Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lily Evans



Nombre de messages : 1628
Age : 23
Localisation : Rennes (35)
Genre : Tortue Ningenre ♀
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Dim 6 Avr 2014 - 18:42

Bon... Apres m'etre torturée des heures avec Rusha pour une recherche d'appartement... Une recherche de coloc'... (et une recherche de patron pour moi x__x)

Alors alors... Je pense qu'on a tous a un moment donné de notre vie, galéré pour trouver un logement.
Pour ma part je n'ai pas le permis alors pour trouver un patron je dois trouver un appartement en ville (là ou les bus roulent toute la journée...) et avec ma copine (Rusha) on a décidé de prendre un truc en coloc' l'année prochaine.
Un soucis se heurte a nous:

Y'A QUE DES TRUCS POURRIS ET CHERS A RENNES!!!! >__<

Du coup bah... on cherche un coloc' pour faire encore des economies (Deux au mieux...!).
Seulement c'est difficile de trouver un colloc' qui est tolérant a l'homosexualité et qui est tolérant a notre merveilleux hobby que sont les BJD....

Du coup... si quelqu'un sait comment faire pour trouver des colocs, si vous voulez nous raconter vos expériences coloc' (histoire de nous rassurer... Ou pas...!) alors vous êtes les bienvenus...!

Merci d'avance a ceux qui pourront nous aider dans notre petit projet tout pourri <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rosemary-and-thyme



Nombre de messages : 1956
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Mar 8 Avr 2014 - 16:54

Juste un petit mot en passant, car j'ai fait des bonds sur ma chaise quand j'ai lu :" c'est difficile de trouver un colloc' qui est tolérant a l'homosexualité et qui est tolérant a notre merveilleux hobby que sont les BJD...."

Je suis quand même très surprise que, malheureusement en 2014, l'homosexualité puisse être rédhibitoire pour une colocation. Je dois être très stupide, mais je ne vois pas où réside le problème ?
Et quant au loisir BJD, là aussi, c'est pareil, il faut faire preuve d'un obscurantisme inquiétant pour rejeter ce passe-temps qui en vaut bien d'autres...

Cela dit, bonne chance à vous deux dans votre recherche, et j'espère sincèrement que vous trouverez rapidement un (des) coloc(s) sympas et respectueux du style de vie des autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



Nombre de messages : 1628
Age : 23
Localisation : Rennes (35)
Genre : Tortue Ningenre ♀
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Mar 8 Avr 2014 - 21:42

Malheureusement les gens comme ça, ça existe toujours... Et j'aimerai ne pas tomber dessus le plus possible... C'est pour ça que je prends mes précautions. Et puis même, je me mets a la place des gens qui cherchent un/une/des coloc(s)... Certains peuvent se sentir gênés en présence d'un couple de filles (ou de mecs). De plus, on a eu la preuve que l'homosexualité était toujours considérée comme étant anormale pour beaucoup depuis les manifs contre le mariage homosexuel... Nombreuses sont les remarques désagréables que j'ai eu a subir de toutes parts par des gens qui sont entre la lumière et cet obscurantisme culturel, et donc qui n'ont pas de réelle opinion. Avant je ne me cachais pas, maintenant je fais attention parceque je sais qu'a tout moment quelqu'un pourrait me sortir des choses blessantes en pleine rue....
Pour la petite histoire, pas plus tard qu'hier une amie de ma mere est venue boire un coup a la maison et elle était avec ses 4 enfants... Et une des gamines avait un sweat de la manif pour tous...

En ce qui concerne les BJD je ne me voile pas la face, nombreux sont les gens qui jugent stupide la collection de poupées qui coûtent la peau des fesses.


J'ai pas envie qu'on critique mes choix de vie, ce que je veux dans une coloc c'est pouvoir trouver des gens qui toléreraient mes choix, ma vie, ma façon d’être, autant que moi je pourrais les tolérer.

Oui c'est triste que en 2014 des gens aussi fermés existent, mais c'est une réalité à laquelle je fais face jour après jour donc je ne peux pas faire comme si les homophobes ou les gens qui croient que un couple de femme c'est deux salopes de porno, n'existaient pas (parce que oui, on m'a fait le coup aussi... .____. )

Enfin voilà ^^"
Je veux juste trouver un coloc cool!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rosemary-and-thyme



Nombre de messages : 1956
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 10/09/2013

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Mar 8 Avr 2014 - 22:05

Oui, je comprends...mais je pensais justement que chez les jeunes générations, il y avait plus de tolérance/compréhension. En fait, les préjugés ne sont pas une question d'âge.

Pour les BJD, je sais aussi qu'il y a des personnes qui trouvent cela ridicule (je me suis pris des réflexions, peu importe !) , mais ceux qui achètent des objets de luxe n'ont pas de scrupules non plus, alors ?. On n'a pas à se justifier pour tout, dès l'instant où ça ne fait pas de tort aux autres.

D'un autre côté, le viel adage "pour vivre heureux, vivons cachés" est toujours d'actualité ! Il faut parfois être bien "costaud" pour affronter les donneurs de leçon - qui ne sont sans doute pas parfaits eux-mêmes.
Je croise les doigts pour que tu le trouves, ce coloc cool , il doit bien exister quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans



Nombre de messages : 1628
Age : 23
Localisation : Rennes (35)
Genre : Tortue Ningenre ♀
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Mar 8 Avr 2014 - 22:37

Malheureusement les jeunes ne sont pas plus tolérants que d'autres. Bien au contraire, ils ont tendance a se laisser embobiner facilement. Beaucoup de personnes ont manifesté une haine envers les homosexuels suite aux évenements de la Manif pour tous. Tout ça a cause d'un raz le bol. Les gens s'en foutent des homosexuels, tant que les homosexuels ne viennent pas les saouler. Et les militants anti mariage pour tous ont mis en marge les homosexuels en les montrant du doigt comme des "choses contre nature".
Beaucoup ont suivi ces manifestants parce qu'il est plus simple de suivre que de réfléchir. Et on peut montrer sa gêne en présence d'homosexuels sans avoir a trouver d'excuse, le groupe de manifestants est là pour hurler des milliers de bonnes excuses, dans une "ambiance bon enfant", et "sans homophobie dans les propos"...

Enfin... Après tout ça c'est une autre histoire x___x
Je trouve juste particulièrement dommage qu'on doive faire attention a l'image que l'on a pour ne pas heurter les autres qui jouent les mijaurées...


Certes pour les BJD on a pas a se justifier pour nos passions a partir du moment ou elles ne concernent que nous, mais les gens n'agissent pas toujours par logique, les cons ça existe et y'en a beaucoup. (ce qui est bien dommage... Ils devraient faire des battues de temps en temps histoire de réguler les populations xD)

De nos jours il est plus simple d'etre un mouton qu'autre chose... J'ai défendu un gosse de 13 ans qui se faisait brimer par 5 autres et j'ai fini avec le manteau plein de crachats, deux claques dans la gueule, traitée de tous les noms et la capuche en train de cramer a cause d'un mégot. Je précise que les gosses avaient 15 ans en moyenne et que j'en ai 21... Il y'avait des dizaines et des dizaines de personnes autour de nous et PERSONNE n'a bougé. Parceque toucher un mineur (même s'il essaye de tuer qqn) c'est interdit. Et puis même... C'est tout plein d'ennuis... Laissons les autres dans leur merde c'est plus simple pour tout le monde, tampis si ça finit mal.
(Ah et j'attends depuis 2 ans que les flics me donnent des nouvelles de l'avancement de l'affaire! 8D)

J’espère aussi trouver des colocs cools... Avec Rusha on avait trouvé un mec qui venait de chai pas quel pays et qui parle plusieurs langues (notamment des langues que je parle aussi) et il avait pas mal de points commun avec nous deux... Et je suis en contact avec une autre personne qui aimerait avoir une petite maison pour y faire un jardin (je suis dans la production florale et maraîchère donc autant dire que j'adore les plantes! x) ) et qui a aussi pas mal de points communs avec nous deux aussi... ^^
J'attends par ailleurs la réponse de 4 ou 5 autres personnes qui avaient un profil intéressant sur Le bon coin... ^^
Du coup je positive et je continue mes recherches ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roussinette



Nombre de messages : 3631
Age : 36
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Mar 8 Avr 2014 - 22:58

Vous ne pouvez pas passer une annonce sur des sites dédiés?

Après, si je devais faire une coloc, il est clair que cela me dérangerais de la faire avec un couple (homo ou hétéro n'est pas le soucis) mais j'aurais l'impression d'être en trop, de les déranger chez eux. Peut-être voir avec 2 autres personnes, plutôt qu'une?
3 personnes qui ne se connaissent pas et font que de la coloc avec chacune leur amoureux/amoureuse qui vient les voir, ça me dérangerais moins.

Je pense aussi qu'il doit être difficile de trouver quelqu'un de sérieux qui ne va pas s'imaginer un plan à 3. Surtout si c'est un coloc. Tout comme une nana peut monter l'une contre l'autre. 4 me paraitrais plus équilibré. Enfin ce n'est que mon avis. J'aurais bien aimé faire de la coloc avec mes amis, mais ils avaient chacun des vies différentes, ça aurait été vite au clash.

Pour la passion, je pense que c'est défini entre chaque colocataire. Si tu mets tes bjds dans le salon en exposition, cela peut, peut-être dérangé, tout comme si ton coloc a une collection batman ou Spiderman et que toutes ses figurines se retrouvent dans le salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/23640198@N06/
Lily Evans



Nombre de messages : 1628
Age : 23
Localisation : Rennes (35)
Genre : Tortue Ningenre ♀
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Mer 9 Avr 2014 - 21:42

Le soucis des sites dédiés c'est qu'on est tombés sur des payants, d'autres douteux, et d'autre a moitié chelous x__x
Du coup on a laché l'affaire... mais bon... je pense que je tacherai d'y revenir.... ou du moins de me repencher dessus....

C'est justement des pervers que j'ai peur... Parceque je me suis rendue compte cette année que les gens qui sont fermés ne comprennent pas qu'une femme puisse aimer une autre femme... Ils prennent ça pour un fantasme parceque c'est connu, toutes les femmes aiment prendre cher, d'ailleurs on peut ajouter que lorsqu'elles se font violer c'est juste qu'elle n'y mettent pas suffisemment du leur... Mais au fond elles aiment ça.... Les femmes sont des salopes invétérées! 8D
(Mon dieu.... J'ai tellement honte de dire ce genre de choses... Meme ironiquement x__x)

Apres pour la passion je garderai mes BJD dans ma chambre, c'est mon monde, donc c'est leur place... je vais pas forcer un coloc a supporter la tronche de blasé de Khal ou encore l'air tantousesque de Bolet xDD

Enfin voilà.....

De toute maniere je ne cherche pas qu'un seul coloc mais plusieurs.... Je veux pas qu'il y'ait quelqu'un tout seul dans notre coloc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Laure
Admin


Nombre de messages : 26939
Localisation : Angoulême, France
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Mer 9 Avr 2014 - 22:08

Alors bon , j'ai un souci avec ce sujet, car c'est une petite annonce perso et ça fait un bail qu'elles ne sont plus autorisées dans cette partie du forum. Au début je pensais que ça pouvait être un débat sur les difficultés de la colocation mais ce n'est (apparemment?) pas le cas, donc soit on le supprime, soit on le fusionne dans le mur des lamentations.

_________________

avatar © Tatsuya Ishida / Sinfest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algesiras.free.fr
Sucre Roux



Nombre de messages : 1657
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/10/2013

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Mer 9 Avr 2014 - 22:20

Lily Evans: Tu devrais aller voir du coté des asso étudiantes, panneaux d’affichages, etc sur le campus de Villejean. Les étudiantEs y sont majoritaires, et c'est réputé plutôt ouvert. En plus pour septembre, il y aura pas mal de gens en galères de logement la bas aussi. grosso modo tous les non-rennais non admis en cité u. ça fait un paquet de monde ^^'
Ceci dit les étudiants de Beaulieu aussi sont sympa, mais c'est plus masculin ^^


Edit: et je suis surprise par une de tes remarques: sur les transports, Rennes c'est quand même super bien desservi. et pas si grand que ça. s’éloigner du centre, ne devrait normalement poser aucun souci pour un job en ville.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/sucre_roux/
Lily Evans



Nombre de messages : 1628
Age : 23
Localisation : Rennes (35)
Genre : Tortue Ningenre ♀
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Mer 9 Avr 2014 - 22:38

Anne-Laure a écrit:
Alors bon , j'ai un souci avec ce sujet, car c'est une petite annonce perso et ça fait un bail qu'elles ne sont plus autorisées dans cette partie du forum. Au début je pensais que ça pouvait être un débat sur les difficultés de la colocation mais ce n'est (apparemment?) pas le cas, donc soit on le supprime, soit on le fusionne dans le mur des lamentations.

Ahh d'accord! >__< Je n'étais pas au courant que ça n'était plus autorisé. En vérité ça n'est pas vraiment une petite annonce... C'est surtout pour que les gens donnent des conseils et des experiences vécues en rapport avec la coloc. Je sais tres bien que je ne trouverai pas de coloc ici, et si j'avais voulu en trouver j'aurai MP directement les personnes concernées... ^^
C'est juste que certaines personnes ici ont du deja passer par la colocation et donc elles savent quels peuvent etre les soucis rencontrés, etc...
C'était surtout pour ça en fait... Mais si ça n'a pas sa place alors autant supprimer le sujet en effet ^^ Je n'y verrai pas d'inconvénient!

Sucre Roux a écrit:
Lily Evans: Tu devrais aller voir du coté des asso étudiantes, panneaux d’affichages, etc sur le campus de Villejean. Les étudiantEs y sont majoritaires, et c'est réputé plutôt ouvert. En plus pour septembre, il y aura pas mal de gens en galères de logement la bas aussi. grosso modo tous les non-rennais non admis en cité u. ça fait un paquet de monde ^^'
Ceci dit les étudiants de Beaulieu aussi sont sympa, mais comme c'est plus masculin ^^


Edit: et je suis surprise par une de tes remarques: sur les transports, Rennes c'est quand même super bien desservi. et pas si grand que ça. s’éloigner du centre, ne devrait normalement poser aucun souci pour un job en ville.

Le gros soucis c'est que Rusha habite a 350 km et moi je travaille 7j/7j.... Donc je n'ai aucun créneau pour aller dans ce genre d'asso... T^T
J'ai déjà mis presque un mois pour trouver un créneau pour aller a la CPAM pour me réinscrire dans une caisse de sécu alors que j'avais besoin d'urgence d'une attestation pour l'hopital.... oui ma vie est un souk plein de touristes....!

Et pour répondre a ta remarque sur les transports en effet Rennes est une des villes les mieux desservies que je conaisse mais le soucis c'est que si je m'éloigne je vais avoir plus de trajet le matin et le soir... Et ça m'embete un peu... L'idéal serait vraiment de trouver un truc sur rennes...
Je me tape déjà 4h de trajet / jour pour aller en cours .... Et puis au moins si j'habite Rennes je pourrai aller tranquilement au restau et rentrer le soir en metro tranquilou, plutot que de me taper 20 min d'attente pour redescendre sur une ville qui est quasi aussi chere que Rennes parcequ'elle est desservie par la star.... x___x
Enfin voilà....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deedlot



Nombre de messages : 3211
Age : 91
Localisation : Ici. Et là.
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Jeu 10 Avr 2014 - 0:27

Lily Evans a écrit:

C'est juste que certaines personnes ici ont du deja passer par la colocation et donc elles savent quels peuvent etre les soucis rencontrés, etc...
C'était surtout pour ça en fait... Mais si ça n'a pas sa place alors autant supprimer le sujet en effet ^^ Je n'y verrai pas d'inconvénient!

Si je peux te donner un conseil, c'est de trouver des gens qui ont le même rythme de vie (ou plutôt la même conception du rythme de vie que toi). En gros, ne te mets pas en coloc avec des fêtards si tu es casanière et vice versa, ne prends pas des hyper casaniers pour colocs si toi tu aime sortir, inviter des potes chez toi et faire des grosses soirées.

Après pour les passions, ça reste du domaine du privé, donc que tes colocs soient branchés bjds ou pas, tu t'en fous, vous n'en discuterez pas si ça ne les intéresse pas et c'est tout. Tout comme tu ne vas pas te forcer à écouter tes colocs parler des heures de leur collection de cailloux du Surinam si ça ne te botte pas !

Les soucis tu les évite en mettant tout à plat dès le début (tâches ménagères, courses, bouffe et compagnie), il faut que ça soit défini dès le début, si c'est chacun pour soi, si c'est collectif et on partage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deedlot.livejournal.com
Lily Evans



Nombre de messages : 1628
Age : 23
Localisation : Rennes (35)
Genre : Tortue Ningenre ♀
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Jeu 10 Avr 2014 - 19:47

deedlot a écrit:
Lily Evans a écrit:

C'est juste que certaines personnes ici ont du deja passer par la colocation et donc elles savent quels peuvent etre les soucis rencontrés, etc...
C'était surtout pour ça en fait... Mais si ça n'a pas sa place alors autant supprimer le sujet en effet ^^ Je n'y verrai pas d'inconvénient!

Si je peux te donner un conseil, c'est de trouver des gens qui ont le même rythme de vie (ou plutôt la même conception du rythme de vie que toi). En gros, ne te mets pas en coloc avec des fêtards si tu es casanière et vice versa, ne prends pas des hyper casaniers pour colocs si toi tu aime sortir, inviter des potes chez toi et faire des grosses soirées.

Après pour les passions, ça reste du domaine du privé, donc que tes colocs soient branchés bjds ou pas, tu t'en fous, vous n'en discuterez pas si ça ne les intéresse pas et c'est tout. Tout comme tu ne vas pas te forcer à écouter tes colocs parler des heures de leur collection de cailloux du Surinam si ça ne te botte pas !

Les soucis tu les évite en mettant tout à plat dès le début (tâches ménagères, courses, bouffe et compagnie), il faut que ça soit défini dès le début, si c'est chacun pour soi, si c'est collectif et on partage...


Généralement les gens que j'ai contacté étaient plutot du genre comme moi... Qui aiment la nature, bouffer ensemble le soir, discuter de tout et de rien, sortir de temps en temps, mais aussi se reposer... et les achats bouffe en commun ^^

J'espere vraiment que je vais pas être embetée pour trouver des colocs x__x rhaa et faut que je voie aussi pour les APL.... Quelle merdouille quand on quitte le nid familial, ça fait trop de soucis d'un seul coup! T^T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isael



Nombre de messages : 2146
Age : 41
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 09/09/2009

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Ven 18 Avr 2014 - 23:59

Lily Evans,

En fait plus je lis, plus je me dis que tu ne cherche pas vraiment un coloc mais un "pote".

En fait un coloc, peut devenir un "pote" mais d’entrée de jeux ce n'est pas le cas. En ce qui concerne tes collections, les dolls ne troneront pas dans le salon. Le principe de la colloc c'est chacun sa pièce et son bordel, les parties commune reste neutre. La mygale de bidule reste dans son terrarium dans sa chambre, et tes dolls dans ta chambre.

En partant de ce principe il n'y a pas de raison que cela pose probléme.

Mais le conseil de deedlot est judicieux, et trouver des personnes qui ont le mêm rythme que toi n'est pas toujours évident.
Toutefois l'option achat bouffe en commun .... -_- ... trés trés mauvaise idées.
L'achht en commun pour le produits vaiselle et le canard wc est jouable, mais pour la bouffe c'est chacun son placard !
J'ai vue certaine colloc se terminer trés mal pour une sombre histoire de PQ, parceque l'un estimait que l'autre en consommait trop.

ça fini toujours mal ça. Le jour ou tu te dis : Et merde il/elle a encore bouffer tout les yaourt, c'est la porte ouverte au débordement.
Ils vaut mieux prévoir un grand frigo et chacun son espace, quitte à noter tes affaires. C'est un peu relou au début, mais on s'y fait vite et cela supprime pas mal de dispute.
Je le rappel, les colo ne sont pas des potes, des frères et sœurs, des membres de la famille bien pensants, là pour être juste droit et te soutenir (oui je part du principe que dans une famille on ce soutien, oui je sais que ce n'est pas forcément le cas, mais on fait mine d'accord!)

Un colo peut être un abruti de première ou une personne très malhonnête qui n'hésitera pas à abuser. Donc, je ne dis pas qu'il faut voir le mal partout, mais il faut ce méfier et fixer des règles, et s'y tenir.
Genre pas de fêtes,
Pas d'inviter du lundi au jeudi soir inclue.
En cas de sorties tard, ne pas faire de bruits, ne pas rentré à 36 pour un dernier verre
Interdit de rentrer dans la chambre de l'autre colo
Permis ou non de fumer dans les parties commune
Qui range quoi, quand et ou
Quand doit-être payer le loyer et à qui


Bref, pour résumer, définis ce que tu veux toi.
Si tu ne le fais pas en aval, tu va au devant de grosses désillusions et/ou emmerdes.

Comment tu imagine ton organisation.
Tes critères rédhibitoires.
Idem que pour une vie de couple, dans la mesure ou vous souhaitez être colloc, prendre un autre couple en coloc est soit parfaitement réussi, soit la guerre des tranchées. je crois 2 ou 3 autres personnes c'est le minimum. Vaut mieux prendre grand que de ce sentir les un sur les autres.
Prendre une collo avec un couple (homo ou hétéro peut-importe) c'est tendue du string dans 70m carré. On est vite les uns sur les autres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bjd-miss-butterfly.wifeo.com
Lily Evans



Nombre de messages : 1628
Age : 23
Localisation : Rennes (35)
Genre : Tortue Ningenre ♀
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Sam 19 Avr 2014 - 22:49

Citation :
En fait plus je lis, plus je me dis que tu ne cherche pas vraiment un coloc mais un "pote".

En même temps je n'ai jamais fait de coloc, c'est aussi pour ça que je demande des conseils, des experiences deja vécues. J me doute que dans la coloc on tombe sur des trucs cool comme des trucs pourris...
Je cherche pas un pote parceque les potes j'en ai rien a faire. J'aimerai juste un coloc qui sache m'accepter et ça malgré ce qu'on peut penser c'est pas evident pour tous les gens qui souhaitent se lancer dans la colocation.
Je veux juste pas tomber sur un gros con qui me pourrira la vie pendant un an (et qui par la meme occasion pourra creer des tensions dans mon couple...)


Apres pour "chacun son bordel" j'ai compris le principe. C'est juste que bon, jvais pas non plus planquer mes poupées pour pas que mon coloc puisse dire quoi que ce soit dessus...donc a un moment ou a un autre il en apprendra l'existence et j'ai pas envie qu'on se paye ma tête. Pas par honte ou quoi que ce soit de ce genre là mais c'est juste que j'ai passé l'age de me prendre la tete avec quelqu'un qui juge intelligent de se payer de la tete des hobbies de qqn d'autre.
C'est des choses qui peuvent paraitre tellement evidentes mais qui ne sont pas pensables pour certains.

Quand je parlais de manger ensemble, toussa toussa c'était pas pour le coté "pote" mais pour le coté "convivial" on est colocs certes mais ça ne se limite pas à "tu payes ton loyer, j paye le mien, on vit sous le meme toit mais on s'voit pas"... Une vie comme ça c'est naze... C'est comme avoir des voisins et jamais leur dire bonjour ou leur parler parcequ'on fait son associal...

L'option "achat bouffe en commun" va de paire avec "les repas ensemble" si on mange tous ensemble alors y'aura bien un pellerin dans la baraque pour faire a bouffer (et moi j'adore faire a manger alors ça ne me derange pas du tout) si y'en a pas un qui fait son morphale entre les repas et qui se bouffe 6 yaourt dans le dos des autres normalement tout devrait aller... Apres la gestion du frigo peut aussi entrer dans les regles de la coloc...


Je cherche juste a trouver des gens qui ont un peu la même maniere de voir les choses que moi, un peu la même organisation que moi.... Ca rentre dans le rythme de vie tout ça non?

J'ai pas envie de me stresser le Cake a fond pour rien et de passer pour une nana lourdingue coincée qui fixe 1001 regles a deux balles.... On fait pas une coloc pour brider les autres.


Et ça me dérange pas de vivre dans un petit truc avec d'autres personnes... Si je veux une colloc c'est pour diverses raisons, la premiere c'est de me casser enfin de chez mes parents parceque bon, se faire traiter de tanguy a 21 piges parcequ'on a pas le permis et pas de chez soi c'est lourd au bout d'un moment... Je veux vivre avec ma copine parceque après 4 ans a se battre pour se voir pendant les vacances (parcequ'on habite loin l'une de l'autre) ça me fatigue, j'estime qu'apres 4 ans j'ai le droit d'aspirer a arreter les visites tous les 2 mois.... c'est gonflant... Et surtout, je vis actuellement dans un bled tellement pommé que je ne peux même pas rechercher de travail ou quoi que ce soit.

Je me sens comme ces gens qui ont besoin d'autonomie qu'on traite encore comme des gosses. Et je veux que ça se termine. C'est pour ça que je me renseigne aupres de gens qui ont déjà traversé ce genre de choses.
Je veux juste une colocation qui me permettra de garder de bons souvenirs. Ou au moins une qui ne me laissera pas de mauvais souvenirs. Mais j'aimerai savoir comment on voit venir une coloc de merde et quels sont les moyens de parer a ces eventuelles tensions sans pour autant faire de notre chez nous un endroit ou on ne veut même pas rentrer parcequ'il y'aura 10 000 fois plus de regles chiantes que quand on était chez papa maman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra



Nombre de messages : 4176
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/04/2010

MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Sam 19 Avr 2014 - 23:58

Isael a écrit:

Toutefois l'option achat bouffe en commun .... -_- ... trés trés mauvaise idées.
L'achht en commun pour le produits vaiselle et le canard wc est jouable, mais pour la bouffe c'est chacun son placard !
J'ai vue certaine colloc se terminer trés mal pour une sombre histoire de PQ, parceque l'un estimait que l'autre en consommait trop.

C'est pas faux. Je me souviens d'un pote qui fesait une colloc. Globalement, ca se passait bien ils avaient établi des règles pour ce qui était du ménage, de la vie ensemble, etc, etc.
Il habitait une assez grande maison ou chacun avait sa chambre (et il y avait un couple dans la colloc') donc y'avait pas de soucis de place et tout se passait bien. Et le seul truc que mon pote regrettait, c'était d'avoir accepté les "courses communes".

Parce que c'est la galère. Si toi, tu veux manger des rillettes alors que les autres aiment pas ca, tu ne peux pas en acheter parce que personne va accepter que la caisse commune serve à ca. Et aussi parce qu'ils avaient convenu que tous les repas du soir se fesaient entre colloc's (comme en famille quoi).
Et il était super frustré parce que si on buvait un verre, il devait être rentré pour telle heure, que quand il prévenait ses collocs qu'il mangeait au resto le soir, c'était super mal pris ("oui mais on avait prévu de faire tel plat ce soir").

Donc c'est vrai que je peux comprendre que le concept du "chacun sa bouffe" ça soit pas super convivial (chacun doit gérer sa popotte, si on veut manger tous ensemble, c'est pas facile de cuisiner 4 trucs différents, ca fait plein de vaisselle) mais après, y'a toujours moyen de s'arranger lors de repas. Genre machin fourni les pates, bidules fourni la sauce tomate et truc fourni les boulettes de viande (et la prochaine fois, on change les roles). Ou alors c'est machin qui cuisine pour tout le monde avec ses provisions mais demain ca sera bidule et après demain, ca sera truc.

Ou alors faire une caisse commune ET quand même avoir son placard/étagère perso en plus.


Enfin voilà, attention aux courses communes parce que c'est vrai que c'est souvent source de conflits sur le long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'   Aujourd'hui à 9:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Aventure perilleuse: à la recherche d'un coloc'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» DVD sur Disneyland Paris
» [JEU] NIGHTMARE ADVENTURES : Jeu d'aventure et de recherche [Payant]
» Karine l'aventure du nouveau monde
» [JEU] SYBERIA II : Terrible jeu d'aventure [Payant]
» Recherche désespérée d'un vieux film d'aventure fantasy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Le Marché :: Papotages-
Sauter vers: