que ceux ci ne font que répondre à la pression des acheteurs.

Et non, c'est l'inverse !
c'est les fabriquant qui proposent des produits sexués car ça permet de vendre 2 fois plus de produits, et laissent croire que "c'est mieux comme ça".
Pour exemple, le LEGO qui était totalement mixte , et qui POUF ! nous sort une gamme pour fille totalement ROSE et inintéressante (peu de briques, designs épuré et assez vide au final, possibilité de faire le cabinet véto, le café, la villa, le campig car... ah, comme Barbie quoi) tandis que les garçon récupèrent donc toute la funitude de la gamme avec ... tout : les pirates, pompiers, policier, châteaux fort,l'espace, le zoo, les trains, l'égypte, l’hôpital,les dinosaures, Star Wars/Harry potter/Lord of The Ring/hobbit... ahhhh non, les povres, ils n'ont même pas de quoi construire pour aller se prendre un café !! Ah si... tu peux construire ce que tu veux en fait quand tu as assez de briques, mais combien de "cabinet véto/villa de rêve faut il pour faire un chateau fort ?)

_________________
La Feinte Trini-Thé  Mon FlickR  Mon Deviantart  Ma boutique Etsy ^^ !
La gracieuse majesté de: Louann@Tanou; Zed@Sugar-Junkie
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/68955493@N02/
elfire

elfire

Nombre de messages : 754
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 14/11/2009

Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 EmptyJeu 6 Juin 2013 - 14:06

La gamme fille est une arlésienne chez légo, il y avait eu une gamme par le passé qui a totalement disparue (Belle ville), la nouvelle gamme est orienté sur des animaux (écurie, manège, salon de toilettage), c'est plus une réponse pour rattraper la clientèle de mère qui ne veulent pas que les filles jouent aux légo car les thèmes sont trop masculins.

Dans les autres gammes les personnages sont souvent asexué, à la rigueur on les reconnais à leur coiffure et dans les séries pointues (comme "espace", il y a autant de garçon que de filles.

Je traîne souvent dans les rayons jouet et je ne vois que très rarement des filles dans le rayon légo (avec ma femme on est des fans de Légo).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.feneteau.com
Contenu sponsorisé




Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty
MessageSujet: Re: Marketing: différenciation/sexualisation des produits   Marketing: différenciation/sexualisation des produits - Page 26 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Marketing: différenciation/sexualisation des produits
Revenir en haut 
Page 26 sur 53Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27 ... 39 ... 53  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Le Marché :: Papotages-
Sauter vers: