Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Santé] le don de soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
alixir



Nombre de messages : 623
Localisation : Maine et Loire
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [Santé] le don de soi   Dim 28 Déc 2014 - 23:46

Pour ma part, j'ai dans le passé donné mon sang et plaquettes et ai fait ma carte de don d'organes, toute ma famille sont dans le même état d'esprit, cependant,maintenant je suis un traitement à vie pour la bipolarite donc difficile de faire don de soi de cette façon.donc j'essaie de faire don d’autre chose plus matériel ou relationnel. gentleman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/129451437@N08/sets/
Yukito



Nombre de messages : 3032
Age : 27
Localisation : Lyon & Evian
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: [Santé] le don de soi   Mar 30 Déc 2014 - 20:59

Moino > aïe effectivement, la transfusion c'est rédhibitoire =/

Après, pour ceux qui auraient voulu continuer à donner alors qu'ils ont été un jour transfusés, cela ne constitue pas une contre indication au don de moelle, voire peut-être d'autres types de dons.

De mon côté j'ai continué à faire le tour du net sur le don de moelle osseuse et vu un bon nombre de témoignages de donneurs et de receveurs, mais c'est pas évident d'avoir beaucoup d'infos dessus, après tout seulement 1 personne sur 1000 est un jour appelée.
Techniquement il n'y a pas de trace d'interventions qui auraient éventuellement mal tourné pour un donneur.
Pour ceux qui ont besoin d'être rassurés sur les étapes de la procédure, c'est pas forcément évident du coup (entre autres pour les proches), mais d'après les expériences des donneurs, les seules conséquences étaient des douleurs plus ou moins importantes dans le bassin, voire inexistantes pour certains (pour l'intervention faite sous anesthésie générale) ou des sensations désagréables pendant la procédure puis une immense fatigue (pour le prélèvement par le sang).
Ce que l'on lit le plus souvent c'est que les risques sont les mêmes que pour une opération chirurgicale sous anesthésie.

Enfin bref, j'espère me décider bientôt à envoyer cette demande, mais tant que mon traitement de fer ne sera pas fini, je pense que c'est inutile... je peux pas donner 400ml de sang, alors je suis pas prête de passer par une aphérèse > ,>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/jellydollies/
amaeta



Nombre de messages : 4292
Localisation : normandie
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Re: [Santé] le don de soi   Sam 21 Mar 2015 - 12:42

dans ce temoignage on en parle pas de donner mais de préserver sa santé et celles de nos enfants, veritable enjeu politique (je devrais dire dictatorial)

Je cite :

Voici un article récent sur l'obligation vaccinale pour les enfants.
20 mars 2015

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150320.OBS5082/les-sages-valident-le-concept-de-vaccination-obligatoire.html

Extrait:
"Le fait, pour le père ou la mère, de se soustraire, sans motif légitime, à ses obligations légales au point de compromettre la santé, la sécurité, la moralité ou l'éducation de son enfant mineur est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende", rappelle le Conseil constitutionnel."

On culpabilise à mort les rares parents qui font preuve de vigilance et on nous ment.

En fait il y a 4 stratégies possibles:

1/Goliath m'impressionne, je me sens trop faible pour lui résister. J'ai l'habitude d'obéir. J'ai des doutes, et si les institutions disaient la vérité? Le médecin me demande de le laisser seul avec mon enfant et il en profite pour le vacciner. (C'est arrivé à des amis avec leur fils de 17 ans. Ce dernier est entré dans le coma durant une semaine).
Dans ce cas, je peux tirer le venin avec un aspic venin, appliquer de l'argile ou d'autres choses. Mais immédiatement. Puis drainage, homéopathie...

2/Dans le style arts martiaux internes: j'accueille et je dévie la trajectoire des forces qui me parviennent sans lutte directe, comme je l'ai expliqué précédemment.
Ces deux solutions sont efficaces dans l'immédiateté. Car l'étau du totalitarisme sera bien plus serré pour les enfants de nos enfants.

3/Je dis haut et fort: NON, mais j'assume, je paie les 30000€ et je fais 2 ans de prison par choix.
Il faut être solide psychiquement et s'assurer du soutien.
Stratégie fort intéressante, car ma décision va interpeller des millions de gens.
Cette stratégie va me coûter cher, mais l'impact ira sur les enfants du monde entier.

4/L'idéal de l'idéal: Des parents se regroupent dans un forum dédié à un soutien mutuel, un nom de forum neutre ou via une liste mail, un site.

Il y a une belle opportunité puisqu'un couple vient d'être condamné par le tribunal d'Auxerre ce 20 mars. Entrer en contact avec eux, les soutenir, décider d'un soutien collectif. Pas trop se faire remarquer par les autorités dans un premier temps, il vaut mieux créer un noyau solide dans l'ombre.

On sort du sentiment d'impuissance, on vit une aventure ensemble, on se fait des amis, on retrouve sa virilité, on regagne confiance en soi, en son pouvoir sur sa propre destinée. Et surtout on expérimente que la société c'est nous.
Ou bien:
Au début 2 ou 3 familles ouvrent un site, un forum, puis d'autres les rejoignent. Ils se soutiennent mutuellement.
Ils se font doucement connaitre aux internautes en tant que parents dans des réseaux sociaux.
Ils expliquent comment ils en sont arrivés à cette position.
Peu à peu le nombre de fans augmentant, un effet viral se produit.
Le jour où les sanctions pénales pleuvront, il y aura un rempart de murs de fans pour crier au scandale et alerter l'opinion publique.
Des personnes isolées ont réussi à obtenir des soutiens de masse par les réseaux sociaux et à inverser la vapeur.
Il faut pour cela quitter son habit de victime d'un système et porter l'armure du soldat-citoyen responsable.
Puisqu'il y a manipulation de l'opinion publique, il faut commencer tout doucement à sensibiliser et éduquer le public en évitant d'être des perroquets de Mosséri ou d'un autre, mais en partant de sa propre expérience de vie et en mettant du liant. Tout propos dogmatique donnera raison à l'adversaire.

L'enjeu est important. Contrairement à ce qu'on nous fait croire, la préoccupation n'est pas la santé de nos enfants ni même l'argent, mais l'asservissement psychique et physique ainsi que la prise de pouvoir sur les corps et les esprits par des puces, nanos, ... Ce n'est pas qu'une question d'aluminium, même si c'est une base reconnue et avouée qui permettra aux parents de plaider.

A Lyon une assoc Alyccs regroupait il y a une dizaine d'années des parents opposés aux vaccins pour leurs enfants. Il diffusaient des dossiers fort intéressants, des témoignages de médecins ayant participé à des campagnes de vaccinations intensives pour adultes dans des contrées reculées d'Afrique. Ces médecins expliquaient quelques années plus tard qu'ils avaient remarqué que comme par hasard Ebola et le Sida explosaient littéralement quelques mois après dans ces zones précises. (Fin des années 70, début 80 si mes souvenirs sont bons).
Ils en sont venus à dénoncer ouvertement ces faits dans des écrits et dans la presse.
Mais à priori tout le monde s'en fout.
Tant que c'est pas chez nous...
Mais maintenant ce sera chez nous.
Qui aura assez de couilles ?
Nous verrons.

Bonne réflexion

B.F.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amaeta.artblog.fr/
Citronrouge



Nombre de messages : 324
Age : 37
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: [Santé] le don de soi   Sam 21 Mar 2015 - 13:28

Pendant des années je me suis dit que se serait bien de donner mon sang mais avec une aversion toute particulière pour les aiguilles, je repoussais systématiquement les occasions. Mon père donne son sang et ses plaquettes depuis de nombreuses années alors il y a 2 ans à sa demande, j'ai sauté le pas, je l'ai accompagné pour faire mon premier don du sang. J'y ai découvert que j'étais donneuse universelle mais receveuse unique et que c'était un groupe très recherché mais peu courant. Du fait depuis 2 ans, j'y vais autant que possible. Je leur ai également proposé mes plaquettes mais ils m'ont clairement indiqué qu'ils préféraient mon sang, plus intéressant pour eux.

Pour le reste, de mon vivant, si un proche a besoin d'un don d'organe, moelle... c'est un oui sans hésitation. Une fois décédée, je donne tout ce qui est possible de donner ou peut intéresser, aussi bien pour la greffe d'organe que le don à la science. Et s'il reste quelque chose, se sera crémation et jet de cendres. Je ne souhaite pas qu'il reste quoique se soit. Mes proches le savent tous, nous en avons parlé à maintes reprises et je sais que je peux compter sur eux pour respecter mon choix.

Concernant les vaccins, c'est refus systématique de ma part s'il s'avère récent et sans connaissance à long terme sur les potentielles retombées, peut importe la pression médiatique. J'ai deux personnes sclérosées dans famille et proches avec une origine douteuse vis à vis de vaccins alors forcément on devient prudent. J'avais la chance d'avoir un médecin très expérimenté qui refusait de vacciner à l'aveugle. Lui optait pour vacciner indépendamment les risques potentiels via des vaccins plus anciens et sur lesquels on avait davantage d'informations et connaissances. Mais je suis naturellement pour que le corps se défende seul dans la limite du possible, bien sûr, plutôt que foncer vers la médication à la moindre perturbation de mon corps ou matraquage médiatique. Terminé aussi toute pilule contraceptive. Il faut être naïf pour croire que les laboratoires pharmaceutiques ne nous veulent que du bien, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citronrougeprettydecay.blogspot.fr/
amaeta



Nombre de messages : 4292
Localisation : normandie
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Re: [Santé] le don de soi   Sam 21 Mar 2015 - 13:45

je plussoie !! que de naiveté et de confiance du peuple face à ses bourreaux!
comment peut-on faire encore confiance à des empoisonneurs ??
malheureusement c'est trop tard, le tafta s'intalle à vitesse grand V, les politiques vendus leur déroulent le tapis rouge.
et la guerre est malheureusement à nos portes... mais parlons déjà de santé d'auto-défense citoyenne ici.
Si les gens ne suivent pas en masse on peut encore gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amaeta.artblog.fr/
Citronrouge



Nombre de messages : 324
Age : 37
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: [Santé] le don de soi   Sam 21 Mar 2015 - 14:16

Mon médecin m'a lu la lettre qu'il avait reçue, à l'époque, du ministère de la santé concernant le vaccin H1N1 où à grands renforts de pathos on lui demandait de vacciner le plus de patients possibles avec de grands termes comme responsabilité, devoir, citoyenneté.. pour peu que ça aide à liquider les stocks de vaccins dont on ne savait plus que faire et dont on avait peu d'informations valides sur le contenu. Pitoyable.
Mais comme pour tout, pour peu qu'on ne soit pas confronté à un problème on n'a pas le réflexe de systématiquement remettre en cause alors je ne blâme pas les gens qui font confiance. Il faut souvent qu'il y ait un problème pour qu'il y ait déclic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citronrougeprettydecay.blogspot.fr/
CeriseCapucine



Nombre de messages : 132
Age : 19
Date d'inscription : 26/06/2012

MessageSujet: Re: [Santé] le don de soi   Dim 3 Mai 2015 - 13:59

J'avoue qu'ils sont sympas avec les vaccins, moi depuis que j'ai fait celui contre AH1N1 j'ai tendance à piquer du nez d'un coup, n'importe où (et mon médecin qui me suivait depuis mes 3 ans m'a confirmé que c'était sûrement à cause de ça). Celui contre le cancer du col de l'utérus ne m'inspirait déjà pas trop confiance, mais vu la façon dont mon nouveau docteur a essayé de me le vendre (vraiment, on aurait dit qu'elle faisait une pub et pas qu'elle parlait de ma santé), c'est clair que je le ferai pas. Cela dit, la plupart sont très utiles _même si le vaccin contre le palu n'a pas été efficace sur moi puisque je me le suis chopé quand même, on ne peut pas nier son efficacité dans la plupart des cas, et il sauve des vies_, il faut faire attention à se servir de sa tête et ne pas tomber dans l'extrême inverse (genre ma marraine qui ne vaccine pas DU TOUT ses gosses, ni contre le tétanos, ni contre la polio, ni rien).

Sinon, pour le don du sang, dès que je peux j'y vais (la dernière fois j'étais apparemment très anémiée, pas assez de fer, donc merci mademoiselle mais prends une madeleine et reviens plus tard). Mon père et mes 3 soeurs donnent depuis longtemps (je confirme, les certificats de donneur assidu existent toujours, c'est classe!).
Par contre le truc qui m'énerve c'est qu'en France, quand tu as eu un cancer (traité à l'iode radioactive, pour le cas que je connais), tu peux pas donner. Le gars qui a expliqué ça à ma mère l'a en plus fait de façon charmante, comme si elle était une sang-de-bourbe, je vous raconte pas la déprime. Je sais plus si c'est tous les cancers, faudrait que je demande à ma cousine, mais déjà là je comprends pas. Le cancer c'est pas contagieux, même par le sang, si? (puisque c'est des mutations délétères apparaissant au hasard?)

Par contre mes organes... même morte j'peux pas, c'est plus fort que moi, ça m'a toujours dégoûtée (mais dans les deux sens hein. J'ai bien expliqué à mes parents que si j'ai le choix entre être greffée/transfusée ou mourir, ben au revoir la compagnie.) Sauf pour ma famille, là je trouve que c'est pas pareil. Le jour où mes parents ou mes soeurs ont besoin d'un organe, ils se servent. Je n'ai pas dit que c'était noble ni logique, j'expose mon opinion, tout en la sachant très contestable. Je crois que c'est quand j'ai vu un pote de ma soeur aînée à l'hôpital, dans le coma, et autour les médecins qui ne parlaient plus de lui que comme un réservoir à organes...On aurait dit des vautours, ça m'a traumatisée. Avec le recul je comprends qu'ils voyaient ça en terme de vies à sauver, mais moi je voyais juste un type super sympa, que j'aimais beaucoup, qui allait partir en morceaux dans des gens que je ne connaissais pas _et à qui je ne tenais pas_.
Je suis la seule chez moi à être comme ça, ma mère donne tout sauf la peau des mains et son visage (au début elle donnait tout, puis elle a assisté en novembre à l'enterrement de ma grand-mère à qui on avait prélevé les yeux et elle a été choquée), mon père et mes soeurs pareil.
Ah, et si vous voulez rire jaune, la palme de la connerie en la matière revient à ma grand-mère (l'autre^^) qui a dû être récemment transfusée et a sorti (en spoiler, parce que c'est con et plutôt choquant comme opinion)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle



Nombre de messages : 2154
Age : 31
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: [Santé] le don de soi   Dim 3 Mai 2015 - 21:49

Mon souçis c'est que si je fais don de mon corps après ma mort et que ça arrive genre quand j'ai 80 ans, je sais pas si ça sera utile :/ Mes organes ne seront peut-être plus très utilisable.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will-O'



Nombre de messages : 60
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: [Santé] le don de soi   Jeu 7 Mai 2015 - 22:03

Personnellement, j'ai beaucoup réfléchi avant de faire vacciner mon fils et je l'ai fait. Tous les membres de ma famille qui sont contre la vaccination se sont permis de me dire qu'eux-même ne suivaient pas "le protocole classique demandé par les médecins et qu'ils étaient contre cette dictature", pour faire court. Le fait étant que de sous-entendre que j'ai fait vacciner mon bébé "parce que c'est comme ça" sans réflexion préalable, personnellement, m'a blessé.
Je pense qu'il est possible d'exposer ses opinions sans verser dans le prosélytisme (et c'est valable pour les écolos et les adeptes du bio -_- sans vouloir verser dans les clichés)

Fin de la parenthèse.

Pour ce qui est du don de soi, je le vis à différents niveaux.

Je ne peux pas donner mon sang ni aucun organe à cause de mes antécédents médicaux. J'ai lu au début de ce topic que c'était possible, au moins pour la recherche et je suis ravie de l'apprendre. Cependant, j'ai du mal à saisir pourquoi jamais personne du corps médical ne me l'a proposé quand j'ai évoqué la question Sad C'est quelque-chose de frustrant. Mon conjoint ne souhaite pas donner son sang ni rien, je le respecte, je ne suis pas à sa place. Je pense que c'est un acte très personnel et que ce n'est qu'une des différente manière de faire "le don de soi". Nous donnons à des associations par exemple.

edit, parce que je viens de le voir :

Citation :
Par contre le truc qui m'énerve c'est qu'en France, quand tu as eu un cancer (traité à l'iode radioactive, pour le cas que je connais), tu peux pas donner.

C'est mon cas ^^
Mais je ne le vis pas mal, je ne m'énerve pas, je trouve d'autres moyens de donner de ma personne.


A un autre niveau, mon oncle est en attente d'une greffe du coeur et j'avoue que j'ai eu un problème de conscience au début. Grosso modo, j'attends que quelqu'un meurt pour que mon tonton vive et j'en suis assez perturbée.

D'une autre manière encore, mon cousin a mis fin à ses jours, à côté de son corps nous avons trouvé une lettre dans laquelle il demandait à ce que nous autorisions le don d'organe. Il a permis à 6 personnes de vivre, et cela m'a beaucoup aidé dans mon deuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Santé] le don de soi   Aujourd'hui à 16:57

Revenir en haut Aller en bas
 
[Santé] le don de soi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Votre santé, vos maladies, vos problèmes
» Fumer est dangereux pour votre santé >>>
» La musice, un danger pour la santé?
» Faux plafond en plâtre et santé
» Santé Fortunato

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Le Marché :: Papotages-
Sauter vers: