Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les limites infranchissables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 21:12

Plop, après Sexualiser ses poupées (surprise de redécouvrir ce sujet 6 mois après et de constater comme mon avis a beaucoup évolué depuis) je me demandais quelles étaient les limites infranchissables au niveau poupées pour chacun et chacune Smile

-> Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? et pourquoi ? Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ? Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?

-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)

-> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?

edit :
-> Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?

...quelques petites questions comme ça que je me pose par curiosité. En espérant que le sujet intéressera qques personnes... daisy


Dernière édition par Jade le Ven 16 Juil 2010 - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lenneth

avatar

Nombre de messages : 1964
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 21:44

Ce ne sont peut être pas des limites extrêmes dans le sens "tabou" du terme mais plutôt qui tendrait à se rapprocher d'un certain réalisme que j'ai en tête.

En ce moment je redécouvre le travail de certains sculpteurs hyperréalistes contemporains.

Et je réfléchit depuis quelques temps à comment je pourrais ajouter de "vrais" sourcils ainsi qu'un 'postiche' pubien à ma future poupée qui est déjà (cela recoupe ton ancien sujet Jade) assez sexualisée d'un point de vue anatomique.
Un besoin d'aller jusqu'au bout et de rompre avec toute cette tradition de résine lisse et nette bien que cela ne soit peut être pas "esthétique" d'un point de vue actuel, je trouve que c'est un travail intéressant. Wink (après si cela a déjà été fait, autant pour moi, je ne suis pas dans le milieu depuis très longtemps Very Happy)



Après il y a très peu de sujets qui me mettent mal à l'aise, en tant que jeune plasticienne je ne peux m'empêcher quand je me trouve face à quelque chose de visuel de le considérer en tant qu'œuvre matérielle avant d'y ajouter le paramètre moral.
Du moins avec beaucoup de détachement, cela ne veut pas dire que je n'ai pas de vécu mais il faut voir au cas par cas après. :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycoris

avatar

Nombre de messages : 948
Age : 29
Localisation : Liminal garden
Genre : Flower of life
Date d'inscription : 31/03/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 21:49

Ah, les sujets de réflexion comme je les aime ! ^w^

Ma foi, il y a un certains nombres de thèmes que je ne traiterai pas avec mes poupées, notamment la sexualité (et ses dérivés) ou des choses trop trash (du trash pour du trash). Non pas parce que cela me gêne ou qu'il y a un quelconque blocage, mais tout simplement parce que le sujet ne m'intéresse guère et que ça ne rentre pas dans l'univers & l'histoire où les personnages évoluent. Le fait que ce soient des MSD, donc des êtres à l'aspect (et à la mentalité) plutôt puérils, qui soient mis à l'honneur joue aussi. Je fais des choses très simples, finalement (pour ce que j'ai fait jusque là), qui me correspondant assez bien.

Cependant à côté de cela et de façon plus générale, je n'ai pas de souci particulier avec les autres supports ou avec les travaux d'autres propriétaires ou illustrateurs. Au pire, il y a l'effet de surprise/choc initial que l'on connaît tous lorsque l'on tombe sur un type d'image auquel on ne s'attendait pas, mais ça se limite à ça. Surtout si le côté artistique de la chose ressort bien, que l'on voit tout de suite la touche d'art, le travail de l'artiste. Je suis assez impressionnée par les customisations que peuvent avoir les BJD, que ce soit du "simple" tatouage à la modification de la résine et des formes initiales. Et pour tous les genres ! (je suis toujours saisie par le réalisme que l'on peut voir parfois. Ce n'est pas ce que j'aimerais avoir chez moi, entre les mains, néanmoins je reste soufflée pour le coup).

Vu que tous mes protagonistes ne sont pas encore chez moi, et que le fil conducteur de leurs "aventures" n'est pas encore clairement établi, je ne suis pas encore confrontée aux problèmes d'un sujet que je n'oserais pas mettre en image. L'obstacle majeur que je rencontrerais souvent sera, plus que le thème, d'origine matérielle.
Je dirais bien qu'être trop nébuleuse dans mes propos ou ma manière de traiter les événements peut éventuellement en rebuter certains, ce qui serait dommage. Néanmoins, ça ne m'empêcherait pas de faire ce que je veux, car c'est un plaisir qui est avant tout pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight.flower.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 22:12

Lenneth >
Lenneth a écrit:
ainsi qu'un 'postiche' pubien à ma future poupée qui est déjà (cela recoupe ton ancien sujet Jade) assez sexualisée d'un point de vue anatomique.
C'est exactement ça. Je me suis essayé une fois par curiosité et ça m'a bcp plus de donner un peu de matière et de représentation à ce niveau là au lieu d'avoir un grand vide Smile

Il me semble que les "postiches" existent bien déjà, Edelsia a une BJD mâle avec un bouc qui est très bien réalisé et impressionnant de crédibilité. A ce niveau là, de ce que j'ai pu en voir, aucun style illustratif même maîtrisé ne peut arriver au rendu qu'apporte l'application de vrais faux poils. Tu peux avoir un aperçu sur la poupée de droite.

Dedelle si tu passes par là, j'ai pas trouvé mieux que celle-ci :
Spoiler:
 

Honnêtement si tu es motivée, tu fais bien de te lancer Wink

Lenneth a écrit:
Après il y a très peu de sujets qui me mettent mal à l'aise, en tant que jeune plasticienne je ne peux m'empêcher quand je me trouve face à quelque chose de visuel de le considérer en tant qu'œuvre matérielle avant d'y ajouter le paramètre moral.
Du moins avec beaucoup de détachement, cela ne veut pas dire que je n'ai pas de vécu mais il faut voir au cas par cas après. :/
Je réagi comme ça, peut être parce qu'on est dans le domaine artistique et qu'on a tendance à avoir d'abord un avis critique avant d'avoir un avis moral Smile

Nova > C'est quoi des choses trop trash pour toi ? du gore ou qqchose comme ça ?

Merci pour ton avis, très intéressant à lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Papillori

avatar

Nombre de messages : 2542
Age : 27
Localisation : Yerres
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 22:24

Bon aller, je me lance (enfin, je réécrit mon post qui c'était effacé après une mauvaise manip ><)

J'écris beaucoup, alors je pense que mes limites se stop à se que je suis capable d'écrire... Mon futur perso (qui est pas encore là) sera un travesti drogué prostitué (et j'en passe). Donc je peux aisément aborder dans tout les domaines sexe, drogue, viole, insecte etc etc...Je fait du yaoi, yuri, hetero, sm + ou - hard, bondage... Bref, je recule mes limites un peu plus à chaque écrit.

Mais j'ai remarqué qu'il y a un truc que je ne peux pas faire... La necrophilie... J'ai un blocage sur ça. Ca doit etre dur à faire avec des poupées mais voilà ma limite. Du moins je pense. Parce que je n'ai pas encore expérimenté à faire avec des poupées mais je ne pense pas que ca pose problème...

A oui... et je n'aime pas le gore...de sang partout, des tripes et tout... Enfin, c'est étrange parce que l'écrire encore, ca passe, mais le voir, berk, et le lire, moyen... Je trouve ça étrange mais bon, Why not
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pandalilou
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 6790
Age : 35
Localisation : Ile de France (pontoise 95)
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 22:29

Jade a écrit:

-> Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? et pourquoi ? Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ? Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?

En ce qui me concerne, les "déviances" te que l'inceste, la pédophilie, la zoophilie, le viol, et la violence physique extrême, la torture.
Ce sont des sujets qui en général me mettent mal à l'aise, voir à la limite de la nausée. J'aime aborder certaines choses difficiles avec mes poupées, voir extérioriser quelques vieux démons grâce à elles, mais le monde est bien assez violent et cruel pour qu'il ne gangrène pas encore en plus mon univers intérieur.
Jamais je ne pourrais envisager d'illustrer ces thèmes de quelque façon que ce soit puisque le fait de les imaginer me met terriblement mal à l'aise. De plus je ne ressens aucun désir de le faire.

Citation :
-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)

La sexualité "crue" , montrée, "réelle" .
Si je dois traiter ce sujet, je finis toujours par "romantiser" la chose, la cacher et la rendre bien plus secrète et tendre que ce que je voudrais.
La faute à mon éducation hyper puritaine, qui m'a inculqué la honte de la sexualité ,de ses attributs et de sa représentation. J'arrive à arfaitement gérer avec ma vraie vie, mais la montrer avec des poupées, en illustration, c'est totalement impossible, j'ai carrément honte.

Citation :
-> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?

Dans ma vie de tout les jours, je ne me vante pas d'apprécier le yaoi, ni d'échafauder des histoire à l'eau de rose entre garçons. Ni même des histoires tout court , puisque associé avec des poupées les gens a qui j'en parle s'imaginent de suite que je joue à la Barbie et que je lui invente des histoire de bal avec Ken...
Les poupées me permettent donc de partager tout ça sans cette appréhension de la "vraie vie". La seule peur qui subsiste est celle d'être mauvaise à ça !


_________________
La Feinte Trini-Thé  Mon FlickR  Mon Deviantart  Ma boutique Etsy ^^ !
La gracieuse majesté de: Louann@Tanou;Claude@Gara; Zed@Sugar-Junkie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/68955493@N02/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 22:42

Papillori > J'avais une lolita pin-up droguée et callgirl...un régal à exploiter en photo malheureusement trop rapidement limitée par les contraintes matérielles. Et à moins d'être un génie de ses 10 doigts, on ne peut pas avoir toujours recours au système D pour chaque élément ou accessoires qu'on recherche. Idem on a pas toujours le budget nécessaire pour recourir aux commissions. Je crois que c'est la poupée qui m'a le plus frustré : tellement d'idées et d'envies et pratiquement rien de possible à réaliser par rapport à ce que je souhaitais en faire. Je n'ai pu qu'effleurer et encore -_-

(je te mets qques liens en spoilers si tu veux voir. Je serais ravie de découvrir ton perso une fois fini Smile )
Spoiler:
 

c'est un souci dans la sphère BJD; le manque de diversité niveau matériel. On a beau avoir beaucoup de boutiques en ligne on en revient malheureusement trop souvent aux même choses.
Je te souhaite de pouvoir réussir à exploiter pleinement ton perso Wink


pandalilou >

En te lisant je me dis que tu as une sacré largeur de manoeuvre. Je pense que les thèmes que tu as cités sont à peu près ceux qui mettent tout le monde mal à l'aise parce qu'ils vont au delà de la morale et de la légalité. Je ne m'attendais pas forcément à des thèmes aussi marqués mais du coup ça montre bien ta grande ouverture d'esprit Wink

Pour la sexualité des poupées, ouep on en avait parlé massivement dans l'autre sujet. L'éducation était un des facteurs majeurs dans l'approche qu'on pouvait avoir de ce thème avec nos poupées même à l'âge adulte. Peut être qu'en te schématisant une scène bien précise en tête et en te forçant à t'y tenir tu pourrais réussir à passer le cap. Qui sait ?

Pour le yaoi et cie, je te comprends pleinement. Se sont souvent des sujets mal compris et donc stigmatisés de raccourcis aussi cons que ridicules mais je comprend aisément que pour les gens qui aiment ce genre de hobby et qui n'ont pas envie de se perdre à longueur de temps en explications, il soit nettement plus agréable de le pratiquer entre connaisseurs Smile



et tant que j'y pense, est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez beaucoup "jouer", en le traitant de manière décalée ? Je vais rajouter ma question au premier message daisy
Revenir en haut Aller en bas
Edelsia

avatar

Nombre de messages : 272
Age : 34
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 22:47

Jade >Je sais pas si c'est ça que tu voulais mais voila :
Spoiler:
 

Je participerais peut être plus tard (au pire j'éditerais)


Dernière édition par Edelsia le Sam 17 Juil 2010 - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/edelsia/sweetabominations
Lenneth

avatar

Nombre de messages : 1964
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 22:54

HoOoo U_u merci les filles, wow Edelsia ça claque sévère, un grand bravo pour ta patience, il va m'en falloir aussi mais ça ne me fait pas peur. Smile
Y'a plus qu'à dégainer la pince à épiler ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edelsia

avatar

Nombre de messages : 272
Age : 34
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 22:56

Lenneth > Aaaaaah c'est pas a moi que revient le titre de grande patiente mais à Morgil ^^ ( et elle a en plus la patience de me supporter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/edelsia/sweetabominations
Zoloé

avatar

Nombre de messages : 675
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2009

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 23:04

Toutes les limites ont déjà été franchie par l'art ( avec un grand A), je ne vois pas pourquoi cela poserais problème dans le monde des BJD....
Après y a toujours des gens qui apprécieront et d'autres non. L'important c'est de ce faire plaisir... (moi, je suis du genre à apprécier la transgression, mais ce n'est pas le cas de tout le monde)

Je dirais simplement : Vive les Iconoclastes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoloe.canalblog.com/
Tandoori

avatar

Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 23:04

Je crois que mes 2 seules barrières seraient la pédophilie et l'utilisation de cadavre d'animaux. Sexualiser une petite yosd me donnerait l'impression de faire quelque chose de vraiment abjecte. Pour les cadavres d'animaux, c'est quelque chose que je ne supporte vraiment pas, j'accepte beaucoup de l'art mais vraiment pas ça.

Pour le gore, violence, sexualité voir les 3 en même temps ça ne me pose pas vraiment de problème. Après tout mon petit mec qui arrive (demain, pitiez demain), je peux difficilement empêcher le gore avec son cœur arraché.
De toute façon, je pense qu'à partir du moment où on a un projet qui tient la route, on peut se permettre beaucoup de chose. Tant que ce n'est pas du gore pour du gore ou des scènes de sexe sans raison. Mais qu'il y a une vraie construction de personnage, ça peut être esthétiquement très intéressant.

Lenneth: Je trouve ton idée de réalisme intéressante et j'aime ta volonté de rendre ta bjd moins lisse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BathorYume

avatar

Nombre de messages : 2152
Localisation : RP
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 23:08

pour ma part, il y a des sujets assez " gore " qui peuvent choquer certaines personnes et que j'aborde aisément.
J'ai des BJD marthyr et je les exploite à fond. J'ai commencée une série de différente mort plus ou moins trash et je compte pas m'arrêter ( j'ai toute une liste, juste à me motiver et à trouver le " matériel" pour en réaliser certaines ) . Je sais que mes photos ne sont pas apprécié pour certains mais j'ai eux quand même de bonne réactions du genre " j'aime pas, mais c'est bien fait". En tous cas, le gore pour le gore ne m'intéresse pas. Je pense qui y'a pleins de sujet un peu violent, si ils sont artistement bien faits ( comme tes photos Jade ) ça passe.

Après il y a des sujets que, personnellement, je ne franchirais pas tel que la pédophilie, la zoophilie et la maltraitance d'animaux car sa me bloque totalement.

Sinon pour en venir au sujet des vrais faux poils sur les bjd, si c'est bien fait, ça fait génial! C'est clair qu'en prenant le plus grand soin, la résultat sera jamais aussi bien en " dessin " qu'avec des vrais. J'ai mon Sevy qui peu servir d'exemple ^^ ( pas que c'est le meilleur hein loin de là, mais un des rares à avoir cette custo)

Spoiler:
 


Tandoori: pour l'utilisation de cadavres d'animaux avec des BJD,ça a malheureusement déja été fait u__u ( une loutre et un oiseau )


Dernière édition par BathorYume le Ven 16 Juil 2010 - 23:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bathoryume.deviantart.com/
.An

avatar

Nombre de messages : 8271
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 23:09

En lisant le sujet je me disais "bah moi y'a rien qui m'arrête" et en fait si, j'ai réalisé que je n'arrivais pas à rendre une de mes poupées infirme.
Même quand je crée des histoires, parfois mes personnages devraient avoir une infirmité mais je n'arrive jamais à m'y résoudre, je ne peux pas leur "infliger" ça.

C'est vraiment bizarre. Dans la vraie vie je ne suis pas gênée par les infirmités, ni repoussée ou quoi par les handicapés, s'il y a besoin je m'y adapte (ex : ma patronne est sourde et on communique normalement car elle lit très bien sur les lèvres et je fais gaffe à toujours lui parler de face). Mais dès qu'il s'agit d'un de mes personnages fictif, je peux lui donner une vie de merde, une maladie grave, pleins de trucs "en trop", mais je n'arrive pas à lui enlever quelquechose. un sens, un membre, n'importe quoi.

Je n'ai pas spécialement peur de devenir infirme, handicapée, ou quoi que ce soit, parce que je sens ça très loin de moi. Mais de l'imaginer, ça me rend dingue. Peut-être à cause du côté définitif, et surtout ce côté "chose en moins". Je suis très maniaque (et psychorigide xD) et dans ma tête les choses c'est tout ou rien. Y'a pas de nuances, ça me stresse trop. Un peu comme Monk qui retaille les plantes pour qu'elles soient à la même taille et qui fini par tout raser :'D

J'ai beaucoup de mal du coup avec les BJD amputées, siamoises, etc... le simple fait d'imaginer les membres enlevés et rangés dans une boite m'énerve, c'est comme du gâchis. Je ne trouve pas ça intéressant du tout. L'esthétique est totalement mise au second plan et même la plus jolie des poupées unijambistes n'arriverait pas à me faire changer d'avis.

Voilà, à part ça je vois pas ... Je n'ai jamais eu peur d'aborder un sujet qui m'intéresse avec mes dolls. De toute façon les personnages qu'elles incarnent vivent tout ce qu'ils ont à vivre dans ma tête, je ne les limite pas aux limites de mes BJD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/an-ovalaire
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 16 Juil 2010 - 23:12

Zoloé > moué je ne vois pas trop l'intérêt d'une réponse aussi générale. Ca on le sait touts et toutes. Ce qui m'intéressait c'était de voir quels thèmes semblaient délicats à aborder et pourquoi avec la sensibilité propre à chacun.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les limites infranchissables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Limites...
» STAR TREK : SANS LIMITES
» Hors-Limites • Katie Mc Garry
» Question de DROIT : Le tapage diurne, quelles sont les limites ? besoin d'aide, SVP !
» Définir ses Limites et les Dépasser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Galeries communes & Jeux :: Le salon de thé-
Sauter vers: