Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le coin psycho: "L'adulte et la poupée"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lalouve

avatar

Nombre de messages : 5462
Age : 30
Localisation : Saint-Etienne
Genre : poilue 8D
Date d'inscription : 16/09/2015

MessageSujet: Re: Le coin psycho: "L'adulte et la poupée"   Sam 13 Fév 2016 - 11:02

Dans tous les hobbys, la manière dont on l'aborde est primordiale. Je veux dire, n'est-ce pas finalement tout aussi absurde de collectionner des étiquettes de bières, par exemple ? Ou simplement les timbres ? Mais le sérieux qu'un adulte va mettre dans sa passion, pour en parler, est souvent contagieux et l'on voit bien que l'on n'est pas des "fous à la poupée" qui vont les habiller en faisant des petits bruits gaga (enfin SI mais pas devant les non initiés XDDD --->*sort*)
Ma mère se moque gentiment, mon père heu... s'en bat les steacks ? Mon petit frère comprend et trouve ça joli. Ma soeur par contre, trouve ça "malsain" mais je crois que les poupées ne sont pas du tout son truc, donc bon, on n'en parle juste pas.
Ma grand-mère, par contre, est vraiment intéressée et me parle spontanément de mes BJD, qu'elle trouve chouette.
On a aussi des amis qui ont sévèrement craqué. Il suffit aussi, quand tu connais les gens, de montrer les bons modèles Wink Une amie est fan du japon trouve bien plus jolie une doll anime (ou une angel philia) qu'une BJD plus réaliste.

Une autre amie, assez réfractaire aux poupées, m'a regardée d'un air rudement intéressé pour une réfractaire pendant que je faisait la custo d'une de nos BJD en me demandant avec beaucoup de mignonnerie si elle pouvait "regarder" en venant s'asseoir à la table... Et elle a eu pour la plus réaliste un intérêt certain. Je pense que du coup, pour intéresser les gens sur une passion, il faut prendre le temps de comprendre leurs goûts et réticences, ne pas les bassiner et des fois juste les laisser venir, en faisant notre petit truc dans notre coin et titiller la curiosité.

Les adultes, ont tous un jardin où restent des vestiges de l'enfance, qu'ils cachent pour ceux qui ont des enfants derrière le "la cabane je l'ai construite pour les gosses." Au fond, ne s'est-il pas un peu amusé ? Certains adultes pensent souvent incompatible cette part d'enfance et leur vie mature. Alors quand ils trouvent d'autres adultes "respectables selon les standards de la société" et que ces derniers parlent de passions dites "enfantines" ils sont souvent plus tentés de se laisser porter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citronrouge

avatar

Nombre de messages : 320
Date d'inscription : 07/02/2015

MessageSujet: Re: Le coin psycho: "L'adulte et la poupée"   Jeu 18 Fév 2016 - 15:55

Pygmalion a écrit:
A Genève, comme peut-être en France aussi, ils sont en train de faire une vaste étude sur le bienfait des poupées pour les personnes atteintes d'Alzheimer. Pour te dire, il existe même des poupées "spécial Alzheimer", je ne vois pas ce qu'elles ont de différent... mais bon... encore un créneau commercial que certains fabricants sauront exploiter...

Pour ma part, je pense que les poupées ont vraiment un rôle à jouer dans la société, que ce soit pour le développement de l'enfant ou certaines approches psychologiques chez l'adulte. Pour te dire, mon employeur m'a même demandé de concevoir des formations avec comme "outils pédagogiques" des poupées (synergologie, relooking, simulation d'entretiens d'embauche, etc... je vais m'éclater;) )... les BJD et Pullip s'y prêteront parfaitement vu leur capacité de positions et de gestuelle quasi-infinies.

Il y a qques années, une infirmière en milieu hospitalier m'avait contacté pour savoir si j'accepterais de lui louer quelques unes de mes poupées représentant des enfants différents (malformations, fente labiale etc...) Elle voulait familiariser des enfants à la différence. J'étais très étonnée sur le moment puisqu'elles n'étaient pas forcément toutes dotées d'un look très choupi mais après coup j'ai trouvé sa démarche très intéressante. Peut-être qu'une approche type conte à raconter avec des personnages fictifs est moins brutale qu'une approche d'entrée réaliste (?), je l'ignore. Pas sûre que les enfants soient aussi "choqués" par la différence que ne le sont parfois les adultes. Je lui ai répondu que cela m'était impossible, parce qu'il y avait trop de petits accessoires non adaptés aux enfants et qu'elles n'étaient pas réalisées dans l'optique d'un prêt mais je l'ai vivement encouragé dans sa démarche.
Il est vrai qu'il existe extrêmement peu de jouets et poupées qui représentent des enfants différents, handicapés physiquement et/ou mentalement. La plupart du temps se sont des jouets traditionnels que les parents ou proches modifient - je pense à Toy like me -.Un peu à la fois il y a des initiatives qui se mettent en place mais ça demande que les mentalités bougent et ça c'est difficile. On parlait de Barbie curvy, il y a aussi Lego qui va sortir un personnage en fauteuil roulant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le coin psycho: "L'adulte et la poupée"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» l univers de poupée de ma puce ...
» Poupées de porcelaine
» Très jolie Barbie indienne sur Le bon coin
» [Recherche - Vente] Le Coin des Peluches Disney ! (TOPIC UNIQUE)
» Marie poupée allemande ZAPF création

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Galeries communes & Jeux :: Le salon de thé-
Sauter vers: