Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
NDA

avatar

Nombre de messages : 1033
Localisation : Sur Mars , à droite aprés le cratère...
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Ven 16 Sep 2011 - 9:04

On me dit à mon oreillette : "Hé, ça tourne en rond là !!!"
Et je plussois toujours mon oreillette !

Je pensais, modestement,(fouettez-moi, si je me trompe ), que l'on pourrait diriger le débat plutôt vers: "Les pistes afin de moins polluer dans nos actions de tout les jours", (ce qui inclut l'achat de poupées, aussi), parce que je sent que les limites, de toutes façons vont être dépassées, d'ici peu, avec ce sujet..............si vous voyez, ce que je veux dire ?
M'enfin, d'ailleurs, les limites du sujet de départ, sont déjà dépassées !
Alors, une petite "redirection", serait peut-être sympathique au demeurant ?
Qu'en pensez-vous, Mesdames ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Themys

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 22
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Ven 16 Sep 2011 - 9:12

non bien sûr, mais en tant qu'écologiste engagée, je suis d'accord avec NDA et Avicularia : si tout le monde se dit "je ne fais rien, de toute façon ça sert à rien ,c'est la faute des grosses boîtes , alors je vois pas pourquoi je ferais des efforts." Bah ,c'est sûr, rien ne changera.Y en à un peu marre de ce genre de discours ,qui n'engage pas au changement. C'est sûr, en pensant comme ça, on ne prend pas de risques, et on préfère ne rien voir, ne rien entendre. Mais ça ne veut pas dire pour autant qu'on demande des super-héros écolos à tout les coins de rue !! juste des gens conscients, qui font ce qu'il peuvent, avec ce qu'ils ont. Venant d'un famille peu riche, je conçoit tout à fait que tout le monde n'a pas les moyens de se payer des trucs "bio" ou "commerce équitable" . Nous, nous avons fait le choix d'acheter ça, plutôt que des écrans plasma, de nouvelles fringues, ou un nouveau portable alors que l'ancien marche encore. Mais je sais que tout le monde n'en à pas forcément envie, ni n'en à réellement les moyens.

Alors je n'accuse personne, sauf ceux qui se bouchent les oreilles et se voilent la face.

P.S. :tout à fait d'accord NDA, j'avais pas vu ton dernier message !^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zun

avatar

Nombre de messages : 2373
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Ven 16 Sep 2011 - 9:30

Je pense que personne n'a dit qu'il ne fallait rien faire/changer.

Maintenant le discours activiste engagé est souvent agressif (je ne vise pas Greenwitch en disant cela, je fais une généralité) quoique louable, il faut aussi accepter que les gens qui n'y adhèrent pas (dont je suis) tempèrent le ton.

Je suis très préoccupée/angoissée par l'écologie, mais je ne suis pas 100 % écolo dans ma façon de vivre, et ne peux donc le revendiquer.
Je tâche de faire les choses à mon échelle, mais pour des choses que je juge importantes ou que je choisis.
Je ne fais pas de sacrifice sur tout, c'est pas cool mais c'est ainsi et s'il y a bien une chose qui ne fonctionne pas sur moi c'est la culpabilisation ou le ton péremptoire de l'activiste de base qui va avoir tendance à ériger sa vision des choses comme loi universelle (encore une fois je ne vise personne du débat, j'explique ma position).

Du coup oui, je suis pour l'effort individuel, pour la sensibilisation (donc je trouve le sujet de Greenwitch très intéressant/interpelant), mais comme beaucoup je n'adhère pas à tout ce qui est dit car ça regroupe trop de notions différentes. Ça ne veut pas dire que désapprouve la démarche écologique de Greenwitch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otherside.be/
Lyly Pie

avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 31
Localisation : too far away
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Ven 16 Sep 2011 - 9:43

Avicularia a écrit:
Oui mais on en revient toujours au même, si personne ne fait jamais rien, évidement rien ne bougera et j'ajouterais que c'est une réflexion très française car nous fonctionnons plus en tant qu'individu qu'en tant que groupe. Si on prends deux exemples concret de la Chine et des Etats Unis qui ont boycotté les produits français sur une période, on l'a quand même bien ressenti. Si tout le monde bouge en même temps, (et pas que pour les bjd bien sûr mais c'est le sujet du forum) oui, il y aura moins d'avions qui décolleront.

Je suis assez d'accord avec ce que tu dis même si je viens d'un milieu qui tend à prouver le contraire (j'ai une deuxième "famille" d'ancien soixante-huitards d'environ 150 personnes et c'est un microcosme qui fonctionne en groupe), je vois de plus en plus d'action de groupe se monter justement dans un but écologique, engagé pour le respect et de l'être humain et de la nature.

je pense pour ma part que même si tout le forum arrêtait d'importer des BJD asiatiques, ça ferait pas franchement de prout dans l'eau du violon, même si au niveau de notre estime de nous-mêmes, je dois dire que nous serions bien fiers d'avoir l'impression de participer à un gros truc!

Par curiosité hier je suis allée voir ce que consommaient les avion de fret...

Si ce que j'ai lu est vrai - et je n'en met pas ma main au feu - alors faire acheminer vos colis par chronopost c'est - localement - aussi polluant parce qu'ils utilisent des camions, et par bateau ce n'est pas une solution beaucoup plus écolo (je ne ferais pas de laïus sur ce que les bateaux rejettent en mer en plus de leur carburant...).



Je reste sur mon "idée" de valorisation de la commande groupée, que ce soit des trucs organisés via fora ou en passant par des revendeurs :

Un seul avion, pour plein de poupées, c'est mieux qu'un avion par poupée.
C'est peut être aussi psychologique et nombrilesque (ouuuh ma petite fierté! ♥) que tout ce qu'on dit, mais les rares reportages que j'ai vu parlaient quasi tous d'avions peu remplis, qui décollaient parce qu'ils étaient prévus.
Si on s'arrange, à notre petite échelle, pour "mieux remplir" l'avion, ou en tout cas ne pas disséminer nos envois dans 20 avions, nous ne serons "responsables" que du décollement d'un avion.

Je pense aux nouvelles poupées, celles qui sortent à peine. Par exemple les Dollchateau qui ont emballé tout le monde... Si on passait tous par le marché secondaire on n'en aurait jamais vu. Mais Minivega est revendeur, et je pense que quasi toutes les DC en ce moment en France ont transité par elle. Donc un seul avion. Ça reste et je l'admets, un avion qui a consommé, peut être délesté, mais nous de notre responsabilité il n'y en a eu qu'un.

Je pense aussi à Lillycat ou encore nous, si nous sous-traitons en Asie, il va falloir faire revenir les poupées en France. Mais sans boites (donc moins de volume de stockage), je ne sais pas trop si elles arrivent démontées ou pas, mais surtout, un colis d'au moins 50 dolls d'un coup... Est-ce que je dois m'auto jeter des mottes de compost? C'est techniquement la seule solution que j'ai, actuellement je carbure aux anti-histaminiques parce que je me recouvre d'urticaire à chaque fois que je manipule la résine... Est-ce que je deviens une criminelle aux yeux de la nature si je fais décoller un avion avec un stock de BJD dedans?
Parce que si je suis le raisonnement de Greenwitch, en tant que vendeuse je n'ai à me soucier de rien, finalement la responsabilité retombe sur mes acheteurs mais je ne suis pas d'accord avec ça...

Bref, de mon point de vue tout personnel, on pourrait, si on bosse tous ensembles, faire décoller moins d'avions et avoir un comportement plus écologique si on se décide à commander en groupes, à privilégier les revendeurs, et à na pas faire de l'import égoïste au cas par cas.
Et j'accepte que quelqu'un avec un raisonnement bien plus fondé vienne me péter les dents XD


(ce qui ne m'empêche pas de penser qu'au niveau écologique du hobby, aller se renseigner sur les conditions de travail dans las usines de tirage, leur façon de traiter les déchets et de protéger les ouvrier serait déjà très important, quitte à organiser des actions où les membres de la communauté mondiale se regrouperaient, pour encourager ces usines à avoir des conditions de travail saines pour les ouvriers, et un rejet responsable de leurs déchets...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lylypie.net/
NDA

avatar

Nombre de messages : 1033
Localisation : Sur Mars , à droite aprés le cratère...
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Ven 16 Sep 2011 - 10:04

Je tien à préciser 4 points, afin d'éviter d'éventuels malentendus :

-je ne dis jamais : "il faut faire...", je dis toujours : "il faudrait essayer..."
-je n’adhère à aucune forme d'intégrisme, quelles qu'elles soient.
-ce sujet m’intéresse, non pas pour donner des leçons, mais simplement pour voir les différents points de vues.
-je ne force personne à devenir écologiste.

Voilà, ceci étant dit, je ne pense pas qu'il faille voir les choses sous l'angle :
"Je suis une criminelle/criminel, parce que je ne fais pas les choses de façon écologique".
Personne n'a dit cela, enfin moi du moins, je ne l'ai pas dit et si quelqu'un le dit, c'est quelque peu inquiétant, vous ne trouvez pas ?
Ce n'est pas une approche écolo-intégriste justement, qui nous intéresses ici.
Ce qui est intéressant de savoir, c'est comment vous faites vous, pour minimiser votre "pollution", les solutions que vous avez, peut-être à apporter et votre point de vue .
Mais je le répète, il n'est nul question de "convertir" les gens où "d'imposer" quoi que ce soit.
Je reste neutre, le plus possible, parce que , personnellement, ce sont vraiment les réponses concrètes qui m’intéresse et qui surtout, servent à faire avancer le débat.

Lywann, ton raisonnement au niveau du groupement/transport est un excellente idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deedlot

avatar

Nombre de messages : 3318
Age : 92
Localisation : Ici. Et là.
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Sam 17 Sep 2011 - 21:35

Greenwich, je comprends bien ton engagement écologiste, et je le respecte, et le trouve admirable même.

Par contre, j'avoue avoir tendance à trouver ton discours plutôt agressif, et c'est un peu ce qui m'attriste dans ce genre de discours.

Je trouve ton engagement louable, mais incomplet pour tout dire.
Certes, tu ne veux plus commander de BJDs directement en Asie, mais favoriser le marché secondaire et par là même une consommation plus locale, française donc.

Dans l'idée, ton intention est bonne, sauf que, acheter des BJDs en France contribue également à faire décoller des avions. En effet, il y a de fortes chances pour que ton petit colissimo transportant la BJD que tu as acheté à une française (ou un français) voyage par avion pour aller de cette personne à chez toi...
Bref, encore une fois un avion décolle et pollue l'environnement malgré ton engagement.

Je n'ai pas de solution miracle, hormis aller chercher ses poupées en vélo directement chez la personne, solution pas très pratique si l'un habite Lille et l'autre Perpignan, j'en conviens.

Alors je ne dis pas de ne rien faire, ça mérite réflexion, c'est sur, mais je souligne juste le fait qu'acheter sur le marché secondaire n'est pas la solution miracle et que même cette solution demande elle aussi de recourir à divers moyens de transports de marchandise très polluants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deedlot.livejournal.com
Noya

avatar

Nombre de messages : 2282
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Lun 19 Sep 2011 - 12:19

Bah, le prenez pas mal, Greenwitch et toutes autres qui essayez d'être écolo, mais je trouve que vous avez une attitude plutôt masochiste Wink : par exemple allez faire un tour dans un aéroport pour regarder le nombre ahurrissant de blaireaux qui partent à l'autre bout du monde rien que finalement pour avoir l'impression d'exister et d'avoir un standing, alors qu'ils ne connaissent pas les environs à 10 km de chez eux et aussi qu'ils donnent rarement un rond au pauvre gars qui se traîne sur le trottoir devant chez eux (et je fais comme tout le monde aussi partie de tout ça). S'inquiéter de la pollution de l'avion qui va transporter quelques dolls me parait surréaliste par rapport à tout ce qui peut voyager dans le monde, et les dolls ne sont même pas une tête d'épingle dans une meule de foin, rien qu'une seule bagnole pollue certainement plus qu'une poupée.

Mais bon, votre attitude part d'un bon sentiment, c'est déjà bien, et si ça vous permet de vous sentir mieux, formidable! daisy Mais non, non, vous n'arriverez pas à changer le monde, on voit les forces en présence tous les jours dans l'actualité, alors dans son coin se serrer la ceinture à mort pour espérer changer quelque chose au destin de l'humanité ...


Dernière édition par Noya le Lun 19 Sep 2011 - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noyaworld.blogspot.fr/
lullypop

avatar

Nombre de messages : 2140
Age : 43
Localisation : Chamonix
Genre : Survoltée
Date d'inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Lun 19 Sep 2011 - 12:42

Je plussoie Noya, les avions de fret ne sont pas les plus nombreux (et de toutes façons avec ou sans BJD dedans ils continueront de faire des trajets réguliers pour les autres envoies), les petits gestes de tous les jours (éteindre l'électricité en sortant d'une pièce, les douches au lieu des bains, le tri sélectif...) tout ça ok. Mais après dire qu'acheter du neuf est une mauvaise chose je ne suis pas d'accord.

Niveau pollution et partant du principe que les avions ne volent pas que pour les BJD, cela n'a pas un impact majeur, économiquement et bien on peut aussi dire que grâce à la douane on fait aussi rentrer de l'argent dans l'économie française (pour une fois qu'ils peuvent avoir le beau rôle).

Et j'avoue que si j'achète de temps en temps sur le marché secondaire c'est plus par peur de la douane et par manque de patience que par volonté écologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
circee

avatar

Nombre de messages : 2899
Localisation : cergy
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Lun 19 Sep 2011 - 13:46

greenwitch nous a fait part de son action a son niveau(que je respecte ) , sans avoir une demarche ecologique poussée aussi loin ( j'en reste au tri selectif , choix de ma nourriture toussa )j'ai essayé de pousser un peu plus loin sa demarche .

En achetant que sur le marché secondaire est ce mieux ?

je vend des creations sur le marché secondaire ........mais d'ou viennent les produits que j'emploie ?

-les tissus c'est la chine; le japon et l'inde ....donc pour habiller mes poupées et celle des autres je fais decoller des avions

-les accesoires : pates polymere usa , rivet/fleurs etc : usa et inde principalement ...........

-le mohair : canada et usa principalement ( et la c'est pas faute d'avoir contacté les producteurs francais , aucun n'a ete interessé )
-les fibres de cheveux : japon/inde

si je prennais que du " made in france pas loin de chez moi " je ne pourrais pas créer simplement parce qu'il n'y a pas les fournitures

alors est ce moins polluant d'acheter sur le forum plutot que d'acheter une tenue faite en chine et expediée apres ? je n'ai pas les informations pour repondre oui ou non a cette question . je ne connais pas l'impact reel de ma creation sur l'ecologie .

Apres se dire : ca ne changera rien , je ne suis pas d'accord , personne n'a pour moi , pour l'instant , les informations necessaires pour juger de son impact .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Circee-creation/354527301241714
Noya

avatar

Nombre de messages : 2282
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mar 20 Sep 2011 - 11:51

Lywann a écrit:
A mon sens la seule personne qui a vraiment soucis de la doll environnementale actuellement c'est Lillycat, et elle se mord les doigts avec la résine bio, rien ne dit qu'on verra fleurir une ligne de dolls françaises et bio...

Oui, moi aussi j'étais intéressé par la résine bio, mais surtout pour ne pas m'intoxiquer moi-même à la coulée, vu que la PU ne semble pas innocente! Mais, pour rester dans une optique bio générale, sait-on si cette résine prétendue bio n'a pas demandé plus de chimie à la fabrication que la PU? C'est pas évident du tout, surtout qu'elle est nettement plus chère, ce qui trahit un traitement assez technique ...

Et je dois avouer que j'attendais courageusement *faut dire que j'ai déjà pas mal investi pour la PU* les résultats de Lillycat, car en sus on ignore totalement sa tenue dans le temps. Déjà que la PU, pourtant utilisée depuis longtemps, ne passera pas bien les siècles, alors que la céramique le fait avec élégance, n'a t'on pas affaire à une résine bio....dégradable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noyaworld.blogspot.fr/
.An

avatar

Nombre de messages : 8269
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mar 20 Sep 2011 - 14:20

Greenwitch a écrit:
Les sculpteurs asiat’ ne seront pas en faillite le mois prochain, de toute façon. Puisque seulement 2% des gens qui ont lu ce topic se sont senti assez concerné que pour y répondre.


Désolée de tiquer là dessus et d'entrer dans le débat par la petite porte ^_^; Mais j'ai également trouvé ton message d'origine très agressif et moralisateur, avec une sorte de charte à la fin, ça m'a fait froid dans le dos. Par la suite Anne-Laure exactement le type de réponse que je pensais rédiger, alors je me suis abstenue.
Beaucoup de gens se posent à mon avis ce genre de question, pas que pour les BJD, mais pour la plupart de leurs activités et loisirs, car nous sommes à l'aube d'une ère de prise de conscience et de réactions qui vont s'avérer essentielles pour notre survie. Ne pas répondre à ton sujet, ça peut aussi être parce qu'on trouve qu'il est trop réducteur, qu'effectivement ce n'est pas un problème à l'échelle de ce hobby, mais à l'échelle de notre mode de vie d'occidentaux aisés.


Perso, je me dis souvent que pour être heureuse et faire de ma vie quelque chose qui cadre avec mes désirs profonds, il va me falloir un ordinateur constamment allumé, plein de matériel artistique couteux pour le dessin, la sculpture. Des produits chers et polluants. Donc souvent je me dis que je pourrais soit être écolo, soit être l'artiste que j'ai besoin d'être. Super choix hein.


Je suis très sceptique face aux actions isolées, dans le genre de ce que tu prônes avec ta charte au tout début. Je trouve que ça tient plus de la culpabilisation et du pas en arrière que d'une action qui puisse faire avancer les choses. Je pense très sincèrement qu'il est inutile de tenter de brider ce hobby. Les gens achètent les dolls qu'ils veulent, les modèles qui leur plaisent, et pas juste une doll pas trop mal dispo sur le marché. On parle d'art, d'émotion, de coup de cœur, pas de morceaux de fromage. Tu peux pas remplacer une doll par une autre par convenance. Le charme du hobby c'est justement d'économiser et de craquer pour ses coup de cœur. A mon avis il faut partir de cette base là et pas d'une autre. "Comment rendre les poupées faites en Asie ou aux USA accessibles par un biais moins polluant ?", et pas "comment ne plus commander à l'étranger ?".


Il faut penser action groupée si on veut vraiment avoir un impact. La solution de passer par des intermédiaires est très judicieuse, ça permet aux commandes d'êtres passés ensemble chez les fabricants, et donc d'être regroupées dans les avions. Soit. Mais comme ça a été dit, les BJD représentent un pourcentage infime de la marchandise transportée.


Il faudrait que les aéroports eux même demandent dans un but écologique aux marchands de s'organiser pour regrouper tous les types de commandes afin de réduire le nombre de vols et de remplir les avions, quitte à annoncer aux consommateurs un délais de 5-7 jours de plus. Je ne sais pas trop ce qui transite par avion, mais si ce genre de politique est possible, alors l'appliquer aux commandes de dolls, entre autre, ça serait participer à un effort global, ça servirait donc à quelque chose.


Et sans passer forcement par un intermédiaire. Prenons Dollmore. Comment recevoir sa poupée en 7 jours xD Et si Dollmore prenait la décision de n'envoyer les colis à la Poste qu'une fois par semaine et pas tous les jours, ça cadrerait avec le plan cité ci dessus.
Au final au lieu de faire partir des avions plusieurs fois par jours, on réduirait le nombre de départ en concentrant les divers colis des diverses entreprises, jusqu'à arriver au plus petit nombre de décollages possibles.


Les voitures, l'électroménager, la nourriture, les fringues, l'électronique, etc... toutes ces choses dont on ne sait plus se passer aujourd'hui, mais qu'on peut quand même se permettre d'attendre un peu plus longtemps. On peut ralentir la cadence sans arrêter les achats et les ventes, et donc sans ralentir l'économie. Juste en apprenant la patience aux gens.


Mais arrêter d'acheter des BJD à l'étranger ? Si une majorité de gens, au niveau mondial, suivent ton raisonnement, quelles seront les conséquences ? Les compagnies asiatiques vont voir leur nombre de commandes baisser, et vont réagir. Les plus faibles pourraient même fermer. Les autres, vont sortir d'autre type de modèles, casser les prix en économisant sur la sécurité et la qualité, comme ça a été dit plus haut. Certaines compagnies pourraient bien délocaliser leur prod en Chine alors qu'elles s'en étaient abstenu jusque là. Pire, afin d'être toujours plus compétitifs, certains pourraient se lancer dans la copie de concept artistiques, copier ce qui marche, façon Leeke. Pour survivre, les compagnies vont devoir s'associer. Les petites compagnies qui deviennent une seule grosse compagnie, sacrifiant l'authenticité artistique et l'univers de chacun pour créer une plus grosse unité. Je ne suis pas sure de vouloir causer ce genre de choses, ou plutôt de l'accentuer car ça se fait déjà.


Je rejoins Lywann et Anne-Laure, acheter directement à un artiste ou à une compagnie, sans passer par le marché, c'est donner directement son argent à quelqu'un dont on apprécie le travail, et c'est une façon de le lui dire. Les artistes ont, dans une certaine mesure, besoin de retours et de soutien pour créer et continuer de partager cela avec nous. Je refuse de stopper cet échange, ne plus acheter aux gens c'est comme leur crier "ça ne m’intéresse plus ce que vous faites !". Ils vont pas savoir que les clients qu'ils n'ont plus ont préféré acheter sur le marché. Ils vont juste voir leurs ventes baisser.
Pensez à la créatrice de chez Domadoll, toute heureuse de recevoir des tas de commande pour sa Cookie quand elle pensait toucher le fond. Si les gens avaient plutôt acheté des LTF d'occas sur MC, Domadoll aurait peut-être discontinué la Cookie, ce moule si original, qui fait du bien à notre hobby. L'artiste en aurait été surement très affectée. Sans tomber dans le pathos, on est un petit milieu, on a pas d'impact à l’international sur le remplissage des avions, mais on a de l'impact auprès des artistes qui créent et vendent pour nous. Ça c'est précieux et ça vaut autant la peine d'être préservé que la santé de la nature.


Mon utopie est donc un peu différente de la tienne Greenwitch ^^ Je rêve d'un hobby qui ne connaitrait pas l'ouverture de nouvelles compagnies qui refont plus ou moins à l'identique ce qui se fait déjà. Je rêve d'un hobby ou chaque compagnie aurait sa patte, son style, ses modèles propres et uniques, que tu ne pourrait pas confondre avec d'autres. Chacun serait produit plus ou moins à la commande, dans de bonnes conditions. On attendrait longtemps mais on recevrait un produit qui a été fait avec amour pour nous. Ils n'y aurait pas de nouveaux modèles à foison qui sortent pour toujours plus nous tenter et au final nous servir du réchauffé, juste pour nous pousser à toujours consommer. Chaque achat ne serait pas le fruit d'une stratégie commerciale, mais plutôt d'un coup de cœur.
C'est mon avis vraiment trèèèès perso mais pour moi, les MD Soom toutes les deux semaines, les IpleHouse limitées tous jumeaux, les Luts aux faciès réchauffé, etc, c'est le niveau zero de la création, c'est juste une façon de sans cesse attirer la lumière à soi, de briller, et de vendre pour survivre. Si quelque chose me dérange dans le hobby, c'est ça.


Maintenant mettons nous face à la réalité. Le marché est bouché et les gens vont continuer d'acheter chez les compagnies car elles font tout pour ça, je suis la première à avoir des coup de cœur et à commander à l'étranger, je me vois mal jeter la pierre (et j'achète aussi pas mal sur le marché, comme quoi). Le taux du dollar, Paypal, les prix "peu élevés" de beaucoup de dolls, les sites quasi tous dispo en anglais avec système de commande pratique, etc, en font des objets bien plus facile d'accès aujourd'hui qu'il y a quelques années, et je ne vois pas comment on pourrait inverser la tendance et soulager le marché, calmer le flux de dolls qui transitent, sans tout changer de a à z.




edit : oups, désolée du pavé o_o et encore je me suis grave retenue xD;;;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/an-ovalaire
Lumina

avatar

Nombre de messages : 5683
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mar 20 Sep 2011 - 17:55

Perso, vos visions se défendent toute je trouve.

sinon, j'achète sur le marcher secondaire principalement, car j'aime la communication avec les gens,e t que ça fait moins long a attendre. après si je ne trouve pas ce que je désire, oui je commende au compagnie, quitte a économiser pendant 1 ans, je sais que sa polu. mais je sais aussi que sa rapporte au moins un petit quelque chose a l'artiste. mais faut se l'avouer, il y as plus d'achat aux compagnies qu'en seconde main (enfin je crois). donc si quelque personne n'achète que en seconde main c'est pas bien grave, reste plein de clients comme vous et mois pour acheter au compagnie ^^ (enfin quand c'est pas compliquer de commander chez eux. moi j'ai toujours la poisse quand je commende chez les compagnies, donc j'ai plus de doll de seconde ou 3eme mains chez moi ^^) après qu'elles soit neuve ou pas, je les adore toute pareille ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumina.vinns.net/pro/index.php
NieLs

avatar

Nombre de messages : 889
Age : 30
Localisation : J'aime les bonbons, I'm from Lyon..
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mar 20 Sep 2011 - 20:52

Noya : le prix n'a pas forcément à voir avec çà. L'offre et la demande jouent pour beaucoup. Et puis chimie ne rime pas toujours avec polluant, malgré l'idée reçu..

Pour le reste..

\NieLs, vive la TVA à 20%!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noya

avatar

Nombre de messages : 2282
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Mer 21 Sep 2011 - 6:31

Vi, j'ai peut-être tort, mais chimie= souvent énergie et pétrole. Par exemple pour l'essence bio, je me rappelle plus bien les détails, mais certains ont évalué la consommation de pétrole nécessaire à la fabrication + le problème de changement d'affectation des cultures qui entrainerait des répercussions terribles sur les populations les plus pauvres (ce n'est pas de la pollution, mais même impact) et au final l'essence bio ne semble pas l'être beaucoup beaucoup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noyaworld.blogspot.fr/
Themys

avatar

Nombre de messages : 886
Age : 22
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   Sam 8 Oct 2011 - 12:54

Lywann a écrit:
A mon sens la seule personne qui a vraiment soucis de la doll environnementale actuellement c'est Lillycat, et elle se mord les doigts avec la résine bio, rien ne dit qu'on verra fleurir une ligne de dolls françaises et bio...

Je vais faire ma chieuse, mais Lillycat ne fait-elle pas des dolls en résine bio simplement parce qu'elle est allergique à la résine "normale" ? en tout cas, c'est ce qu'il m'a semblé lire sur son topic. Si l'environnement se limite au sien, c'est un peu restreint non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre d'une BJDeuse engagée (impact écolo du hobby )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» lettre liée
» Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate
» TNA IMPACT CROSS THE LINE (PSP & DS)
» Impact de foudre sur la Tour Eiffel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Galeries communes & Jeux :: Le salon de thé-
Sauter vers: