Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les limites infranchissables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 17 Juil 2010 - 0:18

Je repasserais lire demain mais je voulais aussi apporter une nuance. Il faut aussi savoir dissocier l' envie d'expression artistique de la pratique. Il y a des thématiques qui dans la pratique ne m'intéressent absolument pas mais qui peuvent à l'opposé beaucoup m'intéresser d'un point de vue artistique uniquement Smile
La religion par exemple ne m'a jamais intéressée que dans une optique d'éventuelle déformation artistique. Au delà de ça, bien qu'ayant mes propres croyances, je n'adhère à aucun dogme.


Dernière édition par Jade le Sam 17 Juil 2010 - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loofthewood

avatar

Nombre de messages : 1771
Age : 49
Localisation : Montréal QC-Canada (Made in Marseille)
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 17 Juil 2010 - 0:24

-> Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? et pourquoi ? Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ? Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?
Je rejoins un peu Tandoori : je ne ferai rien avec des animaux fraîchement mort parce que ça révulse, par contre avec des animaux empaillés : pourquoi pas ?
Après il y a des thèmes qui m'attireront probablement jamais .. mais c'est plus par sensibilité personnelle que pour autre chose
Par contre aborder les thèmes de la pédophilie, inceste, viol, de l'infirmité, du suicide .... Je pense pas que cela me gènerait : mais cela n'est que supposition car c'est des thèmes vers lesquels je ne suis pas encore allée.
Je ne met pas de blocage à l'expression de ces thèmes car cela en serait uniquement un interprétation artistique.
Par contre il n'est pas dit que je le diffuserai
pas par honte ou par peur du regard de l'autre
mais simplement parce que ce qui en résulterai peut s'avérer trop intime et personnel pour moi , par forcément par l'aspect visuel de la chose ... mais par l'émotion qui en résulterai chez moi
Je peux avoir envie de dire à ma voisine "bonjour, il fait beau aujourd'hui, j'ai chaud !" sans avoir envie d'étaler ma vie personnelle

Il y a d'ailleurs une scéance photo que j'ai toujours pas postée .... et je ne sais pas si j'en ai envie .. je sais qu'elle est là
ça me suffit, j'éprouve pas le besoin de la montrer
mais on peut aussi faire les choses pour soi non ? sans avoir forcément envie du regard de l'autre ?

Ou tout simplement attendre que cela murisse un peu plus en moi.

-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)
Pour l'instant je dirai : Non
mais c'est parce simplement je suis encore nouvelle dans tout cela , je me cherche un peu, je ne sais pas encore vers quoi j'ai envie d'aller, si cela me tente de donner de plus en plus de profondeur a tout cela ...
Après , les contre-sens ou les interprétations sont inévitables, mais ça peut donner de belles surprises

-> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?
Non , c'est pas les domaines qui me mettent mal à l'aise
c'est les gens et leur manière d'appréhender les choses quelques fois

-> Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?
Je ne sais pas encore
J'apprend au fur et a mesure
Je me surprend ou me déçois quelques fois
mais j'évolue c'est sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/loofthewood/
Seilyne

avatar

Nombre de messages : 141
Age : 49
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 05/07/2010

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 17 Juil 2010 - 0:32

coucou

J'ai tout lu alors je laisse quand même ma petite impression busy

Je ne peux pas répondre en détail, je n'ai pas encore vu ni touché de BJD en vrai, qui sont pour moi très à part des autres poupées qui ne m'ont jamais fait le dixième de l'effet qu'elles m'ont fait, et je pense qu'elles me permettront d'extérioriser certains de mes fantasmes ... je compléterais peut-être ma réponse quand elles m'auront adopté Smile

gentleman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Esthy*
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3538
Age : 36
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 17 Juil 2010 - 0:33

Moi je vais reprendre les quote question de AL Wink

Citation :
-> Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ?


Je dirais que ce qui me met vraiment mal à l'aise ce ne sont pas vraiment des thèmes en eux mêmes mais plutôt des notions desquelles on ne pourrait pas tirer une certaine poésie, une certaine douceur. Je crois qu'énormément de choses qui nous paraissent inhumaines dans la vraie vie peuvent être traitées à diverses fins: exorcismes de ses peurs, fantasmes, tenter de comprendre la vie etc... tant que c'est traité avec délicatesse.

Cependant je ne traiterais pas certains thèmes (du moins pour le moment, mais je ne crois pas qu'ils trouvent un jour grâce à mes yeux) car ils ne m'intéressent pas ou que je ne leur trouve aucun attrait artistiquement parlant: pédophilie, zoophilie, racisme (nazisme, KKK...) et surement d'autres qui ne me viennent pas à l'esprit. Je traite rarement de la sexualité même si mes BJD sont sexualisées ou sexy elles n'ont pas de "rapports" etc.


Citation :
et pourquoi ?


Parceque je n'y vois aucune poésie et qu eje tente toujours de mettre de la douceur dans mes custos / photos.

Citation :
Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ?


Non je ne crois pas, si je ne peux pas les envisager en photo avec mes dolls je pense que je ne peux pas les envisager du tout.

Citation :
Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?

Non. C'est plutôt l'aspect uniquement violent de ces notions là pour moi qui est un soucis. Je ne me sens pas capable d'y mettre de la beauté.

Citation :
-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)

Non aucun ^^ si je ne les franchis pas c'est que j'en ai pas envie :p je ne m'errête pas à ce que les autres pensent de moi, je veux me reconnaitre dans mes photos / custos.

Citation :
-> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?

Oui, la mort est le thème central. J'en ai toujours eu peur et j'en parlais avant même d'avoir pu savoir ce que c'était. La première fois que j'ai parlé de la mort à ma mère j'avais 2 ans et demi.

Citation :
-> Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?

Oui bien sur, des projets que je voudrais réaliser mais je n'ai pas les moyens de le faire je crois. Des fois je réfléchis pendant des mois avant de mettre quelque chose à exécution.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/esthy_et_lulla/
Mutique.

avatar

Nombre de messages : 557
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 17 Juil 2010 - 0:53

Jade : La reine des prostituee, il me semble que c'etait Tiya si je me souviens bien..

Citation :
Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ?

Je ne sais pas vraiment, je suis plutot ouverte a tout, et meme si certaines custos peuvent etre poussees a l'extreme, ou des choses comme la zoophilie, ca me laisse quelque peu indifferente. La necrophilie peu etre un aspect derangeant, mais ca peut etre aussi une forme de ''desespoir'' et bien traite, le theme devient tout de suite plus attrayant. Meme le ''viol'' mis en avant d'un cote artistique ou malsain (ca peut dependre, franchement) je trouve ca interessant. Mais ce qui me met un peu mal a l'aise, c'est des poupee a l'efigie de quelq'un, realistes. (encore, taille chibi ou modifiees ca passe, mais apres, ce n'est pas un truc qui me ferait vraiment plaisir) le rascisme non plus me met aussi un peu mal a l'aise.

Citation :
et pourquoi ?

Pour l'instant, je n'y vois pas d'interet.

Citation :
Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ?

Sans doute, peut-etre par dessin ou par peinture, cela depend. (je me rapele notamment de 'homme ampute a vif' que j'avais recemment dessine)

Citation :
Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?

Non, cela ne me derange pas plus que cela, du moment que la personne '' n'existe'' pas, ca ne me bloque pas.

Citation :
-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)

Non pas vraiment. Peut-etre parce que je n'ai pas 'la base' pour commencer (la poupee concernee, donc) mais je ne m'arrete pas a 'avis des autres, on accepte ce que je fais ou on ne regarde pas ( n'est-ce pas ce que font tout les amateurs de bjd? Quoi que diront les autres, on continuera a aimer cette passion, non?)

Citation :
> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?
Je ne crois pas non, dans la vie de tout les jours, je frequente des personnes qui ont a peu pres les memes questions que moi, et il y a toujours un debat sur telle ou telle chose, et a peu pres tout les sujets y passent.

Citation :
> Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?

Oui, des choses comme la politique tournee en derision, ou la realitee des choses trop souvent cachees, les sujet qui fachent et qui derangent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 17 Juil 2010 - 0:53

Esthy > Je trouve que ça te ressemble totalement et d'une façon différente ça rejoint assez ma façon d'appréhender les choses console


Loofthewood > Beaucoup de sincérité et de recul dans tes propos et je dirais que :
Citation :
mais j'évolue c'est sur
c'est presque l'essentiel avec le fait de se faire plaisir. Comme je te le disais j'aime bcp l'audace de certaines de tes photos, ce n'est que mon avis mais il est sincère Wink


Je lierais le reste demain, merci par avance à ceux qui ont déjà répondu daisy Hop je file ^^
Revenir en haut Aller en bas
Arysuh
Admin
avatar

Nombre de messages : 14360
Localisation : Lorraine (<3)
Genre : Evil Cannelloni
Date d'inscription : 01/04/2005

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 17 Juil 2010 - 11:01

Je me permets de déplacer le sujet dans le salon de thé parce qu'il n'y a aucune raison de le restreindre aux bjd seules, la question se pose tout aussi bien pour les Momoko ou les Pullip ou autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 17 Juil 2010 - 11:19

Pas vraiment non. On ne peut pas dire que les Pullip et les Momoko soient aussi réalistes que les BJD peuvent le paraître et impliquer la même sensibilité tant pour celui qui réalise que pour celui qui regarde mais bon si tu préfères élargir le sujet pas de souci.

J'ai fini de tout lire ce matin. Merci pour vos avis daisy
Revenir en haut Aller en bas
Sayyadina

avatar

Nombre de messages : 1633
Age : 48
Localisation : Saint Pierre des Corps
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Sam 17 Juil 2010 - 12:25

Citation :
Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? Et pourquoi ?

Comme pour moi la plupart de mes envies en photo sont liées à une histoire (même lors de photos sans texte, la mise en scène correspond souvent à une histoire que je n'ai pas eu envie d'écrire) a priori je n'écarte aucune possibilité de sujet s'il est rendu nécessaire par le texte.
Évidemment du coup ça limite car c'est dans un cadre donné et qu'il y a sans doute des sujets que je n'aurais pas envie d'exploiter en écriture comme la pédophilie et pornographie enfantine (d'autant qu'enceinte je serais quand-même tordue pour écrire sur ce thème !!!).

Je pense qu'il y a des scènes que je ne pourrais pas mettre en photo aussi, par exemple cela ne me dérangerait pas d'écrire sur un animal mort mais cela me serait impossible de manipuler un vrai animal mort pour le prendre en photo.
D'autres qui seraient complexe à rendre car plus psychologique que physique comme la violence, les sentiments extrêmes mais qu'il me plairait d'essayer à réaliser comme un véritable défit technique.
D'autres rendues difficile à cause du manque d'objets, de décor, ce qui est extrêmement frustrant quand on est pas une super bricoleuse et qu'on ne va pas commissionner ou acheter pour juste une séance unique...j'essayerais quand-même de faire avec un minimum de moyen.
Je pense que ma frustration viendrait plus de cette difficulté à ne pas pouvoir faire ce qu'on a envie que d'un blocage psychologique...sans oublier les difficultés liées à la photographie elle-même et prouesse technique a acquérir.

Citation :
Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ?

Carrément, notamment pour me libérer de ces frustrations de ne pas pouvoir techniquement réaliser une photo ou une custo dont j'aurais envie...que ce soit par le texte ou l'illustration (dont je m'essayerais bien).

Citation :
Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?

Non, absolument pas. C'est la poupée qui généralement est mon déclencheur d'imaginaire. D'ailleurs les pullips et les BJD ne m'inspirent absolument pas les mêmes envies, non pas pour l'aspect réaliste de la BJD mais plus par leur custo et allure générale.

Citation :
-> Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)

J'ai toujours assumé car je pars du principe que quand on réalise quelque chose c'est que le travail préalable est abouti dans notre tête et que forcément assumé.
Je n'ai jamais eu peur du regard extérieur...au contraire même j'aime bien le titiller parfois et être là où on ne m'attends pas Very Happy


Citation :
> y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?
Oui certainement, les déviances et formes de violence que je ne côtoie pas dans ma vie et que je pourrais exploiter en BJD.

Citation :
> Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?

Je suis une fan d'humour nonsense, donc forcément j'aimerais et j'ai en projet de réaliser des scènes de vie quotidienne revisitées à la sauce absurde, avec des pullips plutôt. [/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredechimere.canalblog.com/
Lyly Pie

avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 31
Localisation : too far away
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Dim 18 Juil 2010 - 12:07

C'est en lisant des topics comme ça que je me rends compte que je n'ai pas vraiment le même rapport à mes BJD que la plupart...


Même si mes BJD ont, quelque part, toutes un 'personnage', je pense que je me suis limitée à leur aspect d'objet.
C'est pas le truc le plus simple à expliquer... En fait je n'aime pas prendre de photos d'elles. J'aime l'objet, le travail effectué/à effectuer pour qu'il corresponde à ce que j'en entends, mais je n'arrive PAS à les voir comme les possibles incarnations de quelque chose, finalement. Ce qui est complètement paradoxal parce qu'elles font toutes partie d'un 'monde' et ont une 'histoire' qui leur est propre.

Mais si je fais une photo d'une poupée, ce n'est jamais pour exploiter un sujet précis. Des fois j'ai juste une idée, j'essaie de la prendre en photo, et c'est souvent plus graphique qu'autre chose, il n'y a que très rarement de thème abordé (même si j'ai essayé par le passé).


Du coup il m'est difficile de répondre directement à chaque question posée au début du topic...
Ca ne me gène pas, de voir 'illustré' par d'autres des sujets qui pourraient me gêner dans la réalité. Simplement parce que je m'interesse plus au côté on va dire (ça fait genre je me la pète grave mais bon) 'artistique'.

J'ai par contre de plus en plus de mal avec les gens qui ne prennent de photo que pour, quelque part, se 'faire voir'. Je ne sais pas comment l'expliquer, c'est juste un sentiment diffus par rapport à certains clichés... Quand au fond de moi je me dis que ce qu'ils ont mit dans leur poupée, ce n'est rien que le reflet de ce que la communauté du forum pourrait aimer, dans l'espoir de se sentir un tout petit peu plus vivant en étant reconnu sur le forum.
Là bien sur je ne vise personne en particulier, déjà parce que c'est un sentiment purement personnel, mais aussi parce que ça peut dépendre d'une photo à l'autre.

Mais oui, ce qui me gène le plus (et je pense pareil du dessin et de ce que l'on peut trouver sur d'autres supports) c'est de ne pas ressentir le côté personnel des démarches. J'aime quand on sent que la personne a fait les choses pour elle. Et l'inverse me rend mal à l'aise.


Parce qu'après, il y a des tas de sujets 'tabous' que je peux trouver 'beaux' quand ils sont exprimés par une personne qui avait besoin de l'exprimer, pas par provocation, mais parce que d'un coup, cette personne en a eu 'besoin'.

Je pense que c'est à peu près tout...

Après je suis peut être complètement hors sujet ^^'''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lylypie.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Dim 18 Juil 2010 - 13:25

Sayyadina > Comme toi j'ai une très grosse préférence pour les images qui semblent raconter une histoire, et j'aime essayer de deviner ce que ça peut cacher. Merci pour ton avis Wink

lywann >
lywann a écrit:
J'ai par contre de plus en plus de mal avec les gens qui ne prennent de photo que pour, quelque part, se 'faire voir'. Je ne sais pas comment l'expliquer, c'est juste un sentiment diffus par rapport à certains clichés... Quand au fond de moi je me dis que ce qu'ils ont mit dans leur poupée, ce n'est rien que le reflet de ce que la communauté du forum pourrait aimer, dans l'espoir de se sentir un tout petit peu plus vivant en étant reconnu sur le forum.
Là bien sur je ne vise personne en particulier, déjà parce que c'est un sentiment purement personnel, mais aussi parce que ça peut dépendre d'une photo à l'autre.
Je me faisais la même réflexion il y a peu mais d'un point de vue custom pas photo mais certaines personnes semblaient me dire que j'affabulais donc j'imagine que c'est une question de feeling. C'est vrai que c'est difficile de savoir si ce que qq'un fait est personnel si on ne connaît pas spécialement la personne mais parfois comme toi je ressens ce malaise difficile à expliquer comme si c'était maladroitement exécuté et qu'on sentait que ce n'était pas honnête mais en même temps c'est tellement subjectif tout ça et je trouverais ça qqpart chiant si les gens nous donnaient toujours la démarche de ce qu'ils ont voulu faire, je trouve ça extra comme parfois d'une même image il peut en découler pls interprétations qui n'ont rien à voir entre elles Smile



Revenir en haut Aller en bas
les poupées de mamamie

avatar

Nombre de messages : 529
Localisation : provins
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Ven 23 Juil 2010 - 23:50

LYWAN cette partie de ta réponse m'interpelle

Citation :
J'ai par contre de plus en plus de mal avec les gens qui ne prennent de photo que pour, quelque part, se 'faire voir'.

Il me semble que toute personne qui poste des photos ou un texte sur un forum c'est non pas pour se faire voir mais plutôt pour exister parmi les autres. Je ne crois pas que l'on se complaise dans la solitude absolue.

Citation :
Je ne sais pas comment l'expliquer, c'est juste un sentiment diffus par rapport à certains clichés... Quand au fond de moi je me dis que ce qu'ils ont mit dans leur poupée, ce n'est rien que le reflet de ce que la communauté du forum pourrait aimer, dans l'espoir de se sentir un tout petit peu plus vivant en étant reconnu sur le forum.

il me semble que lorsque l'on poste une photo ou un texte c'est bien dans le but d'être aimé (et non dêtre vivant, je pense) de la communauté et de faire aimer sa poupée.( Sinon tu n'as pas besoin de forum) Il est dans ce cas certain que tu ne prendras pas le risque de déplaire, même dans la provocation, et que tes choix seront influencés m^me si tu n'en as pas conscience. Est-ce si mal de vouloir être aimé ?
Mais le résultat est que même dans ce cas ta personnalité ressort malgré tout et quoi que tu fasses. Il n'existe pas de poupée type du forum, j'en suis convaincue.

Citation :
Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? Et pourquoi ?

La violence sous toutes ses formes. je laisse le soin aux personnes qui le désirent de l'exprimer sous la forme artistique ce qui me semble être un
rempart du cerveau à la violence réelle.

L'art pour l'art qui est un intellectualisme mal placé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Dim 25 Juil 2010 - 9:10

Quels sont les sujets ou thèmes qui vous mettent mal à l'aise ou que vous ne pourriez jamais envisager d'aborder avec vos poupées ? et pourquoi ? Est ce que vous pourriez les envisager via un autre média (style illustration) ? Est ce l'aspect pseudo réaliste de la poupée qui créé le blocage ?

La politique et la religion. L'une ne m'intéresse absolument pas, même pour la singer, l'autre est quelque chose de bien trop personnel et d'immatériel pour en parler avec des poupées. L'aspect des poupées n'y changent rien, je ne vois ce que font les poupées là-dedans. D'ailleurs, mes poupées étant accès fantasy, je suis moyennement convaincue du résultat d'un chat dans le rôle d'Obama!

Y a t il des domaines qui vous tentent fortement mais que vous n'osez pas franchir ? (peur de ne pas assurer, assumer, du regard de l'autre ?, que l'autre identifie la poupée à vous même ?)

J'ai toujours voulu avoir une hermaphrodite à l'aspect choquant, mais je n'ai pas les talents pour la mettre en œuvre et j'ai vraiment peur qu'elle ne rebute plus qu'autre chose les personnes à coté d'elle.

y a t il des domaines qui dans la vie de tous les jours vous mettent mal à l'aise mais que vous pouvez traiter aisément en BJD sans le moindre souci ? ou inversement ?

La sexualité et l'humour. Nan faut pas rire mais si ici il y a des gens qui se marrent en lisant mes photostories, IRL je ne sors jamais la moindre blagounette, ni ne rigole, il parait que je déprime mes collègues. Je ne suis pas pas non plus intéressée par la sexualité IRL mais je n'ai que des couples bi échangistes dans mes nains. scratch
Inversement, je ne parle pas de mes problèmes au travail avec mes BJDs, quand je suis chez moi, je ne veux plus en entendre parler.

Est ce qu'il y a des sujets avec lesquels vous aimeriez "jouer" de manière décalée ?

Parodier certains fétichismes m'amuseraient bien. J'ai déjà les Puki² parodiant le SM.
Revenir en haut Aller en bas
Lyly Pie

avatar

Nombre de messages : 2255
Age : 31
Localisation : too far away
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Dim 25 Juil 2010 - 12:47

les poupées de mamamie a écrit:
LYWAN cette partie de ta réponse m'interpelle.
Il me semble que toute personne qui poste des photos ou un texte sur un forum c'est non pas pour se faire voir mais plutôt pour exister parmi les autres. Je ne crois pas que l'on se complaise dans la solitude absolue.
il me semble que lorsque l'on poste une photo ou un texte c'est bien dans le but d'être aimé (et non dêtre vivant, je pense) de la communauté et de faire aimer sa poupée.( Sinon tu n'as pas besoin de forum) Il est dans ce cas certain que tu ne prendras pas le risque de déplaire, même dans la provocation, et que tes choix seront influencés m^me si tu n'en as pas conscience. Est-ce si mal de vouloir être aimé ?
Mais le résultat est que même dans ce cas ta personnalité ressort malgré tout et quoi que tu fasses. Il n'existe pas de poupée type du forum, j'en suis convaincue.
La violence sous toutes ses formes. je laisse le soin aux personnes qui le désirent de l'exprimer sous la forme artistique ce qui me semble être un
rempart du cerveau à la violence réelle.

L'art pour l'art qui est un intellectualisme mal placé.


je n'ai pas non plus prétendu avoir le meilleur point de vue du monde Wink ni détenir la vérité absolue hein.

Comme l'a dit Jade, chacun peut ressentir des photos complètement différemment, certains seront touchés et d'autres pas...
J'ai pas non plus envie de voir le débat dévier totalement, donc je ne m'étendrais pas plus sur le sujet, j'assume pas mal ce que j'ai dit, je n'ai pas changé d'opinion non plus... bref.

Par contre je ne suis pas d'accord avec toi sur l'expression des sujets 'tabous' via l'art.
Il y aura toujours des choses dans l'art que tout le monde ne pourra pas comprendre. Certains dénigrent l'art absurde, d'autres l'art abstrait... Mais au final ce gros concept qu'est 'l'art' ne sert qu'à l'artiste. Les gens derrière aiment ou n'aiment pas, qu'importe.
Selon moi l'artiste a le droit de tout montrer, dans la mesure où c'est quelque chose qu'il aura eu 'besoin' (artistiquement parlant) d'exprimer. Parce que ce n'est là, pour moi, qu'un moyen d'expression, comme un autre.
Quelqu'un qui exprimera la violence à travers son travail n'est pas forcément une personne dont le désir de violence trouve un moyen d'expression. On peut vouloir représenter quelque chose AUSSI parce que cela nous indigne, parce que l'on cherche à le comprendre, ou juste parce que c'est une part de notre passé qui a besoin d'être 'dite', par exemple.
De plus chacun définit la beauté de manière personnelle. Si je dis que j'aime follement l'esthétique nazie, est-ce que j'ai dit que je cautionnais leur idéologie et leurs actes?
Tout est à prendre avec des pincettes, du coup, dans la mesure où on est tous différents, avec nos barrières psychologiques bien propres, mais surtout, surtout, dans la mesure où l'on ne s'exprime ici que via un écran, avec des mots parfois hésitants et/ou qui reflètent mal ce que l'on voudrait dire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lylypie.net/
Zun

avatar

Nombre de messages : 2373
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   Dim 25 Juil 2010 - 15:58

Personnellement il y a pas mal de sujets qui me touchent, et que je n'ai pas forcément envie de "découvrir" sous forme de mise en scène (et là je parle de tous les types d'arts, cinéma, photo etc.), mais ça c'est personnel.

Là où je suis plus catégorique c'est concernant la complaisance, la mise en forme...
Utiliser par exemple le viol pour présenter sa poupée dark vampire choupi kawai super sex (je caricature et je n'ai rien lu de tel récemment donc je ne vise personne), c'est une démarche que je trouve indécente.
En revanche le thème en lui même est intéressant, indescriptible dans son horreur (pour moi).
Que quelqu'un l'aborde avec une démarche approfondie en tête, ça peut-être d'une toute autre nature.
La légèreté pour un thème grave, d'autre part, pourquoi pas, mais pour moi seulement dans le cadre d'une réflexion intéressante.

Tout ça est fort subjectif évidemment, je pense en effet qu'on peut tout représenter, ça dépend du ton utilisé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.otherside.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les limites infranchissables   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les limites infranchissables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Limites...
» STAR TREK : SANS LIMITES
» Hors-Limites • Katie Mc Garry
» Question de DROIT : Le tapage diurne, quelles sont les limites ? besoin d'aide, SVP !
» Définir ses Limites et les Dépasser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Galeries communes & Jeux :: Le salon de thé-
Sauter vers: