Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mur des lamentations bis

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 34 ... 64, 65, 66, 67  Suivant
AuteurMessage
Kuroe

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 17
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 14:10

De rien, tu n'as vraiment pas l'air bien en effet (vive les antidépresseurs)

Oui on se rend bien plus compte à travers le récit des gens concernés que c'est loin d'être de la chance vu comme ça.
Vraiment ? O.O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Seth

avatar

Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 31/01/2017

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 14:12

Si seulement c'était tel qu'on le voit dans les clichés, ce serait tellement plus simple (mais les psy n'auraient pas autant de boulot Razz)

Oui, mais c'était à la limite alors on m'a rien collé comme étiquette (tant mieux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kuroe

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 17
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 14:25

Ça faciliterai la vie et vous éviterai d'avoir tous ces problèmes (c'est vrai xp)

Heureusement, vivre avec ce problème déjà c'est pas marrant mais en plus si on te dit que t'es Bipolaire et en plus asperger j'ose même pas imaginer la déprime Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Tentacule

avatar

Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 16:20

Un HPI est toujours persuadé de pas l'être :p
Et c'est un danger pour un HPI d'aller chez un psychiatre, on sera toujours diagnostiqués Bipolaire ou joyeuseté du genre… alors que pas du tout ! Les anti dépresseurs sont inappropriés. Ce qu'il faut c'est faire de la TCC…

Est-ce que tu lis Seth ?
Car je peux te conseiller un bouquin qui t'aidera à te fixer quant au fait de l'être ou pas pour de bon.^^

Le TDAH donne plusieurs soucis, le majeur étant l'attention (un TDAH peut pas se concentrer plus que 20 minutes dans une journée entière) et le manque de dopamine (souvent des coups de colère inexpliqués pour essayer d'en créer). Le manque de dopamine fait que tu n'as pas de motivation, c'est proche de la déprime. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroe

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 17
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 16:33

Tentacule : Je ne comprend pas cette logique, "tu es HPI alors tu es bipolaire ou autre choses du genre..." Je me demande vraiment sur quoi les psychiatres se basent pour dire ce genre de choses.

Ça n'a pas l'air facile non plus d'être TDHA, je n'imagine pas la frustration que d'être incapable de ce concentrer plus de 20 minutes par jour...
Je ne savais pas pour la dopamine, je me coucherais moins bête ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Blah

avatar

Nombre de messages : 8970
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 16:42

Kuroe, je ne pense que ce soit "hpi = bipolaire" mais plutôt les symptômes qui orientent plus facilement vers un diagnostic de bipolaire que de hpi. Wink

D'ailleurs question "bête", comment ça se passe pour passer les tests/être diagnostiqué-e (ou non) ?
Non parce que si je m'amuse à cocher tout ce qui me correspond sur ce site, c'est bon je suis HPI aussi.
Après on en avait vaguement parlé avec mon psy parce que j'étais tombée sur un article concernant le lien entre QI élevé et dépression et dit en plaisantant que j'étais pas concernée (les maths et moi on est pas franchement copines par exemple) par le QI élevé mais mon psy pense plutôt le contraire. Le seul test de QI que j'ai passé c'était au collège et de mémoire c'était plus basé sur des suites logiques ou maths. Et si je ne me trompe pas il y a plusieurs forme intelligences (math, langage, art et encore c'est pas forcément les bons termes et j'en oublie). Par contre, lui et on est d'accord, je suis pas bipolaire. Razz


Dernière édition par Blah le Lun 27 Nov 2017 - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroe

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 17
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 16:49

Aaaah d'accord, merci pour la réponse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Tentacule

avatar

Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 17:27

Blah a écrit:
Kuroe, je ne pense que ce soit "hpi = bipolaire" mais plutôt les symptômes qui orientent plus facilement vers un diagnostic de bipolaire que de hpi. Wink

C'est tout à fait ça^^
La psychiatre de Mensa pays de la loire (la Mensa est une asso d'HPI) m'avait expliqué que les psychiatres sont formés à trouver des "déviants" : psychopathes, schizophrènes, bipolaires, … si tu réponds à des symptômes de leurs critères, ils cochent la case et paf tu es labellisé comme tel.
Les HPI sont très souvient diagnostiqués à tord HPI… J'ai été moi-même diagnostiquée maniaco-dépressive et bipolaire alors qu'au final, je ne le suis pas du tout ! Ces faux diagnostics font souffrir des gens, le psychiatre c'est vraiment pas le bon spécialiste à aller voir (et c'est celui qui est remboursé pourtant… c'est mal fait !)


Blah a écrit:
D'ailleurs question "bête", comment ça se passe pour passer les tests/être diagnostiqué-e (ou non) ?
Non parce que si je m'amuse à cocher tout ce qui me correspond sur ce site, c'est bon je suis HPI aussi.
Après on en avait vaguement parlé avec mon psy parce que j'étais tombée sur un article concernant le lien entre QI élevé et dépression et dit en plaisantant que j'étais pas concernée (les maths et moi on est pas franchement copines par exemple) par le QI élevé mais mon psy pense plutôt le contraire. Le seul test de QI que j'ai passé c'était au collège et de mémoire c'était plus basé sur des suites logiques ou maths. Et si je ne me trompe pas il y a plusieurs forme intelligences (math, langage, art et encore c'est pas forcément les bons termes et j'en oublie). Par contre, lui et on est d'accord, je suis pas bipolaire. Razz
C'est un test de Qi (je sais plus le nom), que te fait passer un psy spécialisé. Ca coûte environ 200 euros (aïe).
Après ne te fie pas à ça, comme le disais Seth y'a des clichés et HPI = surdoué c'est pas vrai. Je suis dispraxique, donc très, très nulle en math, et HPI.

Et en effet en dehors du HPI tu as le HP tout court. Y'a pleeeeein de genres de Hauts potentiels. C'est pas facile à diagnostiquer et c'est pour ça que le test de QI reste, au final, le plus simple pour diagnostiquer un HPI. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylyesp

avatar

Nombre de messages : 3568
Localisation : entre le higan et le shigan
Genre : mite en pull-over
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 17:53

Helloooooo, j'ai 38 ans et je découvre depuis peu que je suis peut-être HPI et / ou Asperger ( auto-diagnostique d'après lecture de moults témoignages ou articles spécialisés + résultats de tests officiels disponibles sur le net ...).
Un peu difficile à vivre quand c'est pas un diagnostique officiel et que pour tout le monde y compris votre famille vous êtes sensé.e.s être une adulte normale et que si votre vie est plus ou moins foireuse c'est parce que vous n'y mettez pas de la bonne volonté / êtes feignasse / immature .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 31/01/2017

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 18:56

Tentacule > Je lisais jusqu'au lycée... et à partir de là impossible de lire, je n'arrive pas à me concentrer sur les livres T_T ça me manque

Mes parents se renseignent sur le sujet depuis environ 4ans suite à quelques évènements, donc bon.
Disons que d'un côté y a ma mère, mon frère (et mes soeurs mais elle sont petites donc peuvent pas donner leur avis sur le sujet même si elles ont été étiquetées positif) qui sont à fond "pour" le HPI dans la famille, et de l'autre y a mon père et moi qui trouvons le sujet intéressant mais "non en est pas, même si c'est montré par A+B" (je caricature mais ça vous donne une idée).

Ma mère avait peur qu'on me range dans la case "bipolaire" car apparemment ça empêche certaines choses, comme conduire il semblerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
deedlot

avatar

Nombre de messages : 3308
Age : 93
Localisation : Ici. Et là.
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 19:13

Le 27 c'est jour de paie. Mais pas ce mois-ci, et je ne sais pas pourquoi.
Le 27, c'est aussi jour de prélèvement de la taxe d'habitation.
Je me disais, chouette, ça va se croiser et ça va coller.
Sauf que non, j'ai pas eu ma paie mais les impôts sont tombés.
Découvert autorisé explosé et CB bloquée alors que moi, je voulais juste aller manger de l'aligot.
Donnez moi ma dose de froooooomage berdol !!! priere priere priere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deedlot.livejournal.com
Blah

avatar

Nombre de messages : 8970
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 19:13

Merci pour les infos Tentacule.
Bon ben pour le test de QI, tant pis hein, je passe mon tour (pis ça m'empêchera pas de vivre, j'ai un diagnostic "perso" avec lequel mon psy est d'accord -après s'il penche pour autre chose, l'important pour lui c'est que la personne aille mieux, pas l'étiquette- , les antidépresseurs : on a enfin le bon et je suis stable et en 2021, je passerai les tests pour diagnostiquer ou non un syndrome d'Asperger de l'ombre au CRA).

Après je sais qu'il y a la différence entre précoce et surdoué pour les enfants de même qu'il y a plusieurs types d'intelligences (et ne parlons pas de la définition de l'intelligence qui varie selon les cultures) donc ça m'étonne même pas qu'il y ait plusieurs types de HP. Dommage cependant qu'un seul puisse être testé (à moins que le test ne permette d'indiquer vers quel HP on penche si on est HP ?).

Edit : pour le fait que seuls les psychiatres soient remboursés est lié au fait qu'ils soient médecins et que ces derniers aient toujours tout fait pour garder la main sur les "soins" et les maladies des gens, idem en expérimentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tentacule

avatar

Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 15/01/2017

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 20:36

@deedlot Aïe ! Désolée pour toi. u_u


Lylyesp a écrit:
Helloooooo, j'ai 38 ans et je découvre depuis peu que je suis peut-être HPI et / ou Asperger ( auto-diagnostique d'après lecture de moults témoignages ou articles spécialisés + résultats de tests officiels disponibles sur le net ...).
Un peu difficile à vivre quand c'est pas un diagnostique officiel et que pour tout le monde y compris votre famille vous êtes sensé.e.s être une adulte normale et que si votre vie est plus ou moins foireuse c'est parce que vous n'y mettez pas de la bonne volonté / êtes feignasse / immature.
Je te comprends tellement... C'est une vraie souffrance d'être étiqueté de la sorte. Et malheureusement, souvent, "puisque tout le monde le dit ça doit être vrai". Pour ça je dois remercier mon chéri qui m'a sorti de ces mauvais diagnostics. ^^
Après on peut facilement s'auto diagnostiquer en lisant quelques ouvrages, même en diagonale. Avoir le diagnostic "officiel" est plutôt une arme pour enfin ne plus avoir à se battre quand les gens disent que tu cherches des excuses.

Et encore, quand je vois mon copain... Le pauvre. :/
Des médecins lui sortent des trucs du style "ce sont pas de vraies maladies, ce sont de nouveaux noms pour des fausses excuses" ou dans le cas de son TDAH "ha mais TDAH c'est le nouveau nom pour Hyperactivité ça !". Bah, non, en fait. Grmbl.


Seth a écrit:
Tentacule > Je lisais jusqu'au lycée... et à partir de là impossible de lire, je n'arrive pas à me concentrer sur les livres T_T ça me manque
[...]
Ma mère avait peur qu'on me range dans la case "bipolaire" car apparemment ça empêche certaines choses, comme conduire il semblerait.
J'ai du mal à lire maintenant aussi. :/
Avant je lisais beaucoup mais je n'y arrive plus, je sais pas pourquoi ! En tous les cas je te conseille de jeter ne serait-ce qu'un oeil en diagonale aux premières pages de Je pense trop. ^^
(l'auteur a fait un deuxième bouquin qui vise à aider les gens à vivre avec leur HPI)

La bipolarité peut induire de lourds traitements médicamenteux selon le stade diagnostiqué. Si tu en prends alors que tu l'es pas ça peut te foutre en vrac. Donc que certains bipolaires ne peuvent pas conduire ça m'étonne pas. ^^


Blah a écrit:
Merci pour les infos Tentacule.
Bon ben pour le test de QI, tant pis hein, je passe mon tour (pis ça m'empêchera pas de vivre, j'ai un diagnostic "perso" avec lequel mon psy est d'accord [...]
Dommage cependant qu'un seul puisse être testé (à moins que le test ne permette d'indiquer vers quel HP on penche si on est HP ?). [...]
Edit : pour le fait que seuls les psychiatres soient remboursés est lié au fait qu'ils soient médecins et que ces derniers aient toujours tout fait pour garder la main sur les "soins" et les maladies des gens, idem en expérimentation.
Je suis totalement d'accord avec toi : l'auto diagnostic peut suffire. ^^
Ce qui est important ce n'est pas d'être étiqueté mais d'avoir des pistes pour s'aider à aller mieux via ces étiquettes.

L'HP est un truc encore récent niveau découvertes/recherches et je t'avoue qu'en dehors de l'HPI je suis peu renseignée ! Je sais que ma cousine a été testée négative en HPI mais elle est persuadée d'avoir un autre haut potentiel (et je suis plutôt d'accord avec elle).

Et voui je sais bien pour les psychiatres. Sad
Heureusement maintenant il y a des mutuelles qui remboursent des psychologues (mais c'est encore compliqué). Le truc c'est surtout que plein de types thérapies peuvent t'aider, ça dépend de la personne en fait (magnétiseur, psychothérapeute, psychologue, kinésiologue, ...), et cette obligation d'aller vers le psychiatre quand tu as pas les moyens peu juste t'enfoncer dans un mal être. Les gens sont pas assez informés sur ces sujets je trouve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arysuh
Admin
avatar

Nombre de messages : 14433
Localisation : Lorraine (<3)
Genre : Evil Cannelloni
Date d'inscription : 01/04/2005

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 20:51

deedlot a écrit:
Le 27 c'est jour de paie. Mais pas ce mois-ci, et je ne sais pas pourquoi.

Pas mieux. >o<

_________________
Ma signature a été mangée par Photobucket. J'ouvre un financement participatif pour rassembler les 300$ annuels pour la récupérer ? (lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blah

avatar

Nombre de messages : 8970
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   Lun 27 Nov 2017 - 21:18

Deedlot, merdum, j'espère que t'aura ton salaire demain. console

Tentacule : pour l'auto-diagnostic, je ne serai pas aussi catégorique que toi. Ca dépend de la personne, de son bagage culturel et éducatif et du trouble ou de la maladie qu'elle s'auto-diagnostique. Perso j'ai une maîtrise en psycho spé psychopathologie donc j'ai un mini mini bagage qui me permet de comprendre certains trucs, je sais que le déni est le mécanisme de protection de base chez tout un chacun (très difficile donc d'être réellement entièrement honnête avec soi-même) ET que c'est aussi tentant que facile de cocher les cases quand on voit un trouble ou un syndrome qui nous parle, fait écho à notre quotidien.
Sans parler des pathologies où il y un total déni de la maladie ("non je ne suis pas parano, non je ne suis pas ceci/cela", etc) ou au contraire de celles où la certitude refuse la raison et "je sais mieux que le Dr".
Pis il est évident pour moi qu'on ne fait pas un auto-diagnostic comme ça, il y a tout un chemin, des mots sur des souffrances, des recherches, des questions qui font que petit à petit on peut cerner quelque chose et se dire "ah tient, ça me ressemble, est-ce que ça serait ça ?" puis continuer les questions, les recherches, etc avant que ça puisse être une certitude. Sans compter qu'un trouble varie d'une personne à l'autre et si la personne souffre de deux troubles, on peut croire à tord qu'elle souffre de tout autre chose. Chais pas si je suis claire là. :/ Le diagnostic posé par un spécialiste peut être un soulagement, enfin une réponse qui va aider (mais le chemin ne fait que continuer, on met juste le bagage à jour si je puis dire) ou une confirmation de ce qu'on pensait comme il peut être une condamnation selon le diagnostic ("trouble schizo ? Mais je suis pas fou !") ou moins "méchant" (mais pas forcément non dangereux) si le spécialiste trouve quelque chose d'autre qu'on ne voulait pas voir (coucou déni/regard de la société/j'en oublie) ou qu'on ne connait pas et du coup ben on perd les repères qu'on s'était fait.
Je ne dis pas que le spécialiste a forcément raison (et il y a heureusement de bons psychiatres comme il y a malheureusement de mauvais psychologues), juste que l'auto-diagnostic n'est pas forcément bon (et en caricaturant bien, c'est comme se retrouver avec un cancer sur internet juste cherchant comment soigner son rhume).

Edit : en fait pour le bagage culturel/éducatif, quelqu'un qui sait faire la part des choses, chercher et se poser les "bonnes" questions arrivera plus facilement à cerner les troubles qui peuvent lui correspondre qu'une personne qui va juste chercher des arguments pour sa certitude ou s'il se pose des questions au début ne saura pas chercher les réponses ou s'y perdra ou se raccrochera au premier truc qui lui semble correspondre et ne voudra plus en démordre parce que c'est rassurant (et que chercher est épuisant).

Edit 2 : en fait c'est plutôt le bagage intellectuel non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mur des lamentations bis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mur des lamentations bis
Revenir en haut 
Page 65 sur 67Aller à la page : Précédent  1 ... 34 ... 64, 65, 66, 67  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kei Toume - Les lamentations de l'agneau T4
» Les Lamentations de l'Agneau
» décor de nono7 ^_^ (Numéro 6) LE MUR DES LAMENTATIONS
» [Seinen] Quartier Lointain/ Les Lamentations de l'agneau
» mur des lamentations by PSI HADES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Le Marché :: Papotages-
Sauter vers: