Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recast: Chronologie du phénomène et réponse des compagnies

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
nylh

avatar

Nombre de messages : 5399
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: Recast: Chronologie du phénomène et réponse des compagnies   Dim 19 Jan 2014 - 11:07

NobleDolls

En tant que créatrice / créateur ayant monté sa propre marque de poupées, comment le recast te touche-t-il?
Pour le moment (à ce que je sache) je n'ai pas encore été recastée, mais j'en viens à faire très attention. à chaque poupée que je vois sur le marché, je check, je contacte les personnes (si elles ne m'ont pas contactée avant, pour se renseigner). Ce rend un peu parano sur les bords !

As tu changé ta façon de travailler et produire tes BJDs ? (Réduction de ta marge, changement des produits, méfiance envers tes acheteurs etc .. )
c'est surtout devenu une méfiance envers les clients oui... Niveaux prix, je suis restée pareil (je pense avoir des tarifs ni trop élevés ni trop peu cher). avec le temps, et l'expérience, je n’utilise plus forcément les mêmes matériaux, chaque poupée me revient un peu plus cher qu'avant, mais ça n'est pas du au recast.

Le recast a-t-il eu un aspect positif sur ton travail ? ( te force-t-il a innover pour avoir une longueur d'avance, à accepter plus facilement des requêtes, etc. ? )
Non, pas spécialement. Disons que j'essaye toujours d'avoir une poupée propre au final, mais ça, c'est pas à cause du recast. c'est sur que le fait d'être à peu près disponible depuis le début à peut être changé la donne pour mon cas, je ne sais pas trop

Lequel de ces deux phénomènes t'impacte (ou t'impacterait) le plus dans ton travail : le recast ou le marché secondaire ? Pourrais-tu expliquer pourquoi ?
Hum... le marché secondaire m'attriste dans le sens où j'ai toujours l'impression que si la personne revend sa poupée, c'est que j'ai mal fait mon travail. Je surveille toujours du coin de l'oeil, et en général, les demoiselles trouvent vite un foyer.
Au niveau du recast, là, c'est différent. Les poupées vendues ne seraient ni de moi, ni de Jpop, ce seraient des OVNIS sorties de nulle part. Je trouve que le recast (je ne parle pas là du recast de "réparation", qui pour moi est un cas à part, si ça ne concerne qu'une partie limitée de la poupée, et si les parties seules ne sont pas disponible à l'achat)
C'est un manque de respect. Envers le créateur, envers le revendeur. Quelqu'un qui achète un recast, pour moi, c'est quelqu'un qui n'aime pas vraiment le travail de l'artiste.

Si tu avais une chose à dire aux personnes qui hésitent entre un recast et une de tes BJD, qu'est ce que ce serait ?
hahaha, ne prenez pas un recast XD !
non, plus sérieusement, la résine que j'utilise et celle de Jpop ont fait leurs preuves. Elles ne sont pas toxics, les poupées sont de qualités, et dans les deux cas, il y a un service après vente qui est proposé. Certes, elles sont plus chères, mais la BJD , c'est quelque chose de noble ! on ne parle pas de collectionner des bouchons de canette la !
et l'excuse de la couleur, pour moi c'est vraiment bidon, il y a des centaines de marques et de poupées différentes, si on ne trouve pas son bonheur quelque part, il suffit de chercher un peu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslegendesdazcor.wordpress.com/
nylh

avatar

Nombre de messages : 5399
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: Recast: Chronologie du phénomène et réponse des compagnies   Dim 19 Jan 2014 - 11:08

Zun

En tant que créatrice / créateur ayant monté sa propre marque de poupées, comment le recast te touche-t-il?
Pour le moment non.
Je fais des poupées assez atypiques qui se vendent modérément et qui donc attirent moins l'attention (y compris celle des recasteuses) pour le moment du moins.

As tu changé ta façon de travailler et produire tes BJDs ? (Réduction de ta marge, changement des produits, méfiance envers tes acheteurs etc .. )
De crainte de voir un jour mes poupées recastées j'ai retiré mon modèle Dione. Voir mes créations volées par des recasteuses serait insupportable, mais Dione vu ce que cette poupée m'évoque c'est juste impossible, je préfère donc renoncer à vendre cette poupée.
La méfiance envers les acheteuses inconnues c'est vrai que c'est un premier réflexe, je tâche de ne pas en tenir compte cela dit, car mes clientes jusqu'à présent à quelques exceptions près sont de charmantes personnes. Et nouer des liens cordiaux avec ces personnes est très important pour moi.

Le recast a-t-il eu un aspect positif sur ton travail ? ( te force-t-il a innover pour avoir une longueur d'avance, à accepter plus facilement des requêtes, etc. ? )
Non le recast n'a pas eu d'impact positif sur mon travail.
A vrai dire il est à présent question de cesser mes activités en que pro, et de re passer au simple hobby. Ce n'est pas un réel souhait mais quelque chose qui pourrait se concrétiser dans les semaines à venir.
Au quel cas je pourrai me concentrer sur mes créations, ne vendre qu'aux copines sans devoir me soucier de vivre de mon art, et surtout ne plus devoir me soucier du recast.
Le recast jette un voile très négatif sur toute une partie de la communauté BJD qui est pourtant à la base si respectueuse du travail des artistes, il me démotive par rapport au fait de partager, de travailler pour les autres.
Si je dois arrêter mes activités artistiques en tant que pro, je dois dire qu'à cause du recast, ce sera sans regret.
Moins de partage, l'élitisme dont certaines recasteuses font état concernant certaines modèles, eh bien c'est le fruit de l'effet recast, tout simplement.

Lequel de ces deux phénomènes t'impacte (ou t'impacterait) le plus dans ton travail : le recast ou le marché secondaire ? Pourrais-tu expliquer pourquoi ?
Je ne pourrais pas affirmer les choses car je ne suis pas très douée en analyse de marché.
Mes poupées se vendent peu et surtout se revendent très difficilement au marché secondaire.
Mes poupées ayant des formes et des mensurations atypiques, elles peuvent déplaire fortement.

La plupart de mes acheteuses sont intéressées pour des raisons très spécifiques et très intimes, surtout concernant mon modèle ibyangin, elles apprécient de voir leur poupée maquillées selon leurs envies, c'est un réel travail d'équipe. C'est quelque chose de formidable pour moi, mais c'est en revanche peu vendeur.
Les acheteuses pensent désormais à la revente potentielle au moment de l'achat, et mes poupées ne s'y prêtent pas.

Le prix demandé semble désormais trop cher, je ne sais pas s'il faut l'imputer au recast, au marché secondaire ou à la diversité des nouveaux modèles, des nouveaux artistes...

Si tu avais une chose à dire aux personnes qui hésitent entre un recast et une de tes BJD, qu'est ce que ce serait ?
Je ne pense pas pouvoir dire quelque chose de plus sensé que ce qui a déjà été dit dans le sujet spécifique, je pense que tous les arguments pro ou friendly recast sont faux et archi faux.
Si réellement leur poupée est une passion qu'elles qualifient de "vitale" et indispensable, elles auraient soin de respecter tout ce qui entoure cette fameuse poupée, la communauté, les artistes...
Le recast est de la consommation pure, pas une histoire de manque de moyen ou de nécessité impérieuse.
Ce que je dirais à des personnes hésitantes... Je ne sais vraiment pas, je me sens fort découragée par ces personnes qui pour moi agissent en dépit du bon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslegendesdazcor.wordpress.com/
nylh

avatar

Nombre de messages : 5399
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: Recast: Chronologie du phénomène et réponse des compagnies   Dim 26 Jan 2014 - 16:05

Magnetic Duckling

1- En tant que créatrice ayant monté sa propre marque de poupées, comment le recast te touche-t-il?

D'un point de vue materiel, on ne peut pas dire à mon sens que ça touche les createurs non recastés donc rien à signaler de ce coté là.

2 - As tu changé ta façon de travailler et produire tes BJDs ? (Réduction de ta marge, changement des produits, méfiance envers tes acheteurs etc .. )

Cela m'a poussé à passer du temps à reflechir à comment faire pour me protéger du recast potentiel. Par exemple, je me suis renseignée juridiquement, j'ai fais en sorte de bien déposer mes modeles, je demande à mes acheteurs de me prévenir s'ils vendent la poupée et à qui pour savoir où part mon travail mais au final je vois bien qu'il n'est pas possible de faire grand chose sinon prier pour ne pas être recasté.

Actuellement je songe a reprendre une activité annexe en plus de la création de bjd car cela ne me permet pas de vivre confortablement. Cette decision a ete difficile mais la peur du recast a ete un facteur sinon déterminant, du moins assez important.
Il faut comprendre l'état émotionnel que cela induit de vivre dans une méfiance permanente dès qu'on fait une vente (là où on devrait être content) ou dès qu'une poupée se retrouve sur le marché secondaire (où va-t-elle partir ?), c'est assez éprouvant et on préférerait mettre cette énergie dans autre chose.
Sur les salons on se retrouve à évaluer chaque personne qui passe sur le stand et qui fait des photos ou pose des questions sur les poupées. Ça génère vraiment une ambiance de malaise.

3 - Le recast a-t-il eu un aspect positif sur ton travail ? (te force-t-il a innover pour avoir une longueur d'avance, à accepter plus facilement des requêtes, etc. ?)

Franchement aucun. J'ai toujours proposé des couleurs à la commande et des poupées non limitées. Cela dit, le fait les créateurs se trouvent contraints de faire ou ne pas faire des choses sous peine de fournir des excuses discutables ("limitée", "pas la couleur que je veux", "trop cher" etc) aux acheteurs de recast me pose problème car on devrait être libre de gérer son marketing comme on le souhaite. Si le créateur veut ne tirer que 5 poupées et les vendre 2000 euros chaque, j'ai envie de dire que c'est sa décision, son business, son problème et personne devrait avoir à redire la dessus.

4 - Lequel de ces deux phénomènes t'impacte (ou t'impacterait) le plus dans ton travail : le recast ou le marché secondaire ? Pourrais-tu expliquer pourquoi ?

Le marché secondaire n'a pas vraiment d'impact sur mon travail. C'est normal que les poupées tournent et donc normal d'en voir sur le marché secondaire. Une poupée sur le marché secondaire m'a deja été payée une fois, un recast non. Le recast génère des poupées en plus sur lesquelles le créateur ne touche rien.
Entre une ou 2 poupées qui passent en vente, sur lesquelles j'ai touché des sous et un batch de 20 poupées recast qui sortent de nulle part et sur lesquelles je touche pas un centime, le calcul est vite fait sur ce qui pose des vrais problèmes de manque à gagner.


5- Si tu avais une chose à dire aux personnes qui hésitent entre un recast et une de tes BJD, qu'est ce que ce serait ?

De manière générale, le recast ne générera pas d'argent qui permettrait de créer de nouveaux modèles aux artistes et aux compagnies donc soutenez les créateurs svp.
La bjd reste un milieu difficile quand on passe de hobby à création. Ça coute en temps, en argent et en moral, il y a des moments de doute et de découragement très difficiles et je pense que la présence du recast peut faire pencher la balance, que ce soit pour les créateurs qui ont déjà sorti des poupées ou les créateurs en devenir. Au final des gens qui se lanceraient dans la création hésitent ou ne prennent finalement pas le risque car c'est trop dangereux.
Les commentaires des pro-recast sont tellement démoralisant pour les créateurs que ça donne envie de laisser tomber puisque de toute façon on apporte aucun crédit à nos créations et qu'on va acheter des copies cheap sans aucun remord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslegendesdazcor.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recast: Chronologie du phénomène et réponse des compagnies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recast: Chronologie du phénomène et réponse des compagnies
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Recast: Chronologie du phénomène et réponse des compagnies
» La chronologie des aventures du Club des Cinq
» Garage kit VF-1S , recast
» Une lettre reste sans réponse
» Lourdes, chronologie simplifiée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Le Marché :: Vendre / Acheter / Echanger: Ball-Jointed Dolls-
Sauter vers: