Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •

Aller en bas 
AuteurMessage
Ladicius

Ladicius

Nombre de messages : 9051
Age : 28
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 13/05/2009

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty
MessageSujet: • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •   • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • EmptySam 15 Fév 2020 - 0:17



• La Grand-Chasse •



• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Dsc_0832




Qui traque qui, sinon les flammes et les ombres ?




Bienvenue dans ce nouveau topic "roman", destiné à un récit unique étalé en plusieurs chapitres.


Je préviens tout de suite ;


- L'histoire retranscrite ici est susceptible d'heurter la sensibilité des jeunes lecteurs (grossièretés, langage cru, contenu adulte - dans la limite du raisonnable), je ne suis pas responsable des âmes innocentes.

- Le rythme de parution sera complètement aléatoire, j'essaierai de ne pas trop tarder entre chaque post !



• Pour d'autres histoires, je vous invite sur mes deux autres topics en cours, dédiés à d'autres thèmes, univers et personnages •


- "Murmures des Éternels" (Vampires)

- "Le Mal à la Racine" (Sorcières)



Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture.
Vos retours, critiques, appréciations, sont vivement encouragés, comme pour tout travail d'écriture que je fais !



Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/120033498@N03/
Ladicius

Ladicius

Nombre de messages : 9051
Age : 28
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 13/05/2009

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty
MessageSujet: Re: • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •   • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • EmptySam 15 Fév 2020 - 0:17



~ Chapitre I : Une arrivée remarquée ~





• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Dsc_2040

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Dsc_2042

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Dsc_2041

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Dsc_2122


Ce soir-là, tout comme les précédents, la Grand-Loge bruissait d’une agitation fébrile, entre feux de cuisine et conversations promettant de finir avinées, entre fourbis des armes que l’on estimait avoir trop longtemps gardées au fourreau, entre rires tonitruants et interpellations colériques, prémices de querelles provoquées par l’ennui.
 Et ce soir-là, tout comme les précédents, chaque clan restait replié sur lui-même, leurs membres resserrant les rangs et ne se mêlant que rarement aux autres, et encore moins aux proscrits et aux vagabonds. Les démonstrations de force et autres provocations sans aucune subtilité n’en finissaient plus, et on comptait déjà de sévères accrochages entre plusieurs clans rivaux – assez sérieux pour faire couler le sang, trop superficiels pour causer des morts.
 Pourtant, ce n’était pas faute de place pour tout ce monde rassemblé ; la Grand-Loge en elle-même était un vaste édifice, presque un palais de bois et de pierre, chauffé jour et nuit pour contrer le froid qui s’insinuait partout, prolongeant la vie des dernières neiges qui bordaient encore les chemins. Seule l’élite avait pu y établir ses quartiers, les autres participants et les retardataires devant se contenter des grands baraquements dans les champs tout autour, comme autant de champignons de bois plantés un peu de guingois où l’on entretenait aussi des feux sans discontinuer. La cour de la Grand-Loge – une vaste étendue terreuse à vrai dire, le terme cour étant un brin pompeux – s’était peu à peu transformée en marécage au fil des jours, au fur et à mesure que toujours plus d’hommes et de femmes se joignaient aux réjouissances. Bottes, sabots, rixes, cendres, pluie et fonte des neiges l’avaient transformée en un terrain spongieux et collant, mais personne n’avait eu envie de déplacer le campement ailleurs. Car peu importait la Grand-Loge ou les baraquements, qu’on ne rejoignait que pour dormir ou cuver son vin ; le cœur du rassemblement, c’était bel et bien ce marécage où l’on entretenait d’immenses feux nuit et jour, autour desquels on mangeait, parlait et buvait, de l’aube jusqu’à l’aube suivante, sans discontinuer. L’attente commençait à être longue, elle pesait sur les épaules de tous, aiguisait l’excitation et usait les nerfs. Les retardataires étaient de moins en moins bien accueillis, voir conspués. Le recensement, dûment mené, était consulté d’heure en heure, et tous s’impatientaient.
 Quand pourrait-on enfin commencer ?
— Pas avant une semaine encore, si ça continue comme ça, renâcla Orsk, occupé à déchiqueter un pilon de poulet avec un appétit que lui aurait envié une meute de chiens affamés. Ces foutus retardataires n’ont pas l’air de vouloir se presser. J’ai dit à Haynder d’envoyer quelques éclaireurs pour voir s’il y en a pas qui ont cané en route. J’vois que ça pour que ces culs mouillés soient autant à la traîne.
— Les cols sont très enneigés cette année, fit Salsgard, ses longs cheveux gris se confondant avec son épais manteau en fourrure de renard polaire dans la pénombre. C’est une difficulté de plus. Le chemin n’est pas le même pour tout le monde.
— Ha ! Si tu parles du Col de l’Ours, il n’y a que ces connards des Marches du Nord qui sont censés l’emprunter, et ces types-là passent leur vie dans la neige. C’est pas un col enneigé qui va leur faire peur. M’est plutôt avis qu’ils se foutent de nous ou qu’ils ont donné la chasse à un autre clan sur le chemin.
— Le clan des Îles du Sud manque aussi à l’appel, remarqua Brâm. Avec un peu de chance, eux et les Marches se sont enfin tombé sur le râble.
 Orsk ricana, et attrapa un autre pilon, avant que l’un des gigantesques battoirs qui lui tenaient lieu de main ne s’abatte sur le bras d’une femme qui passait.
— Hé, ma mignonne. Va donc nous chercher de quoi nous rincer, mes compagnons et moi.
 La femme le regarda avec mépris. La lueur des flammes dansait sur son visage, révélant par intermittence les entrelacs sombres des tatouages tribaux qui en recouvraient une partie.
— Lève donc le tas de graisse qui te sert de cul et va t’en occuper toi-même, foutu soiffard.
 Elle se dégagea et cracha aux pieds d’Orsk avant de s’éloigner, le pas raide. Orsk poussa un sifflement moqueur, alors que Salsgard souriait un peu.
— Tu viens d’appeler une guerrière du clan des Monts ma mignonne ? La vie a-t-elle finit par te lasser, mon frère ?
— Ta vue baisse, mon vieux. Une demi-portion comme ça, guerrière ou pas, ça se mange sans faim.
— Toujours est-il que tu confonds encore guerrière et bonniche, Orsk. Même un marcassin fait preuve de plus d’esprit que toi, intervint doucement Heimdall.
 Il regardait Orsk avec un léger sourire, mais ses yeux ne riaient pas. A vrai dire, il lui devenait de plus en plus pénible de supporter la compagnie de ce géant mal léché, qui était de toutes les rixes et de toutes les insultes depuis qu’ils étaient arrivés. Orsk était un allié intéressant lors de longs cheminements peu sûrs ou de batailles, mais son utilité s’arrêtait là. Sa compagnie se révélait plus pesante qu’un troupeau d’ânes morts.
 Orsk renâcla, piqué au vif.
— Tu sais très bien ce que je pense de la présence de ces femelles ici. Elles peuvent arborer autant de tatouage et de putain de tresses qu’elles veulent, elles restent des éléments faibles, pénibles, et pas dignes de ce qu’on s’apprête à faire. Chez moi, elles savent rester à leur place – dans la hutte ou dans ma couche.
— Fais attention, Orsk… Si elles décident de te corriger, « femelles » ou pas, tu as plus de chance de pisser rouge et d’avoir tes propres dents plantées dans le cul les trois prochains jours que de t’en tirer aussi bien que tu le prétends.
— J’t’ai rien demandé, le joli cœur. Continue à leur faire les yeux doux si tu veux, mais tu verras que ces foutues mégères sont des ingrates, et qu’elles déclencheront un bordel sans nom lorsqu’on lèvera enfin le camp.
— Je ne leur fais pas les yeux doux, Orsk… Je fais simplement preuve de politesse. Tu sais, le mot en « P » que la trolle qui te sert de mère a oublié de t’apprendre.
 Salsgard et Brâm ricanèrent, et les petits yeux d'Orsk se plissèrent dans sa large face couturée de cicatrices, devenant plus minuscules encore.
— J’ai pas encore assez bu pour t’en coller une, Heimdall, mais continue à me braire dans les esgourdes, et parole, je t’allonge dans la merde par terre avec un seul coup de poing.
 Les coins des lèvres d’Heimdall frémirent.
— Je ne m’allonge jamais le premier soir, Orsk, tu devrais le savoir.
 Laissant Salsgard ricaner de plus belle et Orsk vociférer, Heimdall quitta le rondin qui lui servait de siège et s’enfonça dans la nuit, quittant la proximité immédiate des grands feux de camp et l’odeur alléchante des viandes que l’on y rôtissait pour s’approcher de deux hommes gardant un feu bien plus modeste, frissonnant tout de même sous leurs épaisses fourrures qui leur conféraient une carrure encore plus imposante.
— Du nouveau, les gars ? Qui est arrivé ce soir ?
— Quelques jeunots des Monts. Ils se sont pris une sacrée danse, je crois pas qu’ils aient l’âge pour participer, mais on ne peut plus les renvoyer chez eux maintenant. En tout cas, ils ont tous survécu au voyage, c’est pas mal.
— C’est tout ? Pas de nouvelles des Marches ou des Îles ?
— Aucune. Mais ils ne devraient pas tarder, ces cons adorent soigner leur entrée, tu sais bien, grogna Erik.
 L’archer au crâne rasé, excepté une longue tresse huilée et natté avec soin, souffla dans ses mains pour les réchauffer en marmonnant. L’autre archer, qui était son frère jumeau répondant au nom d’Arik et qui arborait la même coiffure, grimaça.
— L’attente dure un peu trop longtemps, cette année. Les esprits d’échauffent, et l’alcool n’aide pas. Il y a eu une autre rixe tout à l’heure, j’ai cru que ces deux guerrières allaient s’entretuer. A ce rythme-là, il ne restera pas grand-monde pour participer…
 Heimdall eut un petit rire, et rajusta sa propre fourrure pour tenir tête au froid glacial, ses longs cheveux noirs voletant sans discontinuer face au vent.
— Tu exagères, mon frère. Et puis, un rassemblement sans quelques morts, sera considéré comme raté. C’est la tradition.
— Et moi, je commence à en avoir marre de celle qui consiste à se peler les roustons dehors alors que les autres sont bien au chaud dans la Grand-Loge, pesta Erik.
— Ah, ça, l’élite garde toujours ses roustons au chaud. Au moins, elle aura une descendance.
— A propos de descendance, il en a une, le grand con qui t’accompagne ? Orsk, c’est ça ? Parole, s’il se reproduit, je prierai les Dieux pour que ses gamins n’atteignent jamais l’âge de nous rejoindre. La stupidité, c’est héréditaire – et deux fois pire la génération suivante.
— Rassure-toi ; au vu de sa tête et de sa galanterie légendaire, le Dragon avalera sa queue avant qu’il ne se trouve une femme – sa propre queue. Je sais qu’il est… Disons…
— Con comme une meule, cherche pas à faire dans le lyrisme, grommela Erik. Laisse ça aux bardes.
— … Peu éveillé au niveau de l’esprit, mais c’est un sacré cogneur. Assez bon pour que j’aie accepté d'endurer sa compagnie, en tout cas. Il sera utile, il fera sa part.
— Ouais, enfin, s’il se fait pas méchamment botter le train avant. Hormis la rixe de tout à l’heure et une ou deux autres, il est à chaque fois de la mêlée, et une partie du campement le déteste déjà. Tu peux pas le calmer un peu ?
— Je ne suis pas sa mère ou sa femme, Arik. Les Dieux m’en gardent.
— Laisse les Dieux où ils sont, et empêche-le au moins de trop picoler ce soir. On est de garde, on a pas envie de ramasser le cadavre du type qu’il démolira s’il s’échauffe trop.
 Heimdall lui tapota l’épaule avec commisération, alors qu’une certaine agitation se faisait soudain entendre à quelques mètres d’eux, au niveau des grandes barrières de bois qui encerclaient la cour.
— Ah, je crois qu’on a d’autres arrivants. J’espère que l’encre des gars du recensement n’a pas eu le temps de geler.
 Le guerrier brun s’avança en même temps que les jumeaux et d’autres curieux, afin de voir qui venait d’arriver à une heure aussi tardive. Sans doute pas les Marches, qui préféreraient arriver en plein jour, à leur avantage, et pile à l’heure pour le déjeuner. Se tordant le cou pour apercevoir les nouveaux venus par-dessus l’épaule de quelques solides gaillards du Nord aussi massif que des ours, Heimdall eut la surprise de voir qu’il n’y avait qu’un seul nouvel arrivant – une, d’ailleurs. Une jeune femme que, pendant un instant, Heimdall cru voir en feu, avant de cligner des paupières pour se rendre compte que l’arrivante possédait simplement une longue crinière rousse qui chatoyait sous la lueur orangée des flammes environnantes. Présentement, elle avait l’air contrariée, et elle maintenait sa main gauche solidement plaquée sur son flanc droit. Heimdall y aperçut une large tache sombre, qui ne signifiait qu’une chose ; des ennuis en chemin.
— Elle est toute seule ? demanda Erik.
— Ouais. Et elle est blessée. Dix sacs que son clan ou sa compagnie se sont fait décimer en amont. Ou alors, elle a fait le voyage seule.
— Tenu.
 Laissant les jumeaux à leur pari, Heimdall fendit la foule en direction de la nouvelle arrivante, déjà assaillie de questions, intrigué. Il espérait sincèrement qu’elle avait voyagé seule, et qu’ils n’auraient pas des morts à déplorer avant même l’ouverture officielle des festivités.
— Nom ? Clan, Compagnie, Allégeance ? demandait déjà Luark, préposé au recensement aujourd’hui, et qui avait déjà noté tellement de noms qu’il semblait éreinté et complètement absent.
— Chimère. Compagnie Flamboyante – Jeune.
 Luark écrivit avec application puis releva les yeux vers elle. Il y eut un instant de flottement, avant qu’il ne semble enfin s’apercevoir que la dénommée Chimère était seule, et en mauvais état.
— Euh… Et où est le reste de la compagnie ?
— Morte dans la montagne. Je suis la seule survivante.
— Ah. Euh… Bon… On enverra quelques gars les chercher.
— Inutile, sauf si vous voulez bouffer de l’ours fourré aux écervelées, s’agaça Chimère. Des ours les ont tuées et partiellement dévorées, j’ai tué les ours. Fin de l’histoire. Je peux entrer, ou je dois attendre de m’être vidée de mon sang ?


A suivre...





Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/120033498@N03/
Honqann

Honqann

Nombre de messages : 649
Age : 29
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 21/06/2012

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty
MessageSujet: Re: • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •   • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • EmptySam 15 Fév 2020 - 9:48

Je n'ai pas encore lu ton texte - mais vu ceux que j'ai lu, je n'ai pas de doute que je vais aimer - mais je suis contente de pouvoir dire : Ouiiii ! J'ai vu les photos de cette merveille sur Insta !! Elle est à tomber !
Revenir en haut Aller en bas
celynette

celynette

Nombre de messages : 14552
Localisation : en orbite dans le Turtle...
Date d'inscription : 10/11/2008

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty
MessageSujet: Re: • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •   • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • EmptySam 15 Fév 2020 - 18:18

avec l'allure qu'elle a et sa couleur de cheveux, évidemment qu'elle va faire une arrivée remarquée, j'ai pas encore eu le temps de lire je l'ai vu passer sur FB elle est superbe.
Revenir en haut Aller en bas
http://celynettecreations.jimdo.com/ En ligne
Nano

Nano

Nombre de messages : 4369
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/03/2017

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty
MessageSujet: Re: • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •   • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • EmptySam 15 Fév 2020 - 19:00

Alors ça c'est une sacrée entrée!!! Elle a du caractère ta superbe guerrière!! Encore une histoire qui va me passionner, ce premier chapitre est génial amour
Revenir en haut Aller en bas
http://le-monde-de-mademoiselle-nano.weebly.com/
Haruko

Haruko

Nombre de messages : 84
Age : 27
Localisation : Lorraine-Metz
Date d'inscription : 13/12/2009

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty
MessageSujet: Re: • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •   • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • EmptyHier à 20:07

Ohlàlà ! Je suis super fan, elle a l'air super badass ! Son costume est trop cool
Plus je vois de Bianca et plus je me dis que ce moule a un super potentiel, la tienne est vraiment belle

J'attends la suite de l'histoire ^^
Revenir en haut Aller en bas
CreepyBunnYy

CreepyBunnYy

Nombre de messages : 2123
Age : 39
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2007

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty
MessageSujet: Re: • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •   • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • EmptyHier à 20:31

Elle est sublime... Et quel caractère ^^ Et quelle force surtout si elle a tué tous les ours à elle toute seule Oo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chibi-neko.fr/
Aki

Aki

Nombre de messages : 908
Age : 34
Localisation : Brest-même
Genre : Minéral
Date d'inscription : 06/09/2008

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty
MessageSujet: Re: • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •   • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • EmptyHier à 22:21

J'aime le roux, j'aime cette ambiance de paisible camaraderie, j'aime la badassitude, j'aime ce côté viking...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
StarGazingWoodenDragon

StarGazingWoodenDragon

Nombre de messages : 606
Localisation : Là où même les mémés aiment la castagne
Genre : Dragon
Date d'inscription : 25/02/2019

• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty
MessageSujet: Re: • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •   • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • EmptyAujourd'hui à 13:37

Ah la vache, tu as commencé très fort ^^ Fantastique ! J'adore ! Maintenant tu as la pression pour que ça continue aussi bien daisy Chimère est parfaite quoiqu'un peu dénudée pour la météo enneigée décrite mais peut-être qu'elle a une température élevée comme les loups-garous ? Ce n'est qu'un détail, en fait je pense que j'adorerais la voir avec une lourde cape en fourrure sur les épaules ^^.
Revenir en haut Aller en bas
https://cherryparadise.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty
MessageSujet: Re: • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •   • [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] • Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
• [La Grand-Chasse] Arrivée remarquée [IH Bianca] •
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Ball Jointed Dolls en résine :: Vos BJD - galeries des membres-
Sauter vers: