Materiel Celeste

Forum francophone pour les collectionneurs et créateurs de poupées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 30  Suivant
AuteurMessage
Ezi
Modérateur


Nombre de messages : 2594
Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mar 13 Nov 2007 - 23:19

mmmh...
j'ai un vieux souvenir de collège, je devais être en cinquième , et j'avais un prof de math, vieux garçon de 55ans a peu près, assez laid (et avec du recul certainement très coincé) qui portait des pull ignobles tricottés par sa maman et des chaussures avec brodé "vive la montagne" , (pour vous situer le personnage).
j'étais en cours de math donc, et ma voisine de table de me chuchoter:" hé tu sais ce que ça veut dire cunnilingus toi?" ...
et moi toute innocente,de répondre "bah, ça doit être un truc comme parler plusieurs langues, quelque chose dans le genre, attends je vais demander au prof...."
je vous laisse imaginer la tête du pauvre homme XD
il m'a juste répondu "heu ce n'est pas un language très mathématique ça... viens me voir à la fin du cours je t'expliquerai" ...evidemment le "viens me voir à la fin du cours" à beaucoup fait rire les garçons de ma classe, beaucoup plus instruits que moi sur ce sujet et il ne savait vraiment plus ou se mettre.
(bon entre ce moment là et la fin de son heure de cours, j'ai eu vent du sens du mot en question et je ne suis evidemment pas allée chercher plus d'explication auprès de ce monsieur XD) ...

_________________
Flickr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/ezi_et_cie/
Cridlange



Nombre de messages : 693
Age : 33
Localisation : Breil sur Roya 06
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mar 13 Nov 2007 - 23:21

Ce jour là j'ai faillit pleurer de honte...

Mon amie qui s'est marié et vit à montpellier me rend visite avec son mari et me montre ses photos de mariage...
Elle avait posés des jettables sur les tables des invités de façon à ce que tout le monde se prenne en photo.
A un moment je vois une fille, qui a une tête à mourire de rire...vous voyez genre la photo où t'es à moitié bourré et ta la tronche qui part en biais...alors là j'éclate de rire en disant
"oh la tronche!!! pas d'bol que la photo fut prise à ce moment là!!"
Et là elle me répond en souriant:
"c'est la soeur de gilbert (le mari)"
Et là, ça fait tilt! Elle est handicapée et à une semi paralysie faciale.

Je me suis confondue en excuse, en expliquant que je pensais que c'était juste une mauvaise photo au mauvais moment etc...mais rien que de vous l'ecrire j'ai encore trop honte...


Sinon, pas mal le coup du tampx à la caisse gene
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cridlange.blogspot.com
.An



Nombre de messages : 8274
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mar 13 Nov 2007 - 23:36

@Ezechiel : arf, ça me fait penser à un de mes cours d'allemand quand j'étais en 4eme. Avec une amie on parlait du clitoris, je sais plus pourquoi, mais on était à fond dedans parce qu'on était jeune, on s'y connaissait pas trop et donc c'était la conversation un peu tabou toussa.

Le truc c'est qu'à côté de nous y'avait une autre fille qui savait pas du tout ce que c'était que le clitoris, et elle arrêtait pas de nous demander "ça veut dire quoiiii?"
Et nous "rien rien, c'est le nom d'un bonbon" en gloussant comme des folles.

Le truc c'est qu'elle a pas arrêté de nous le demander pendant tout le cour d'allemand, de façon moins en moins discrète, vu qu'elle pensait pas du tout que ça pouvait être "intime", et comme on lui disait toujours rien elle a commencé à écrire clitoris partout, sur nos cahiers, sur la table, elle marmonnait "mais c'est quoi un clitoris euuuh" et les gens commençaient à nous regarder avec un air bizarre ... pendant que nous on effacait à toute vitesse en lui disant "mais arrête on t'expliquera tout à l'heure"
En plus on était au premier rang, avec le prof juste devant, j'avoue que ce jour là j'ai autant ri que flippé xD


Ou sinon mon frère qui était allée voir sa prof d'hist-géo un jour, parce qu'elle avait une jolie tenue toute noire et satinée, et il lui a dit "ça vous va bien d'être habillée comme ça, ça vous donne un super style"
elle lui a gentiment répondu "merci" avec un air triste et y'a tous les potes de mon frère qui se sont tournés vers lui l'air super choqué en murmurrant "mais elle est en deuil !"
Et là mon frère s'est rapellé qu'elle avait annoncé à la classe la veille que son mari était mort et que c'est pour ça qu'elle avait été absente quelques temps etc ... grand moment de solitude pour lui :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/an-ovalaire
Ezi
Modérateur


Nombre de messages : 2594
Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mar 13 Nov 2007 - 23:42

@.An : oui, le genre de situation qu'on a du tous vivre plus ou moins au même êge, la decouverte de la sexualité et du vocabulaire spécifique, l'effet de groupe, tout ça, associé aux tabous et au jeune âge, ça donne des bonne tranches de fous rire , quelques flippages et des situations cocasses avec du recul XD

_________________
Flickr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/ezi_et_cie/
.An



Nombre de messages : 8274
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2007

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mar 13 Nov 2007 - 23:45

@Ezechiel : trop xD c'est comme cette fois ou la fameuse "Myriam" de mon autre histoire un peu haut déjeunait avec nous, pendant le voyage scolaire à Lausanne l'année dernière justement, et donc entre filles on papotait mec toussa ... y'en a une qui nous sort qu'avec son mec ils y étaient allé un peu fort et qu'elle lui avait pêté le frein, et là t'as Myriam "c'est quoi le frein ?"
Gros silence
"c'est quoi le frein ? Je comprend pas, comment elle a pu lui casser un frein ? "
Genre, elle visualisait un vélo ou je ne sais quoi ... alalalala, personne n'a eu le courage de lui expliquer xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/an-ovalaire
Mumb@



Nombre de messages : 4440
Age : 32
Localisation : Ahahah
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mer 14 Nov 2007 - 0:01

mdr, je suis morte de rire XD

bon, des boulettes, j'en fais tout le temps

mais je les assume et je ris plus fort que les autres XD

un truc con

quand j'etais au lycée, j'etais assez petite (1m48 jusqu'à mes 17 ans) et mon sac etait enooorme et très lourd, et je serrai les lanières très fort pour pas qu'il glisse

j'ai voulu sauter les dernieres marches de l'escalier pour aller plus vite, sauf que mon sac m'a bestabilisé et j'suis tombé sur le dos... sauf que le sac etait plus lourd que moi et j'suis restée comme une conne à gesticuler comme une tortue à l'envers et tous les elèves passaient à côté de moi en se marrant

ou une autre fois, un gars a fait pareil, il est tombé, s'est mis à grimacer comme un dingue, je me foutais allègrement de sa gueuele, alors qu'en fait il souffrait et venait de se casser la jambe

(pour les trucs en cours, à part avoir vomi sur mon classeur d'italien, je faisais des paris avec mes copines, j'avais laissé une image format a4 de lemon collé sur mon trieur, bien devant mon bureau pendant une semaine... le prof devenait tout rouge à chaque fois XD )

un autre truc un peu con par contre, je me battais avec mon frère sur le trottoir à la sortie du collège pour rigoler, et il a fait un grand mouvement comme je sais plus quel perso de street fighter, donc j'ai reculé d'un bond pour me retrouver sur la route et me retourvé propulsé plusieurs mètres plus loin renversé par un bus... je me suis relevé toute deouglinante de sang, j'ai vu que j'avais âbimé le côté droit du bus, j'ai flippé et je suis partie en courant

Ca 'a valu le surnom de kamikaze au collège, même si j'etais toute eclatée

aah mon frère, il m'a donné un gros coup de sabre dans le bide, manquer de m'eborgner des tas de fois, et je lui ai bien rendu la pareille XD

boulette de boulot, suand j'etais caissière:


Un client venait avec sa femme, pour essayer un chapeau de paille... je lui dis "meussieur si vous voulez un miroir yen a un à la boutique deco..." et lui "j'peux pas 'voir j'suis aveugle" eek

deuxième fois qu'il vient (je l'oubliais à chaque fois) il fixait très intensement mon epaule et je dis " qu'est-ce qu'elel a mon epaule?" lui "rien j'peux pas la voir j'suis aveugle" eek eek

troisième fois (oui oui!!) il revient à MA caisse, en tenant fermement sa femme par l'epaule à tel point qu'elle arrivait pas à prendreson chéquier et moi "non mais vous inquietez pas meussieur, elle va pas s'echapper!" et lui " non mais c'est parce que je suis aveugle" eek eek eek

bon, je lui ai repondu en rigolant que la prchaine fois, qu'il mette un ecriteau au dessus de lui ça m'evitera de dire des conneries, pis après ça llait mieux :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mumbaracha.blogspot.com
katiel



Nombre de messages : 1096
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mer 14 Nov 2007 - 3:10

Bah j'en ai fais tellement que c'est difficile d'en sortir une comme ça ^^;

Celle de la semaine :
je bosse dans un hotel (receptionniste) et je vais pour accompagner un client, lui montrer un truc dans une des chambres. Le temps d'attraper la clés (elles sont dans un tiroir) je repouse le tiroir -qui ne se referme pas et rentre en collision avec, arrachant au passage ma manche -_-
J'arrive à m'en dépêtrer, le client, super sérieux ne bronche pas.
Jfais le tour de la réception, tout en lui parlant, marche sur mon lacet... et chute en plein dans la porte de l'ascenseur avec un gros bruit sourd -_-

Dimanche, il y avait eu un séminaire la veille et comme mon charmant collègue qui bosse la nuit n'a pas fait son boulot, jme prend à débarasser le salon de qq truc de sono qui trainaient encore là (on a des chanteurs de gospel le samedi) j'attrape l'ampli et repart avec sauf que la porte se refermait sur moi, jme dis, suffit de pousser sauf que cette porte là n'est pas recouverte de moquette comme les autres mais de crépis -_- => rapé toute le bras

Allez un dernier pour la route, qui remonte au lycée :
Crystallis et moi avions pour habitude de martyri...*hum* de distraire l'un de nos pote. Si bien qu'un jour, la porte de la salle était ouverte alors nous sommes rentré. Juste tous les 3 et j'ai enfermé ledit pote dans un placard à compteur ^^; Je servais de verrou, l'empêchant de sortir, il n'avait pas assez d'élan pour me bouger de ma place. Il tapait comme un guedin dans la porte. Sur ce, la prof est arrivée, et je suis allé m'asseoir. Il a donc tapé une fois de plus dans la porte -qui s'est ouverte- et s'est retrouvé propuslé au milieu de la salle
"- hum ^^; B'jour madaaaaame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pestia



Nombre de messages : 291
Age : 30
Localisation : Bourg en Bresse/Lyon
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mer 14 Nov 2007 - 13:15

BWAH AH AH ! Ca c’est du sujet ! Je me suis bien amusée à lire vos péripéties ! A vous de faire de même en lisant mes déboires !

La première qui m’est venue en lisant le titre de ce topic.
Dans ma rue, nous avons la chance exceptionnelle d’avoir un terrain de pétanque, devant lequel je passais pour rentrer chez moi. Ce jour-là, la mère d’une de mes amies me ramenait en voiture. On passe devant le terrain, habituellement vide, et j’y vois plusieurs personnes, entre autre mon frère. Mon chauffeur (parce que ma chauffeuse, ça fait de moi un maquereau…) me dépose devant chez moi, mais au lieu de rentrer, je me dis "Ca fait longtemps que j’ai pas vu le frangin, allons donc lui dire bonjour !" Oué ! Dans la joie et la bonne humeur, je reviens donc sur le terrain, je repère un petit jeune format spaghetti qui joue aux boules et… je lui saute dessus par derrière et lui colle un gros bisou sur la joue en criant "Bonjour !" … pour me rendre compte la seconde suivante que je ne connaissais pas cette personne, et que mon vrai frère était à quelques mètres de là, en train de se bidonner de ma mésaventure ! Le saligaud !


Sinon, j’en ai d’autres en stock, donc je vous les balance en vrac.

Durant ma première année de fac, j’assistais à un cours de grammaire très inintéressant et dispensé par une prof BCBG qui se prend un peu pour le cul de la lune. Bref, c’était un amphi, et qui dit amphi, dit joyeux foutoir, surtout le vendredi matin juste avant la pause déjeuné ! Donc, comme de juste, la prof s’énerve et s’insurge de notre manque d’attention, et part dans un long monologue sur notre ingratitude, qu’elle achève par un "Je ne suis quand même pas la pire de vos professeurs quand même ?"
Un "Si !" a retenti un peu trop fort dans le soudain silence de l’amphithéâtre, je vous laisse imaginer qui s’est laissé aller à cette action d’éclat…


Une autre sur l’école ! Cette fois, j’étais au collège, en sixième. On était en Français, et le programme nous imposait un cours passionnant et totalement inutile sur le schéma actantiel. J’ai été interrogée, ou j’ai pris la parole, je ne m’en souviens plus, mais dans les mots que j’ai utilisés pour m’exprimer, j’ai confondu "héroïque" avec "érotique"…


En quatrième, cette fois ! En latin, nous avions tous à faire, au cours du trimestre, un exposé sur Rome et j’avais hérité du sujet "l’éducation au temps des Romains." J’avais fait quelques recherches et j’étais tout particulièrement tombée sur un opus de La Vie Privée des Hommes (je ne sais pas si vous connaissez cette série…) consacré aux romains justement. N’étant pas, à l’époque, totalement accoutumée à la notion de plagiat, j’avais tranquillement recopié une phrase ou deux du texte qui décrivaient la vie des petits romains à l’école. Notamment un passage sur les châtiments corporels en cas de mauvaise conduite.
Innocente que j’étais, je n’ai pas compris dans l’immédiat pourquoi tout le monde riait comme des baleines après que j’ai eu tranquillement dit que les gamins pas sages "recevaient des coups de verge" !
(remarquez, vu l’époque et les mœurs, hein…)


Une autre, ça vous dit ? Je les balance toutes, tant qu’à faire !
A un repas de famille, je me suis retrouvée assise à côté de (c’est un peu compliqué…) la belle fille du second mari de ma grand-mère. En d’autres terme, ma tante par alliance au carré. Il faut savoir que j’ai que très rarement rencontré ce côté-là de la famille. Monsieur et Madame habitent en Suisse, ont tous deux un formidable nécessaire de ménage coincé dans leur séant et un prodigieux Curriculum Vitae qui constituent le seul intérêt de leur vie. Par exemple, Monsieur a été le plus jeune agrégé de France en Lettres Classiques, et Madame, aujourd’hui retraitée, donne des cours de latin "pour le plaisir" ! (la seule fois où j’ai eu cette femme au téléphone, elle m’a donné un moyen mnémotechnique pour me rappeler une déclinaison latine…) Autant dire que nous ne vivons pas vraiment dans le même monde !
Bref ! Aux soixante-dix ans du grand-père, je devais avoir huit ou dix ans, je me retrouve assise à côté de cette bonne femme qui se met à gagatiser sur la petite fille bien habillée pour l’occasion, avec des adorables petites couettes rousses et toute la panoplie d’une héroïne de la Comtesse de Ségure… Sans savoir que la petite fille en question revient de deux semaines de colonie.
Ouaille ! Je ne vous explique pas le choc des cultures quand je lui ai sorti des blagues du genre : "Tu sais c’est quoi la différence entre un sapin et toi ? Hé ben le sapin c’est un conifère, et toi t’es con et on peut rien y faire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valandra



Nombre de messages : 9864
Localisation : Près de Paris
Date d'inscription : 13/01/2005

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mer 14 Nov 2007 - 13:37

Quand je lis tout ca je me dis qu'il m'est arrivé des trucs mais je m'en souviens pas vraiment comme vous...

La seule c'était une fois dans une boite où je bossais, il y avait ma collègue une fille que je pouvais pas piffrer. C'était pendant la canicule en 2003 et on avait fermé toutes les fenêtres pour avoir du frais. Dehors y avait un gosse torse poil qui jouait avec un jet d'eau et en foutait partout... il devait avoir environ une dizaine d'années. Moi je pars d'un grand rire et je fais "haaa c'est qui ce sale gosse qui gaspille l'eau, ses vieux lui ont pas appris qu'on a interdiction de jouer avec l'eau pendant les canicules, je vais lui en ficher un coup de pied au cul que sa mère le reconnaitra pas et le vieux pervers qui le mate !!!".. et là ma collègue me coupe et me dit gravement : "c'est mon fils... et mon mari"... là je me serais foutu la tronche dans l'écran du PC si j'avais pu !

Autrement les sales boulettes du genre tu te casses la figure devant le mec que t'admire au lycée ou alors ton soutif qui se dégrafe pendant un truc super important genre un oral en cours ou autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blythedolly.free.fr
HeikAllana



Nombre de messages : 4296
Localisation : Bidart - 64
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mer 14 Nov 2007 - 13:55

Eh bé!!! Que d'histoires!!!

Epoque: Juin 2006
Lieu: Bordeaux, appartement où j'étais logée le temps du séjour par une amie (M) et ses parents, qui appartient au frère de la mère. Vous suivez?
L'amie et ses parents avaient un dîner familial, ce soir-là, et sortaient donc au resto avec eux. (Miam, l'Entrecôte!) Mais, forcément, je n'étais pas invitée, et l'amie (F) qui était logée comme moi non plus.
Bon, comme le reste de la famille n'avait pas besoin de savoir que nous étions logés là par les parents de l'amie (M), amie (F) et moi-même avons pris possession de la clef et on est allé manger à mc Do.
En y allant, je lui dis: "Tiens, il fait super chaud et lourd, va y avoir de l'orage!" ... En pleine mangeaille, trombes d'eau, éclairs et tout le tintouin, un orage comme il y avait longtemps que je n'avais pas vu.
On rentre, parce que on était les détentrices de la seule clef de l'appart, et on n'allait pas laisser les proprios à la porte! Very Happy
On était trempées, toutes les 2. Et dans ce genre de cas, pour éviter un rhume, une bonne douche bieeeeeeeeen chaude est conseillée!
Alors je laisse mon amie (F) passer en premier, et moi j'attends en peignoir style kimono mi-cuisses et décolleté.
Et on sonne à la porte! Alors je vais ouvrir par l'intercomm, je laisse la porte de l'appart entrouvert, et j'attends mon amie et ses parents dans l'entrée, avec des serviettes, pour qu'ils puissent se sécher sitôt rentrés.
Une personne rentre, 2, 3... 4???? EUUUUUH!!! Mais!!!! Mon amie (M) était accompagnée de sa tante, de son oncle et de son cousin (supeeeeeeeeeeeeeeer mignon, en prime!!!!) pour manger le dessert à la maison et non au resto!!! Et moi, de me présenter dans une tenue légère...
J'ai pas voulu sortir de la chambre de la soiré!!! T__T glue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petite-allana.deviantart.com/
Louariell



Nombre de messages : 1498
Age : 23
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mer 14 Nov 2007 - 14:46

Bon, je vais surement paraître folle à lier, mais j'ai besoin de votre passé de boulettes ...
J'ai un magnifique sujet de rédaction en français sur lequel j'ai un peu de mal ...
Je remercie KaO pour sa grande aide . *hum*
Voilà donc la bête :

Enfant, vous avez surpris dans une conversation d'adulte un mot ou une expression que vous avez mal compris .Evoquez le(s) sens que vous lui avez attrribué(s) alors, les sentiments que cette erreur a suscité en vous, les quiproquos qu'elle a pu provoqué . Vous raconterez les faits en analysant avec votre regard d'adolescent le comportement de l'enfant que vous étiez alors .

Si vous avez déjà vécu ça, çe m'aiderais beaucoup à rédiger une rédaction potable ...
Pensez à l'avenir de la jeunesse, aidez-moi à avoir des bonnes notes et je sauverais la France !
Bon Ok, je sooort


Ah, et petit détail : J'en ai besoin, pour jeudi soir, si possible, sinon je me débrouillerais ...
Et je ne vous oblige pas à répondre, mais ça serait sympa ! =]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anniaz.blogspot.com
Zengia



Nombre de messages : 1167
Age : 32
Localisation : Sommières
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mer 14 Nov 2007 - 14:56

Je suis la reine des boulets mais je ne me souviens pas de tout ^^;
La dernière fois que j'ai eu honte: ma voisine n'était pas bien pendant un temps et elle sortait beaucoup pour passer le mauvais moment. Le problème c'est que la cloison de nos appartement sont en placo tout simple, et donc on entend tout. Un soir, elle a mis la musique à fond, ce n'était pas la première fois. Et ce soir mercredi là, j'avais vraiment envie de dormir surtout à 23h. Et le pire c'est qu'il y aviat beaucoup de monde qui rigolait bruyamment.
Vers minuit je n'en peux plus et tape au mur: Christophe Maé et Mika, je n'en peux plus ! Rien n'y fait. Ca rit de plus belle. Mon copain se lève et tape un coup. On entend un gros "bliiiiiing" bien sonore. Un cadre explosé. Depuis plus un bruit.
Et puis récemment, on prend le café avec elle (on se sent rarement car nos horaires sont incompatibles malgré qu'on s'entende plutot bien). On se sentait coupables depuis uqelques mois pour son cadre alors je lance le sujet:
"- Ecoute, je crois qu'on t'a cassé quelque chose un nuit...
"- Oui mon cadre-là. (elle me montre un vide entre quatre autre tableaux)
"- Désolée.
"- Oui mais bon j'avais vraiment mis la musique forte et tout...
"- C'est vrai. Enfin ça va encore, tu aurais mis de la techno, là je serai descendue te voir et là j'aurai gueulé.
"- Mais j'aurai au moins sauvé mon cadre.
J'ai ris jaune transpire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sogothish.wordpress.com
Alkianne



Nombre de messages : 1138
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mer 14 Nov 2007 - 16:50

Rhoooo moi aussi j'en ai de belles par moment...

La toute dernière c'est celle qui m'est arrivée au boulot.
Lorsque je bosse, je suis en chaussette car c'est tout blanc chez mes employeurs et qu'il faut pas tout salopper (normal). Hors, ce jour là, mon employeuse était à la maison. Je l'aide donc en faisant comme d'habitude, je range les vêtements pliés, je m'occupe du bain des bébé etc... et puis là... je ne sais plus ce que j'étais allé faire, quoi qu'il en soit je retourne dans la salle de bain, il y a trois petites marches à monter (pas grand chose quoi) j'y vais en trottinant un peu, gaiement quoi. Hop on lève le pied, on le repose, on lève l'autre pied... sauf que le premier pied ne s'était pas posé sur la marche et que deux pieds en l'air sans savoir léviter... ça marche pas.
Je me suis donc joyeusement rétamée contre le mur sur les marche juste devant mon employeuse. Naturellement je me suis redressée le plus vite possible mais je dois avouer que cela reste un grand moment de solitude... en plus je me suis fait mal au pied... -___-

Sinon une histoire arrivée quand j'étais en troisième mais à une "copine" (j'étais son bouche-trou en gros... on est pas resté "copine" très longtemps heureusement)
Cette fille (que l'on appellera M) était assise à côté de moi en Histoire-géo. On était en train de parler des communistes, des russes etc... précisons que nous étions au premier rang, juste devant le prof, quasiment collés au tableau. Pendant tout le cours elle m'avait emmerdé avec je ne sais plus quelles conneries parce qu'elle n'arrivait pas à suivre le prof. Donc au bout d'un moment elle m'interepelle d'une voix légèrement intimidée parce que j'étais excédée. Je tourne la tête, je lui demande ce qu'elle veux d'un ton peu avenant, elle hésite un peu, regarde autour d'elle, et montre enfin du doigt le tableau en me chuchottant d'un ton malheureusement sincère : "Dis... c'est quoi les BD Chimiques ?" Je la regarde avec des yeux rond, je lève les yeux au tableau, je chercher où elle aurait pu voir ça. Et puis tout d'un coup je m'arrête sur un mot et je me tourne vers elle en soupirant d'exaspération "Mais non, Bolcheviques ! !" Elle est devenue rouge comme une tomate et je me suis prise d'un fou rire. J'en pleurais de rire alors qu'elle était morte de honte. J'arrivais plus à m'arrêter et le prof m'a même regardé en se demandant s'il n'avait pas dit une connerie tellement je pleurais...
Franchement... encore aujourd'hui je ris lorsqu'on me parle de bolchevisme... alors que c'est pas un sujet très drôle. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béryl



Nombre de messages : 152
Age : 44
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mer 14 Nov 2007 - 18:07

Bon, pas toujours moi non plus, je vais vous parlez d'une collègue, AM.

AM est qq de très supersticieux (ça s'écrit comme ça?), elle passe jamais sous une échelle ni rien, un jour, je ne sais pas ce quelle avait comme maladie, mais qq lui a dit que si elle mettait un marron dans sa poche ça irait mieux, AM pas de poches, elle met le marron dans son sous-tif.

Voila que dans la journée le chef nous convoque, AM, la secrétaire et moi dans son bureau pour parler papiers. A un moment il montre un document à AM, qui se penche, et voila t'y pas le marron qui roule sur le bureau et qui s'arrête devant le chef qui regarde le marron avec des grands yeux, le décolté, le marron, le décolté, AM.

Nous, sommes partis à rire à en pisser dans notre culotte et le chef nous regardait avec des yeux de merlan frit style elles se foutent de moi ou y'a un truc qui ma échappé...
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zengia



Nombre de messages : 1167
Age : 32
Localisation : Sommières
Date d'inscription : 13/12/2004

MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Mer 14 Nov 2007 - 18:29

Béryl: mouahaha ! J'imagine super bien XDDD

J'en ai une autre:
Il y a cinq ans, j'étais en bac blanc de ma spécialité: cinéma audiovisuel. Thème: la photographie (je crois). Je me lance joyeusement dans l'écriture de mon scénario. L'histoire commence ainsi:
"- Studio photo, balayage de la pièce.
Des murmures et des rires. Des spots sont allumés, un appareil photo à droite.
*caméra se dirige vers une pièce au fond dont s'échappe une délicieuse odeur de café doux*

...
Le prof m'a mis un superbe commentaire "Le brevet est à déposer d'urgence !!!". Je n'ai jamais eu aussi honte et j'ai même failli raccrocher le cinéma pour ça XD N'empêche que j'étais en avance, il existe certaine salles de ciné où on diffuse des odeurs, non mais >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sogothish.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude   Aujourd'hui à 19:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos plus grosses boulettes / Moments de solitude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 30Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sériephile : vos grands moments de solitude.
» Vos plus grands moments de solitude ...
» Sprint du matin
» Sériephile : vos grands moments de solitude.
» Grosses boulettes ou pas?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Materiel Celeste :: Le Marché :: Papotages-
Sauter vers: