Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Greenwitch

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 31
Localisation : Namur (B)
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mar 13 Sep 2011 - 22:18

Cher(e)s ami(e)s de la BJD,

J’aimerais attirer votre attention sur un point qui me tient à cœur.

Je suis consommateur. Je n’ai pas vraiment le choix. Pourtant, quand je fais mes courses, je choisis des produits fabriqués/cultivés près de chez moi. Si pas, au moins dans le pays. Au pire, en Europe. Aussi, je choisis ce que je vais manger en regardant le contenant. Suremballages, conserves, bocaux de verre. Consignes ou non. Recyclés/recyclables facilement ou non.

Cela fait deux ans que je ne mange plus de mangues ou de bananes. Elles arrivent de loin, souvent par avion. Je ne m’en prive pas puisque ça ne me manque pas. Je n’achète plus de poisson parce que c’est un casse tête de choisir entre la pollution, les massacres des dauphins, l’épuisement de la biodiversité marine, les crevettes décortiquées à 1000km du point de vente rapatriés par avion, etc. Je bois de l’ersatz de café (céréales françaises torréfiées). Comme je ne peux pas me passer de chocolat, je le choisis en Fair Trade.

Bien sûr, je consomme bio. J’essaie de fabriquer moi-même les produits ménagers et cosmétiques et, quand ce n’est pas possible, je les choisi eko. J’achète la plupart de mes fringues en seconde main, ma voiture consomme peu, quand c’est possible, je prends le train. Je ne pars pas en vacances en avion, évidemment. Je changerai de gsm quand il tombera en panne, pas avant.

Pourtant, j’ai une passion qui va à l’encontre de tout ça : les bjd. C’est très bien d’avoir une passion dans un monde où les gens sont « bof-bof » ou s’intéressent un peu à tout, ne s’enflamment pour rien.

Elles viennent d’Asie, par avion, bien sûr, sont en plastique et affreusement chères pour des produits dont je n’ai aucun besoin. J’ajoute à cela des wigs synthétiques, des yeux en verre (qui, eux aussi doivent être importés) et du MSC qui n’est surement pas Clean pour l’environnement vu qu’il me donne mal la tête.

Nous savons très bien que commander à l’étranger est coûteux, risqué (douane), qu’il faut s’armer de patience. Ajoutons à cela le coût écologique du kérosène. Et n’allez pas me dire que vous insistez auprès des compagnies pour qu’on vous livre la résine en bateau. Comme disait quelqu’un : « Si on ajoutait le coût écologique (taxe d’extraction de la matière première, énergie de fabrication, pollution de transport, énergie de recyclage/destruction et j’en oublie) au coût de l’objet, on ne pourrait plus se payer que le nécessaire…et encore.

Voyons le côté positif de la chose : le marché français de l’occasion est saturé. Pourtant, le principe de l’offre et de la demande est un principe étranger sur cette piste glissante. Certaines vendeuses demandent des prix largement supérieurs au prix d’origine. Elles se cachent derrière des « oui mais j’ai eu la douane » ou « j’ai taxé pour les frais de port ». Et les autres qui vendent à des prix justes, non, peut-être ? A celles qui pensent fort « Elle pense qu’on est riches ? On veut récupérer des billes !» je suggère de regarder tout autour de nous. Un PC, un canapé, une télé, une voiture… Ce n’est pas comme s’il y avait des trous dans le plancher et de la boue sortant du robinet. Après, si vous préférez manger des pâtes de chez Aldi à la fin du mois pour vous acheter une bjd, c’est vous qui voyez. Ce que je veux dire c’est qu’il n’y a qu’un seul bateau sur le marché de l’occasion. Beaucoup font des efforts pour vendre à des prix justes, font des réductions pour des défauts fabrication dues aux compagnies elles-mêmes (ce qui est une aberration !) alors que d’autres refusent toute négociation de quelque euros parce que leur doll à la cote.

Tout ça pour dire que je choisis de ne plus commander en direct de l’Asie et de privilégier le marché de seconde main.

- Je serai patiente, je fouillerai tout les topics de vente à la recherche de dolls qui m’agréent.

- Je favoriserai les échanges parce que c’est un moyen sympa qui permet d’acheter sans dépenser.

- Si je vends mes dolls, je les évaluerai sans tenir compte des services immatériels que j’ai payés. (frais de port divers, douanes,…)

- Je passerai commande à des couturières de chez nous.

- Dans le pire des cas, si je ne trouve pas ce que je veux, je chercherai sur Etsy ou Ebay ou je participerai à une GO.

Je ferai de ma consommation de bjd une consommation qui, même si elle ne sera jamais parfaite, sera au moins consciente et réfléchie.

Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagreenwitch.blogspot.com/
Themys

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 22
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mer 14 Sep 2011 - 10:22

Pareil ! ça fait plaisir de voir quelqu'un de son avis, et complètement engagé. Dans ma famille, c'est pareil. On fonctionne à l'équitable, on ne prends jamais de bains, on hésite à commander sur internet des choses qui viennent de loin, et, même si on n'est pas bien riches, on essaye le plus possible d'acheter des vêtements bio et équitables. On ne fait jamais de shopping, et on ne change de vêtements que quand c'est nécessaire. On est 8 à la maison, mais on consomme moins que certains ménages de 3 ou 4.

Et moi aussi, j'ai décidé de limiter les achats sur internet, et de n'acheter une BJD que dans les topics de vente, en France. Même si j'ai acheté quelque fois au japon, et qu'il m'arrive encore quelque fois de le faire, je préfère éviter.

Tu as raison, et moi aussi je peste contre les gens manquant d'honnêteté et revendant des poupées bien plus chère que le prix d'origine, ou ne faisant aucune ristourne malgré l'usage.

Les gens pensent trop souvent, et à grand tort, que l'époque de confort où le mot d'ordre est "consommation !" va durer éternellement.

Je te soutiens donc entièrement dans ta démarche, et te souhaite bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyumi

avatar

Nombre de messages : 1046
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mer 14 Sep 2011 - 10:44

Juste une question: pour acheter en seconde main, il faut bien que d'autres personnes commandent à l'étranger?
Alors quoi, ils sont vilains méchants eux? (ce n'est pas une attaque contre toi, je ne sous-entends pas non plus que c'est le fond de ton propos).

Je ne suis pas foncièrement en désaccord avec les arguments que tu avances et ta démarche mais je trouve que ça tourne un peu en rond et qu'il y a quelques contradictions et comparaisons qui ne peuvent pas se rapprocher les unes des autres.

Mon commentaire n'est peut-être pas spécialement constructif, mais c'est une réaction un peu à chaud du tac au tac que la lecture du topic a suscité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/lovenutelasdollz/
Sandra

avatar

Nombre de messages : 4268
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/04/2010

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mer 14 Sep 2011 - 11:30

Miyumi a écrit:
Juste une question: pour acheter en seconde main, il faut bien que d'autres personnes commandent à l'étranger?
Alors quoi, ils sont vilains méchants eux? (ce n'est pas une attaque contre toi, je ne sous-entends pas non plus que c'est le fond de ton propos). [/size]

Je pense que quand elle parlait de seconde main c'était pour dire qu'elle préfère acheter une doll déjà en vente sur le marché plutôt que d'en racheter une neuve à une compagnie (car y'a une doll qui se retrouve à trainer sur le marché alors qu'elle est peut être comme neuve et parce que ca signifie production d'une nouvelle doll avec coulage de résine (pas très bio tout ca), traversée du monde par avion, ect., etc.

Mais c'est sur qu'il faut bien qu'il y ai eu acheteur à la base. Mais je suis assez d'accord avec cette manière de procéder.
Quand tu vois le nombre de dolls sur le marché (qui ne sont pas toutes vendues à des prix exorbitants) je comprend pas pourquoi certains vont préférer l'acheter "neuve" plutôt qu'en seconde main.



De mon côté, c'est tout le contraire : je mange plein de mangues et d'oranges, de poisson, du boeuf et de la crevette parce que c'est local et pas cher mais exit les produits laitiers (arrrg 3 ans que j'ai pas mangé un yahourt).
Pour les dolls malheureusement, passer par les compagnies me revient surement moins cher (et fais moins mal à la tronche à la planète) que d'acheter sur le marché français, à cause de ma localisation dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandalilou
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6766
Age : 35
Localisation : Ile de France (pontoise 95)
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mer 14 Sep 2011 - 12:55

Thémys a écrit:


Tu as raison, et moi aussi je peste contre les gens manquant d'honnêteté et revendant des poupées bien plus chère que le prix d'origine, ou ne faisant aucune ristourne malgré l'usage.


Ah mais ça c'est un autre débat !
Il y a la cote, la rareté, la custo, la facilité à se procurer la poupée... une Glorydoll se revend plus chère car commander à la compagnie c'est du suicide mental.
Une Orchid se revend 3 fois sont prix d'achat car c'est une tête limité qui n'est plus disponible.
La BJD n'est pas QUE un bête produit de consommation pour certain puisqu'on mêle l'affect à la consommation.
C'est super que vous achetiez "engagé" mais si vous pouvez le faire, tout le monde ne peux/veut pas.
Et je vous souhaite de ne pas tomber amoureuse de la super dernière limitée de la morkitue, ou d'accepter de la payer 2/3 fois son prix, car c'est aussi ça le soucis des BJD...

_________________
La Feinte Trini-Thé  Mon FlickR  Mon Deviantart  Ma boutique Etsy ^^ !
La gracieuse majesté de: Louann@Tanou;Claude@Gara; Zed@Sugar-Junkie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/68955493@N02/
Themys

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 22
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mer 14 Sep 2011 - 14:59

Certes, pour les éditions spéciales, je suis d'accord. Mais pour les poupées qui sont encore en vente libre, j'avoue que j'ai du mal.
Mais tu as raison, c'est un autre débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avicularia

avatar

Nombre de messages : 1476
Age : 31
Localisation : Marne la Vallée
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mer 14 Sep 2011 - 16:19

J'achète 80% de mes doll sur le marché secondaire, je n'aime pas passer par les compagnies, et j'achète aussi des dolls françaises. Le Ldoll est aussi une bonne occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merveilleusesbjd.blogspot.com/
Greenwitch

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 31
Localisation : Namur (B)
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Jeu 15 Sep 2011 - 9:11

Ah ! Cool ! Des réponses ! Merci les filles ! Je vois que je ne suis pas la seule à prendre cette voie là.
Sandra a écrit:

Quand tu vois le nombre de dolls sur le marché (qui ne sont pas toutes vendues à des prix exorbitants) je comprend pas pourquoi certains vont préférer l'acheter "neuve" plutôt qu'en seconde main.

C'est précisément de ça que je parle, en effet. C'est aussi pour ça que j'ai ajouté le dernier point parlait des GO. Tout les modèles de dolls ne se trouvent pas sur le commerce de seconde main, oui.

Après, concernant le point de vue de pandalilou, j'avoue que je ne tombe pas amoureuse des dolls/moules. Pour moi, ça reste un support artistique. Après, bien sur, j'ai des préférences pour tel ou tel moule. Et si le moule que je veux absolument est pas disponible (trop cher, trop rare), je me dis qu'il y a bien un autre moule approchant ou aussi caractéristique que celui que je veux.
Tout le monde ne veut/peut pas ? ça répond indirectement à Miyumi. C'est un peu comme pour l'affaire Leeke. On part d'un problème éthique et on choisi sa propre démarche ensuite. Ce qui compte dans ma "lettre" c'est uniquement l'information... Et n'accuse personne d'être méchant XD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagreenwitch.blogspot.com/
Anne-Laure
Admin
avatar

Nombre de messages : 27526
Localisation : Angoulême, France
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Jeu 15 Sep 2011 - 12:26

Citation :
Et si le moule que je veux absolument est pas disponible (trop cher, trop rare), je me dis qu'il y a bien un autre moule approchant ou aussi caractéristique que celui que je veux.

C'est bien là que j'ai un avis légèrement différent, car ton éthique se heurte à une autre éthique: lorsque tu achètes en seconde main, l'artiste/la compagnie qui a créé le sculpt ne gagne rien dessus. Moi quand j'aime le travail de quelqu'un j'ai envie de voir cette personne récompensée pour son travail, qu'elle puisse en vivre pour en créer d'autres et s'épanouir en tant qu'artiste. Si personne n'achète du neuf, les Compagnies & les artistes n'ont plus de boulot.

L'artisanat des BJD (et des poupées en général et tout ce qui fait appel à la création en utilisant des matières plastiques) EST méga polluant, qu'on le veuille ou non. Alors oui, quand on le peut, c'est important de limiter les dégâts en faisant des commandes groupées, et quand on n'est pas attachée à un travail particulier de faire comme toi et acheter en seconde main. Trouver les petits objets en brocante au lieu de les faire venir de Chine. Je suis d'accord. Mais sans se voiler la face non plus ni être hypocrite: les BJD et les autres poupées n'existent que parce qu'il y a des gens derrière, des designers et des fabricants, et plusieurs d'entre eux font un travail unique.

Pour mon Sezz je voulais un maquillage de Pulse, j'adore cette artiste, j'ai envie de lui montrer et qu'elle soit encouragée à continuer. La tête a donc fait des milliers de km, elle est venue de Corée en France et de France aux USA chez Pulse avant de revenir en France.
Alors oui, j'aurais pu la maquiller moi-même, ou la faire maquiller par une artiste française pour éviter ce trajet supplémentaire, mais là on touche à des visions différentes de la manière de collectionner et de ce qui est important pour les gens. Si ton groupe/spectacle préféré se produit seulement à l'autre bout du monde et que tu as les moyens d'aller le voir, est-ce que tu vas rester là et te dire "oh ben pas la peine, on a aussi de bons groupes/spectacles en France"? Pas moi, en tout cas.

Tout comme les ordinateurs qui nous servent à discuter sur ce forum sont faits à partir d'une technologie très polluante aussi, où les pièces viennent de très loin, etc.

_________________

avatar © Tatsuya Ishida / Sinfest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algesiras.free.fr
Themys

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 22
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Jeu 15 Sep 2011 - 14:56

Je suis d'accord, mais je pense que Greenwitch voulait surtout partager sa vision de ce milieu, et son avis personnel, sans accuser quelqu’un en particulier . Personnellement, je suis de son avis. Mais il est clair que si j'ai un jour l'argent suffisant pour acheter la BJD que je convoite directement à la compagnie, et que je ne la trouve vraiment pas dans le marché secondaire, je ne vais pas m'en priver pour autant.
Nous parlons juste d'être conscient de l'impact, et de, dans la mesure du possible, agir en conséquence. Et de se dire que tout ça ne dura pas éternellement ,c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Laure
Admin
avatar

Nombre de messages : 27526
Localisation : Angoulême, France
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Jeu 15 Sep 2011 - 15:21

Je n'ai pas dit qu'elle accusait quelqu'un, et je ne me sentais pas visée non plus.
J'ai juste dit que la démarche d'acheter uniquement sur le marché secondaire n'est pas la panacée absolue (en tout cas pas de tous les points de vue), je ne vois pas en quoi c'est hors-sujet de faire cette remarque.

_________________

avatar © Tatsuya Ishida / Sinfest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algesiras.free.fr
Greenwitch

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 31
Localisation : Namur (B)
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Jeu 15 Sep 2011 - 15:26

Les sculpteurs asiat’ ne seront pas en faillite le mois prochain, de toute façon. Puisque seulement 2% des gens qui ont lu ce topic se sont senti assez concerné que pour y répondre. Mais si on n'achète plus en Corée, les artistes se tourneront vers autre chose ou simplement, vers un autre public. Comme tu le dis, c'est des gens talentueux, je ne m'en fais pas pour eux.
De plus, les Coréens, eux, achèteront toujours des dolls locale alors pourquoi ne pas acheter une doll faite par une artiste du forum, dans ce cas ? Ah mais ça voudrait dire alors que les artistes de chez nous piquent les jobs des sculpteurs asiat' ! Mince !
Pour répondre à la "question des groupes/spectacles", j’attends patiemment qu'ils passent en Belgique. S'ils passent jamais, tant pis, j'en mourrai pas.

Bien sur que l'ordinateur est polluant...comme les frigos...ou comme les fait d'incinérer les corps, d'ailleurs. Après, je ne scande pas "devenons Amish !!!" Je désigne un des aspect de la pollution propre à notre communauté.

Edit : Oui, Thémys, c'est exactement le propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagreenwitch.blogspot.com/
Anne-Laure
Admin
avatar

Nombre de messages : 27526
Localisation : Angoulême, France
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Jeu 15 Sep 2011 - 15:45

Citation :
Les sculpteurs asiat’ ne seront pas en faillite le mois prochain, de toute façon.

Qu'est-ce que tu en sais? Tu parles probablement de Dollmore ou des boîtes comme ça, mais qu'est-ce que tu sais de la situation financière des Cies où y'a 2 personnes, 1 qui sculpte, 1 qui fait tourner le site??

Citation :
les artistes se tourneront vers autre chose ou simplement, vers un autre public. Comme tu le dis, c'est des gens talentueux, je ne m'en fais pas pour eux.

Je dois rire ou pleurer là?? eek Genre rien à cirer que ces gens se retrouvent sans clientèle... tfaçon c'est pas grave c'est rien que des artistes.

Citation :
De plus, les Coréens, eux, achèteront toujours des dolls locale alors pourquoi ne pas acheter une doll faite par une artiste du forum, dans ce cas ? Ah mais ça voudrait dire alors que les artistes de chez nous piquent les jobs des sculpteurs asiat' ! Mince !

N'importe quoi. -_-
Je dis juste que pour moi choisir un sculpt, un make-up, une création, revient à cautionner/défendre le travail d'un artiste particulier (ou d'une équipe, ou d'une Cie), indépendamment de la région du monde dans laquelle il/elle se trouve. C'est là que je ne peux pas rejoindre ton avis, les créateurs ne sont pas interchangeables. Si j'aime le travail d'une française ou d'une belge, je suis la première à l'acheter aussi.

_________________

avatar © Tatsuya Ishida / Sinfest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://algesiras.free.fr
Lyly Pie

avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 31
Localisation : too far away
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Jeu 15 Sep 2011 - 16:16

Greenwitch a écrit:
Les sculpteurs asiat’ ne seront pas en faillite le mois prochain, de toute façon. Puisque seulement 2% des gens qui ont lu ce topic se sont senti assez concerné que pour y répondre. Mais si on n'achète plus en Corée, les artistes se tourneront vers autre chose ou simplement, vers un autre public. Comme tu le dis, c'est des gens talentueux, je ne m'en fais pas pour eux.
De plus, les Coréens, eux, achèteront toujours des dolls locale alors pourquoi ne pas acheter une doll faite par une artiste du forum, dans ce cas ? Ah mais ça voudrait dire alors que les artistes de chez nous piquent les jobs des sculpteurs asiat' ! Mince !
Pour répondre à la "question des groupes/spectacles", j’attends patiemment qu'ils passent en Belgique. S'ils passent jamais, tant pis, j'en mourrai pas.

O_o

je peux dire "mais n'importe quoi!!" ??


C'est fort dommage parce que je respecte assez ton engagement, mais je pense qu'il y a plein de "mais" à ajouter à ton raisonnement.

Les avions décollent, d'une façon ou d'une autre. Libre aux BJDeurs/euses de se grouper entre eux, de passer par les intermédiaires français, pour faire de grosse commandes, et ainsi "remplir" l'avion plutôt que d'en faire décoller deux a soute mi-pleine, ça oui.
Mais les avions décollent, tous les jours, et c'est surement pas en étant, seule dans ton coin, farouchement opposée à importer des dolls que tu vas faire décoller moins d'avions, et ça, même si la moitié du forum pense et agit pareil que toi. Parce que statistiquement, il restera la moitié qui achètera aléatoirement et donc occasionnera des envois au compte goutte.

Tout le monde n'a pas la même démarche quand au choix d'un moule. Perso je fonctionne au coup de cœur, quand je veux une BJD j'en veux qu'une, celle là, et j'en démord pas. Si elle est sur le marché secondaire, en bon état et venant d'une grosse compagnie, oui, je pourrais la prendre d'occasion. Une petite compagnie qui se lance, par contre, j'aurais tendance à aller acheter à la source, comme dit Anne Laure, parce qu'à ce moment là c'est à l'artiste, vraiment, que je veux montrer que j'aime son travail. Peut importe qu'on parle d'un artiste coréen/russe/australien/français, là c'est pas une question d'éthique environnementale mais de respect de la personne humaine qui a effectué le travail.
Ça ne me viendrait pas à l'esprit d'acheter d'occasion le tableau d'un peintre encore en vie, par exemple. Je préfère lui acheter une toile directement.
Pour la même raison, je ne lis que des livres que j’achète, parce que je trouve normal de rétribuer l'auteur du texte que je lis, même si je sais que la somme principale retourne à l'éditeur...

Le marché de la BJD est malheureusement vérolé par le marché secondaire. Les prix qui s'enflamment en seconde main, c'est un débat qui a lieu ailleurs et qui ne touche pas du tout à l'écologie. Acheter une poupée même d'occasion, ça implique que cette poupée soit passée par un avion à un moment ou à un autre, de toute façon.
Tu pourrais alors n'acheter que des poupées d'artistes français... Et en même temps, on utilise de la résine qui est très toxique, et même si nos déchets sont traités exprès comme produits toxiques par les décharges, on pollue à chaque tirage, faut pas se leurrer.

Mais alors ta vision de l'artiste coréen qui n'a rien à craindre, je doute à mort.
Si demain une américaine me sort le même discours que toi, en me disant que non elle préfère ne pas acheter une de mes dolls parce que l'avion ça pollue, ça va directement me mettre en péril, quoi que tu en penses. Parce que des Volks ou Luts ou Dollmore qui vendent à la chaine n'ont certes pas à être super inquiets, mais il existe des tas de mini entreprises directement gérées par les artistes, pour qui une poupée vendue, ça vaut beaucoup.

Pareil, appuyer ton argumentaire pour dire que les artistes français mettent en péril les asiat'... Relis toi, quoi!
Le marché était à la base au monopole de Volks, est-ce qu'ils souffrent vraiment, tu penses, de l'arrivée des autres compagnies? m'est avis que leurs dolls s'arrachent toujours, même neuves, à des prix pires qu’intéressants pour eux...


Être engagé c'est bien, être pro écologie c'est génial, avoir des arguments valables, c'est mieux.
Au niveau de l'agriculture, on sait que privilégier les petits producteurs locaux et bio, c'est le top, parce qu'il ne faut pas oublier que les gros agriculteurs français font plus de dégâts dans le sol qu'un vol d'avion.
Pour les fringues, les appareils electro ménagers, on nous a apprit à avoir des comportements responsables.

Mais les dolls, on ne sait pas réellement comment faire. A mon sens la seule personne qui a vraiment soucis de la doll environnementale actuellement c'est Lillycat, et elle se mord les doigts avec la résine bio, rien ne dit qu'on verra fleurir une ligne de dolls françaises et bio...
Te dire engagée je trouve ça mignon, par contre ouvrir un réel débat sur comment avoir un comportement responsable en étant collectionneur de dolls, ça, ça serait super intéressant... Et ça veut dire que tu devrais être capable de te remettre en question, de dire que face à certains arguments tu n'as pas de réponse, et que les avis des autres membres sont bienvenus.
Là, à part laisser penser que tu considères tout le monde comme des gros vilains pas beaux qui polluent grave leur mère parce qu'ils achètent à l'étranger, tu ne montres pas une bien belle estime des autres gens de ce milieu... Tu vas les faire fuir et au final ton discours sera juste méprisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lylypie.net/
Greenwitch

avatar

Nombre de messages : 268
Age : 31
Localisation : Namur (B)
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Jeu 15 Sep 2011 - 16:25

[quote="Lywann"]
Greenwitch a écrit:
Ah mais ça voudrait dire alors que les artistes de chez nous piquent les jobs des sculpteurs asiat' ! Mince !

Je précise que cette phrase doit être prise au second degré parce qu'elle a l'air de poser problème, visiblement.
Ce que je veux dire par là c'est que la bjd, comme tout autre commerce, obéi à des lois commerciales. Un marché, une concurence, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagreenwitch.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» lettre liée
» Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate
» TNA IMPACT CROSS THE LINE (PSP & DS)
» Impact de foudre sur la Tour Eiffel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Galeries communes & Jeux :: Le salon de thé-
Sauter vers: