Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les limites infranchissables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
ehowinn

avatar

Nombre de messages : 3442
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Mer 25 Aoû 2010 - 2:47

Tiens c'est marrant ce que tu dis Lywann, je suis justement archi fan des uniformes nazis, du point de vue esthétique j'entend, et j'ai découvert que plusieurs companies en vendent....

cruel dilemme, car c'est un détail qui pourrait me faire franchir le pas pour m'acheter un mec, et en meme temps il y aura toujours quelqu'un pour me balancer des propos douteux, et j'avoue qu'autant la controverse ne me dérange pas mais sur ce point si...(sans entrer dans les details je suis plutôt bien placée pour dire que j'abhorre le nazisme) mais je n'y peux rien j'adore leurs uniformes ultra classes et je refuse de les trouver moches juste parcequ'ils vehiculent une ignoble page de l'histoire.

Mais comme je l'ai dit, j'ai pas envie de devoir me justifier sur chaque pict que je pourrai poster, ni de faire polémique et encore moins de faire du mal à quelqu'un, donc si jamais je saute le pas ça restera privé, ou au mieux réservé à matériel confidentiel avec une page d'explications, de mise en garde et de "justifications"...bref tout ce qui me gonfle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/creatures-infernales/
Heroysa Monster

avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : (95) Luzarches
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Mer 25 Aoû 2010 - 12:37

-> Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? et pourquoi ? Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ? Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?

Le sujet qui me mettent mal à l'aise ou que je ne pourrais jamais envisager d'aborder avec mes poupées sont la politique, je trouve que c'est une source d'embrouille et un avis personnelle bien définie. Je ne pourrais pas l'envisager avec un autre média et ce n'est certainement pas le réaliste de la poupée qui crée le blocage c'est moi.

-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)

Non aucun ! ... Je me fiche un peut du regard des autres même si parfois je me pose des questions.

-> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?

Oui, le viol me met mal à l'aise ainsi que les femme battus et autre choses assez dur à vivre dans la vie de tout les jours mais je pourrais les traiter aisément avec les BJD ou autre poupée si la démarche est bonne.

edit :
-> Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?

Pas vraiment, pour moi il faut toujours une bonne démarche pour faire ressortir les sentiments...

Ehowinn, je comprend tout à fait ton point de vue sur les uniformes nazis et je pense que si c'est ton choix fait le !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/heroysa_monster/
Zun

avatar

Nombre de messages : 2382
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Mer 25 Aoû 2010 - 12:52

Tu n'es pas la seule Ehowinn, d'ailleurs en Asie ils ont relativement contourné le problème en prenant le style mais pas les symboles nazis (ou parfois pas d'ailleurs) : HZ
Madame Maumau sur DA collectionne ses figurines de nazis, que ce soit des machins réalistes ou des perso de Hellboy (bon prétexte ^_^), et elle l'assume plutôt bien. Et les figurines en question sont de qualité.

Personnellement ça ne me choque pas, on voit de temps en temps des BJD d'enfants battus ou mutilés, pourquoi une BJD nazie ne serait pas envisageable selon la façon de le traiter ?
Citation :

Mais comme je l'ai dit, j'ai pas envie de devoir me justifier sur chaque pict que je pourrai poster, ni de faire polémique et encore moins de faire du mal à quelqu'un, donc si jamais je saute le pas ça restera privé, ou au mieux réservé à matériel confidentiel avec une page d'explications, de mise en garde et de "justifications"...bref tout ce qui me gonfle
Je comprends ça, c'est vraiment dommage que ça te freine mais je ferais de même si je devais avoir une admiration pour quelque chose qui relève du tabou collectif. Et avec ce sujet on est en plein dedans.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otherside.be/
deedlot

avatar

Nombre de messages : 3342
Age : 92
Localisation : Ici. Et là.
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Mer 25 Aoû 2010 - 14:20

Jade a écrit:
Papillori > J'avais une lolita pin-up droguée et callgirl...un régal à exploiter en photo malheureusement trop rapidement limitée par les contraintes matérielles. Et à moins d'être un génie de ses 10 doigts, on ne peut pas avoir toujours recours au système D pour chaque élément ou accessoires qu'on recherche. Idem on a pas toujours le budget nécessaire pour recourir aux commissions. Je crois que c'est la poupée qui m'a le plus frustré : tellement d'idées et d'envies et pratiquement rien de possible à réaliser par rapport à ce que je souhaitais en faire. Je n'ai pu qu'effleurer et encore -_-

c'est un souci dans la sphère BJD; le manque de diversité niveau matériel. On a beau avoir beaucoup de boutiques en ligne on en revient malheureusement trop souvent aux même choses.
Je te souhaite de pouvoir réussir à exploiter pleinement ton perso Wink

En fait, tu résumes un peu ma pensée.
Je n'ai pas vraiment de limite infranchissable psychologique (hormis certains thèmes que je trouve vraiment trop déplacés comme la pédophilie, la zoophilie...)
Mes limites sont beaucoup plus bêtement matériel et technique.
Ma momo Need évolue dans un univers assez violent qui me tient énormément à coeur, et j'aimerai pouvoir le mettre en scène, sauf que je ne peux pas, parce qu'il me manque tout un tas d'accessoire pour pouvoir le mettre en scène.
Ajouter à cela le fait que je sois une brêle avec un appareil photo dans les bras, mes photos et mes textes, qui illustrent son histoire sont bien pâles et aseptisés en comparaison de ce que j'ai en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deedlot.livejournal.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Mer 25 Aoû 2010 - 15:31

Deedlot > Pour palier à cette frustration matérielle constante, je me suis concentrée sur la custom pour faire ressortir tout ce que je souhaitais sur la poupée même et non via mises en scène pour photos. C'est le seul moyen que j'ai trouvé pour réussir à exprimer cela et ça me satisfait plutôt bien. Je pense réitérer cette expérience.

Je sais qu'au final je ne ferais rien de ces poupées qui ne sont pas destinées à être manipulées mais c'est une alternative qui fonctionne bien chez moi.

J'espère que de ton côté tu finiras par trouver le bon rapport car je comprends à quelle point les limites matérielles peuvent rapidement devenir démotivantes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lyly Pie

avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 31
Localisation : too far away
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Mer 25 Aoû 2010 - 16:16

Zun a écrit:

Personnellement ça ne me choque pas, on voit de temps en temps des BJD d'enfants battus ou mutilés, pourquoi une BJD nazie ne serait pas envisageable selon la façon de le traiter ?

Je pense que le soucis premier c'est justement ça. Ce n'est pas parce qu'on aime les uniformes SS et qu'on aimerait beaucoup avoir une BJD avec l'un d'eux, que cela en fait une BJD 'nazie'.

Personnellement, si j'en avais une, ça ne serait alors qu'une BJD avec un uniforme super classe. Et j'aurais du mal à entendre les gens autour en dire que c'est une BJD nazie.
Bon après c'est pas dans mes projets, donc je ne me pose pas trop la question. Mais j'imagine la complexité pour les personnes qui en ont.

Peut être simplement parce qu'on s'investit trop dans une BJD, je me dis que si j'avais une figurine avec un uniforme SS ça ne serait pas pareil. Et j'admire vraiment le travail de Phobs sur Deviant Art qui allie humour et esthétisme sur ce thème, je pense que personne n'est venu trop lui faire de remarques déplacées qui auraient pu le remettre en question sur son travail.
Mais une BJD je trouve que c'est plus, et totalement différent, qu'un dessin ou une figurine. C'est quelque chose que l'on modèle soi-même, à partir d'une base 'lisse'. Et bien souvent ce que l'on pourra en montrer sera bien plus lisse que ce que nous y avons mit (cf ce que dit Deedlot juste au dessus).
Du coup une thématique aussi 'lourde' que le nazisme c'est vraiment délicat à aborder si on ne souhaite montrer que l'esthétique. Enfin dans ma tête c'est comme ça. Je ne suis pas hyper attachée à ce que les gens pensent de mes BJD, mais ça me ferait autrement chier que des gens se mettent à avoir des jugements éthiques sur moi, parce que j'aurais une BJD qui pourrait porter à polémique...

Et on n'a pas vécu le nazisme de la même façon en Asie et en France, d'où leur peut-être plus grande facilité à l'exprimer aujourd'hui que nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lylypie.net/
Zun

avatar

Nombre de messages : 2382
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Mer 25 Aoû 2010 - 20:49

Citation :
Du coup une thématique aussi 'lourde' que le nazisme c'est vraiment délicat à aborder si on ne souhaite montrer que l'esthétique.
Oui je comprends ce que tu veux dire, mais alors en effet ce serait complexe...
Difficile d'associer ce style à autre chose que l'idéologie, et forcément l'horreur qui va avec.

Citation :
Et on n'a pas vécu le nazisme de la même façon en Asie et en France, d'où leur peut-être plus grande facilité à l'exprimer aujourd'hui que nous.
C'est une évidence, ce que je voulais souligner c'est que je pense que beaucoup de gens aiment cette esthétique, les Asiatiques l'expriment plus facilement, mais même en Occident, dessinateurs, cinéastes, certains empruntent cette esthétique de façon plus ou moins claire...
Ce ne sont pas pour autant des pro nazis, ni des sympathisants (enfin je l'espère et le crois).

Enfin bref, je m'arrête là, c'est pas vraiment le sujet...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otherside.be/
Follow-the-Wind

avatar

Nombre de messages : 4785
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 27 Aoû 2010 - 10:51

-> Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? et pourquoi ? Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ? Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?
Bien introduit, je crois qu'aucun sujet ne me met mal à l'aise, ou plutôt que s'ils me mettent mal à l'aise c'est qu'il a été bien exploité.
Ceci dit, j'ai bien de mal à faire quoi que ce soit de controversé ou de sensible avec mes poupées, principalement parce que je ne suis pas une bête en photo et que je n'aime pas les photos sans intérêts. Enfin, vraiment sans l'ombre d'un intérêt visuel, disons. Et non, l'aspect pseudo réaliste de la poupée sera plutôt source d'inspiration que de blocage.
Pour rebondir sur les propos de quelques personnes: plusieurs ont indiqué qu'ils ne pourraient pas mettre en scène leur poupée avec des animaux morts. Heu, perso je dirais que ce n'est ni un sujet ni un thème en soi, c'est juste gore, j'en vois pas l'utilité.


-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)
Oui, pleins. Tout ce qui touche aux émotions violentes, que ce soit passion, haine, douleur ou autres. Mais j'ai plutôt peur de ne pas assurer que de ne pas assumer!
Certain sont évoqués le viol, la pédophilie et le nazisme comme des sujets qui les débectent ou qu'ils souhaiteraient les mettre en scène mais sans oser s'y lancer.
Je trouve que les trois sujets sont sensibles, très même, voire qu'ils sont perçu collectivement comme tellement pervers que le seul fait de les envisager autrement qu'en des termes réprobateurs parait "mal". J'dois être tordue: ce sont des faits existants,j'vois pas pourquoi on pourrait pas les aborder froidement. Mais justement, parce qu'ils véhiculent des idées aussi fortes, des sentiments, même de rejets, si violents, ils me paraissent extrèmement intéressants.
Contrairement à beaucoup, j'envisage depuis un petit moment de faire quelque chose autour du viol et de la pédophilie. J'y arrive pas, mais je souhaiterais vraiment y parvenir un jour. Et certainement pas parce que j'approuve ces actes! (chuis pas totalement fracassée, merci bien).

J'aimerais également faire des photos dans un cimetierre: j'aime le concept, l'atmosphère de recueillement, pis j'adore les photos en extérieur un peu space. Ceci dit, c'est absolument faisable sans prendre des photos de poupées à poil se "touchant" sur des pierres tombales! (j'ai pas vu le sujet incriminé mais j'en ai pas mal entendu parlé). Y a moyen d'exploiter le décors sans donner dans le spectaculaire, voir en repectant totalement le lieu en lui même.
...y a juste le regard probablement désaprobateur des personnes que je pourrais croiser pendant la scéance photo qui me dérange.

-> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?
Humpf. Là ça dépend de la façon dont c'est présenté! La politique (sujet qui ne me serait pas venu à l'idée si Anne-Laure n'en avait pas parlé) au mieux m'inintéresse au possible, au pire m'énerve. En poupée ça pourrait passer, mais pas sur!
Et à l'inverse, l'amour en vrai ne me pose pas de soucis, en poupée ça ne passe pas très bien. En tout cas pas avec les miennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bakhtine

avatar

Nombre de messages : 3035
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Lun 15 Nov 2010 - 14:36

Citation :
y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?
Humpf. Là ça dépend de la façon dont c'est présenté! La politique (sujet qui ne me serait pas venu à l'idée si Anne-Laure n'en avait pas parlé) au mieux m'inintéresse au possible, au pire m'énerve. En poupée ça pourrait passer, mais pas sur!

Tiens pareil (remontage de topic), la politique m'ennuie au plus haut point, mais à l'occas j'adorerais illustrer "L'Opportuniste" de Dutronc avec ma Sugar. Ca fait longtemps que j'y pense et je testerai sans doute un de ces quatre. Je trouve que c'est un moule qui s'y prête parfaitement, et dans tous les cas je n'aime pas faire de mes poupées des modèles de vertu blanc/noir.
D'une manière générale c'est la musique qui m'inspire le plus... Quand une chanson ou un artiste me fascine (ex, "L'Opportuniste" de Dutronc donc, ou "Bonbons" d'Arno plus récemment, qui évoque un vieillard chez une prostituée), j'ai envie de le mettre en scène, d'illustrer la chanson comme une sorte de petit clip.
La musique me fait passer beaucoup de "caps" comme ça, et je me vois très bien illustrer, toujours de manière décalée ou ironique, des sujets comme la politique, ou d'autres plus sombres, avec mes poupées.

De la même façon, la folie est un thème qui me met assez mal à l'aise pour des raisons persos, mais tout le personnage de ma Sugar est centré autour de cette thématique (avec la surdité), mais je me débrouille toujours (enfin j'essaie) pour y ajouter une touche d'humour ou de douceur, pour équilibrer les choses.
Je pense qu'on peut traiter de tout du moment que c'est fait avec finesse et sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.amaktine.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Mar 16 Nov 2010 - 0:35

Bakhtine a écrit:
Tiens pareil (remontage de topic), la politique m'ennuie au plus haut point, mais à l'occas j'adorerais illustrer "L'Opportuniste" de Dutronc avec ma Sugar.
Ce serait un défi bien intéressant à réaliser. J'espère que tu le tenteras un de ces 4 Wink et puis Dutronc père I love you
Revenir en haut Aller en bas
Heroysa Monster

avatar

Nombre de messages : 2874
Age : 26
Localisation : (95) Luzarches
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Mar 16 Nov 2010 - 0:38

Jade a écrit:
Bakhtine a écrit:
Tiens pareil (remontage de topic), la politique m'ennuie au plus haut point, mais à l'occas j'adorerais illustrer "L'Opportuniste" de Dutronc avec ma Sugar.
Ce serait un défi bien intéressant à réaliser. J'espère que tu le tenteras un de ces 4 Wink et puis Dutronc père I love you

Totalement d'accord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/heroysa_monster/
Gefarlich

avatar

Nombre de messages : 275
Age : 23
Localisation : Best city ever.
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 18 Mai 2013 - 0:47

C'est un sujet tellement intéressant. Je me permets de déterrer. é_è
__________________________

Citation :
-> Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? et pourquoi ?

J'aime à penser que dans l'idée, aucun thème ne me mettrait mal à l'aise, parce que cela revient à penser que je n'ai pas l'esprit suffisamment sclérosé par la morale, l'éthique, le politiquement correct, etc. pour me braquer forte de plein d' "a priori" sur des sujets un peu "border line". Question d'orgueil. Et il y a effectivement des thèmes "durs" qui me laissent de marbre : les paraphilies, les amputations, le sang en quantité, le suicide, la drogue, la plupart des violences physiques, ou morales, l'actualité, les scarifications, que sais-je. Néanmoins, il y a des choses plus spécifiques qui me font tiquer : que l'on touche au cou et à la mâchoire inférieure, et ça, je ne saurais l'expliquer. Pourtant c'est comme ça, voir une poupée à la mâchoire arrachée et pire, en faire une, c'est non. Dans le même genre, des ongles retournés. (Hum, oui, ça commence à être sacrément de l'ordre du détail.) Que l'on mette en scène la frustration, j'ai juste... juste envie de frapper quelqu'un à l'idée qu'un personnage pour qui j'éprouve de l'empathie, lui soit frustré. Y'a qu'à voir ce que ça me mettait hors de moi de lire les "Chair de poule" et ces personnages que personne ne voulait jamais croire. Bon après, classiquement, les cadavres de vraies choses, c'est pas la peine. Cela me provoquera nécessairement du dégoût. En allant manger chez des amis aux parents de mon ex, le mari, ancien laborantin, a à un moment ramené deux pots distincts voir s'ils intéressaient le-dit ex. Dans l'un, foetus de singe rhésus avec poils et chairs conservés. Dans l'autre, squelette d'un foetus de singe rhésus. Le squelette oui, après avoir savamment dégluti, mais le foetus non.

De façon très différente, effectivement, rien qui se rapporte à la politique : ce n'est pas pour moi le support du tout. Pas de choses trop proches de la vie réelle, de même, comme quand je lis un roman : des BJDs qui ont leurs règles par exemple, et en fait, même la grossesse. C'est un peu comme quand EA a pensé que rajouter des machines à laver dans les Sims, c'était bien. Bah non. C'était nul. Cela étant dit, j'ai complètement oublié le pseudonyme du membre qui a fait une mod "enceinte" très réussie sur le forum, mais je n'oserais pas enlever à cette mod le fait qu'elle était objectivement bien réussie, ou que c'est une démarche intéressante qui a mené à la réaliser. Seulement, comme pour la politique, ou la religion, je n'aborderai jamais cela avec mes propres poupées.

Des BJDs laides par contre, on dira que cela dépend de la-dite laideur. De façon quotidienne, rencontrer des gens avec des expressions, des attitudes, des faciès, distincts, uniques, originaux, se solde généralement par un : "lui il a une tête bizarre, et c'est super intéressant" couplé à un élan d'optimisme béat. Le bec de lièvre pour le bec de lièvre, l'oreille difforme pour l'oreille difforme, le gros nez pour le gros nez, non, mais le reste des "mochetés", bien exploité, ce n'est même plus inesthétique, donc pas une limite pour moi.


Citation :
Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ?
A l'écrit sans doute. Je n'ai jamais écrit sur un certain nombre de ces thèmes sus-cités. Jamais rien de sexuel pour le moment par exemple, mais par contre un peu de violence, pas mal de vulgarité, la folie, la politique, le rapport à l'autre, la religion, pour le coup, sans soucis. Donc à l'écrit, pas de limite psychologique, à part l'inintérêt.


Citation :
Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?
C'est plus... la notion d'aspect concret le blocage j'imagine, la représentation. L'idée ou le concept généralement, je peux les digérer. Le voir, sûrement moins.
Et si c'est conceptuel à la base, c'est donc vraiment cette chose qui m'est insupportable.

Citation :
-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)
C'est vraiment bête, mais, j'ai énormément envie que ma seconde poupée soit un homme, et qu'avec Deux, ils forment un couple. Et ce concept du couple, toute élevée dans le mythe du prince charmant, de l'amour sans bornes et sans retenue que je suis, eh bien, je n'ose vraiment pas le traiter d'aucune façon. Parce que prononcer des mots et mal les prononcer sur ce concept c'est en détruire le sens plus encore, et ça, des millions de gens s'acharnent déjà à le faire au quotidien. Parce que voir ce concept incarner c'est me rendre bien compte à la fois que je fais du rebattu, du remâché, du redigéré, du revomi, et qu'il n'est pas viable ni vraiment souhaitable. C'est à la fois assurer, assumer, et le regard de l'autre le problème. Le problème c'est que j'ai beau le retourner dans tous les sens, je ne me sens capable que de faire de l'insipide.

Citation :
-> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?
Aucune idée. Là, après presque une heure à scribouiller, effacer, réécrire sur ces questions, je ne crois pas. x)

Citation :
-> Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?
Après vraiment une heure à scribouiller, effacer, réécrire, non. En tout cas, rien qui me tienne réellement à coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gefarlich.deviantart.com/
Rochel

avatar

Nombre de messages : 5947
Localisation : Reims
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 18 Mai 2013 - 14:32

Tiens, je pensais avoir déjà répondu à ce topic, mais non !

> Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? et pourquoi ?
Il n'y a pas de thème qui me mette réellement mal à l'aise. C'est la façon dont ils sont traités qui va ou non créer une réaction épidermique. L'amour entre deux enfants, je le conçois, dans sa pureté. Deux MSD/Yo-SD qui se chevauchent joyeusement à poil, je trouve ça vulgaire et de mauvais goût. En fait, je transpose toujours ces idées sur humains. Est-ce que je voudrais voir deux gamines/gamins de 10/12 ans se toucher ? Non. -_-
Après, il y a des msd matures, là j'admets (c'est juste un SD à l'échelle inférieure).
Idem pour une relation ambigüe entre un enfant/ado et un adulte. Je suis fan de films comme Léon ou Lolita. Mais un Sd qui se farcit un msd, idem, je bloque. Tant que la relation est platonique avec des sous-entendus, à la rigueur à un baiser, ça me va, mais si on tombe dans l'étalage de résine qui s’entremêle, là j'ai du mal.
Et idem que les autres, la politique, je n'aborderai pas ça sur un forum lié à un hobby de détente. Je pense que MC n'est pas le lieu pour ça.

J'ai aussi énoooormément de mal avec les photos qui désacralisent des lieux de prière ou de recueillement. Ce sont des endroits qui portent toute une histoire de douleurs et d'espoirs, en dehors de toute considération religieuse/de croyance, alors aller prendre une photo débile d'une poupée qui tourne en dérision un tel sanctuaire, ça me donne envie de distribuer des fessées à coups de missel relié pleine peau.
Ca ne me viendrait pas à l'idée d'aller prendre une doll juste affublée d'un tablier en dentelle au Struthof, par exemple. Pour moi, l'affront est le même.

Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ? Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?
Illustration, vu mon niveau, ça ne risque pas ! XD
Par l'écriture, ça m'est arrivé dans le passé d'aborder ces thèmes, mais idem, ce type de relations n'a jamais franchi une étape charnelle poussée. Donc le média n'est définitivement pas en cause, c'est vraiment une question d'idéologie.

-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)
Probablement l'inceste. Ca n'est pas tellement une question de pas assumer, mais plutôt que le sujet a déjà été traité ici de plein de façons, parfois très maladroites, et c'est devenu un tel cliché. Donc je retourne ça dans ma tête depuis un moment, comment gérer une relation passionnelle, interdite et destructrice. A voir si je vais en faire quelque chose dans le domaine des bjds, mais je l'ai déjà traité à l'écrit dans le passé.

-> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?
Les relations familiales. C'est un sujet que j'évite dans la vie de tous les jours, je déteste qu'on me mêle à ça. Pour moi c'est du niveau le plus intime du privé parce que c'est très révélateur de l'environnement qui a construit une personne, donc l'étaler devant tout le monde, c'est mettre ses tripes à l'air, avec ses faiblesses. Ça donne trop d'armes contre soi.
Avec mes bjds, je n'ai pas ce problème (bon, ceci dit, je me rends compte qu'à part Jasper qui a rapidement parlé de son modèle parental dans un flashback, on ne sait rien du passé et de la famille d'aucune de mes dolls, donc au final, même là, j'évite inconsciemment le sujet ^^).

-> Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?
Oui, je joue déjà dessus d'ailleurs : Coal me sert de victime désignée pour mes expérimentations yaoi/transgenre. Il s'est déjà retrouvé en pin-up masculine, en nana pour un teste de posabilité d'un corps féminin, en uke avec un autre gars dans une photo dossier secret, et même affublé d'attributs masculins en guise de coiffe... mais il n'y a qu'à lui que je fasse ce genre de plan, allez savoir pourquoi, et toujours sur le mode de l'humour (même s'il était super crédible en fille !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boby-LM

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 18
Date d'inscription : 29/10/2013

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Mer 30 Oct 2013 - 18:00

-> Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? et pourquoi ? Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ? Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?
Il n'y a pas vraiment de thèmes me mettant mal a l'aise car ca reste des poupées, et donc il n'y a rien de vraiment réaliste.

-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)

Il n'y a pas de thèmes qui me tentent mais que je n'ose pas franchir a causes de probables remarque car je me fiche de ce que les gens pourrait me dire, j'assume ce que je fait, et si sa ne plait pas a certaine personne et bien tanpis, je ferrait avec ^^ Apres bien sur j'aime toujours avoir des remarque même négative, temp qu'elle me permette de m'améliorer et qu'elle sont pensé =)

-> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?
Non pas vraiment ^^

-> Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?
La mort, je trouve que avec des poupées et bien mis en scène on peut en faire quelque chose de sympathique ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
helirra

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 31
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Dim 1 Fév 2015 - 18:41

[quote="Boby-LM"]-> Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? et pourquoi ? Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ? Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?

Une chose me bloquerais ( je parle au conditionnel car heureusement je n'ai jamais encore vu cela) la représentation de la sexualité sur les bjd enfants en rejoignant l'avis de Rochel ( pas la sexualisation si ça reste soft sans poils par exemple car faut bien qu'ils aient un sexe pourquoi pas d'ailleurs la première chose que je me suis empressé de faire à mes poupées adultes c'est les sexualiser). Mais je trouve scandaleux que des scènes érotiques entre enfants bjd puisse exister meme si ce n'est que plastique car pour moi les scènes reflètent les pensées de l'auteur.
Sinon j'hésite à faire des poils pubien de peur que ça ne soit inesthétique pour mes dolls. Je franchirais peut etre le pas en dessinant à la rigueur des poils comme on le fait pour les sourcils.
J'ai lu plus haut qu'un membre du forum souhaite mettre une postiche sur le pubis ainsi qu'aux sourcils dans ce cas ça peut être bien car ça ferait raccord en revanche selon moi ça serait inesthétique de dessiner des sourcils et coller des poils mais je ne suis pas fermé après tout elles ont bien des cheveux!

-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)

Si une idée me plait je le fais sans me sourcier du quand dira t'on car il y aura toujours quelqu'un pour aimer ou détester.

-> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?

Oui la violence, le sang, la vengeance mouhaha après tout au cinéma ou dans les jeux vidéos on y prend un malin plaisir ( sauf viol à moins si c'est utilisé pour faire passer un message intelligent et aider). Je veux dire par là si le but d'une photostorie est de s'exprimer sur un vécu ou faire passer un message.

-> Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?

Comme cité si dessus ( sang, gore et le sexe pour de belles photos) :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les limites infranchissables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Limites...
» STAR TREK : SANS LIMITES
» Hors-Limites • Katie Mc Garry
» Question de DROIT : Le tapage diurne, quelles sont les limites ? besoin d'aide, SVP !
» Définir ses Limites et les Dépasser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Galeries communes & Jeux :: Le salon de thé-
Sauter vers: