Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 32  Suivant
AuteurMessage
Loreleï



Nombre de messages : 2258
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 14:03

Face au sujet récurrent sur les murs de MC (et étant moi-même concernée, je peux l'avouer), je prends l'initiative de lancer ce sujet.
S'il n'était pas le bienvenu sur le forum, je m'en excuse auprès de l'équipe qui gère pour le dérangement occasionné par la suppression du fil.
Mais dans le cas contraire, je vous propose de grouper ici vos démarches, conseils, soutien dans la recherche d'un emploi, premier emploi ou encore changement de voie. Parfois, face aux différentes administrations, pseudo solutions merdiques et autres contrats bidons, on a juste envie de tout envoyer valser et de déprimer dans son coin.
Chômeur longue ou courte durée, boulot qui ne convient pas (ou plus), jeune (ou moins jeune) diplômé (ou sans) cherchant à se reconvertir ou à trouver un premier job, je vous invite à partager vos expériences (bonnes comme mauvaises !) et vos ressentis Smile
En espérant que ça puisse aider certains à se sentir soutenus dans leurs démarches, d'autres à réfléchir sur la voie qu'ils veulent emprunter, et peut-être, qui sait, d'autres encore à trouver un boulot ?

S'il en faut un pour démarrer, je me lance !
Voilà, comme beaucoup ici, je suis graphiste/illustratrice. J'ai peu d'expérience professionnelle, mais j'ai eu la (grande) chance d'avoir un premier job de rêve, trouvé par l'intermédiaire du CFSL, célèbre forum consacré aux arts graphiques.
Mais depuis la fin de mon contrat c'est le désert, j'ai beau me dire que la roue va finir par tourner et que de nouvelles opportunités vont surgir... kawa parfois c'est difficile de trouver la force pour continuer, sans savoir ce qui arrivera ni où on va. Dans ma région, il y a beaucoup d'écoles de graphisme et très peu d'emplois dans ce domaine, on peut dire que c'est bien bouché ^^'
Et chez vous, comment ça se passe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonlune.tumblr.com/
Cagamie



Nombre de messages : 47
Age : 21
Localisation : Caen (14)
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 14:47

Décidément tu es la quatrième graphiste que j'entends dire qu'elle a des problèmes pour trouver du boulot ce mois ci !
A croire que c'est bouché partout !

Quand à moi, je ne veux travailler que le dimanche (je suis étudiante) du coup je pense que j'vais finir au Macdo ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daiya



Nombre de messages : 1281
Age : 28
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 14:54

Sympa ce sujet, ça va permettre de partager son expérience, et si ça peut en aider certains c'est plutôt cool :3

Je vais moi aussi parler un peu de mon parcours. J'ai commencé ma vie étudiante pleine d'entrain et d'envie en passant moi aussi par la filière "artistique". J'ai fait des études de Graphisme/Illustration/Multimédia, je me suis bien amusée, c'était interessant et pour moi ça s'est arrêté a ce stade. Je sentais bien que ce milieu ne me plaisait pas. Je parle du milieu professionnel qui abouti, pas des études en elles mêmes qui me plaisaient, mais qui ne nous préparent en rien à la sortie, c'est beau, c'est bisounours, on créer, on nous dit "houlala c'est bien ce que vous faites, z'êtes un artiste" toussa... j'ai quand même été au bout, surtout que mes parents me payaient les études (chères...), j'ai passé mon diplôme et j'ai cherché du boulot. Mais, il ne faut pas se voiler la face, j'ai eu le droit a des "supers" offrent de stage où on nous balance sur des tâches sans intérêt, non payé etc...et c'est tout. Toutes les annonces intéressantes demandaient une expérience qu'une jeune diplômée ne pouvait pas avoir, même avec la meilleure motivation du monde. Et puis les quelques expériences de job que j'ai eu ont achevé de me dégouter de ce genre de taff et j'ai lâché l'affaire pour faire de l'interim.

Au bout de 2 ans a faire des boulots alimentaires/CDD/Intérim j'en ai eu marre, j'avais toujours besoin de l'aide financière de mes parents et ça me rendait folle de ne pas pouvoir m'assumer toute seule. Donc à 23 ans je me suis inscrite dans un CFA pour faire un CAP en Fleuristerie, en alternance pendant 1 an. J'ai eu mon diplôme et mon employeur m'a gardé en CDI après mon alternance. J'adore mon travail, même si la structure dans laquelle je suis ne me convient plus.

Donc maintenant je cherche à partir de région parisienne avec ma moitié (qui est aussi fleuriste), je cherche en fleuristerie et j'espère trouver rapidement pour pouvoir déménager et commencer une nouvelle, nouvelle vie =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Alita.Atelier/
Loreleï



Nombre de messages : 2258
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 15:31

Merci de partager vos expériences :)j'espère que ça aidera. On dit souvent que c'est grâce au "réseau" qu'on trouve du boulot, alors pourquoi pas "réseau" de MC ? on peut rêver gentleman 
White Rose a écrit:

Décidément tu es la quatrième graphiste que j'entends dire qu'elle a des problèmes pour trouver du boulot ce mois ci !
A croire que c'est bouché partout !
^^ sur MC, il y a beaucoup de créatifs alors j'imagine qu'on doit avoir facilement cette impression. Ceci dit tu n'as pas entièrement tort, c'est une profession à très fort taux de chômage (trop de candidats ? trop peu de demande ? métier dévalué ?). Après il existe de multiples branches de "graphisme"... très mal perçues par les agences pour l'emploi et autres pseudo-aides.
Spoiler:
 

Comme dans toutes les professions qui tendent à se spécialiser très fortement, il est encore plus dur de trouver un créneau. J'ai plusieurs amies dans ce cas (qui font peu ou prou le même métier que moi) et toutes sont au chômage ou en emploi précaire. Depuis un an et demi, je n'ai vu passer que des offres pour des emplois bidons, genre 20 euros le design de logo, refaire des panneaux de sécurité routière (WTF?), 1 mois de CDD à 5h/semaine, et autres demandes de "freelance" dans laquelle le client a surtout retenu la partie "free" du métier...

Daiya a écrit:

Donc à 23 ans je me suis inscrite dans un CFA pour faire un CAP en Fleuristerie, en alternance pendant 1 an. J'ai eu mon diplôme et mon employeur m'a gardé en CDI après mon alternance. J'adore mon travail, même si la structure dans laquelle je suis ne me convient plus.
Roh làlà je te souhaite de trouver rapidement, et bien du bonheur dans ta nouvelle vie Smile
Vouiiii je me souviens je crois que je t'ai contactée l'an dernier, car j'ai moi aussi essayé de me reconvertir dans la fleuristerie car c'est un domaine qui m'attire énormément. Las ! Qu'est ce que j'ai pas eu encore comme idée ! Déjà, il faut savoir que passé 26 ans, vous n'êtes plus éligible à rien (aide, contrat, apprentissage etc..), ou en tout cas, pas avant vos 50+ ans ("senior" en termes de boulot).
Pour tous ceux qui souhaitent se reconvertir/se lancer dans un CAP, je vous le dis, faites-le avant 26 ans... Ou alors assurez-vous d'avoir déjà un emploi depuis un petit moment (même merdique) et demandez un congé individuel de formation. Autrement, vous pouvez vous brosser... j'ai galéré pendant des mois, me suis fait balader entre les CFA à l'autre bout de la France, la chambre des métiers, l'ANPE, les lycées... pour au final comprendre que je devais faire du porte-à-porte directement chez les artisans et prier pour obtenir un contrat de professionnalisation. Bien sûr, un adulte +26 ans est pas payé pareil qu'un apprenti pour le même niveau de qualification ^^' alors inutile de dire que je n'en ai trouvé aucun. J'en étais rendue au stade de bosser gratuitement au black. Et je l'ai fait... pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonlune.tumblr.com/
Arysuh
Modérateur


Nombre de messages : 13989
Localisation : Lorraine (<3)
Genre : Currywurst
Date d'inscription : 01/04/2005

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 15:32

Pour info, pour les graphistes, ils y a déjà un sujet voisin par ici : Devenir graphiste indépendant ?

edit AL: Ary je me permets d'éditer ton message pour ajouter ce lien aussi: Comment faire un book?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychedelicMelancholia



Nombre de messages : 600
Age : 31
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 15:56

White Rose a écrit:


Quand à moi, je ne veux travailler que le dimanche (je suis étudiante) du coup je pense que j'vais finir au Macdo ^^"
que tu dis...car malheureusement trop de gens pensent finir au mcdo par désespoir de cause (ce qui n'est déjà pas top car c'est un travail comme un autre) et que du coup ce n'est vriament pas si facile d'y entrer, il y a tellement de demandes...
mon copain qui cherchait du boulot depuis pas mal de temps (il avait trouvé à deux reprises mais ils l'ont mené en bateau à chaque fois) est entré en période d'essai là bas il y a deux semaines, mais c'était sa...quatrième tentative auprès d'eux je crois.

pour les graphistes, je modère sur un jeu internet de mode et je sais qu'il y a de temps en temps des posts sur le forum pour des propositions de postes.
Si ça intéresse quelqu'un je pourrais donner le nom du jeu par mp.
mais donc à savoir qu'il faut parfois aller directement au coeur d'un site pour pouvoir accéder à ce genre de données, ce n'est jamais perdu de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daiya



Nombre de messages : 1281
Age : 28
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 15:59

Loreleï a écrit:
Roh làlà je te souhaite de trouver rapidement, et bien du bonheur dans ta nouvelle vie Smile
Vouiiii je me souviens je crois que je t'ai contactée l'an dernier, car j'ai moi aussi essayé de me reconvertir dans la fleuristerie car c'est un domaine qui m'attire énormément. Las ! Qu'est ce que j'ai pas eu encore comme idée ! Déjà, il faut savoir que passé 26 ans, vous n'êtes plus éligible à rien (aide, contrat, apprentissage etc..), ou en tout cas, pas avant vos 50+ ans ("senior" en termes de boulot).
Pour tous ceux qui souhaitent se reconvertir/se lancer dans un CAP, je vous le dis, faites-le avant 26 ans... Ou alors assurez-vous d'avoir déjà un emploi depuis un petit moment (même merdique) et demandez un congé individuel de formation. Autrement, vous pouvez vous brosser... j'ai galéré pendant des mois, me suis fait balader entre les CFA à l'autre bout de la France, la chambre des métiers, l'ANPE, les lycées... pour au final comprendre que je devais faire du porte-à-porte directement chez les artisans et prier pour obtenir un contrat de professionnalisation. Bien sûr, un adulte +26 ans est pas payé pareil qu'un apprenti pour le même niveau de qualification ^^' alors inutile de dire que je n'en ai trouvé aucun. J'en étais rendue au stade de bosser gratuitement au black. Et je l'ai fait... pour rien.
Merci beaucoup ^^ Effectivement, passé 26 ans ça devient bien plus compliqué de se reconvertir hélas...Il me semble que quand j'étais en CAP il y avait une fille dans ma classe qui avait plus de 26 ans et qui était quand même apprentie en alternance comme tous les autres, je n'ai jamais eu l'occasion de lui poser la question pour savoir si elle avait eu une dérogation ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Alita.Atelier/
Roussinette



Nombre de messages : 3631
Age : 36
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 16:50

Cet été, un jeune garçon est venu bosser à la Poste. Il était étudiant et me disait qu'il bossait tous les dimanches chez Castoram*, ça lui faisait dans les 600 euros par mois, bon adieu les dimanches mais du beurre dans les épinards.
C'est à creuser si l'interdiction du dimanche ne passe pas pour les magasins de bricolage. Parfois l'équipe de la semaine n'est pas la même le dimanche (pareil chez Leroy Merli*).
Ne pas juste voir le macd*, il y a d'autres magasins/boutiques ouvertes le dimanche.

De mon côté, j'ai fais des études de graphiste exécutante, rien de créatif, que de l'exécution (monter un bouquin, une publicité etc...) Et je peux vous dire que j'ai galéré ! Le chômage, j'ai connu. Sad
A mon époque (en 2002, c'était déjà mort). Parce qu'il y avait déjà pleins de formations bidons, les gens se procuraient les logiciels piratés et s'improvisaient graphiste...D'autres à leur compte arrivaient à se faire une petite clientèle mais on peut dire qu'ils se battaient. J'ai eu le temps de savoir pourquoi c'était bouché avec mes recherches et les langues qui se délient.

Le pire dans tout ça, ce sont les gens extérieurs qui sont étonnés qu'on ne trouve pas de boulot. Je me souviens la réflexion d'une collègue à chéri : "ah bon, elle trouve pas, c'est bizarre, ca embauche pourtant"
Une autre qui m'a donné un contact, j'ai appelé le jour même ou j'ai eu les coordonnées, les personnes ne faisaient absolument pas de graphisme !
Mais les gens parlent sans savoir savent mieux que vous dans des domaines bien précis (comme le graphisme) et vous passez pour une feignasse !

Lorsque que vous rencontrez des personnes, elles vous posent des questions : "tu fais quoi dans la vie?" Si tu réponds : je suis au chômage. Direct, tu n'es plus intéressante !
Je me suis vue parler avec des amis à la cousine de chéri. L'un de ses beau-frère pouvait me pistonner pour rentrer dans une imprimerie, mais ses amis m'ont découragé : t'as pas le permis, tu peux y aller qu'en voiture, laisse tomber.

A côté de ça, je bossais régulièrement à la Poste en centre de tri. Arf, c'est pas mirobolant mais au moins je faisais quelque chose. J'ai passé mon permis car effectivement cela ouvre des portes. J'avoues que ça m'a couté cher car c'était une auto-école qui embobinait (plus d'heures de conduite pour soutirer de l'argent) mais 4 mois après l'obtention, j'avais du boulot et 6 mois après un cdi, alors pas dans ma branche, c'est clair. Mais avoir l'assurance d'un cdi, avoir une bonne ambiance au taf. Je me lève pas avec le sourire, j'ai même connu le harcèlement moral dans cette entreprise (La Poste) , la dépression aussi, maintenant les fouteurs de merde sont partis, je revis. Je vais donc au taf, pas à reculons, pas avec la super joie que je vais m'éclater et que j'ai un boulot en or, juste un boulot ou je n'y vais pas à reculons et c'est déjà ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/23640198@N06/
Lylyesp



Nombre de messages : 3512
Localisation : entre le higan et le shigan
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 18:12

Pour mon cas , en gros c'est :
- BTS esthétique-cosmétique en 2000. Je voulais devenir maquilleuse pro. Mais pour pourvoir faire la formation en maquillage pro, il me fallait des sous...Donc recherche d'un premier emploi.
- trouver un emploi dans ma branche ? Ah ah, pour être esthéticienne, soit vous n'avez pas l'expérience ( oui normal je suis tout juste diplômée ), soit le niveau d'étude ne convient pas ( et oui pour être esthéticienne en salon, un BTS c'est trop, il faudrait vous payer plus qu'un CAP ...).
- donc on enchaine avec des petits boulots alimentaires ( principalement des CDD de caissière ). Mais rien de durable et qui permette de faire des économies.
- puis plus ça va, plus la perspective de pouvoir reprendre mes études là où  je les ai laissé s'éloigne. Sans parler du fait de partir de chez les parents, et donc de devoir payer ses factures soi-même.
- finalement je trouve un boulot dans un magasin de loisirs créatifs, le milieu est plutôt cool, les collègues sympas, je signe enfin un CDI. O joie ! Je pense mes ennuis enfin terminés. A moi la belle vie !
- enfin c'est ce que je croyais...Quelques années plus tard, la boite est revendue à un con qui ne pense qu'au chiffre d'affaire sans rien savoir du milieu du loisir créatif. On vous dit clairement que vous n'évoluerez jamais ( même si on vous demande de faire 3 fois plus de boulot ), que vous devrez vous contenter du smic même après des années de bons et loyaux services. Ajoutez à cela que la direction se débrouille pour pourrir l'ambiance entre les employés, les conditions de travail qui deviennent de pire en pire pour faire des économies, les clients qui sont de plus en plus chiants et malpolis ( leur tirer un " bonjour " de la bouche était ardu !)...
Au bout de 7 ans, après 3 arrêts pour déprime +  articulations qui commencent à crier " pitié ", j'en ai ma claque, je pars avec une rupture conventionnelle ( proposée par mon employeur, qui quelque part voulait se " débarrasser " de moi...).
- 2 ans après, je n'ai trouvé qu'un boulot de facturière qui a tourné court ( ambiance pourrie, pas d'évolution possible, pas intéressant, conditions de travail nazes...).
Me reconvertir ? Oui c'est ce que je voulais. Mais comme déjà dit, passé 26 ans ( j'en ai 34 ) c'est la galère. Et puis se reconvertir dans quoi ? Les voies qui m'intéressent sont bouchées, les formations pas à ma portée.
Retrouver un travail, vu mon expérience pro, je ne peux malheureusement que viser des emplois dans la vente, or j'ai ce domaine désormais en horreur.
En dernier recours, j'écris aux mairies en espérant qu'elles me trouvent une petite place, et vais essayer de passer les concours...

Mais plus le temps passe, plus je vois l'avenir en noir ... Non en fait je ne me vois pas d'avenir du tout.
Je me sens complètement marginalisée par rapport à mon entourage, j'ai l'impression d'être mal vue parce que je n'ai pas d'emploi. Et que je ne veux pas faire le premier boulot ( de merde ) qui se présenterait...

Des fois j'aimerais tout plaquer pour recommencer une nouvelle vie ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PsychedelicMelancholia



Nombre de messages : 600
Age : 31
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 18:39

Roussinette a écrit:

C'est à creuser si l'interdiction du dimanche ne passe pas pour les magasins de bricolage. Parfois l'équipe de la semaine n'est pas la même le dimanche (pareil chez Leroy Merli*).
Ne pas juste voir le macd*, il y a d'autres magasins/boutiques ouvertes le dimanche..
J'avais lu dans le journal y a genre six mois que certains magasins de  bricolage avaient ete condamné à ne plus pouvoir ouvrir le dimanche, mais je crois que c'était selon les lieux.
Ils ont dú faire appel, je sais pas ce que ça a donner au final


Moi j'ai eu de la chance, je suis entrée en boite d'interim pendant trois ans et par la suite j'ai passé les tests pour entrer dans la boite oú je suis et ça fait maintenant plus de quatre ans que j'y suis.
mais la recherche j'ai connu, malheureusement. Ces moment oú tu galéres, oú tu es transis de peur de pas savoir comment t'en sortir... Et ces entreprises qui font rien pour t'aider!
j'ai limite sorti le champagne le jour oú j'ai reçu une lettre de refus, parce qu'au moins eux m'avait répondu !
Et en entretien cette fois où la fille m'a dit que ça allait pas le faire car j'avais pas d'experience et que je lui ai repondu que si personne me donnait ma chance je risquais pas de m'en faire, et qu'elle m'a répondu "oui je sais, c'est le serpent qui se mord la queue"...... Sans dec, ravie que tu t'en rendes compte pét.... !

Du coup je suis de tout coeur avec vous, et j'espere ne jamais revivre ça ( bien qu'avec cheri je vis ça par procuration. Je prie pour qu'il le decroche enfin ce cdi... Réponse courant decembre, qui sait j'aurais peut etre un beau cadeau d'anniv^^)


Dernière édition par chantarelle le Mar 22 Oct 2013 - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sendell



Nombre de messages : 2969
Age : 29
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 18:41

De mon côté, après un bac L et une année de droit que j'ai détesté, je me suis tournée vers une licence d'anglais, parce que j'adorais l'anglais, que je voulais faire des études qui me plaisaient. Une fois ma licence en poche, je savais que je ne voualsi pas être prof, mais quelle autre voie s'offrait à moi ? J'ai choisi la traduction, parce que c'était censé être un domaine qui recrutait (mondialisation et gnagnagna). J'ai fait une année de master traduction littéraire, où on nous a clairement dit qu'on ne pourrait pas espérer vivre de ça en ayant qu'une langue, et que même avec plusieurs, ce serait dur. En entendant ça j'ai choisi de me diriger vers la traduction technique, et j'ai fait ma deuxième année de master à Brest, où j'ai étudié à la fois la traduction et la rédaction technique.

À la fin de mon année je savais créer un site web, utiliser photoshop et indesign de manière assez poussée, et optimiser du contenu en fonction du public auquel il était destiné, autant dire que je pensais réussir à trouver du boulot assez rapidement, en me vendant bien.

Au bout de 6 mois de candidatures infructueuses, j'ai fini par prendre un boulot de téléconseil pour EDF, pour 6 mois. J'ai tenu 5 mois, et s'en est suivi une gentille dépression qui n'est pas encore tout à fait guérie. J'avais 25 ans, et je n'avais rien fait de ma vie. Au détour d'un mariage, j'ai discuté avec un jeune gendarme qui m'a conseillé de tenter les concours de la fonction publique, et particulièrement celui de la douane, vu mon niveau d'anglais. En rentrant chez moi je me suis tout de suite inscrite au concours commun de catégorie C (niveau brevet), pour rentrer soit aux douanes soit aux finances. Mais comme les places sont limitées, et plus nombreuses dans les finances, j'avais choisi ça en premier vœu. En attendant de passer le concours, j'ai postulé dans les établissements scolaires de ma région. Moi qui ne supporte pas les ados, je me suis retrouvée surveillante en lycée, à bosser 42h par semaine et à finir sur les genoux le week-end.

Fort heureusement j'ai obtenu mon concours du premier coup, je suis donc partie sur paris, où j'ai été affectée (je bosse en trésorerie HLM, aux impôts donc). J'ai donc quitté ma famille, mon chéri, pour vivre toute seule dans un appart pourri dans une ville que je déteste, pour faire un boulot bien en dessous de mon niveau d'études qui n'est absolument pas passionnant. Il m'arrive de faire des crises d'angoisses dans le métro, et je ne sais pas si je tiendrai jusqu'à ce que ma demande de mutation soit acceptée (pas avant juillet 2014, mais il est plus probable que je doive passer encore une année ici). Mais j'ai un boulot, avec possibilité d'évolution (par voie de concours ou liste d'aptitude). Est-ce que ça en vaut la peine ? Je ne sais pas. Je me donne encore quelque temps pour en décider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deedlot



Nombre de messages : 3211
Age : 91
Localisation : Ici. Et là.
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 18:45

Lylyesp a écrit:

En dernier recours, j'écris aux mairies en espérant qu'elles me trouvent une petite place, et vais essayer de passer les concours...
Je veux pas te décourager, mais ne comptes pas trop trouver par là.
J'ai bossé pour la mairie de ma ville, et pour la communauté d'agglomération de la ville, en temps que contractuelle pendant mes études. En gros, j'ai bien compris que pour être embauché temporairement il fallait minimum une licence pour faire un boulot d'adjoint administratif (catégorie C, l'échelon le plus bas). Quant aux concours, pour en avoir passé certains, c'est beaucoup beaucoup de candidatures, très peu de places, et surtout fonction publique territoriale = devoir chercher son poste après le concours, ça ne fonctionne qu'au piston et au réseau.
Après, je te souhaite de tomber au bon moment au bon endroit et d'avoir une réponse positive, mais ça risque d'être difficile.

Sinon, j'ai fais de la recherche en histoire à la fac. J'ai bossé en parallèle de mes études, de libraire à vendeuse de jouet en passant par agent de cinéma, secrétaire dans une asso culturelle et adjoint administratif dans un centre socio-culturelle de la ville.
J'ai passé le capes, je suis prof dans un lycée, j'ai un job à la hauteur de mes qualifications, j'aime beaucoup ce que je fais même si c'est pas facile tous les jours, et j'espère que ça va durer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deedlot.livejournal.com
Loreleï



Nombre de messages : 2258
Date d'inscription : 26/05/2006

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 20:30

La vache, j'ai reconnu au moins un bout de mon parcours dans chacun de vos messages O_o je vois que je ne suis pas un cas isolé... au final, ce sont les mêmes arguments qui reviennent.

-> études "trop spécialisées" qui continuent à former des diplômés alors que la filière n'est pas/plus en demande
-> niveau de diplôme "trop haut"/ études "trop longues" (comprendre : salaire de départ trop haut) par rapport au poste demandé, particulièrement pour une première embauche. Ça veut aussi dire "masquer les chiffres du chômage" en maintenant les jeunes en études plus longtemps, retardant leur arrivée sur le marché du travail (et les sur-qualifiant).
-> pas d'expérience (LOL, je ne reviendrais pas là-dessus... serpent qui se mord la queue, tout ça)
-> pas de qualification : peut sembler paradoxal par rapport au 2ème point, mais en fait non. Devant l'engorgement de notre filière de prédilection, on ne se dirige naturellement ailleurs. Sauf qu'on n'est pas qualifié pour ces branches transversales ^^' et maintenant, même de "petits métiers" comme valet de chambre, caissier ou vendeur en pâtisserie demandent un niveau de diplôme (la plupart du temps, CAP).

Si y'a une chose que j'ai remarqué et qui contraste avec la génération de nos parents (et qu'ils ont énormément de mal à comprendre) c'est que les boulots des gens sont rarement en adéquation avec leurs études. Je ne parle pas de niveau de diplôme (ni même s'il y a diplôme), mais que le(s) domaine(s) étudié(s) correspond(ent) rarement au domaine exercé à l'heure actuelle ou en premier emploi. Par exemple comme beaucoup ici, j'ai fait LLCE anglais, orthophonie, lettres modernes, graphisme, puis recherche en fleuriste ou pâtisserie XD. Bon an mal an, j'ai aussi exercé un paquet de petits métiers (secrétaire, animatrice...) depuis mes 16 ans, et tout cumulé je dois avoir maxi 4 ans travaillés à plein temps... pour 7 ans de post-bac.

Est-ce qu'il y en a encore qui suivent la voie "une filière, un diplôme, un emploi" ? A quoi bon faire de longues études, mis à part pour la culture générale ?
Alors est-ce que ça ne concerne "que" certains secteurs "bouchés", comme on dit (exemples vus ici : les graphistes, les métiers du livre/édition, mais aussi les études d'ingénieur) ?
Mais pour d'autres c'est la foire à l'embauche, comme l'informatique (administrateur système, réseau, développement) ou l'aide à la personne (limite, si t'as ni diplôme ni expérience, mais que t'es motivé, s'pas grave vienzy chez nous)... Quid des métiers de l'artisanat ou de bouche ?
Est-ce qu'il existe de grandes disparités entre régions ou c'est un constat global ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonlune.tumblr.com/
Subaru-D



Nombre de messages : 5119
Genre : Mauvais.
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 20:39

J'apporte ma pierre à l'édifice, n'ayant pas de diplôme "artistique"

Je suis en fait dans un cas similaire au vôtre, même si j'ai pris une autre voie : celle de faire des études "porteuses" qui ne m'intéressaient pas plus que ça histoire d'avoir un diplôme en poche qui me permettent de choper du boulot pas trop difficilement. Le principe était d'avoir un taf alimentaire un minimum qualifié mais qui me laisse du temps pour écrire et qui cadre à peu près avec mon rythme et mes goûts persos. J'ai un diplôme de statistique et traitement informatique des données, une double compétence math/informatique. En gros, ça donne un job où tu passes ta vie derrière un ordi et tu vois un minimum d'êtres humains Razz

Du boulot, y'en a  - un peu moins dans ma région qu'à Paris, ok, mais je ne suis pas à plaindre, je n'ai pas trop galéré à retrouver jusque là...Mais ? Oui, il y a un mais, sinon mon message aurait aucun intérêt, j'ai renoncé assez vite à l'idée d'avoir un CDI. Je trouve relativement facilement (deux à quatre mois grand max) mais jamais de CDI et au fil du temps, les CDD sont de plus en plus courts, pour un travail qualifié qui demande du temps pour être efficace (mettre en place une base de données, des programmes d'analyse stat, ça ne s'improvise pas en un mois, autant embaucher un webmaster pour un mois, c'est tout aussi débile). Alors je ne sais pas si j'ai pas encore chopé la bonne opportunité, mais j'en suis sacrément revenu.

Là où je suis dans le même cas que vous, c'est que ce boulot ne me plait pas et après plusieurs expériences, pas du tout, même. Seulement, auteur, c'pas un vrai métier. Quand le boulot alimentaire peine à l'être, alimentaire, on se demande un peu pourquoi on s'est cassé le bonnet -_-.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ka-ku-ren-bou.com/
Daiya



Nombre de messages : 1281
Age : 28
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Mar 22 Oct 2013 - 21:01

Loreleï a écrit:
Quid des métiers de l'artisanat ou de bouche ?
Vu que je suis dedans je me permet de répondre juste sur ce point. L'artisanat recrute, beaucoup. Le soucis c'est qu'il faut une formation, on peut pas s'improviser fleuriste ou pâtissier, et très peu de patrons prennent des gens pour leur apprendre sur le tas parce qu'ils n'ont tout simplement plus le temps. La logique de rentabilité est ancrée, même dans les petits commerces :/ on ne donne plus leur chance aux gens qui ont envie d'apprendre et de se donner. C'est un soucis que je vis dans ma boutique, on est en sous effectif (6 quand j'étais embauchée il y a presque 3 ans, 3 aujourd'hui plus notre apprentie), mais on ne peut absolument pas se permettre de prendre quelqu'un qui n'a pas de formation de fleuriste (alors qu'on reçoit pas mal de CV) parce que, c'est triste à dire, mais il nous ferai plus perdre notre temps qu'autre chose :/

Et après il y a aussi le soucis de la vocation, on martèle aux jeunes qu'ils réussiront rien s'ils font pas d'études longues. Je te rejoins totalement Loreleï dans ton interrogation sur l’intérêt des études longues si au final on ne trouve même pas un boulot dans notre filière...En attendant l'artisanat recrute beaucoup et ne demande "qu'un CAP/BEP" pour la plupart, sauf qu'il faut pas être trop gourmand, dans cette branche on travaille énormément, avec des horaires souvent en décalage avec la plupart des gens (travail le week end / les jours fériés etc) et on finira rarement en Rothschild...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Alita.Atelier/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies   Aujourd'hui à 2:02

Revenir en haut Aller en bas
 
[Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 32Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Emploi] & [Stages] recherches, doutes et joies
» DeviantPlus : Mode d'emploi. [FAQ]
» Votre Emploi du Temps année 2009/2010
» mode d'emploi pour créer un gâteau rigolo [répondu]
» mode d'emploi de la cricut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Le Marché :: Papotages-
Sauter vers: