Materiel Celeste
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -69%
Mallette pour PC portable 15,6 pouces
Voir le deal
7.99 €

 

 [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday

Aller en bas 
AuteurMessage
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptySam 1 Déc 2012 - 19:32

Textes (incluant histoire et descriptifs), visuels (photos, dessins etc) et personnages © Svet Mori 2012~2020
Toute reproduction totale ou partielle formellement INTERDITE.


[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Opiupx10

Sommaire:
 

-----
[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Opium_12
[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Opium_13

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday 8235753896_26388eff0b_c
4 years before par Poison_Lady, sur Flickr


Dernière édition par Poison le Dim 28 Mar 2021 - 19:14, édité 36 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: [AZ Ex-cute Aoto GW] Opium - 1st day on the island   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyJeu 6 Déc 2012 - 18:28

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Opium_14
[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Opium_15

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday 1st_da10


Dernière édition par Poison le Jeu 15 Nov 2018 - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: [AZ Ex-cute Aoto GW] Opium 15y - [HS] Bananier 2013   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyMar 1 Jan 2013 - 15:40

Pas de pavé, cette fois-ci.

Juste mes voeux souhaitant que l'année 2013 vous soie favorable  amour

Parce qu'un jeu de mots moisi vaut bien d'exploiter le bananier à l'échelle qui est à la maison...

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday 8333639064_36c4e4c5c5_b
Opium - Bananier 2013 par Poison_Lady, sur Flickr


Dernière édition par Poison le Ven 2 Aoû 2019 - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: [AZ Ex-cute Aoto GW] Opium 15y - 02/03 A few days after   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptySam 2 Mar 2013 - 19:22

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Opium_16
[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Opium_17

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday A_few_10


Dernière édition par Poison le Jeu 15 Nov 2018 - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: [AZ Ex-cute Aoto GW] Opium 15y - 17/04 No grave for traitors   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyMer 17 Avr 2013 - 20:23

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Avertissementlogos
Post à caractère sensible (peu ragoûtant)

Chapitre en deux parties comportant donc deux photos!  daisy
Musique (indispensable):
Spoiler:
 

-------------------------------
Quelques jours plus tard
-------------------------------

C'était une nuit comme les autres.

Pas un bruit ne troublait le calme de la jungle où seuls résonnaient les bourdonnements des insectes. La température était enfin supportable, mais il ne parvenait pas à dormir. Il regardait dehors à travers les tiges de plantes entremêlées qui constituaient les murs de sa cabane. Achevée depuis presque deux semaines, elle était si bien camouflée qu'elle était invisible de l'extérieur tout en lui permettant de voir sans être vu. Celà s'était révélé salvateur quand des gamins l'avaient suivi quelque jours plus tôt - et pourtant, il portait un débardeur rouge à ce moment là. Un matelas gonflable, une fine couverture en madras, une moustiquaire, une lampe solaire, une petite table au ras du sol et un mini balai qu'il avait fabriqués lui-même, quelques provisions et "L'île au trésor": le confort pouvait sembler rudimentaire, mais l'ensemble était sacrément chouette pour une cabane, surtout que ce n'était pas gagné au départ.
Maintenant qu'il avait son endroit à lui, ce n'était pas rare qu'il y passe la nuit bien qu'il ne soie pas encore habitué. Il se sentait bien, là, dans cet endroit isolé où il ressentait une impression de sécurité.

Soudain des voix retentirent quelque part au loin.
Surpris, il tendit l'oreille.

La discussion semblait particulièrement animée.
Mais qui diable pouvait bien être là, en plein coeur de la forêt et au beau milieu de la nuit?

Lentement, sans un bruit, il se leva et sortit, lampe éteinte à la main; son instinct lui dictant la prudence. Il n'y voyait pas grand chose avec la couverture des végétaux, heureusement que le ciel était clair, et que la lune était pleine.

Faisant particulièrement attention à là où il posait les pieds, avançant courbé en deux, il se rapprocha discrètement du bruit en se faufilant entre les branches, sans accorder d'importance aux moustiques qui s'intéressaient à lui, prenant surtout garde à ne pas faire crisser les feuilles au sol. Il y avait de la lumière, là, quelque part devant lui, et une vague odeur de feu de bois. La dispute avait l'air violente. Il se ratatina sous les arbustes, jusqu'à se dissimuler derrière le pied d'un arbre, d'où il pouvait enfin voir la scène.

Trois hommes se tenaient là. Son coeur s'arrêta quand il constata que chacun portait une, voire même deux ou trois armes de guerre. Qui étaient-ils et que faisaient-ils là? Il commença à se sentir mal à l'aise. L'altercation s'envenimait.

"- Crache le morceau, railla l'un des protagonistes à celui qui était en face de lui; On sait que tu savais. Ces connards de garde-côtes ne bougent jamais leurs miches jusque là en temps normal, alors pourquoi as-tu soudainement insisté pour prendre le tour de garde et rester à bord, pendant que nous autres, on se faisait plomber le cul comme des lapins? Ne trouves-tu pas la coincidence un peu trop commode?"

L'homme ne répondit pas. Sa main semblait lentement glisser vers le fusil qu'il portait dans le dos en bandoulière. L'adolescent retint son souffle. Il avait très nettement l'impression d'assister à quelque chose qu'il n'aurait pas dû voir, mais n'arrivait plus à bouger. Il se colla au tronc de l'arbre, la sueur lui dégoulinant le long des tempes.

"- Tu sais ce qui arrive aux traîtres, hein, Billy!" lança l'autre en préparant son propre fusil.

Le sang battait dans les oreilles de l'observateur. Il avait la tête qui tournait. Ils n'allaient quand même pas...?


L'homme tenu en joue eut à peine le temps de paniquer, et l'adolescent de comprendre. Un bruit assourdissant et répétitif, l'éclat doré des douilles sous le feu rougeoyant, le corps soubresautant sous l'impact des balles et basculant en arrière, roulant dans le ravin en contrebas.

Dans sa cachette, il parvint à ne pas crier, trop abasourdi pour y croire. Ce n'était pas réel... Ca ne pouvait pas être réel...
Les deux hommes rirent grassement pendant quelques instants avant de s'asseoir auprès du feu et commencer à boire. Il fallait qu'il bouge... il fallait qu'il réussisse à bouger. Il ne devait pas rester là...

Il tremblait. Il réalisa qu'il tremblait de tous ses membres. Ses jambes refusaient d'obéir. Merde... Il parvint progressivement à reprendre le contrôle de son corps, et se glissa lentement sous les fourrés, terrifié à l'idée de faire craquer la moindre brindille. Il s'éloigna peu à peu en silence.

Quand il fut suffisamment loin, il se releva et courut de toutes ses forces.

-------------------------------

Ses genoux et poignets étaient endoloris suite à sa lourde chute face contre terre, mais il avait fini par regagner sa cabane sain et sauf, en se gardant bien d'utiliser la lampe. La première chose qu'il avait faite avait été de se passer un peu d'eau sur la figure et se laisser tomber assis sur son matelas, la tête entre les jambes, essayant de respirer calmement. C'était comme si sa tête était sur le point d'exploser, il n'arrivait pas à penser.
Il se mit à écouter les bruits de la forêt avec angoisse. Et si jamais ces types l'avaient entendu s'échapper d'une façon ou d'une autre? Du calme. Cette cabane est déjà quasi invisible de jour, alors c'est pas à se demander en pleine nuit... Je ne crains rien. Je ne crains rien... Sa main s'était instinctivement dirigée sous le matelas et avait écarté la fine couche de terre dissimulant la boîte, qu'il récupéra. Il s'assura que l'arme était chargée et ôta le cran de sécurité. Tout irait bien... il n'était pas sans défense. Et il ne pouvait pas être trouvé.


Il resta là, immobile, à écouter attentivement le moindre son, tandis que son cerveau se remettait progressivement en marche. A quoi avait-il assisté? Qui étaient ces types? Ils étaient armés jusqu'aux dents, portaient des fusils de soldats et des poignards énormes. Mais ils avaient davantage l'air de soudards. De quoi avait parlé l'un d'entre eux? De garde-côtes? De rester à bord? Son coeur s'emballa à nouveau. Ce n'était pas possible... Les pirates, ça n'existait plus... Plus vraiment en tout cas, n'est-ce pas? Pourtant, il ne pouvait pas nier ce qu'il avait vu, ni entendu.
Ses yeux rencontrèrent son exemplaire de L'île au trésor. Il songea amèrement que la réalité était beaucoup moins romanesque.

Le jour finit par se lever, le soleil percer entre les feuilles des arbres. Il se détendit peu à peu et ouvrit une barre de céréales à la fraise. Il était si fatigué... n'avait-il pas rêvé tout ceci? Celà lui semblait tellement impossible, tellement flou... Il remit le cran de sécurité en place. Ses mains étaient encore tremblantes.

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday 8659493769_e6ba1b4d54_c
Opium 15y chpt 4-1 No grave for traitors par Poison_Lady, sur Flickr


Il faisait une chaleur infernale, et le soleil tapait fort, en ce milieu d'après-midi.  La matinée avait passé comme s'il s'éveillait d'un long cauchemar.

Qu'était-il en train de faire?

Simplement s'assurer qu'il n'avait pas imaginé tout ça.


Il n'avait eu aucun mal à retrouver l'endroit de jour, en particulier parce qu'il connaissait désormais suffisamment bien ce coin de la jungle. Ayant lui-même failli glisser dans ce maudit ravin pas si longtemps auparavant, il ne risquait pas d'oublier où il se trouvait.
Il n'y avait pas la moindre trace de feu de camp ici. Pas la moindre douille. Mais il savait que ce genre de chose pouvait être dissimulé et les douilles ramassées. Il se pencha vers le ravin. Sa vue ne portait pas bien loin, les arbres recouvrant la pente et le creux entre les deux collines.

Prudemment, il entreprit de descendre. Juste pour en avoir le coeur net...
Il doutait que les hommes qu'il avait vus, ou croyait avoir vus la veille se soient attardés jusqu'au lever du soleil. Et personne ne prendrait le risque de se rompre le cou dans ce ravin juste pour vérifier qu'un homme qui s'était pris une dizaine de balles dans le buffet soie bien mort.
Rapidement, il découvrit des traces dans la terre et les suivit, le coeur battant.


Il parvint au fond du ravin, et vit de loin cette forme étrange, inhabituelle, au milieu des feuilles mortes. Il sentit sa gorge se serrer. S'approcha lentement. Il fallait qu'il soie sûr...
Il déglutit. Ce n'était pas beau à voir. Après une demi-journée dans cette canicule et exposé au soleil, le corps dégageait déjà une odeur insupportable qui lui donna la nausée. La peau semblait avoir gonflé, et pris une teinte grisâtre. Toutes sortes d'insectes rampaient sur et autour de ce qui avait été, quelques heures plus tôt, un être humain. Des sortes de blattes sortaient de sa bouche grande ouverte. Il tressaillit et détourna les yeux. Du sang jonchait les feuilles. Il ramena son regard sur le corps. Six, neuf... dix. Il compta dix impacts de balles. L'homme était dans une position grotesque, le visage tourné vers le ciel que contemplaient des yeux vitreux sur lesquels des mouches s'agglutinaient. Sa main serrait encore son fusil contre lui. Ce qui signifiait...
... ce qui signifiait qu'il était encore vivant après avoir dégringolé jusque là. Combien de temps était-il resté là, le corps en miettes,  attendant soit des secours, soit que ses agresseurs ne viennent s'assurer qu'il ne les gênerait plus, tandis que sa vie s'échappait lentement en même temps que son sang? Le jeune homme se secoua. Non.... non, il ne devait pas penser à ça.

Le bourdonnement des insectes lui donnait mal à la tête. Il se sentait franchement mal.  Il fallait remonter... oui, remonter. Vite. Ses yeux rencontrèrent le fusil. Son coeur se mit à battre beaucoup plus vite. Il était là, par terre, sans que rien ne l'empêche de le prendre, aussi facile à ramasser que s'il s'était agi d'un champignon entre les feuilles mortes. Ce serait dommage de le laisser ici...


Il tendit une main bien peu assurée et tenta d'attirer l'arme vers lui. Le bras du mort bougea avec, dérangeant des sortes de larves qui commençaient à grouiller sur le corps. Il fronça le nez face à l'odeur putride et remonta son débardeur sur son visage. La respiration saccadée, il se mit à tirer plus fort, maîtrisant son dégoût, essayant de penser à autre chose. Une occasion pareille ne se représenterait pas deux fois. Il appliqua plus de force à son geste et le fusil se dégagea enfin d'un coup. Une nuée d'insectes s'échappa du corps en s'envolant et rampant dans tous les sens. Il en reçut dans la figure, hurla, agita brutalement les bras pour les chasser, avant de reprendre son souffle quand ce fut fini. Il avait les jambes et les bras en coton. Tout celà en valait-il vraiment la peine? L'arme gisait à ses pieds, luisant au soleil. Il la regarda quelques secondes. C'était encore plus irréel que tout ce qu'il avait pu voir jusque-là. Il se pencha et la ramassa doucement. Ses doigts caressèrent lentement le métal chauffé par le soleil, effleurèrent chaque pièce. Ses yeux scrutèrent le moindre détail. Jamais il n'aurait imaginé que ce put être si lourd... et encore moins que celà puisse être à lui. Son coeur battait toujours aussi fort mais c'était désormais pour une autre raison.

Il resta là, un long moment, concentré sur sa trouvaille.
Puis eut soudain le sentiment de ne pas être en sécurité, là, à découvert, debout auprès du cadavre. Ce n'était vraiment pas prudent de rester là...

A nouveau, il fut à l'écoute du moindre son provenant des bois.
Il avait assisté à un meurtre. Vu des pirates. Et même s'il supposait que ceux-ci aient déserté les lieux... il ne pouvait pas en être sûr.

Son malaise revint et il jeta un oeil autour de lui.

Mû par une idée soudaine, il se pencha à nouveau sur les restes du pirate. Le cadavre ne portait pas de ceinture de munitions. Ca aurait été trop facile, évidemment..., soupira t-il intérieurement. Il s'empara d'un bout de bois et écarta la veste de la victime dans l'espoir de localiser des chargeurs. Il en avait forcément quelque part. Lentement, le bâton souleva le haut de l'ancien pirate. Il eut un haut-le-coeur. Des insectes... ce sont juste des insectes... juste des putain d'insectes... Rien. Il se décida à faire pivoter la dépouille. Sa branche cassa et le corps lui retomba sur le pied. Il fit un bond en arrière, recula prestement, demeura quelques secondes paniqué, tremblant, hors d'haleine, avant de reprendre ses esprits et empoigner une branche plus solide. Il fait basculer le corps et trouva enfin ce qu'il cherchait, glissés dans la ceinture arrière du pantalon.

Le corps avait gonflé, comme il l'avait déjà remarqué, et le tissu comprimait désormais complètement la chair flasque. Aucune chance de dégager les chargeurs sans tirer comme une brute. Il se résigna, respira un grand coup, en attrapa un à pleine main, et tira. Sans succès. Il lui fallait un point d'appui. Il posa un pied contre le corps et utilisa ses deux mains. Il frémit. Bien qu'un peu nauséeux et dégoûté par le contact avec la peau violacée et la raideur du corps; il gagna peu à peu en assurance au fur et à mesure qu'il eut besoin d'ajouter de la force à sa traction. Il retomba enfin en arrière, un chargeur dans la main.
Parvint à récupérer les trois autres de la même façon.
... Et si jamais ce type avait de l'argent? C'était un pirate, après tout... Maintenant qu'il y était, il entreprit de lui faire les poches, se répétant mentalement que ce n'était qu'un mauvais moment à passer. Tout ce qu'il trouva fut un petit sachet de poudre beige qui ressemblait à du gingembre. Il se doutait bien que ce devait être autre chose, et aviserait plus tard.

Il se releva lentement. A présent qu'il n'était plus totalement sans défense, il était temps de quitter les lieux au plus vite. Il regarda une dernière fois le corps gisant entre les feuilles, où déjà les insectes reprenaient leur droit. Pas de tombe pour les traîtres... songea t-il en frissonnant.

Il n'avait pas encore réalisé à quel point il temblait. Peinait à croire ce qu'il avait osé faire. Mais dans son dos, il sentait bien le poids du fusil tandis qu'il remontait tant bien que mal la pente, de la terre lui grattant les joues. Un fusil d'assaut... J'ai trouvé un fusil d'assaut... Et j'ai vu de vrais pirates...
A présent que tout était fini, il voyait tout ceci comme une énorme aventure où il avait eu de la chance grâce à un peu d'audace. Exactement comme Jim Hawkins. Il avait bel et bien découvert un trésor...

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday 8659493769_c232dd767d_b
Opium 15y chpt 4-2 No grave for traitors par Poison_Lady, sur Flickr


Dernière édition par Poison le Ven 2 Aoû 2019 - 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: [AZ Ex-cute Aoto GW] Opium 15y - 14/05 [HS] Fight!   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyMar 14 Mai 2013 - 17:22

Juste un petit photoshoot HS, réalisé en Mars.

Le perso n'a pas accès à ce genre d'arme à ce stade de l'histoire (à 19 ans oui, mais pas à 15).
C'est la proprio qui n'a pas pu résister en tombant sur un lance-roquettes au 1/6, surtout si bien réalisé... amour

Je sais que le viseur n'est pas du bon côté, mais Opium est gaucher. Et assez bourrin pour ne pas s'embêter à "viser".

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Fight10
Opium 15y - Fight par Poison_Lady, sur Flickr
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Yoshi

Yoshi

Nombre de messages : 3378
Date d'inscription : 22/03/2006

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: Re: [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyMar 14 Mai 2013 - 22:46

Le contraste est saisissant entre sa mignonne petite bouille et les mises en situation. Tu as un univers original, clairement Smile.
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshi.lapoo.fr/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: [AZ Ex-cute Aoto GW] Opium 15y - [HS] Fight! + bonus 19/05   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyDim 19 Mai 2013 - 18:52

Merci beaucoup pour ton passage (et respect si tu as tout lu d'un coup)! amour kiss console


C'est vrai que sa mignonitude est un truc que je laisse complètement de côté, personnage oblige (alors qu'en vrai, il me fait fondre melt ).
Du coup j'ai pensé à toi en voyant le résultat de ce photoshoot délire réalisé en partie pour le meme "hand" sur deviantArt.

Opium reste un pirate même pour les clichés moches hors-sujet.
Et le goût pour la démesure qu'il aura à 19 ans semble commencer à se développer... Mr.Red

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Nan_vf10
Sorry pour le bazar dans le cagibi.

Une séance que je me devais de faire sitôt mon propre bateau à la maison. argh
Connaissant Opium, ça ne suffira certainement pas à le dissuader... to be continued?
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: [AZ Aoto GW] Opium 15y - [HS] Even Pirates Rest    [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyVen 30 Aoû 2013 - 19:58

Musique
"Connaissez-vous ces journées où vous ne cessez de regretter de vous être levé, pendant lesquelles vous ne cessez de vous demander si elles finiront un jour, et ce sentiment de fatigue qui vous envahit d'un seul coup une fois qu'elles sont terminées?"


Une photo basée sur une sensation, une idée qui m'est venue en écrivant un de mes romans quand le perso principal expérimente une journée de ce genre.

Rien à voir avec Opium à l'origine donc, même s'il connaîtra beauuuuucoup de journées comme ça, en particulier à ses débuts. Pas si HS que ça, finalement.

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Opium_10


Dernière édition par Poison le Jeu 15 Nov 2018 - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: [AZ Aoto GW] Opium 15y - 17/10 Chpt 5 - Night Walk   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyJeu 17 Oct 2013 - 14:00

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Avertissementlogos
Post à caractère sensible.
Cette histoire ne vise PAS à faire l'apologie de l'usage ni de la vente de drogue.
Et bien évidemment c'est du gingembre qui a servi à la réalisation de la photo.



Musique:
Spoiler:
 

-------------------------------------------

Les dernières lueurs du jour mouraient au dessus des flots dans son dos, et l'obscurité régnait déjà dans les rues faiblement éclairées par quelques lampadaires à l'agonie pris d'assaut par les moustiques, tandis qu'il s'y enfonçait. Une fois la nuit tombée, il n'y avait pas à attendre longtemps. Les couleurs et la vie de la journée évanouies, ne restaient plus que des ombres dans les recoins des allées. Il eut un bref sourire. Il n'était pas rassuré, mais se sentait infiniment plus à l'aise dans cette atmosphère moite, écrasante, malsaine. Dérangeante. A l'heure où les touristes et les commerçants avaient déserté la ville, le paradis enchanteur qu'était cette île rêvêtait un habit au parfum nettement plus authentique, apparaissant dans toute sa déchéance. Des voyous, des junkies et des putes, errant tous sans but ni avenir. Dans les rues en apparence vides caressées par la tiède brise du soir, où voletaient quelques papiers, il ne faisait pas bon marcher au centre de la route. Il rasait les murs, tête baissée, le pas mesuré, ni trop rapide, ni trop lent, n'observant ce qui se passait autour de lui que de façon détournée. Pendant un bref instant, il eut l'impression de faire partie de ce monde. Cette fille là-bas qui vendait ses charmes n'était guère plus âgée que lui. Tous pourris jusqu'à la moelle. Malgré tout, ce n'était guère le moment de cogiter. Il n'était pas à sa place ici et bien qu'il soit armé, le plus tôt il se débarrasserait de ce qu'il l'avait amené ici, le mieux ça vaudrait.

-------------------------------------------

Au tout départ, il n'avait vraiment pas su quoi en faire. Il savait que celà valait de l'argent, pas mal d'argent même, et il était résolu à ne pas goûter à ça. Mais que diable aurait-il pu faire avec du fric? Ses parents n'en manquaient pas, oh non, mais rien ne l'intéressait vraiment.

Après avoir trouvé le fusil d'assaut, il était revenu sur la côte, trop transi par la peur pour rester dans son refuge. Le brouhaha ambulant ne lui avait décidément pas manqué. Mais quelque part, le soleil, le ciel bleu, la vie tout autour de lui avaient donné à son aventure le parfum d'un mauvais rêve que l'on souhaite oublier. Il s'était mis à marcher le long des plages, bercé par ce parfum doucereux qui l'avait tant dérangé à son arrivée, mais surtout par une autre odeur, plus agréable, qu'il connaissait déjà sans parvenir à l'identifier. Il lui avait fallu un sacré moment pour percuter. C'était l'odeur des embruns, qu'il avait déjà sentie à bord de la navette. Il avait songé avec nostalgie à la traversée. Ca avait été vraiment agréable. La mer... Il s'était tournée vers elle, colorée par les teintes roses fuschia du ciel ce jour-là. S'était laissé emporter par les ondulations des vagues, cette eau à perte de vue jusqu'à l'infini, et s'était pris à rêver. Les pirates modernes avaient-ils la même vie libre que leurs prédécesseurs? Non, attends, il n'allait tout de même pas envier ces types? Il avait repris sa marche sans réfléchir davantage.


Les jours suivants, il était machinalement revenu marcher sur le rivage, là où il ne se sentait pas trop mal. La mer... changeante, infinie, mystérieuse. Les yeux tournés vers l'eau jour après jour sans même s'en rendre compte. La liberté... L'océan était tout le contraire de cette île minuscule où l'on tournait en rond. Il aurait donné n'importe quoi pour avoir n'était-ce que deux grammes de cette immensité.
Et puis un jour, sa marche quotidienne l'avait porté à la grille du chantier naval de l'île. Un misérable atelier où des ouvriers plus tout jeunes travaillaient le bois. Il avait relevé la tête, et pour une fois réellement observé ce qu'il avait devant lui. ...Pourquoi pas un bateau?


L'idée s'était emparée de lui. Des bateaux, ce n'était pas ça qui manquait autour de lui, il y en avait partout. Mais quelque chose le dérangeait. Il ne se voyait pas confier sa vie à une embarcation volée. Il avait l'impression que ce ne serait pas bien, qu'il ne fallait pas plaisanter avec ces choses-là. Alors, il avait repensé au petit sac de poudre beige qu'il avait presque oublié. C'était toujours mieux que de conserver indéfiniment la chose... La veille au matin, il avait pris sa décision et passé cette grille. Il n'avait pas la moindre idée de ce que coûtait un navire, n'avait pas la moindre notion en navigation non plus, et n'était pas du genre à s'emmerder à ramer. Un canot à moteur, ça lui suffirait bien pour goûter un peu à la liberté.
Puis il s'était renseigné.


Le sol de sa cabane disparaissait sous les feuilles mortes quand il y était retourné. Avec un pincement au coeur, il s'était senti coupable d'avoir fui sa cachette si longtemps. Il avait récupéré le sachet dans la boîte abritant le revolver, et celui-ci par prudence. Le fusil d'assaut dormait toujours là lui aussi, dans le creux sous le matelas. Un frisson l'avait traversé. Pas un frisson de peur en repensant au règlement de comptes, non... un frisson d'excitation devant la beauté de l'arme. Il ne s'était toutefois pas attardé davantage.

-------------------------------------------

Il était presque arrivé. S'engageant en courbant la tête dans la ruelle surmontée par des fils à linge qui lui avait été indiquée, il arriva devant un homme de petite taille d'âge indéterminable rentrant la tête dans les épaules, coiffé d'un bonnet noir.
"- T'as quelque chose pour moi petit?"
Sans un mot, il tendit le petit sachet. L'homme l'examina à la lumière une petite lampe tirée d'une poche de son blouson, puis le perça d'une aiguille et goûta un peu de poudre.
"-Tu sais ce que c'est au moins, gamin?
- Non.
- De l'opium."
L'homme tira quelques billets de sa poche.
"- La qualité est pas mauvaise, et il y en a tout de même pas mal. Mais ça vaut pas bien cher, tu piges?"
L'adolescent compta lentement les billets. S'il ne s'y connaissait pas en matière de drogues, il avait un peu d'expérience en matière d'êtres humains, mais s'il savait pertinemment qu'il était en train de se faire rouler, il n'osa pas négocier. Il n'était pas là pour faire du profit, et récupérait déjà bien assez pour ce qu'il avait en tête tout en se débarrassant de cette marchandise indésirable. Il se contenta d'un hochement de tête avant d'emporter son dû et s'éloigner à la même allure qu'il était venu, la coeur battant.
Dés le lendemain, il pourrait retourner aux chantiers et passer commande. Reste à trouver un nom...

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Opium110


Dernière édition par Poison le Jeu 15 Nov 2018 - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: Re: [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyMer 22 Oct 2014 - 16:14

Tout d'abord, merci à toutes celles et ceux qui seront passés au cours de cette année pour lire la jeunesse d'Opium.
Je m'excuse de n'avoir pas eu le temps de m'occuper de la suite, qui est bel et bien prévue.

Il y a bien eu depuis deux-trois photos HS, pas forcément dignes d'être postées...
Puis il y a celle-ci, réalisée pour l'occasion.


Aujourd'hui, ça fait deux ans que mini-Opium est arrivé. A l'époque, je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse devenir mon personnage phare, que son esquisse de background deviendrait une histoire à rallonge, et encore moins que cette histoire serait la première que j'arriverais ENFIN à poster en public grâce au support apporté par les photos.

Et encore moins que moins qu'un matin, je déciderais de "suivre son exemple" et me commander, paf, d'un coup, le bateau que j'hésitais à acquérir depuis si longtemps.

Ce perso m'a prouvé que ce loisir, les personnes formidables qu'on y rencontre, les autres activités créatives qui y sont associées, mais aussi la relation que les auteurs entretiennent avec leurs personnages, peuvent influencer positivement la vie réelle (et pas en petit).

J'espère que cette influence positive se développera encore davantage et pour longtemps.

Joyeux anniversaire Opium.

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday 15597822451_80215b61c4_c
Opium - Colors of Autumn by Poison_Lady, on Flickr
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: Re: [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyJeu 1 Jan 2015 - 19:39

Parce qu'une image vaut mieux qu'un long discours...

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday 16164007801_d1a434235d_o
Opium - Bananier 2015 by Poison_Lady, on Flickr

Le recyclage est involontaire, mon bananier ayant certes triplé de volume en deux ans, mais pas assez pour que ce soit comme prévu Sharva sur la photo Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Poison

Poison

Nombre de messages : 2766
Age : 32
Localisation : Nantes
Genre : non-binaire
Date d'inscription : 09/06/2011

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: Re: [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday EmptyJeu 22 Oct 2020 - 17:17

BON.
Je dois vous avouer un truc.
L'histoire d'Opium est terminée depuis longtemps, a été publiée, remaniée, puis mise hors-ligne histoire de re-modifier des trucs dedans.

En attendant, mini-Opium est toujours chez moi et reste spécial à mes yeux. Sans lui, mes textes seraient encore dans un coffre cadenassé au lieu d'être dans les bibliothèques de mes lecteurs. Bref... joyeux huitième anniversaire, mini-Opium.

[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Dsc03810
Retrouvez cette photo sur Tsuki
Revenir en haut Aller en bas
http://svetlanamoriwritings.peyj.com/
Contenu sponsorisé




[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty
MessageSujet: Re: [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday   [AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[AZ Aoto GW] Opium 15y - 22/10 - 8th birthday
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Autres poupées :: Galeries des membres-
Sauter vers: